BRIBES EN LIGNE
  maille 1 :que       qui jusqu’à il y a elle réalise des       aux je m’étonne toujours de la montagnesde vos estes proz e vostre madame est une torche. elle tout est possible pour qui cette machine entre mes antoine simon 15  si, du nouveau    si tout au long dernier vers aoi  “comment non... non... je vous assure, bien sûrla       embarq       allong station 7 : as-tu vu judas se avez-vous vu les parents, l’ultime un soir à paris au je rêve aux gorges station 4 : judas  à assise par accroc au bord de et…  dits de   pour olivier dieu faisait silence, mais il n’est pire enfer que attelage ii est une œuvre dernier vers que mort       vu dernier vers aoi quelques textes       sur troisième essai antoine simon 26 de l’autre le coquillage contre il pleut. j’ai vu la iloec endreit remeint li os sur l’erbe verte si est       ma sept (forces cachées qui       l̵ régine robin, sous l’occupation v.- les amicales aventures du       voyage mm si c’est ça creuser, i en voyant la masse aux les lettres ou les chiffres petites proses sur terre       " mon cher pétrarque,  ce qui importe pour le travail de bernard  mise en ligne du texte 1. il se trouve que je suis le nécessaire non et encore  dits       bruyan       la antoine simon 25 au programme des actions       ton   (à il y a tant de saints sur       rafale n° 5 un nous lirons deux extraits de de mes deux mains voile de nuità la si grant dol ai que ne       au pas même raphaël la littérature de …presque vingt ans plus       six il s’appelait accorde ton désir à ta     nous nous viendrons nous masser       pass&e jamais si entêtanteeurydice i mes doigts se sont ouverts (dans mon ventre pousse une À l’occasion de on préparait au seuil de l’atelier dans les rêves de la   en grec, morías  zones gardées de d’abord l’échange des journée de antoine simon 10 m1       écoute, josué, de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi     quand le proche et le lointain neuf j’implore en vain       dans       le encore la couleur, mais cette je t’enlace gargouille       grimpa vous avez une image surgit et derrière dernier vers aoi granz est li calz, si se d’un côté ouverture d’une je t’enfourche ma les amants se générations ce qu’un paysage peut c’est le grand mise en ligne seins isabelle boizard 2005 ce qui fait tableau : ce a propos d’une       il       le l’homme est une image surgit traverse le torna a sorrento ulisse torna diaphane est le mot (ou antoine simon 27 dernier vers aoi     surgi la main saisit moisissures mousses lichens de soie les draps, de soie    tu sais       p&eacu pour pierre theunissen la références : xavier ki mult est las, il se dort une autre approche de   encore une a ma mère, femme parmi ajout de fichiers sons dans   le texte suivant a dernier vers aoi   carissimo ulisse,torna a       la le tissu d’acier l’instant criblé entr’els nen at ne pui rafale mise en ligne d’un       devant  la lancinante pour andré  de même que les       au si j’étais un     sur la pente il tente de déchiffrer, rafale n° 10 ici issent de mer, venent as il faut laisser venir madame dorothée vint au monde  ce mois ci : sub dernier vers aoi madame porte à li quens oger cuardise abstraction voir figuration dans ce pays ma mère c’est ici, me la musique est le parfum de antoine simon 16 tous ces charlatans qui tu le sais bien. luc ne nu(e), comme son nom       s̵ ce poème est tiré du je ne sais pas si ils s’étaient difficile alliage de une il faut dire les prenez vos casseroles et certains prétendent le scribe ne retient chaque automne les       deux le recueil de textes onze sous les cercles rafale     depuis       cerisi franchement, pensait le chef,   adagio   je       ...mai antoine simon 30       dans       marche       soleil la légende fleurie est un trait gris sur la envoi du bulletin de bribes       apparu       l̵ dans les écroulements le 10 décembre 2013, j’aime chez pierre       retour je suis       la je suis celle qui trompe ses mains aussi étaient       sous a claude b.   comme cet univers sans deux mille ans nous je suis bien dans rafale la force du corps, portrait. 1255 : la gaucherie à vivre, la liberté de l’être immense est le théâtre et ço dist li reis :       dans  tous ces chardonnerets pour michèle samuelchapitre 16, versets 1 les textes mis en ligne je reviens sur des à cri et à mon travail est une ce monde est semé (ma gorge est une ils avaient si longtemps, si dessiner les choses banales       voyage     rien sors de mon territoire. fais clere est la noit e la la mort, l’ultime port, la nuit au labyrinthe des pleursils   ciel !!!!       vaches ici, les choses les plus bal kanique c’est <img852|left> forest a toi le don des cris qui       le de sorte que bientôt dans les carnets tous feux éteints. des biboon. plus qu’une saison. viallat © le château de af : j’entends       tourne quel ennui, mortel pour       apr&eg ( ce texte a dans l’innocence des les dernières le grand combat : tes chaussures au bas de qu’est-ce qui est en béatrice machet vient de très malheureux... avant propos la peinture est À perte de vue, la houle des dans le train premier "mais qui lit encore le l’heure de la sauvage et fuyant comme l’erbe del camp, ki on trouvera la captation le texte qui suit est, bien  la toile couvre les je ne saurais dire avec assez la bouche pleine de bulles antoine simon 12 madame est une les doigts d’ombre de neige       assis       un à propos des grands       é       il monde imaginal, le corps encaisse comme il c’est la distance entre epuisement de la salle,     au couchant l’éclair me dure, à propos “la s’ouvre la 1) notre-dame au mur violet il faut aller voir macles et roulis photo 6 reprise du site avec la 10 vers la laisse ccxxxii le plus insupportable chez antoine simon 2 antoine simon 17 il aura fallu longtemps -       object       à certains soirs, quand je pour lee       gentil le passé n’est le vieux qui marcel alocco a chercher une sorte de je serai toujours attentif à la langue est intarissable       ( ainsi alfred… polenta quatrième essai de le 15 mai, à un temps hors du genre des motsmauvais genre   d’un coté,     sur la huit c’est encore à       entre antoine simon 11 able comme capable de donner le samedi 26 mars, à 15     pluie du avant dernier vers aoi maintenant il connaît le la brume. nuages a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi feuilleton d’un travail le numéro exceptionnel de on a cru à le 28 novembre, mise en ligne rêve, cauchemar, tout en travaillant sur les  le "musée d’ eurydice ou bien de j’entends sonner les  avec « a la pour egidio fiorin des mots quelques autres corps nomades bouches  pour de passet li jurz, si turnet a quant carles oït la (josué avait lentement pour martine et la peur, présente toujours les lettres : je meurs de soif       le     &nbs dernier vers aoi  monde rassemblé       pour paysage de ta tombe  et rafale n° 4 on le       longte pour mireille et philippe troisième essai et pour andré villers 1) les dessins de martine orsoni   ces sec erv vre ile       nuage glaciation entre nice, le 18 novembre 2004 elle disposait d’une passet li jurz, la noit est "le renard connaît iv.- du livre d’artiste il n’y a pas de plus a supposer quece monde tienne tromper le néant normalement, la rubrique       au des voiles de longs cheveux     du faucon carissimo ulisse,torna a cet article est paru dans le juste un la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel > Des écritures en Patchwork, tome 2

Des écritures en Patchwork, tome 2

Dernier ajout : 26 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Péchez Anchise, lecteur , Bruno Peinado , Poèmes qu’on jette .

Les 3 textes les plus lus : Alfred Angeletti, peintre , Les "objets colorés" de Chubac , Michèle Brondello, ou les sentinelles des forêts .


0 | 10 | 20

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette