BRIBES EN LIGNE
générations pour m.b. quand je me heurte antoine simon 29 le 26 août 1887, depuis allons fouiller ce triangle ….omme virginia par la ils avaient si longtemps, si       sur le un trait gris sur la pour egidio fiorin des mots du fond des cours et des paroles de chamantu       le    si tout au long un tunnel sans fin et, à le coquillage contre f toutes mes a la femme au le lourd travail des meules       les tant pis pour eux. vertige. une distance       sur il avait accepté pas facile d’ajuster le tandis que dans la grande antoine simon 21   iv    vers rêves de josué, trois (mon souffle au matin la prédication faite cyclades, iii° il n’est pire enfer que pour jean-louis cantin 1.-         or   marcel des quatre archanges que merci à marc alpozzo carissimo ulisse,torna a Ç’avait été la       au  avec « a la  il y a le       fleur attention beau patrick joquel vient de alocco en patchworck © etudiant à arbre épanoui au ciel (ô fleur de courge...       ...mai       retour antoine simon 22  monde rassemblé i mes doigts se sont ouverts abu zayd me déplait. pas "l’art est-il       juin la communication est pour angelo  ce mois ci : sub (la numérotation des       six dernier vers aoi c’est la peur qui fait  “comment ce jour là, je pouvais deux nouveauté, À max charvolen et quatrième essai de     depuis madame aux rumeurs f le feu est venu,ardeur des       su      & dernier vers aoi références : xavier       le texte qui suit est, bien la poésie, à la lu le choeur des femmes de de prime abord, il pour frédéric tes chaussures au bas de carcassonne, le 06 jouer sur tous les tableaux la force du corps, dernier vers doel i avrat, huit c’est encore à sur l’erbe verte si est autre essai d’un 13) polynésie premier essai c’est antoine simon 15 sequence 6   le bien sûr, il y eut s’égarer on les lettres ou les chiffres       d&eacu mult ben i fierent franceis e dans la caverne primordiale dernier vers aoi pour   nous sommes pour andré villers 1) autre citation       m&eacu il s’appelait la littérature de les durand : une vi.- les amicales aventures mi viene in mentemi quatre si la mer s’est essai de nécrologie, envoi du bulletin de bribes leonardo rosa siglent a fort e nagent e tout à fleur d’eaula danse       l̵ ouverture de l’espace le "patriote",       fourr& poussées par les vagues     "       neige traquer d’abord l’échange des             le  il est des objets sur   (dans le dans le monde de cette dernier vers aoi comme c’est il y a dans ce pays des voies première  epître aux rita est trois fois humble. c’est la distance entre le bulletin de "bribes       midi je rêve aux gorges       la       tourne   que signifie 0 false 21 18  c’était avez-vous vu       dans pour philippe au programme des actions ce qu’un paysage peut moisissures mousses lichens saluer d’abord les plus pas une année sans évoquer       au       alla c’est extrêmement     sur la pente sur la toile de renoir, les bribes en ligne a       la "et bien, voilà..." dit on trouvera la video granz fut li colps, li dux en     vers le soir  les éditions de dernier vers aoi peinture de rimes. le texte laure et pétrarque comme antoine simon 31 dernier vers s’il dernier vers aoi  pour jean le       deux les dessins de martine orsoni       la dernier vers aoi reprise du site avec la li quens oger cuardise la lecture de sainte à la bonne   ces notes le lent tricotage du paysage sculpter l’air : vous avez avec marc, nous avons c’est seulement au     les provisions introibo ad altare dans les écroulements rossignolet tu la antoine simon 33 quelques textes       &agrav  jésus       ce langues de plomba la a l’aube des apaches, pour helmut   saint paul trois la cité de la musique v.- les amicales aventures du "nice, nouvel éloge de la il existe au moins deux   d’un coté,     rien       bonhe le 15 mai, à de soie les draps, de soie       bonheu tendresses ô mes envols   pour le prochain       entre les grands pour robert la terre a souvent tremblé antoine simon 14 et il fallait aller debout ce monde est semé   (à les cuivres de la symphonie sables mes parolesvous à propos “la mille fardeaux, mille elle disposait d’une l’attente, le fruit       qui a supposer quece monde tienne  le livre, avec ne pas négocier ne quand sur vos visages les       embarq écrirecomme on se       la " je suis un écorché vif.  au mois de mars, 1166 c’est un peu comme si,       &agrav nous avons affaire à de quatrième essai rares toutes sortes de papiers, sur nécrologie pour andré bientôt, aucune amarre bernard dejonghe... depuis le proche et le lointain epuisement de la salle, « pouvez-vous       sur prenez vos casseroles et les dernières un nouvel espace est ouvert les routes de ce pays sont un verre de vin pour tacher deuxième suite       le   pour adèle et dentelle : il avait de toutes les deuxième essai le avant propos la peinture est dire que le livre est une f qu’il vienne, le feu dont les secrets… à quoi pour martine, coline et laure ce 28 février 2002. vos estes proz e vostre au matin du pour martin       cerisi ici. les oiseaux y ont fait nice, le 18 novembre 2004 fontelucco, 6 juillet 2000 des voiles de longs cheveux j’ai travaillé deuxième apparition     le     dans la ruela deuxième approche de les doigts d’ombre de neige   j’ai souvent pour michèle gazier 1)       soleil ce texte m’a été les plus vieilles même si "la musique, c’est le descendre à pigalle, se au labyrinthe des pleursils il ne sait rien qui ne va       le       "     du faucon  hier, 17 il ne s’agit pas de pas sur coussin d’air mais       la en ceste tere ad estet ja  pour de les plus terribles  “s’ouvre rien n’est plus ardu quai des chargeurs de souvent je ne sais rien de dans les hautes herbes tous ces charlatans qui ce je n’hésiterai       banlie iv.- du livre d’artiste cliquetis obscène des au lecteur voici le premier pour gilbert o tendresses ô mes  “ce travail qui antoine simon 25 dernier vers aoi elle ose à peine       assis station 1 : judas pour alain borer le 26 temps où les coeurs quand il voit s’ouvrir, aux george(s) (s est la       reine   tout est toujours en l’illusion d’une les dieux s’effacent nice, le 8 octobre le glacis de la mort       ( station 4 : judas  les textes mis en ligne       sur troisième essai (elle entretenait mon travail est une lentement, josué à propos des grands marcel alocco a       " cette machine entre mes       que   entrons comment entrer dans une   anatomie du m et clers fut li jurz e li sixième le plus insupportable chez merci à la toile de voile de nuità la dernier vers aoi       bruyan fin première macles et roulis photo 1 janvier 2002 .traverse     double le scribe ne retient journée de       sous couleur qui ne masque pas  “... parler une       pass&e ecrire sur       p&eacu rien n’est livre grand format en trois “le pinceau glisse sur je t’enfourche ma dernier vers aoi raphaël le lent déferlement f dans le sourd chatoiement madame a des odeurs sauvages les installations souvent, les premières de mes deux mains     nous       à de proche en proche tous immense est le théâtre et ki mult est las, il se dort pure forme, belle muette, mougins. décembre si elle est belle ? je  dernier salut au       pourqu certains soirs, quand je ce n’est pas aux choses la langue est intarissable la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Griot, Bernadette

Griot, Bernadette

Dernier ajout : 10 mai 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette