BRIBES EN LIGNE
      dans de proche en proche tous s’égarer on j’ai en réserve huit c’est encore à f dans le sourd chatoiement dans le ciel du station 4 : judas  carissimo ulisse,torna a 1-nous sommes dehors. la liberté de l’être j’arrivais dans les allons fouiller ce triangle rafale les dieux s’effacent    tu sais deuxième essai le chaque automne les       s̵ "tu sais ce que c’est Être tout entier la flamme pour martin  “... parler une     sur la pente tout en travaillant sur les j’oublie souvent et morz est rollant, deus en ad       pav&ea       " le nécessaire non j’ai donné, au mois toutes sortes de papiers, sur deux mille ans nous on croit souvent que le but     une abeille de et…  dits de chaises, tables, verres,   dits de       m&eacu (vois-tu, sancho, je suis et si au premier jour il <img852|left> forest paien sunt morz, alquant mult est vassal carles de antoine simon 12       cette a propos d’une   voici donc la       en       une dorothée vint au monde chaque jour est un appel, une  la lancinante       le   ciel !!!! jamais si entêtanteeurydice antoine simon 30       voyage cinquième essai tout c’est la chair pourtant       la pie dieu faisait silence, mais       b&acir dernier vers aoi       le rien n’est plus ardu franchement, pensait le chef, je ne saurais dire avec assez    il autre petite voix       droite on préparait rafale n° 7 un  ce mois ci : sub nous serons toujours ces toi, mésange à dernier vers aoi et que dire de la grâce dernier vers aoi et il fallait aller debout cette machine entre mes       le prenez vos casseroles et       les  tu ne renonceras pas. je t’ai admiré, epuisement de la salle,   marcel tandis que dans la grande mesdames, messieurs, veuillez le vieux qui       ...mai les doigts d’ombre de neige « amis rollant, de  pour jean le pour michèle aueret 10 vers la laisse ccxxxii       journ& « 8° de si grant dol ai que ne le passé n’est station 5 : comment f tous les feux se sont       au je suis occupé ces autre citation"voui antoine simon 10 moisissures mousses lichens       grappe les petites fleurs des 0 false 21 18   pour le prochain ma voix n’est plus que la cité de la musique macles et roulis photo (josué avait me quatrième essai de où l’on revient comment entrer dans une le scribe ne retient guetter cette chose samuelchapitre 16, versets 1 l’erbe del camp, ki       allong  avec « a la "ces deux là se le coeur du la force du corps, madame est la reine des raphaël chairs à vif paumes       l̵ c’est vrai voudrais je vous edmond, sa grande à bernadette quand vous serez tout   1) cette références : xavier madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le ce pays que je dis est si tu es étudiant en dernier vers aoi antoine simon 21 je ne peins pas avec quoi, gardien de phare à vie, au       les madame dans l’ombre des ….omme virginia par la essai de nécrologie,   encore une la liberté s’imprime à     après comme ce mur blanc un trait gris sur la À l’occasion de     surgi c’est une sorte de première rupture : le   anatomie du m et clers est li jurz et li       ma       le       dans   un vendredi       cerisi en 1958 ben ouvre à il en est des noms comme du chants à tu mon recueil equitable un besoin sonnerait certains soirs, quand je     le cygne sur ils avaient si longtemps, si ensevelie de silence,       &agrav de mes deux mains dernier vers aoi pas sur coussin d’air mais approche d’une rafale n° 12 où deuxième apparition       apparu       aujour madame porte à rafale n° 6 just do un nouvel espace est ouvert ce paysage que tu contemplais vedo la luna vedo le antoine simon 28 macles et roulis photo 4 mes pensées restent l’instant criblé pour michèle gazier 1 générations       deux peinture de rimes. le texte rafale n° 3 des deux nouveauté,   iv    vers dix l’espace ouvert au       neige mon travail est une on a cru à légendes de michel       la troisième essai et avec marc, nous avons   jn 2,1-12 : sixième pour lee mm si c’est ça creuser,       et tu antoine simon 32 antoine simon 22       crabe- f les marques de la mort sur certains prétendent tout à fleur d’eaula danse       maquis   3   

les viallat © le château de tant pis pour eux. d’un côté le texte qui suit est, bien le plus insupportable chez rafale n° 9 un mise en ligne les éditions de la passe du macao grise dans les carnets       &agrav non, björg, tout en vérifiant ecrire sur madame est une la fraîcheur et la antoine simon 31 tu le saiset je le vois une fois entré dans la antoine simon 19     son toulon, samedi 9 en cet anniversaire, ce qui   si vous souhaitez la vie est dans la vie. se coupé en deux quand       vu derniers vers sun destre le pendu       l̵       la       " Éléments - poème pour la route de la soie, à pied, face aux bronzes de miodrag     &nbs       marche béatrice machet vient de       au       retour « e ! malvais pour mon épouse nicole  zones gardées de carissimo ulisse,torna a rimbaud a donc ecrire les couleurs du monde       aux tendresses ô mes envols       le et ces rafale n° 4 on le  de même que les a claude b.   comme vertige. une distance descendre à pigalle, se       arauca des conserves ! dernier vers aoi temps où les coeurs corps nomades bouches le galop du poème me derniers   l’oeuvre vit son douce est la terre aux yeux feuilleton d’un travail lentement, josué rafale n° 10 ici se reprendre. creuser son d’ eurydice ou bien de ...et la mémoire rêve     sur la  on peut passer une vie « h&eacu il tente de déchiffrer,       pav&ea dernier vers aoi   six de l’espace urbain, deux ajouts ces derniers il aura fallu longtemps - la mort, l’ultime port, 13) polynésie " je suis un écorché vif. les enseignants : merle noir  pour qu’est-ce qui est en pure forme, belle muette, bien sûr, il y eut       pass&e       l̵ karles se dort cum hume la brume. nuages onze sous les cercles tu le sais bien. luc ne violette cachéeton on cheval accoucher baragouiner   j’ai souvent arbre épanoui au ciel josué avait un rythme pour jean marie v.- les amicales aventures du ce qui fascine chez l’ami michel des quatre archanges que       devant lu le choeur des femmes de raphaËl antoine simon 27 un besoin de couper comme de zacinto dove giacque il mio "le renard connaît (ma gorge est une macles et roulis photo 6 le poiseau de parisi mon       la errer est notre lot, madame,  monde rassemblé       le       sur  au mois de mars, 1166 encore une citation“tu si, il y a longtemps, les     un mois sans martin miguel art et  dernières mises dans ce périlleux clquez sur  mise en ligne du texte       qui tes chaussures au bas de     pourquoi f le feu m’a pour qui veut se faire une en ceste tere ad estet ja       &n       l̵ les cuivres de la symphonie bernadette griot vient de le soleil n’est pas j’ai relu daniel biga, il ne reste plus que le cyclades, iii°       sous "je me tais. pour taire. rêves de josué, alocco en patchworck © ce qu’un paysage peut  “ce travail qui le lourd travail des meules l’homme est     tout autour       en pur ceste espee ai dulor e   adagio   je les avenues de ce pays       dans pour andré madame chrysalide fileuse mon cher pétrarque,  le "musée     m2 &nbs dans le monde de cette s’ouvre la pour martine dernier vers aoi     double noble folie de josué, le géographe sait tout coupé le sonà l’appel tonitruant du À max charvolen et la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Freixe, Alain > Dialogues

Dialogues

Dernier ajout : 26 avril 2010.

Les 3 derniers textes : Loriotte du pays des merveilles , Dans les couleurs du froid , A l’étrangère .

Les 3 textes les plus lus : A la bonne ombre , La caresse et le vol , Vienne le bleu dans l’orage .


  • Eloge de la surprise

    Clefs : Freixe
    Une contribution d’Alain Freixe
  • S’égarer

    poème récent. Pour ma nouvelle collection La nuit verte. Accompagnateur, Jean-Jacques Laurent
  • La caresse et le vol

    L’art de la caresse. Le boustrophedon.
  • Trois départs

    Clefs : Freixe , poésie
    1- C’est dans L’ombilic des limbes d’Antonin Artaud, dans ce “livre qui dérange les hommes, qui (est) comme une porte ouverte et qui les mène où ils n’auraient consenti à aller, une porte simplement (...)
  • D’une couleur nouvelle

    Clefs : Freixe , poésie
    1- Nous sommes dehors. Où s’ouvre une plaine enneigée, étendue blanche désabritée par le froid. S’avancent un cheval et son cavalier sous un ciel laiteux que déchirent les ailes d’un vol d’oies (...)
  • Merle noir

    Clefs : Freixe , poésie
    ( Poème publié avec une gravure de Fernanda Fedi en italie, Il libro del merlo en mars 2008 )
  • Temps disjoint

    Tout est toujours en ordre en la terre compacte et nous restons à perte de vue à perte de nom en suspension à cause des coups à cause de tout ce qui nous bat le cœur dans le temps disjoint (...)
  • A la bonne ombre

    Clefs : Freixe , poésie , Gini
    À la bonne ombre Là où saute le loup les moutons ne sont plus des moutons ils aiment la pluie de printemps et lui donnent un autre nom un nom de neige et de froid chante-louve un nom (...)
  • (...) tombe, tombé

    Clefs : Freixe , poésie , Frémiot
    Quelque chose tombe C’est lent Et imparable sa retenue le déchire le dérobe à l’oblique et angle droit sur le vide le tourne et retourne le verse et renverse se perd et dans l’air c ‘est à (...)
  • Aux yeux de ce qui nous aime

    Clefs : Freixe , poésie , Fedi
    écrire comme on se confie au vent dehors pour personne sanglots corrigés par le froid qui rentre par les yeux et finit flaque de clarté au fond flaque que la marche relève et plaque (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette