BRIBES EN LIGNE
      ce il faut laisser venir madame dernier vers aoi       m&eacu j’entends sonner les j’ai donc vous avez madame aux rumeurs ce qui importe pour dernier vers aoi       jardin je suis       retour bribes en ligne a antoine simon 3    regardant les plus terribles maintenant il connaît le préparation des pour daniel farioli poussant petit matin frais. je te af : j’entends la gaucherie à vivre, pour andré     longtemps sur       jonath pour mon épouse nicole pour marcel pour   au milieu de     pluie du un homme dans la rue se prend voudrais je vous c’est le grand en introduction à décembre 2001. les petites fleurs des dorothée vint au monde       et essai de nécrologie, elle réalise des s’ouvre la     " n’ayant pas antoine simon 2 intendo... intendo ! j’écoute vos       je pour egidio fiorin des mots       sur pour anne slacik ecrire est quelques textes les enseignants : (de)lecta lucta   pure forme, belle muette, religion de josué il       pour si j’avais de son le temps passe si vite, franchement, pensait le chef, dernier vers que mort ils sortent  il y a le attelage ii est une œuvre et  riche de mes   saint paul trois dernier vers aoi fin première onzième merci à la toile de cinquième essai tout  tu vois im font chier         &n dernier vers aoi       bruyan a l’aube des apaches, quand nous rejoignons, en rare moment de bonheur, pour robert       sur       le le temps passe dans la l’art c’est la       droite antoine simon 17 « amis rollant, de       fourr& j’ai longtemps dernier vers aoi suite du blasphème de je t’enfourche ma   je ne comprends plus       ruelle frères et  dernières mises peinture de rimes. le texte une fois entré dans la dans les horizons de boue, de passet li jurz, la noit est des conserves ! (elle entretenait l’erbe del camp, ki       dans  le "musée  “... parler une antoine simon 31 accoucher baragouiner antoine simon 15     oued coulant d’un côté souvent je ne sais rien de deuxième suite introibo ad altare tout est possible pour qui g. duchêne, écriture le ne pas négocier ne douze (se fait terre se pour martine, coline et laure quelque chose tous ces charlatans qui bribes en ligne a       tourne il existe au moins deux avez-vous vu dans l’innocence des ensevelie de silence, toutes ces pages de nos antoine simon 10 je me souviens de il aurait voulu être zacinto dove giacque il mio ce pays que je dis est       le journée de percey priest lakesur les et que dire de la grâce j’arrivais dans les au lecteur voici le premier       la       reine attention beau la fraîcheur et la le samedi 26 mars, à 15 f les feux m’ont dernier vers doel i avrat, preambule – ut pictura l’heure de la       &agrav viallat © le château de je découvre avant toi grande lune pourpre dont les comment entrer dans une la fonction, moi cocon moi momie fuseau merle noir  pour carissimo ulisse,torna a les doigts d’ombre de neige traquer Éléments - dernier vers aoi       la à propos “la       pass&e diaphane est le mot (ou quant carles oït la ce qui fascine chez références : xavier au matin du dernier vers aoi laure et pétrarque comme       sur le antoine simon 18 deuxième apparition de 1. il se trouve que je suis pour frédéric 1.- les rêves de       on a cru à ce texte m’a été pour maxime godard 1 haute pas une année sans évoquer  on peut passer une vie carles respunt :   pour adèle et inoubliables, les "pour tes à la mémoire de on cheval dans ce pays ma mère cette machine entre mes leonardo rosa et voici maintenant quelques     nous     rien neuf j’implore en vain vous n’avez edmond, sa grande antoine simon 28 je ne peins pas avec quoi,       st guetter cette chose   si vous souhaitez deux ce travail vous est   entrons béatrice machet vient de le lourd travail des meules 0 false 21 18       la l’impossible jamais je n’aurais       enfant toujours les lettres : villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi pour michèle le scribe ne retient   anatomie du m et       pass&e dentelle : il avait ses mains aussi étaient troisième essai et nos voix tandis que dans la grande       midi       b&acir       soleil i.- avaler l’art par le geste de l’ancienne, l’illusion d’une       sur le    si tout au long une il faut dire les     sur la pente pour andrée archipel shopping, la       &n comme ce mur blanc chairs à vif paumes l’impression la plus un nouvel espace est ouvert les grands tendresse du mondesi peu de il avait accepté je suis occupé ces la danse de pour angelo pour nicolas lavarenne ma ouverture d’une         or 5) triptyque marocain l’appel tonitruant du       apr&eg clers fut li jurz e li de soie les draps, de soie rien n’est       la       longte dernier vers aoi   tout est toujours en couleur qui ne masque pas             marche le 26 août 1887, depuis ne faut-il pas vivre comme face aux bronzes de miodrag exacerbé d’air pour philippe    7 artistes et 1   iv    vers une errance de dernier vers aoi les parents, l’ultime lentement, josué       " a toi le don des cris qui       vaches de sorte que bientôt       l̵ tout à fleur d’eaula danse dans le patriote du 16 mars 13) polynésie la tentation du survol, à       rampan le grand combat :       voyage il tente de déchiffrer, antoine simon 20 les avenues de ce pays la terre a souvent tremblé on dit qu’agathe   sept (forces cachées qui       fleur sors de mon territoire. fais assise par accroc au bord de cet univers sans       vu avant dernier vers aoi       dans dernier vers s’il vos estes proz e vostre la liberté s’imprime à dernier vers aoi madame, vous débusquez de mes deux mains l’évidence  “ne pas un verre de vin pour tacher f le feu m’a toutes sortes de papiers, sur 1 au retour au moment  au travers de toi je       il  epître aux le recueil de textes       " dernier vers aoi au seuil de l’atelier       les       en station 7 : as-tu vu judas se l’éclair me dure, pour gilbert quand c’est le vent qui carles li reis en ad prise sa       d&eacu     dans la ruela nous avons affaire à de       &agrav jamais si entêtanteeurydice       j̵       neige les routes de ce pays sont a propos d’une il était question non (la numérotation des  tu ne renonceras pas. là, c’est le sable et ….omme virginia par la samuelchapitre 16, versets 1 il n’est pire enfer que lorsqu’on connaît une seins isabelle boizard 2005 et si tu dois apprendre à ma voix n’est plus que   maille 1 :que "tu sais ce que c’est  hier, 17 carcassonne, le 06 trois (mon souffle au matin le 2 juillet la mort d’un oiseau. Être tout entier la flamme       je me les dieux s’effacent il faut aller voir granz est li calz, si se cet article est paru le passé n’est station 1 : judas   la production cinquième citationne les premières de proche en proche tous au commencement était derniers vers sun destre madame dans l’ombre des juste un mot pour annoncer  l’exposition  dessiner les choses banales   marcel       allong dernier vers aoi pour helmut     sur la       sur       juin le coquillage contre macles et roulis photo pour maguy giraud et je suis celle qui trompe que reste-t-il de la à propos des grands    seule au apaches : si j’étais un cet article est paru dans le le nécessaire non errer est notre lot, madame, il est le jongleur de lui       qui  avec « a la et nous n’avons rien la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Fernanda Fedi

Avec Fernanda Fedi

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Inventions d’Hypatie .

Les 3 textes les plus lus : Inventions d’Hypatie .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette