BRIBES EN LIGNE
et c’était dans cliquetis obscène des je rêve aux gorges il souffle sur les collines de sorte que bientôt m1           surgi pour yves et pierre poher et       juin    si tout au long  tous ces chardonnerets     les provisions j’écoute vos deuxième essai le s’égarer on quand les eaux et les terres Ç’avait été la fin première cinquième citationne  le "musée de mes deux mains printemps breton, printemps ainsi va le travail de qui un nouvel espace est ouvert voici des œuvres qui, le l’une des dernières       sur le j’ai ajouté clere est la noit e la toulon, samedi 9 ce paysage que tu contemplais       m̵ mais non, mais non, tu laure et pétrarque comme  monde rassemblé je crie la rue mue douleur thème principal : allons fouiller ce triangle en 1958 ben ouvre à l’art c’est la petites proses sur terre ...et poème pour macles et roulis photo 4 dans le train premier     extraire carissimo ulisse,torna a       le folie de josuétout est rossignolet tu la antoine simon 19 le numéro exceptionnel de quand vous serez tout dernier vers aoi     &nbs ainsi alfred… pour jacqueline moretti, le glacis de la mort  les éditions de pour jean-marie simon et sa       je me pure forme, belle muette, 1- c’est dans       fourr& à bernadette toute une faune timide veille pas sur coussin d’air mais du bibelot au babilencore une       à       les ma voix n’est plus que       bien  un livre écrit 0 false 21 18 le 2 juillet li emperere par sa grant antoine simon 21 premier essai c’est antoine simon 18 je suis bien dans       voyage       deux       deux le lourd travail des meules ses mains aussi étaient traquer  les œuvres de ils sortent inoubliables, les il faut laisser venir madame     le cygne sur toi, mésange à À max charvolen et martin douce est la terre aux yeux   (à ne pas négocier ne dans ma gorge le texte qui suit est, bien il est le jongleur de lui pour michèle genre des motsmauvais genre fontelucco, 6 juillet 2000   d’un coté,  dans toutes les rues d’abord l’échange des il y a dans ce pays des voies  il y a le "ces deux là se et nous n’avons rien       je    de femme liseuse       et trois tentatives desesperees quel ennui, mortel pour « voici je reviens sur des i mes doigts se sont ouverts la langue est intarissable et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi viallat © le château de attention beau pour max charvolen 1) merci à marc alpozzo tout est prêt en moi pour   la baie des anges encore une citation“tu jusqu’à il y a     une abeille de le galop du poème me dans ce pays ma mère le coquillage contre ce va et vient entre le geste de l’ancienne, intendo... intendo ! quand les mots f toutes mes "et bien, voilà..." dit langues de plomba la cette machine entre mes "je me tais. pour taire. “le pinceau glisse sur station 7 : as-tu vu judas se dans l’innocence des c’est pour moi le premier des quatre archanges que polenta descendre à pigalle, se iv.- du livre d’artiste il y a tant de saints sur diaphane est le autre petite voix     pluie du autres litanies du saint nom le 26 août 1887, depuis preambule – ut pictura       sur pour michèle aueret   six formes de la moi cocon moi momie fuseau bal kanique c’est dentelle : il avait       sabots antoine simon 7 il pleut. j’ai vu la (la numérotation des pour maxime godard 1 haute karles se dort cum hume dorothée vint au monde il y a des objets qui ont la la poésie, à la gardien de phare à vie, au 1257 cleimet sa culpe, si madame, on ne la voit jamais du fond des cours et des       au       force (josué avait    7 artistes et 1 tout à fleur d’eaula danse jamais je n’aurais       dans       le   jn 2,1-12 : a grant dulur tendrai puis pour pierre theunissen la equitable un besoin sonnerait bribes en ligne a       voyage       la     longtemps sur       le       midi l’impossible     au couchant la bouche pleine de bulles pour mon épouse nicole       s̵ un tunnel sans fin et, à le nécessaire non vertige. une distance pour andré journée de lentement, josué   on n’est j’ai relu daniel biga,       ruelle       grimpa dans les carnets pour ma troisième essai li quens oger cuardise guetter cette chose       un si grant dol ai que ne c’est parfois un pays ….omme virginia par la dans le pain brisé son  pour jean le temps de pierres dans la et je vois dans vos dernier vers aoi     " dernier vers aoi dans les hautes herbes la lecture de sainte le tissu d’acier mes pensées restent dernier vers aoi 1) la plupart de ces       allong sequence 6   le poussées par les vagues très malheureux... pur ceste espee ai dulor e c’est vrai ma voix n’est plus que ecrire les couleurs du monde       l̵ « amis rollant, de raphaël   que signifie       devant dernier vers aoi       sur marie-hélène s’ouvre la quand c’est le vent qui difficile alliage de d’ eurydice ou bien de       bruyan pour jacky coville guetteurs       " " je suis un écorché vif. quatrième essai de  martin miguel vient j’ai longtemps des voix percent, racontent       qui  dernières mises       aujour       sur onzième pour robert quand il voit s’ouvrir,       dans   nous sommes       "  ce mois ci : sub antoine simon 23 À peine jetés dans le heureuse ruine, pensait ( ce texte a au lecteur voici le premier il n’est pire enfer que     nous on cheval "la musique, c’est le  marcel migozzi vient de       d&eacu 5) triptyque marocain macles et roulis photo 1 des conserves ! carcassonne, le 06 j’aime chez pierre       au mieux valait découper pour nicolas lavarenne ma et ma foi, cet univers sans vous n’avez si elle est belle ? je       assis nice, le 18 novembre 2004 branches lianes ronces titrer "claude viallat, sauvage et fuyant comme       une  avec « a la     [1]        dans granz fut li colps, li dux en dans l’effilé de       glouss j’ai parlé approche d’une     m2 &nbs mult ben i fierent franceis e  tu vois im font chier macles et roulis photo       retour les durand : une la deuxième édition du       voyage dernier vers aoi on dit qu’agathe sept (forces cachées qui antoine simon 14 rêves de josué,       embarq la bouche pure souffrance l’instant criblé la question du récit a l’aube des apaches, portrait. 1255 : antoine simon 20 non... non... je vous assure, comme une suite de préparation des antoine simon 33 dans le respect du cahier des glaciation entre station 3 encore il parle la terre nous régine robin, mon cher pétrarque,  la toile couvre les ajout de fichiers sons dans là, c’est le sable et ce jour là, je pouvais       sur six de l’espace urbain, les grands vedo la luna vedo le       apparu quel étonnant trois (mon souffle au matin       le       descen toute trace fait sens. que non, björg,       agnus dei qui tollis peccata antoine simon 2 la musique est le parfum de peinture de rimes. le texte madame porte à essai de nécrologie,       fourr&       apr&eg       il cher bernard le franchissement des       l̵       la       ton la mastication des   1) cette à sylvie accoucher baragouiner a dix sept ans, je ne savais tout en travaillant sur les recleimet deu mult depuis ce jour, le site quando me ne so itu pe     rien madame chrysalide fileuse bientôt, aucune amarre se placer sous le signe de     les fleurs du nos voix hans freibach : derniers issent de mer, venent as effleurer le ciel du bout des   ciel !!!!   un   saint paul trois   pour adèle et  née à les étourneaux ! chaises, tables, verres, pour anne slacik ecrire est paroles de chamantu art jonction semble enfin la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel

Alocco, Marcel

Dernier ajout : 12 février 2017.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette