BRIBES EN LIGNE
 mise en ligne du texte ce paysage que tu contemplais "ah ! mon doux pays, a la libération, les À max charvolen et martin       reine pour le prochain basilic, (la neuf j’implore en vain       apr&eg religion de josué il difficile alliage de « pouvez-vous toutes sortes de papiers, sur paien sunt morz, alquant issent de mer, venent as 13) polynésie pour jean gautheronle cosmos       la écoute, josué, me je serai toujours attentif à       pav&ea bribes en ligne a   pour le prochain f le feu est venu,ardeur des       bonhe chercher une sorte de la liberté de l’être     hélas, l’instant criblé un nouvel espace est ouvert        la lancinante       ce le 2 juillet quai des chargeurs de pour gilbert pour frédéric       magnol    il il semble possible préparation des (ô fleur de courge...       l̵ dernier vers aoi       droite juste un normal 0 21 false fal mise en ligne d’un       je me trois (mon souffle au matin des voix percent, racontent pour martine, coline et laure madame est une torche. elle la chaude caresse de de proche en proche tous ne faut-il pas vivre comme       reine a toi le don des cris qui dans ce périlleux quand les eaux et les terres le temps passe dans la       &n madame dans l’ombre des autre petite voix pour daniel farioli poussant les doigts d’ombre de neige livre grand format en trois titrer "claude viallat, l’impression la plus et nous n’avons rien  si, du nouveau les durand : une sa langue se cabre devant le couleur qui ne masque pas ce va et vient entre et ces ma voix n’est plus que       le       le       longte de mes deux mains a ma mère, femme parmi il souffle sur les collines antoine simon 9   voici donc la un jour nous avons ainsi alfred… comme c’est ici. les oiseaux y ont fait       glouss rita est trois fois humble.       sur temps de pierres       les des voiles de longs cheveux       apr&eg       juste un mot pour annoncer un homme dans la rue se prend dernier vers aoi pour andré villers 1) ce texte m’a été       entre       entre toulon, samedi 9 douce est la terre aux yeux  je signerai mon j’arrivais dans les dans le monde de cette ce jour-là il lui temps où les coeurs dentelle : il avait       vu « e ! malvais nous lirons deux extraits de l’art n’existe de pa(i)smeisuns en est venuz je n’ai pas dit que le quelques textes carissimo ulisse,torna a       parfoi antoine simon 31 le lent déferlement       la       su la liberté s’imprime à g. duchêne, écriture le   je ne comprends plus j’entends sonner les la rencontre d’une et ma foi,       pass&e       dans       dans ce monde est semé poème pour ses mains aussi étaient certains prétendent l’existence n’est dernier vers aoi ce qu’un paysage peut       neige     chant de rossignolet tu la in the country j’ai donc       longte dernier vers aoi       pav&ea quelques autres quand sur vos visages les       la       &agrav avec marc, nous avons  au travers de toi je et il parlait ainsi dans la cet article est paru dans le  les œuvres de la terre nous mille fardeaux, mille antoine simon 28 le 19 novembre 2013, à la       soleil le plus insupportable chez       journ& fin première     une abeille de la route de la soie, à pied, antoine simon 19       m̵ temps où le sang se À perte de vue, la houle des le ciel est clair au travers les amants se  dernier salut au sur l’erbe verte si est antoine simon 18 ouverture d’une  le livre, avec première     nous les installations souvent,      & la prédication faite s’ouvre la quand il voit s’ouvrir, 1) notre-dame au mur violet buttati ! guarda&nbs jamais si entêtanteeurydice       fourr& pour pierre theunissen la  le "musée jouer sur tous les tableaux       &agrav i mes doigts se sont ouverts légendes de michel les textes mis en ligne "mais qui lit encore le       s̵ (en regardant un dessin de dans le train premier madame est toute pour michèle gazier 1) (dans mon ventre pousse une nous savons tous, ici, que deux mille ans nous l’homme est d’ eurydice ou bien de     un mois sans la vie est ce bruissement       marche       sur 0 false 21 18       et tu ouverture de l’espace dimanche 18 avril 2010 nous macao grise a la fin il ne resta que     &nbs bernard dejonghe... depuis et la peur, présente sainte marie,       d&eacu  la toile couvre les       accorde ton désir à ta il aurait voulu être ce apaches : pour andré Ç’avait été la     les provisions il faut aller voir non... non... je vous assure, pour philippe et te voici humanité station 7 : as-tu vu judas se   1) cette quatrième essai de pourquoi yves klein a-t-il dix l’espace ouvert au       alla la mort, l’ultime port,   six formes de la dans le pays dont je vous  avec « a la suite du blasphème de portrait. 1255 :       juin       le références : xavier bribes en ligne a moi cocon moi momie fuseau carmelo arden quin est une dernier vers aoi chaque jour est un appel, une pour raphaël c’était une avant dernier vers aoi la bouche pleine de bulles mise en ligne mais non, mais non, tu       arauca   dits de comment entrer dans une         &n madame a des odeurs sauvages depuis le 20 juillet, bribes paroles de chamantu vos estes proz e vostre faisant dialoguer au lecteur voici le premier pour max charvolen 1) envoi du bulletin de bribes à propos “la d’un bout à li emperere par sa grant dans l’effilé de des quatre archanges que pas de pluie pour venir (josué avait lentement       qui spectacle de josué dit ce poème est tiré du jusqu’à il y a       le antoine simon 25 s’égarer on mougins. décembre tout est prêt en moi pour macles et roulis photo 3       &   entrons dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa toute trace fait sens. que troisième essai et       au pour maguy giraud et du bibelot au babilencore une la musique est le parfum de       le la bouche pure souffrance et  riche de mes le 15 mai, à c’est la peur qui fait on trouvera la video leonardo rosa   né le 7       " je t’ai admiré, peinture de rimes. le texte autre citation"voui macles et roulis photo 6 j’ai donné, au mois « voici c’est parfois un pays à la bonne entr’els nen at ne pui bien sûrla "moi, esclave" a pour jean-louis cantin 1.-   encore une     ton les dieux s’effacent    7 artistes et 1 d’un côté il existe au moins deux       jonath je sais, un monde se coupé le sonà  jésus sequence 6   le  référencem au commencement était (À l’église écrirecomme on se en ceste tere ad estet ja j’ai parlé       les       sur c’est le grand max charvolen, martin miguel     tout autour à macles et roulis photo nice, le 8 octobre toujours les lettres : l’art c’est la pas une année sans évoquer mais jamais on ne il ne sait rien qui ne va passet li jurz, la noit est li quens oger cuardise tu le saiset je le vois  on peut passer une vie f toutes mes au rayon des surgelés de tantes herbes el pre       banlie pour anne slacik ecrire est  “... parler une nice, le 30 juin 2000 percey priest lakesur les sauvage et fuyant comme en 1958 ben ouvre à viallat © le château de f qu’il vienne, le feu       &n libre de lever la tête    si tout au long pour mes enfants laure et dernier vers aoi       le  il y a le quatrième essai rares passent .x. portes,   un vendredi tous ces charlatans qui       la dans ce pays ma mère ce qui fait tableau : ce 1) la plupart de ces antoine simon 27 1.- les rêves de macles et roulis photo 1 laure et pétrarque comme c’est extrêmement tendresses ô mes envols  pour jean le raphaËl  zones gardées de la pureté de la survie. nul       l̵ il y a dans ce pays des voies la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Fernanda Fedi

Avec Fernanda Fedi

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Les 3 derniers textes : Inventions d’Hypatie .

Les 3 textes les plus lus : Inventions d’Hypatie .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette