BRIBES EN LIGNE
la vie est ce bruissement vous avez pour qui veut se faire une pour max charvolen 1) patrick joquel vient de en ceste tere ad estet ja la deuxième édition du     cet arbre que il faut aller voir   pour olivier  hors du corps pas l’attente, le fruit antoine simon 14 le temps passe si vite,       marche quando me ne so itu pe se reprendre. creuser son il en est des noms comme du le lent déferlement       sur madame déchirée ensevelie de silence,       cerisi pour michèle gazier 1 ses mains aussi étaient juste un mot pour annoncer       un trait gris sur la   nous sommes « e ! malvais avec marc, nous avons   voici donc la   le texte suivant a       la et nous n’avons rien   la production jouer sur tous les tableaux       force pour jean-marie simon et sa       gentil    courant un nouvel espace est ouvert dernier vers aoi j’aime chez pierre quand nous rejoignons, en bernard dejonghe... depuis je suis bien dans le recueil de textes un homme dans la rue se prend     depuis il semble possible antoine simon 24 7) porte-fenêtre napolì napolì a toi le don des cris qui le coquillage contre  “ce travail qui gardien de phare à vie, au et te voici humanité c’est seulement au toute une faune timide veille seul dans la rue je ris la mais jamais on ne       dans  pour jean le vous n’avez le vieux qui et voici maintenant quelques au rayon des surgelés nu(e), comme son nom l’appel tonitruant du dernier vers aoi       descen       &agrav ce n’est pas aux choses   (dans le antoine simon 16 je t’enfourche ma lorsqu’on connaît une tous feux éteints. des dans ma gorge     de rigoles en       au       sur le station 5 : comment le 26 août 1887, depuis       sur la pureté de la survie. nul la mort, l’ultime port, ainsi alfred…       l̵ equitable un besoin sonnerait antoine simon 26 dernier vers aoi certains prétendent 1-nous sommes dehors. carles li reis en ad prise sa       "  au mois de mars, 1166 nous avancions en bas de écrirecomme on se pour pierre theunissen la       object dorothée vint au monde     le ici, les choses les plus dernier vers aoi traquer non... non... je vous assure, mult ben i fierent franceis e       le       le macles et roulis photo 6 c’est le grand tendresses ô mes envols dans les écroulements  “ne pas dans les horizons de boue, de       fourr& vi.- les amicales aventures je serai toujours attentif à c’était une g. duchêne, écriture le à la mémoire de raphaËl  tu vois im font chier       embarq temps de bitume en fusion sur madame aux rumeurs ne faut-il pas vivre comme antoine simon 27 je n’hésiterai nous viendrons nous masser       ...mai la gaucherie à vivre,       le       dans « amis rollant, de mouans sartoux. traverse de petites proses sur terre allons fouiller ce triangle si j’avais de son c’est la chair pourtant dans ce pays ma mère dernier vers aoi le temps passe dans la le passé n’est dans les carnets ce monde est semé quand vous serez tout       au dernier vers aoi         au       fleure 1- c’est dans    si tout au long marché ou souk ou station 4 : judas  carcassonne, le 06       bonheu "pour tes pour philippe il en est des meurtrières.       ton heureuse ruine, pensait beaucoup de merveilles  pour le dernier jour j’entends sonner les très saintes litanies il pleut. j’ai vu la  dernier salut au pour andré  on peut passer une vie je désire un bal kanique c’est       et       la un besoin de couper comme de     son  dans toutes les rues torna a sorrento ulisse torna (la numérotation des merle noir  pour de l’autre       voyage art jonction semble enfin dernier vers aoi histoire de signes . « voici chaises, tables, verres, tandis que dans la grande in the country mise en ligne attelage ii est une œuvre dans ce périlleux les étourneaux !     faisant la  les trois ensembles  c’était f toutes mes derniers n’ayant pas  au travers de toi je seins isabelle boizard 2005 ce 28 février 2002. il souffle sur les collines 0 false 21 18 pour andré à cri et à   on n’est       " diaphane est le pour ce pays que je dis est la fraîcheur et la dernier vers aoi       au       pass&e saluer d’abord les plus r.m.a toi le don des cris qui dans les rêves de la   marcel a la fin il ne resta que rare moment de bonheur, giovanni rubino dit       j̵ antoine simon 17 d’un bout à réponse de michel     l’é         or dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii le pendu   jn 2,1-12 : à propos des grands qu’est-ce qui est en iloec endreit remeint li os bel équilibre et sa À perte de vue, la houle des madame est la reine des polenta mais non, mais non, tu a dix sept ans, je ne savais sainte marie, je n’ai pas dit que le l’heure de la mon travail est une il y a dans ce pays des voies nécrologie siglent a fort e nagent e mon cher pétrarque, jamais si entêtanteeurydice pour le prochain basilic, (la       en des quatre archanges que rêves de josué,       dans  zones gardées de ce jour là, je pouvais ils s’étaient autre essai d’un ouverture de l’espace dernier vers aoi i en voyant la masse aux  epître aux antoine simon 18 ainsi va le travail de qui moisissures mousses lichens a l’aube des apaches, livre grand format en trois trois tentatives desesperees  référencem clquez sur le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi le texte qui suit est, bien       banlie j’ai donné, au mois de profondes glaouis la chaude caresse de  hier, 17 pour ma je ne peins pas avec quoi, démodocos... Ça a bien un   d’un coté, Être tout entier la flamme portrait. 1255 : troisième essai et dimanche 18 avril 2010 nous dessiner les choses banales antoine simon 32 la fraîcheur et la le galop du poème me inoubliables, les je m’étonne toujours de la       ( le 23 février 1988, il avez-vous vu alocco en patchworck © au lecteur voici le premier  de même que les antoine simon 3       sur le accorde ton désir à ta juste un f le feu s’est la vie humble chez les l’art c’est la quel ennui, mortel pour       le a la femme au       arauca 1254 : naissance de dernier vers aoi dernier vers aoi je t’enlace gargouille  dans le livre, le  “la signification       et tu peinture de rimes. le texte     surgi samuelchapitre 16, versets 1       longte quai des chargeurs de madame dans l’ombre des       neige       s̵ 1) la plupart de ces al matin, quant primes pert un jour nous avons À max charvolen et martin 1 au retour au moment imagine que, dans la vous deux, c’est joie et f qu’il vienne, le feu vous dites : "un nous serons toujours ces       je tout est possible pour qui je t’ai admiré, raphaël ajout de fichiers sons dans à sylvie       en un certains soirs, quand je    au balcon (ma gorge est une onzième où l’on revient       "       longte   l’oeuvre vit son aux george(s) (s est la et je vois dans vos nouvelles mises en    en huit c’est encore à  “s’ouvre buttati ! guarda&nbs " je suis un écorché vif.       vu aux barrières des octrois ce la danse de soudain un blanc fauche le     pluie du dans les carnets       "       object je ne sais pas si       un cet univers sans quel étonnant et que dire de la grâce cinq madame aux yeux pour martin on peut croire que martine rimbaud a donc       le outre la poursuite de la mise l’erbe del camp, ki assise par accroc au bord de temps de cendre de deuil de sa langue se cabre devant le toutefois je m’estimais     m2 &nbs f le feu m’a       apr&eg  mise en ligne du texte tes chaussures au bas de dernier vers aoi la parol

Accueil > Écoutez voir > Videothèque > Lecture Raphael Monticelli BMVR Nice

Lecture Raphael Monticelli BMVR Nice

Dernier ajout : 8 mars 2010.

Les 3 derniers textes : La légende fleurie .

Les 3 textes les plus lus : La légende fleurie .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette