BRIBES EN LIGNE
abstraction voir figuration i mes doigts se sont ouverts       longte et que dire de la grâce les enseignants :       juin granz fut li colps, li dux en il est le jongleur de lui       la macles et roulis photo 6 il semble possible rien n’est plus ardu comme un préliminaire la la vie est dans la vie. se la bouche pleine de bulles rm : d’accord sur l’appel tonitruant du À max charvolen et     quand cyclades, iii° au seuil de l’atelier nu(e), comme son nom  monde rassemblé encore la couleur, mais cette       neige       l̵       jonath violette cachéeton charogne sur le seuilce qui       sur le tes chaussures au bas de station 1 : judas       mouett       cerisi seul dans la rue je ris la troisième essai       dans petites proses sur terre dans ce périlleux suite du blasphème de able comme capable de donner  il y a le antoine simon 2       la quel ennui, mortel pour jusqu’à il y a seins isabelle boizard 2005 juste un l’art c’est la pour m.b. quand je me heurte       au quant carles oït la       soleil fin première le samedi 26 mars, à 15       ma sur la toile de renoir, les dans le monde de cette       embarq chercher une sorte de la deuxième édition du et encore  dits   que signifie quando me ne so itu pe ce toute une faune timide veille       nuage       é À perte de vue, la houle des nouvelles mises en ainsi fut pétrarque dans f les rêves de    au balcon le 2 juillet pour gilbert et c’était dans 13) polynésie j’ai relu daniel biga, les cuivres de la symphonie accoucher baragouiner       dans grant est la plaigne e large nous viendrons nous masser « amis rollant, de       aujour  dernières mises le "patriote", dernier vers aoi sur l’erbe verte si est derniers vers sun destre li emperere par sa grant       ruelle bel équilibre et sa   1) cette le temps passe dans la et ma foi, cinq madame aux yeux  dans toutes les rues deuxième approche de on peut croire que martine tant pis pour eux. références : xavier un titre : il infuse sa antoine simon 22 dernier vers aoi   en grec, morías             neige  dernier salut au autre citation"voui "si elle est 1 au retour au moment j’ai longtemps une autre approche de       force des conserves ! pour qui veut se faire une       &agrav    courant       & pour andré villers 1) les doigts d’ombre de neige aucun hasard si se    7 artistes et 1 l’attente, le fruit mon travail est une me en cet anniversaire, ce qui antoine simon 24 à       sur patrick joquel vient de       le pierre ciel couleur qui ne masque pas       qui d’ eurydice ou bien de     extraire arbre épanoui au ciel quand vous serez tout siglent a fort e nagent e se reprendre. creuser son je dors d’un sommeil de quand sur vos visages les si j’étais un accorde ton désir à ta une errance de    seule au antoine simon 28 le 28 novembre, mise en ligne écrirecomme on se toutes ces pages de nos il s’appelait les plus vieilles si tu es étudiant en       magnol ici. les oiseaux y ont fait 1 la confusion des sainte marie,       les les parents, l’ultime la lecture de sainte je n’ai pas dit que le marie-hélène le nécessaire non et…  dits de       ton  on peut passer une vie Être tout entier la flamme la gaucherie à vivre,       dans est-ce parce que, petit, on  zones gardées de pour egidio fiorin des mots mieux valait découper       fleur       m&eacu     le cygne sur hans freibach : c’est seulement au la route de la soie, à pied, “le pinceau glisse sur troisième essai et       deux carles respunt : monde imaginal, karles se dort cum hume       glouss ses mains aussi étaient À peine jetés dans le     surgi sixième       sur le je désire un je t’enlace gargouille les lettres ou les chiffres encore une citation“tu dire que le livre est une pour julius baltazar 1 le pour       sur chairs à vif paumes jouer sur tous les tableaux     &nbs       la   (à c’était une       sur sables mes parolesvous un homme dans la rue se prend ço dist li reis : poème pour ecrire sur torna a sorrento ulisse torna bien sûrla madame est toute       " pourquoi yves klein a-t-il pour martin polenta     dans la ruela j’ai en réserve les amants se samuelchapitre 16, versets 1       un j’ai parlé ce paysage que tu contemplais carissimo ulisse,torna a    en       sur   iv    vers à bernadette pour jean-marie simon et sa il souffle sur les collines la langue est intarissable qu’est-ce qui est en quand c’est le vent qui       &agrav percey priest lakesur les il tente de déchiffrer, vous n’avez     [1]  chaises, tables, verres, l’impossible et que vous dire des       reine       la       voyage tout le problème prenez vos casseroles et       &n la galerie chave qui temps où les coeurs diaphane est le mot (ou  le livre, avec dernier vers aoi dans les horizons de boue, de madame chrysalide fileuse tout est prêt en moi pour tous ces charlatans qui coupé le sonà macles et roulis photo 7 pour jean gautheronle cosmos leonardo rosa les durand : une   pour théa et ses il en est des meurtrières. pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio cher bernard dernier vers aoi       grimpa madame, vous débusquez ils avaient si longtemps, si  marcel migozzi vient de tendresses ô mes envols       je       en un je rêve aux gorges in the country       tourne 7) porte-fenêtre vous êtes reflets et echosla salle les oiseaux s’ouvrent onze sous les cercles antoine simon 15 pour lee l’une des dernières autre petite voix l’existence n’est  ce mois ci : sub la rencontre d’une mais non, mais non, tu       &ccedi petit matin frais. je te 1) notre-dame au mur violet je t’ai admiré,   tout est toujours en       &n antoine simon 6 ] heureux l’homme       longte quatrième essai rares a la femme au pour yves et pierre poher et juste un mot pour annoncer iv.- du livre d’artiste elle réalise des il ne s’agit pas de       avant et te voici humanité temps de cendre de deuil de 0 false 21 18 deux mille ans nous où l’on revient « voici il arriva que bientôt, aucune amarre antoine simon 30 le bulletin de "bribes       gentil que d’heures ….omme virginia par la       la et tout avait un trait gris sur la antoine simon 12       en comme c’est le coeur du       je me faisant dialoguer sous la pression des noble folie de josué, pure forme, belle muette, on a cru à pour martine       il       le madame, on ne la voit jamais       enfant pour jean marie  epître aux dans l’innocence des       bruyan « pouvez-vous une fois entré dans la ce qu’un paysage peut       le  tous ces chardonnerets deuxième apparition de      & f les feux m’ont antoine simon 27 il ne reste plus que le dernier vers que mort "et bien, voilà..." dit     l’é " je suis un écorché vif. "pour tes dans les rêves de la merle noir  pour sous l’occupation       je pour max charvolen 1) mougins. décembre c’est la distance entre le scribe ne retient i en voyant la masse aux al matin, quant primes pert       su ce jour là, je pouvais une il faut dire les dernier vers aoi toujours les lettres : vous avez clers est li jurz et li non, björg, f le feu s’est   le texte suivant a l’éclair me dure, dernier vers aoi       bien très malheureux...       vi.- les amicales aventures c’est pour moi le premier la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Desoubeaux, Henri > Pour servir d’introduction à une lecture de "Boomerang" de Michel (...)

Pour servir d’introduction à une lecture de "Boomerang" de Michel Butor

Dernier ajout : 23 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Boomerang B , Boomerang A .

Les 3 textes les plus lus : Boomerang B , Boomerang A .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette