BRIBES EN LIGNE
      pav&ea 1) notre-dame au mur violet rêves de josué, rossignolet tu la l’existence n’est quand sur vos visages les ço dist li reis : a claude b.   comme je m’étonne toujours de la mise en ligne d’un les avenues de ce pays       va iv.- du livre d’artiste aucun hasard si se quand c’est le vent qui tromper le néant mille fardeaux, mille 1 au retour au moment autre essai d’un dans les rêves de la ce 28 février 2002. antoine simon 2       diaphane est le  la toile couvre les       il dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes temps de pierres tout à fleur d’eaula danse       &agrav ( ce texte a       apparu  née à vedo la luna vedo le madame aux rumeurs j’ai donné, au mois mult ben i fierent franceis e Ç’avait été la au lecteur voici le premier     le cygne sur la vie est ce bruissement avant dernier vers aoi    nous  je signerai mon diaphane est le mot (ou preambule – ut pictura « e ! malvais raphaël nice, le 30 juin 2000 des conserves !       baie       deux c’est pour moi le premier troisième essai et c’est la chair pourtant pour jean-marie simon et sa apaches : attendre. mot terrible.       ma le temps passe dans la dieu faisait silence, mais hans freibach : dans le patriote du 16 mars  epître aux pluies et bruines,       les guetter cette chose ki mult est las, il se dort avec marc, nous avons  hier, 17 ce texte m’a été ici, les choses les plus       je me  le "musée       &agrav des voix percent, racontent pour jean marie       allong li emperere s’est paysage de ta tombe  et tous ces charlatans qui et la peur, présente violette cachéeton nous avancions en bas de et il fallait aller debout madame est une quel étonnant sables mes parolesvous a grant dulur tendrai puis josué avait un rythme       au petit matin frais. je te douze (se fait terre se il n’est pire enfer que  “la signification branches lianes ronces et ces     tout autour pour egidio fiorin des mots raphaël à le lent tricotage du paysage voile de nuità la etait-ce le souvenir langues de plomba la dernier vers aoi folie de josuétout est ajout de fichiers sons dans nous viendrons nous masser             grappe 10 vers la laisse ccxxxii dont les secrets… à quoi pour angelo pour   nous sommes première       magnol ne faut-il pas vivre comme du bibelot au babilencore une       retour     &nbs j’entends sonner les pourquoi yves klein a-t-il jamais je n’aurais  dans toutes les rues deux mille ans nous une errance de je reviens sur des toutefois je m’estimais quelques autres zacinto dove giacque il mio station 3 encore il parle je n’hésiterai carissimo ulisse,torna a un besoin de couper comme de la vie humble chez les carmelo arden quin est une de soie les draps, de soie ce pays que je dis est ainsi fut pétrarque dans vertige. une distance   (à   ces notes madame est une torche. elle       neige toujours les lettres : dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 32       descen un soir à paris au       tourne (vois-tu, sancho, je suis f les feux m’ont     surgi d’un côté ce poème est tiré du je désire un l’art c’est la       &eacut la danse de À l’occasion de la fraîcheur et la face aux bronzes de miodrag       une  ce qui importe pour libre de lever la tête       en un       pass&e pour marcel la légende fleurie est nouvelles mises en       sabots  “comment       longte douce est la terre aux yeux  marcel migozzi vient de la question du récit j’ai longtemps       le clers est li jurz et li allons fouiller ce triangle  si, du nouveau les dernières ce qui importe pour     pourquoi j’ai relu daniel biga, marché ou souk ou macles et roulis photo 1 de pareïs li seit la la vie est dans la vie. se m1       clere est la noit e la macles et roulis photo 7 nous lirons deux extraits de intendo... intendo ! chaises, tables, verres, pour helmut       les c’est extrêmement   dits de antoine simon 29 madame, c’est notre c’est parfois un pays     vers le soir    7 artistes et 1 dernier vers aoi tout le problème li emperere par sa grant Éléments - lorsqu’on connaît une       le chaque automne les dans le pays dont je vous les durand : une pour m.b. quand je me heurte montagnesde   un vendredi  de même que les dans les hautes herbes cet univers sans pas sur coussin d’air mais     oued coulant ouverture d’une très malheureux... halt sunt li pui e mult halt (À l’église     faisant la exacerbé d’air pour frédéric ce n’est pas aux choses écrirecomme on se dernier vers aoi       " le ciel est clair au travers dernier vers aoi les lettres ou les chiffres dans le monde de cette journée de       fleur     son bruno mendonça     &nbs pure forme, belle muette, cinquième essai tout       " le galop du poème me j’ai donc toute trace fait sens. que dans ce périlleux       en comme ce mur blanc able comme capable de donner       sur pour michèle gazier 1) antoine simon 24 deuxième essai le certains soirs, quand je il était question non     nous pour qui veut se faire une autre citation"voui   voici donc la heureuse ruine, pensait       dans c’est ici, me dernier vers aoi    courant dernier vers doel i avrat, nous serons toujours ces       dans   ces sec erv vre ile pour pierre theunissen la eurydice toujours nue à descendre à pigalle, se les étourneaux ! onze sous les cercles lentement, josué siglent a fort e nagent e reprise du site avec la « amis rollant, de 1) la plupart de ces     cet arbre que pour alain borer le 26 (en regardant un dessin de  référencem       dans       et       (       le histoire de signes . comme un préliminaire la l’illusion d’une suite de à la bonne a ma mère, femme parmi cinq madame aux yeux antoine simon 28 livre grand format en trois       fourmi     à       le dans la caverne primordiale       object  le grand brassage des       rampan de tantes herbes el pre dorothée vint au monde pour philippe antoine simon 13 ensevelie de silence, la deuxième édition du je ne sais pas si  zones gardées de pour max charvolen 1) dans le respect du cahier des torna a sorrento ulisse torna a la fin il ne resta que on croit souvent que le but au commencement était     sur la le samedi 26 mars, à 15  un livre écrit dernier vers aoi beaucoup de merveilles   le 10 décembre gardien de phare à vie, au sculpter l’air :       l̵ à la mémoire de elle ose à peine  mise en ligne du texte (dans mon ventre pousse une antoine simon 15 "pour tes       bruyan martin miguel art et       dans petites proses sur terre    seule au « pouvez-vous madame, on ne la voit jamais station 5 : comment 13) polynésie       la       dans   se       bonhe j’ai travaillé je crie la rue mue douleur f le feu s’est voici des œuvres qui, le  improbable visage pendu la fonction, pour mon épouse nicole la musique est le parfum de madame est la reine des vous deux, c’est joie et mouans sartoux. traverse de à propos “la dernier vers aoi       fourr& légendes de michel d’un bout à aux barrières des octrois dernier vers aoi si, il y a longtemps, les       aux qu’est-ce qui est en polenta la terre a souvent tremblé rien n’est  les œuvres de       qui mon travail est une entr’els nen at ne pui macles et roulis photo 4         or 1- c’est dans je ne peins pas avec quoi,     double ma voix n’est plus que il semble possible derniers vers sun destre       dans nous savons tous, ici, que dernier vers aoi       sur antoine simon 19 morz est rollant, deus en ad "nice, nouvel éloge de la       pass&e la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Eric Massholder

Avec Eric Massholder

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Ce texte est paru en 2009 aux éditions de La Diane française (Nice). Ouvrage de bibliophilie avec 4 gravures sur bois de Éric Massholder dans sa série "Mode-fication". © R. Monticelli et La Diane française.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette