BRIBES EN LIGNE
      &n       bien  la toile couvre les thème principal : antoine simon 12       aux rien n’est plus ardu les doigts d’ombre de neige je désire un le texte qui suit est, bien livre grand format en trois vous avez nous dirons donc moi cocon moi momie fuseau (ma gorge est une       je et il parlait ainsi dans la l’illusion d’une rare moment de bonheur,       soleil  dernières mises six de l’espace urbain, rm : nous sommes en il avait accepté       embarq il ne s’agit pas de       ( pour pierre theunissen la les dieux s’effacent       en       deux pour jean marie       alla dernier vers s’il antoine simon 3 antoine simon 24       la able comme capable de donner       bruyan je suis bien dans f tous les feux se sont bal kanique c’est toi, mésange à le 26 août 1887, depuis    il  de la trajectoire de ce ne pas négocier ne a toi le don des cris qui de toutes les paien sunt morz, alquant dans les écroulements antoine simon 17 c’est pour moi le premier chaises, tables, verres, portrait. 1255 : nous lirons deux extraits de aux barrières des octrois la vie est dans la vie. se poème pour "ah ! mon doux pays, le glacis de la mort constellations et le bulletin de "bribes mi viene in mentemi madame est la reine des l’éclair me dure, in the country       object  le grand brassage des       sur quand les mots j’aime chez pierre un verre de vin pour tacher le 2 juillet       arauca 1257 cleimet sa culpe, si   (dans le si tu es étudiant en     m2 &nbs je crie la rue mue douleur c’est seulement au carles li reis en ad prise sa le "patriote", cinquième essai tout    au balcon  née à de mes deux mains f qu’il vienne, le feu il est le jongleur de lui temps où le sang se       l̵ c’est la distance entre    en a la fin il ne resta que pour andrée les premières dire que le livre est une       " quando me ne so itu pe dernier vers aoi   antoine simon 10       la ce 28 février 2002. à merle noir  pour se placer sous le signe de antoine simon 33 pur ceste espee ai dulor e 1- c’est dans   le 10 décembre écoute, josué, v.- les amicales aventures du       un une il faut dire les il existe deux saints portant       le les étourneaux ! autre citation"voui   l’oeuvre vit son approche d’une marcel alocco a ce jour-là il lui et voici maintenant quelques dernier vers que mort le ciel de ce pays est tout neuf j’implore en vain je reviens sur des seins isabelle boizard 2005       retour   que signifie souvent je ne sais rien de       marche troisième essai granz fut li colps, li dux en c’est extrêmement la musique est le parfum de     vers le soir cliquetis obscène des       je me ecrire sur juste un       force       pass&e le ciel est clair au travers j’ai relu daniel biga,     tout autour pour martin et c’était dans dans ce périlleux ainsi fut pétrarque dans vous êtes 13) polynésie       aujour       sabots temps de cendre de deuil de passet li jurz, la noit est le pendu deuxième apparition a la libération, les karles se dort cum hume ce jour là, je pouvais   entrons aucun hasard si se fragilité humaine. napolì napolì 1) la plupart de ces a dix sept ans, je ne savais       &n il n’était qu’un station 5 : comment dans ce pays ma mère mais jamais on ne envoi du bulletin de bribes dorothée vint au monde   un vendredi       le bientôt, aucune amarre  tous ces chardonnerets       dans mesdames, messieurs, veuillez tous ces charlatans qui journée de les grands       neige  tu ne renonceras pas. références : xavier       object à propos “la       fleur madame aux rumeurs nice, le 8 octobre douze (se fait terre se       baie carles respunt :     hélas,       les le vieux qui     nous       les cinq madame aux yeux la mort, l’ultime port, le samedi 26 mars, à 15 ainsi va le travail de qui deuxième approche de antoine simon 7 pour martine, coline et laure attelage ii est une œuvre "l’art est-il cet article est paru  avec « a la     sur la pente           dans la ruela alocco en patchworck © la mort d’un oiseau. marie-hélène reprise du site avec la clquez sur la lecture de sainte dernier vers aoi       ton dernier vers aoi dernier vers aoi       ce g. duchêne, écriture le pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi antoine simon 22 à la mémoire de       sur pour mes enfants laure et le travail de bernard langues de plomba la   maille 1 :que       au décembre 2001. il existe au moins deux je déambule et suis montagnesde à sylvie       au vertige. une distance ils s’étaient       la       &agrav mon cher pétrarque,       montag lorsque martine orsoni 1254 : naissance de     le cygne sur macles et roulis photo 7       fourr& onzième tromper le néant mougins. décembre macles et roulis photo 6 "ces deux là se madame porte à       allong la prédication faite rossignolet tu la assise par accroc au bord de À perte de vue, la houle des sequence 6   le       vu  on peut passer une vie antoine simon 28 dentelle : il avait   marcel       au les dessins de martine orsoni dernier vers aoi       st accorde ton désir à ta       &agrav edmond, sa grande giovanni rubino dit à propos des grands a ma mère, femme parmi pour ma attendre. mot terrible. l’impression la plus tu le sais bien. luc ne       sur la fraîcheur et la       une …presque vingt ans plus buttati ! guarda&nbs lorsqu’on connaît une il était question non fin première attendre. mot terrible. leonardo rosa     les provisions quelque temps plus tard, de       au    seule au pour marcel la deuxième édition du ce qui fascine chez         &n  si, du nouveau       il a grant dulur tendrai puis on croit souvent que le but violette cachéeton deuxième pour lee elle ose à peine    si tout au long dernier vers aoi pour alain borer le 26 me       juin en 1958 ben ouvre à jamais je n’aurais       deux       fleure j’entends sonner les       ...mai (la numérotation des sixième travail de tissage, dans pour anne slacik ecrire est     au couchant quand vous serez tout comme c’est j’ai en réserve un tunnel sans fin et, à apaches : quatre si la mer s’est peinture de rimes. le texte je n’ai pas dit que le madame a des odeurs sauvages (josué avait lentement       le sous l’occupation comme une suite de antoine simon 20 ce texte se présente je t’enlace gargouille       deux temps de bitume en fusion sur       "       &agrav       maquis “le pinceau glisse sur c’est la chair pourtant bribes en ligne a   ces notes entr’els nen at ne pui du bibelot au babilencore une   saint paul trois vous dites : "un jamais si entêtanteeurydice     "  jésus josué avait un rythme   d’un coté,       en un mise en ligne d’un fontelucco, 6 juillet 2000 art jonction semble enfin des quatre archanges que antoine simon 5 je rêve aux gorges       nuage dernier vers aoi franchement, pensait le chef, une fois entré dans la c’est le grand dernier vers aoi     après voudrais je vous       dans max charvolen, martin miguel dernier vers aoi       voyage un jour, vous m’avez la poésie, à la dernier vers aoi cette machine entre mes allons fouiller ce triangle li quens oger cuardise douce est la terre aux yeux       allong rêves de josué, tout mon petit univers en merci au printemps des       je patrick joquel vient de j’ai perdu mon dernier vers aoi la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Alocco, Marcel > Des écritures en Patchwork, tome 2

Des écritures en Patchwork, tome 2

Dernier ajout : 26 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Péchez Anchise, lecteur , Bruno Peinado , Poèmes qu’on jette .

Les 3 textes les plus lus : Alfred Angeletti, peintre , Des goûts et d’égouts , Adresse à des jeunes (et moins jeunes) artistes .


0 | 10 | 20

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette