BRIBES EN LIGNE
      enfant       il   au milieu de       &agrav percey priest lakesur les dernier vers aoi    nous où l’on revient       soleil       jardin     dans la ruela quand nous rejoignons, en carissimo ulisse,torna a la fraîcheur et la     [1]  tandis que dans la grande monde imaginal, À l’occasion de 7) porte-fenêtre tendresses ô mes envols cher bernard couleur qui ne masque pas       ce l’attente, le fruit preambule – ut pictura on dit qu’agathe f qu’il vienne, le feu légendes de michel à la bonne envoi du bulletin de bribes  zones gardées de la fraîcheur et la là, c’est le sable et c’était une sors de mon territoire. fais       juin a l’aube des apaches,       parfoi     cet arbre que   dits de    en si elle est belle ? je dans les horizons de boue, de le passé n’est toute trace fait sens. que au matin du nu(e), comme son nom ici. les oiseaux y ont fait toutefois je m’estimais six de l’espace urbain, deux ce travail vous est dans les rêves de la les enseignants : poussées par les vagues j’ai en réserve le vieux qui guetter cette chose franchement, pensait le chef, un soir à paris au   anatomie du m et errer est notre lot, madame, sur l’erbe verte si est etudiant à 0 false 21 18 pas facile d’ajuster le  les éditions de a grant dulur tendrai puis       ce la gaucherie à vivre, assise par accroc au bord de vedo la luna vedo le après la lecture de la liberté s’imprime à (elle entretenait       le vi.- les amicales aventures       "       la l’illusion d’une       "     quand ] heureux l’homme ici, les choses les plus premier vers aoi dernier clquez sur en introduction à à propos des grands l’une des dernières la galerie chave qui je n’ai pas dit que le dernier vers aoi       crabe- merci au printemps des madame a des odeurs sauvages trois tentatives desesperees      & sixième       su f tous les feux se sont elle disposait d’une ce les durand : une si j’étais un je rêve aux gorges buttati ! guarda&nbs       nuage seins isabelle boizard 2005 pour jean gautheronle cosmos je meurs de soif       la antoine simon 27       bonhe coupé le sonà       et tu     longtemps sur       la clers fut li jurz e li dans l’innocence des je désire un prenez vos casseroles et pour raphaël attention beau a supposer quece monde tienne livre grand format en trois       sur       gentil démodocos... Ça a bien un       un chercher une sorte de i.- avaler l’art par mesdames, messieurs, veuillez li emperere s’est 1) notre-dame au mur violet antoine simon 24       é la liberté de l’être les installations souvent, on peut croire que martine bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi f les feux m’ont nous dirons donc le temps passe dans la au lecteur voici le premier     vers le soir dans ma gorge  dans toutes les rues       banlie ainsi alfred… elle réalise des et que dire de la grâce le 23 février 1988, il onze sous les cercles       je me edmond, sa grande chaque jour est un appel, une fragilité humaine. voile de nuità la je t’enfourche ma         or pour robert présentation du il ne sait rien qui ne va  tu vois im font chier rimbaud a donc   je n’ai jamais "et bien, voilà..." dit quel étonnant ses mains aussi étaient l’ami michel     un mois sans les avenues de ce pays tout en vérifiant pluies et bruines, le coquillage contre des voiles de longs cheveux merle noir  pour générations bientôt, aucune amarre       devant    de femme liseuse af : j’entends  “... parler une comment entrer dans une sous l’occupation antoine simon 6       "       au dans le pays dont je vous nous avancions en bas de en 1958 ben ouvre à 1254 : naissance de ce pays que je dis est       un nous viendrons nous masser   se j’ai changé le  au mois de mars, 1166 derniers vers sun destre dans les carnets temps où les coeurs comme un préliminaire la deuxième approche de pour jacky coville guetteurs     oued coulant non... non... je vous assure, pour le prochain basilic, (la   que signifie mieux valait découper carles respunt : dans l’innocence des sainte marie, s’ouvre la "tu sais ce que c’est station 4 : judas  suite de a dix sept ans, je ne savais  je signerai mon vous avez c’est une sorte de il faut aller voir pour lee deux nouveauté,       " le numéro exceptionnel de halt sunt li pui e mult halt       fleure dernier vers aoi les lettres ou les chiffres les plus vieilles les textes mis en ligne depuis ce jour, le site dernier vers aoi         l̵ ma voix n’est plus que à le plus insupportable chez       ton dernier vers aoi attelage ii est une œuvre les petites fleurs des le samedi 26 mars, à 15 pour frédéric macles et roulis photo 3 les amants se nouvelles mises en le recueil de textes tes chaussures au bas de marie-hélène si grant dol ai que ne je découvre avant toi ne pas négocier ne le 26 août 1887, depuis accorde ton désir à ta journée de exode, 16, 1-5 toute nous serons toujours ces dernier vers aoi       deux introibo ad altare c’est la chair pourtant a la fin il ne resta que mult est vassal carles de d’un bout à des conserves ! dernier vers aoi le ciel de ce pays est tout madame dans l’ombre des       pass&e pour anne slacik ecrire est sous la pression des neuf j’implore en vain f le feu m’a intendo... intendo ! quai des chargeurs de le lent déferlement       la       m&eacu antoine simon 14 dans le patriote du 16 mars       bruyan       marche       grappe coupé en deux quand "nice, nouvel éloge de la pour m.b. quand je me heurte       que ils sortent branches lianes ronces il n’y a pas de plus 1257 cleimet sa culpe, si (josué avait quatre si la mer s’est       quinze le scribe ne retient iloec endreit remeint li os dans la caverne primordiale mouans sartoux. traverse de       la onzième la route de la soie, à pied, de tantes herbes el pre       nuage dernier vers aoi l’appel tonitruant du bien sûr, il y eut (ô fleur de courge... abu zayd me déplait. pas “dans le dessin       les     son     faisant la madame des forêts de travail de tissage, dans   quand c’est le vent qui raphaël cet article est paru petit matin frais. je te constellations et béatrice machet vient de voici des œuvres qui, le   je ne comprends plus pour michèle aueret dernier vers aoi pour martine g. duchêne, écriture le antoine simon 16   né le 7 villa arson, nice, du 17 torna a sorrento ulisse torna le corps encaisse comme il dans un coin de nice,       m̵ a toi le don des cris qui seul dans la rue je ris la autre citation       quand du bibelot au babilencore une pour martine, coline et laure et si au premier jour il antoine simon 33 quatrième essai de 1 la confusion des à la mémoire de   un vendredi se reprendre. creuser son       pour quelques autres À perte de vue, la houle des pour andrée carcassonne, le 06     surgi   le texte suivant a et…  dits de il ne reste plus que le       les       vaches a christiane       sur       la antoine simon 10 i mes doigts se sont ouverts zacinto dove giacque il mio a la femme au passet li jurz, si turnet a antoine simon 20 pour michèle cinquième citationne pour michèle gazier 1) écrirecomme on se jouer sur tous les tableaux les plus terribles     hélas, f dans le sourd chatoiement pour daniel farioli poussant l’impossible giovanni rubino dit       il mais jamais on ne       au       allong dimanche 18 avril 2010 nous les routes de ce pays sont             le toutes ces pages de nos       reine       fleur « amis rollant, de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe

Chartron, Philippe

Dernier ajout : 27 juin 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette