BRIBES EN LIGNE
 jésus granz est li calz, si se pour maxime godard 1 haute       &agrav pour martine ils sortent je n’ai pas dit que le   le texte suivant a et voici maintenant quelques   la baie des anges le temps passe dans la il semble possible d’un bout à quand sur vos visages les nous viendrons nous masser qu’est-ce qui est en dont les secrets… à quoi le glacis de la mort le travail de bernard il existe deux saints portant       sur peinture de rimes. le texte     un mois sans buttati ! guarda&nbs c’est ici, me bal kanique c’est station 7 : as-tu vu judas se la force du corps, torna a sorrento ulisse torna  de la trajectoire de ce ainsi alfred… poussées par les vagues     extraire dernier vers aoi a la libération, les toi, mésange à   anatomie du m et station 4 : judas  a propos de quatre oeuvres de le franchissement des bien sûrla   jn 2,1-12 : la terre nous macles et roulis photo quelque chose deux mille ans nous carmelo arden quin est une       journ& ce qui fascine chez le grand combat : "si elle est madame est toute « voici l’homme est il y a dans ce pays des voies l’appel tonitruant du la langue est intarissable de proche en proche tous les dessins de martine orsoni je meurs de soif ce qui aide à pénétrer le non... non... je vous assure,       fleur       allong le tissu d’acier un soir à paris au       object       vu       é toutes sortes de papiers, sur       parfoi   est-ce que faisant dialoguer       longte autre petite voix mais non, mais non, tu pour marcel assise par accroc au bord de sous la pression des l’heure de la       &agrav  improbable visage pendu   pour théa et ses elle réalise des hans freibach : toujours les lettres : la réserve des bribes le galop du poème me       apparu     ton vi.- les amicales aventures quatrième essai rares à sylvie  tous ces chardonnerets ce 28 février 2002. sculpter l’air : (vois-tu, sancho, je suis le coeur du écoute, josué, nécrologie nous serons toujours ces       le ajout de fichiers sons dans bribes en ligne a pour frédéric antoine simon 30 rare moment de bonheur, la liberté s’imprime à fragilité humaine.       magnol dernier vers aoi "le renard connaît       deux entr’els nen at ne pui pour andrée abu zayd me déplait. pas madame, on ne la voit jamais bernard dejonghe... depuis vous n’avez       l̵       enfant n’ayant pas  il y a le       bientôt, aucune amarre       le equitable un besoin sonnerait       &eacut pluies et bruines, mise en ligne d’un   3   

les       pourqu martin miguel art et 1 au retour au moment       ruelle j’ai donc premier essai c’est       longte f dans le sourd chatoiement un titre : il infuse sa raphaël pour martin décembre 2001.       à au lecteur voici le premier agnus dei qui tollis peccata c’est pour moi le premier et que dire de la grâce je m’étonne toujours de la       un dans l’innocence des comme une suite de dix l’espace ouvert au pas une année sans évoquer de prime abord, il dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils il ne sait rien qui ne va approche d’une une autre approche de quelques autres c’est une sorte de     au couchant       et tout le problème pour martine, coline et laure attendre. mot terrible. dernier vers que mort   un vendredi la mort d’un oiseau. À peine jetés dans le charogne sur le seuilce qui dernier vers aoi j’ai changé le       glouss dernier vers aoi lentement, josué nouvelles mises en       quand les dernières madame des forêts de chaises, tables, verres, morz est rollant, deus en ad       sur de l’autre ce poème est tiré du    tu sais       reine pierre ciel quai des chargeurs de       bien pourquoi yves klein a-t-il pour michèle gazier 1) le lourd travail des meules "je me tais. pour taire. voile de nuità la josué avait un rythme on dit qu’agathe (ô fleur de courge... in the country   voici donc la la brume. nuages grande lune pourpre dont les 1. il se trouve que je suis cet article est paru dans le dernier vers aoi   saint paul trois tendresse du mondesi peu de bien sûr, il y eut genre des motsmauvais genre depuis ce jour, le site pour maguy giraud et       " pour ma violette cachéeton       voyage il en est des meurtrières. 13) polynésie       l̵ l’éclair me dure, carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi tendresses ô mes envols il n’était qu’un générations 1257 cleimet sa culpe, si madame a des odeurs sauvages journée de   tout est toujours en suite de mais jamais on ne la bouche pure souffrance       sur c’est seulement au pour daniel farioli poussant       le deux ajouts ces derniers pour mireille et philippe présentation du quand c’est le vent qui pour helmut derniers vers sun destre pas même tu le saiset je le vois  dans toutes les rues dernier vers aoi     [1]    adagio   je max charvolen, martin miguel villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi       descen   dits de et il fallait aller debout pour anne slacik ecrire est ce qui importe pour       banlie g. duchêne, écriture le le "patriote", le lent tricotage du paysage  de même que les préparation des il aurait voulu être     oued coulant et ma foi,       mouett mes pensées restent pour jean-louis cantin 1.-       apr&eg cliquetis obscène des       l̵ madame est une antoine simon 29 0 false 21 18 j’oublie souvent et       marche "moi, esclave" a       dans passet li jurz, si turnet a f les rêves de   ces notes non, björg, temps de pierres   encore une ma mémoire ne peut me tout mon petit univers en madame dans l’ombre des madame est la reine des bernadette griot vient de des conserves !       gentil la terre a souvent tremblé autre citation la fraîcheur et la Être tout entier la flamme   ces sec erv vre ile et c’était dans       au temps de cendre de deuil de les amants se  au mois de mars, 1166 libre de lever la tête     " antoine simon 19 la pureté de la survie. nul il en est des noms comme du un verre de vin pour tacher paysage de ta tombe  et travail de tissage, dans quand vous serez tout descendre à pigalle, se       dans         &n « pouvez-vous la rencontre d’une reprise du site avec la macao grise l’erbe del camp, ki avant dernier vers aoi    si tout au long chairs à vif paumes vous avez j’ai perdu mon à la bonne (de)lecta lucta    avec « a la madame chrysalide fileuse aux barrières des octrois station 3 encore il parle (la numérotation des ço dist li reis : imagine que, dans la petit matin frais. je te       retour f j’ai voulu me pencher edmond, sa grande comme ce mur blanc dernier vers aoi rêves de josué, tu le sais bien. luc ne printemps breton, printemps       devant   en grec, morías     dans la ruela et il parlait ainsi dans la nous avancions en bas de moisissures mousses lichens dernier vers aoi portrait. 1255 : antoine simon 23 tout en travaillant sur les       la il avait accepté rien n’est le plus insupportable chez       jardin toulon, samedi 9     le depuis le 20 juillet, bribes     après démodocos... Ça a bien un le coquillage contre paien sunt morz, alquant percey priest lakesur les j’ai relu daniel biga,       fourmi dans un coin de nice,     sur la       les d’un côté  hier, 17 elle ose à peine       sur le   entrons a claude b.   comme   (dans le a propos d’une mise en ligne pour jean-marie simon et sa il faut aller voir       sur sors de mon territoire. fais à la mémoire de       dans antoine simon 15 heureuse ruine, pensait nous avons affaire à de je sais, un monde se thème principal :     une abeille de rm : d’accord sur il y a tant de saints sur       dans d’abord l’échange des la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Desoubeaux, Henri > Pour servir d’introduction à une lecture de "Boomerang" de Michel (...)

Pour servir d’introduction à une lecture de "Boomerang" de Michel Butor

Dernier ajout : 23 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Boomerang B , Boomerang A .

Les 3 textes les plus lus : Boomerang B , Boomerang A .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette