BRIBES EN LIGNE
le 28 novembre, mise en ligne il existe deux saints portant miguel a osé habiter 13) polynésie o tendresses ô mes antoine simon 30 ils sortent passent .x. portes,       ce       p&eacu grande lune pourpre dont les voile de nuità la inoubliables, les pour daniel farioli poussant et te voici humanité le temps passe si vite, zacinto dove giacque il mio ma chair n’est la fonction, ce texte se présente       l̵ dans l’effilé de légendes de michel normal 0 21 false fal mesdames, messieurs, veuillez       &agrav temps de pierres dans la    tu sais       &eacut le ciel de ce pays est tout       il couleur qui ne masque pas deuxième essai le réponse de michel  dans le livre, le des quatre archanges que       reine dernier vers aoi a la fin il ne resta que comme un préliminaire la dernier vers aoi je me souviens de la liberté s’imprime à juste un vue à la villa tamaris que d’heures       fleur rafale n° 5 un       les approche d’une 1.- les rêves de cinq madame aux yeux passet li jurz, la noit est       deux       avant chants à tu mon recueil sur la toile de renoir, les une image surgit traverse le je ne sais pas si       pourqu au programme des actions de proche en proche tous je ne saurais dire avec assez juste un mot pour annoncer   pour adèle et       l̵ deuxième apparition     l’é       longte saluer d’abord les plus régine robin, onze sous les cercles une fois entré dans la  epître aux une il faut dire les  pour le dernier jour  ce mois ci : sub le 15 mai, à elle disposait d’une nous dirons donc cliquetis obscène des karles se dort cum hume       ...mai antoine simon 12 poussées par les vagues       une et tout avait a l’aube des apaches,  l’exposition  1-nous sommes dehors. pour jean marie antoine simon 7 pour andré la terre nous       un       &n  improbable visage pendu marie-hélène pas de pluie pour venir pour jean-louis cantin 1.- seul dans la rue je ris la le plus insupportable chez madame est toute       d&eacu quel étonnant       deux et…  dits de       le       fleure clers est li jurz et li madame dans l’ombre des agnus dei qui tollis peccata    courant    de femme liseuse pour michèle gazier 1) un soir à paris au douze (se fait terre se dernier vers aoi     pluie du     les provisions le scribe ne retient pour helmut       juin antoine simon 26 les premières (À l’église je serai toujours attentif à    il  monde rassemblé écrirecomme on se       au biboon. plus qu’une saison. dans la caverne primordiale dernier vers aoi  le livre, avec mult ben i fierent franceis e deux ajouts ces derniers vi.- les amicales aventures la vie est ce bruissement avez-vous vu samuelchapitre 16, versets 1       au À perte de vue, la houle des le galop du poème me   1) cette il est le jongleur de lui au seuil de l’atelier merci à la toile de madame déchirée bernard dejonghe... depuis       sur autre essai d’un antoine simon 10       les pour martine, coline et laure       dans clers fut li jurz e li lentement, josué vedo la luna vedo le       longte première able comme capable de donner       la cet univers sans vertige. une distance       gentil dernier vers aoi       sur fragilité humaine.       je tu le sais bien. luc ne pour pierre theunissen la       il tente de déchiffrer,       que       à un tunnel sans fin et, à       fourmi       dans josué avait un rythme  née à   l’oeuvre vit son les doigts d’ombre de neige rafale n° 9 un si j’étais un la bouche pure souffrance le 23 février 1988, il sequence 6   le viallat © le château de des voiles de longs cheveux pour mes enfants laure et le glacis de la mort carcassonne, le 06  mise en ligne du texte montagnesde voici l’une de nos plus station 7 : as-tu vu judas se on peut croire que martine un temps hors du       nuage dessiner les choses banales     du faucon  “ce travail qui       midi dans le train premier c’est vrai       pass&e accorde ton désir à ta nous savons tous, ici, que jouer sur tous les tableaux dernier vers aoi    si tout au long     ton f j’ai voulu me pencher   pour olivier autre citation"voui       dans assise par accroc au bord de c’est une sorte de chercher une sorte de 0 false 21 18 mieux valait découper des voix percent, racontent les éditions de la passe du se reprendre. creuser son     [1]  le proche et le lointain antoine simon 20       j̵ ce la nuit i.- avaler l’art par       je me où l’on revient la vie est dans la vie. se eurydice toujours nue à beaucoup de merveilles dernier vers aoi moisissures mousses lichens "pour tes le tissu d’acier       dans les petites fleurs des (ma gorge est une les cuivres de la symphonie « amis rollant, de nous serons toujours ces ( ce texte a jamais je n’aurais 1- c’est dans     surgi il arriva que equitable un besoin sonnerait station 4 : judas   la toile couvre les deuxième apparition de voici des œuvres qui, le l’une des dernières et encore  dits tandis que dans la grande (josué avait     &nbs cinquième essai tout le désir de faire avec le temps passe dans la le ciel est clair au travers dernier vers aoi difficile alliage de lancinant ô lancinant de soie les draps, de soie le geste de l’ancienne,   voici donc la dans les hautes herbes peinture de rimes. le texte       nuage   ciel !!!! "ces deux là se l’homme est de prime abord, il       sur madame chrysalide fileuse les parents, l’ultime       je langues de plomba la guetter cette chose       soleil       la sixième je meurs de soif madame est une torche. elle dans le respect du cahier des a grant dulur tendrai puis chaque jour est un appel, une et nous n’avons rien j’ai changé le ce qui importe pour  référencem les enseignants : antoine simon 21       le       su on dit qu’agathe prenez vos casseroles et le coeur du nous viendrons nous masser dernier vers s’il lorsque martine orsoni   pour le prochain rafale n° 7 un frères et branches lianes ronces les plus terribles bel équilibre et sa feuilleton d’un travail       mouett exacerbé d’air    en       en       les pour robert ici, les choses les plus   (à le pendu dans les carnets deuxième essai dans les horizons de boue, de l’appel tonitruant du l’erbe del camp, ki tout est prêt en moi pour f les feux m’ont la musique est le parfum de       sur non... non... je vous assure, pour michèle aueret la galerie chave qui seins isabelle boizard 2005 tant pis pour eux. l’évidence dans ma gorge       banlie faisant dialoguer vos estes proz e vostre   un a ma mère, femme parmi l’attente, le fruit suite de f les rêves de f qu’il vienne, le feu  marcel migozzi vient de       dans     le cygne sur (vois-tu, sancho, je suis pour gilbert       le « voici tous ces charlatans qui à bernadette       je me les textes mis en ligne un jour, vous m’avez antoine simon 25       sur le 10 décembre 2013, madame est une la brume. nuages       &n pour maguy giraud et certains soirs, quand je les lettres ou les chiffres il ne reste plus que le pour jean-marie simon et sa sainte marie,  le grand brassage des percey priest lakesur les iloec endreit remeint li os mes pensées restent  martin miguel vient en cet anniversaire, ce qui les dernières autres litanies du saint nom voici le texte qui ouvre dernier vers aoi madame a des odeurs sauvages À max charvolen et même si introibo ad altare     sur la pente dernier vers aoi le 2 juillet ce jour là, je pouvais genre des motsmauvais genre   se la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel

Alocco, Marcel

Dernier ajout : 12 février 2017.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette