BRIBES EN LIGNE
la fonction, de la       un pour maxime godard 1 haute       apparu       cette dernier vers que mort rimbaud a donc autre citation "ah ! mon doux pays,       &agrav martin miguel art et deuxième approche de troisième essai le 23 février 1988, il sixième et combien même si franchement, pensait le chef, de toutes les station 7 : as-tu vu judas se où l’on revient       en pour michèle gazier 1) si j’avais de son je suis tout mon petit univers en recleimet deu mult quant carles oït la ce qui aide à pénétrer le dans l’innocence des    au balcon lorsqu’on connaît une       dans iloec endreit remeint li os     faisant la       pav&ea au commencement était depuis le 20 juillet, bribes je crie la rue mue douleur que d’heures       la soudain un blanc fauche le pierre ciel       la les durand : une madame est une torche. elle carles respunt : Éléments - je déambule et suis ço dist li reis : dix l’espace ouvert au il en est des meurtrières. diaphane est le mot (ou je suis celle qui trompe l’impression la plus  le "musée ki mult est las, il se dort les parents, l’ultime       une d’abord l’échange des poussées par les vagues dans l’innocence des mesdames, messieurs, veuillez du bibelot au babilencore une dans ma gorge antoine simon 14 cyclades, iii°       m̵ pour lee entr’els nen at ne pui toulon, samedi 9 quand les mots af : j’entends "nice, nouvel éloge de la dans un coin de nice, de proche en proche tous antoine simon 5   (à à les dernières l’art n’existe chaque jour est un appel, une  référencem le numéro exceptionnel de       au antoine simon 7 je ne sais pas si    regardant douce est la terre aux yeux la prédication faite paroles de chamantu       object pour nicolas lavarenne ma  de la trajectoire de ce ce qu’un paysage peut dernier vers doel i avrat, au labyrinthe des pleursils et il fallait aller debout       dans décembre 2001. carles li reis en ad prise sa     à pour martin très malheureux...  avec « a la iv.- du livre d’artiste antoine simon 20 v.- les amicales aventures du la liberté s’imprime à    7 artistes et 1 on préparait chercher une sorte de       force       le g. duchêne, écriture le normal 0 21 false fal je suis occupé ces 1) la plupart de ces les installations souvent, a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi   travail de tissage, dans antoine simon 10 heureuse ruine, pensait       dans f le feu s’est sept (forces cachées qui granz est li calz, si se       journ&       b&acir     &nbs   voici donc la   je n’ai jamais dernier vers aoi alocco en patchworck ©       fourr& le vieux qui pour anne slacik ecrire est le pendu ...et poème pour li quens oger cuardise merci à marc alpozzo     dans la ruela quatrième essai de peinture de rimes. le texte vous dites : "un dernier vers aoi je ne peins pas avec quoi,       &n histoire de signes .       quinze le 26 août 1887, depuis dire que le livre est une antoine simon 12       allong   antoine simon 22       une il avait accepté spectacle de josué dit     double li emperere s’est la mort d’un oiseau. tendresses ô mes envols tout en travaillant sur les s’égarer on approche d’une reprise du site avec la pour jean gautheronle cosmos l’éclair me dure, l’instant criblé il n’était qu’un       pav&ea sauvage et fuyant comme  le grand brassage des mouans sartoux. traverse de pour martine, coline et laure antoine simon 21 antoine simon 32 s’ouvre la coupé en deux quand       dans deuxième suite onzième envoi du bulletin de bribes (À l’église sculpter l’air : dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi     sur la pente quelque chose ainsi fut pétrarque dans écoute, josué,       le dans la caverne primordiale r.m.a toi le don des cris qui comme ce mur blanc le 26 août 1887, depuis la fraîcheur et la langues de plomba la À la loupe, il observa exacerbé d’air un soir à paris au c’est pour moi le premier c’est extrêmement les amants se 1- c’est dans "moi, esclave" a ] heureux l’homme       "   le 10 décembre la légende fleurie est huit c’est encore à “le pinceau glisse sur gardien de phare à vie, au jouer sur tous les tableaux et si au premier jour il avant propos la peinture est dans les carnets quand c’est le vent qui douze (se fait terre se la pureté de la survie. nul descendre à pigalle, se pour helmut dans l’effilé de et que vous dire des grande lune pourpre dont les  née à j’entends sonner les du fond des cours et des vi.- les amicales aventures une autre approche de     "   1) cette et je vois dans vos à cri et à pour le prochain basilic, (la ma voix n’est plus que souvent je ne sais rien de troisième essai et deuxième apparition de "si elle est antoine simon 33 la gaucherie à vivre,  l’écriture aux barrières des octrois cet article est paru dans le montagnesde "l’art est-il nous lirons deux extraits de le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi voici des œuvres qui, le       la c’est ici, me       la       on peut croire que martine mes pensées restent et que dire de la grâce Être tout entier la flamme lentement, josué madame a des odeurs sauvages pour alain borer le 26 rêve, cauchemar,   pour théa et ses "ces deux là se (vois-tu, sancho, je suis quelque temps plus tard, de attelage ii est une œuvre   jn 2,1-12 : pour mireille et philippe     pluie du il tente de déchiffrer,       entre branches lianes ronces  “s’ouvre       que la danse de si elle est belle ? je zacinto dove giacque il mio       bonhe       la sixième pour michèle aueret       marche “dans le dessin     une abeille de     les fleurs du     oued coulant des quatre archanges que dernier vers aoi dernier vers aoi macles et roulis photo 7   que signifie est-ce parce que, petit, on attendre. mot terrible. le plus insupportable chez preambule – ut pictura quatrième essai de en introduction à       dans       la dernier vers s’il À perte de vue, la houle des     le pur ceste espee ai dulor e ce n’est pas aux choses dimanche 18 avril 2010 nous dernier vers aoi   c’est la peur qui fait karles se dort cum hume générations attendre. mot terrible.  un livre écrit     chambre certains soirs, quand je beaucoup de merveilles on dit qu’agathe charogne sur le seuilce qui couleur qui ne masque pas   pour olivier vous avez  dans toutes les rues hans freibach : suite de   pour adèle et morz est rollant, deus en ad si tu es étudiant en voile de nuità la « 8° de dentelle : il avait raphaël    seule au       ruelle viallat © le château de dernier vers aoi marie-hélène comment entrer dans une on cheval dans le pays dont je vous       fleure       le     &nbs ainsi va le travail de qui c’est une sorte de …presque vingt ans plus   dits de les dieux s’effacent j’ai donné, au mois a l’aube des apaches, imagine que, dans la     tout autour  il est des objets sur       un au lecteur voici le premier dans les hautes herbes j’oublie souvent et antoine simon 25 le ciel est clair au travers       l̵ dans le train premier dessiner les choses banales raphaël il y a des objets qui ont la je t’ai admiré, tes chaussures au bas de "mais qui lit encore le quand sur vos visages les a claude b.   comme régine robin,       la qu’est-ce qui est en antoine simon 23 moisissures mousses lichens les doigts d’ombre de neige i.- avaler l’art par       le       quand dernier vers aoi       voyage       coude À max charvolen et « pouvez-vous   la production à propos “la     un mois sans pour andré       ma la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel > Textes critiques

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette