BRIBES EN LIGNE
le grand combat : moi cocon moi momie fuseau eurydice toujours nue à outre la poursuite de la mise antoine simon 12 pour angelo mille fardeaux, mille je me souviens de equitable un besoin sonnerait pour andré villers 1) antoine simon 32 dernier vers aoi onzième tout est possible pour qui intendo... intendo ! des voiles de longs cheveux  un livre écrit dernier vers aoi       nuage pierre ciel tout en vérifiant       montag  “ce travail qui leonardo rosa moisissures mousses lichens quand vous serez tout l’éclair me dure, travail de tissage, dans dernier vers aoi       s̵ si tu es étudiant en descendre à pigalle, se       que l’une des dernières 7) porte-fenêtre dernier vers aoi       &agrav le temps passe dans la       la (de)lecta lucta   laure et pétrarque comme    seule au « pouvez-vous (ô fleur de courge...   l’oeuvre vit son madame a des odeurs sauvages f le feu s’est mouans sartoux. traverse de la légende fleurie est un verre de vin pour tacher       "       je me bien sûrla diaphane est le mot (ou dernier vers aoi dernier vers aoi       enfant       sur d’un bout à normalement, la rubrique religion de josué il       st       cerisi petit matin frais. je te fin première dernier vers aoi « voici une fois entré dans la on a cru à nous avons affaire à de pour pierre theunissen la j’entends sonner les  de la trajectoire de ce pour mireille et philippe très malheureux... chairs à vif paumes dans le patriote du 16 mars et que vous dire des edmond, sa grande errer est notre lot, madame, merci à marc alpozzo ensevelie de silence, pour martin station 3 encore il parle       les les plus terribles les avenues de ce pays iv.- du livre d’artiste i mes doigts se sont ouverts sur l’erbe verte si est le scribe ne retient giovanni rubino dit  pour de le coeur du patrick joquel vient de en ceste tere ad estet ja pour raphaël le glacis de la mort     dans la ruela un trait gris sur la le 28 novembre, mise en ligne non... non... je vous assure, deux ajouts ces derniers antoine simon 33 la deuxième édition du la bouche pleine de bulles À perte de vue, la houle des     l’é "ah ! mon doux pays,       sur pour daniel farioli poussant voici des œuvres qui, le       &n les textes mis en ligne mon cher pétrarque,       cette les cuivres de la symphonie pour jean marie       la       la pie    il dans les horizons de boue, de derniers     ton vous avez tes chaussures au bas de ses mains aussi étaient tant pis pour eux.       " nous savons tous, ici, que nouvelles mises en   ciel !!!! faisant dialoguer pour julius baltazar 1 le       la    nous le "patriote", ki mult est las, il se dort       la dans ce périlleux lu le choeur des femmes de abstraction voir figuration et il parlait ainsi dans la       au le recueil de textes  hier, 17       fourr& quel étonnant "l’art est-il       l̵ sous l’occupation mougins. décembre       pass&e le vieux qui ainsi alfred… aux barrières des octrois af : j’entends       " temps où le sang se temps de pierres dans la     cet arbre que 1254 : naissance de elle réalise des a la femme au       descen au rayon des surgelés       sur cet article est paru   3   

les     à       pav&ea on cheval c’est une sorte de 1257 cleimet sa culpe, si bal kanique c’est la langue est intarissable ce jour-là il lui la pureté de la survie. nul l’ami michel       pav&ea la brume. nuages       bien       alla petites proses sur terre       parfoi pour spectacle de josué dit antoine simon 7 le bulletin de "bribes  jésus       gentil ...et poème pour   le texte suivant a je dors d’un sommeil de la communication est   entrons       reine  l’écriture   saint paul trois le temps passe si vite, bernard dejonghe... depuis sculpter l’air : nous dirons donc dans l’innocence des pour robert autre essai d’un pour martine, coline et laure c’est le grand des quatre archanges que     sur la rien n’est       " f tous les feux se sont dernier vers aoi   À l’occasion de il en est des meurtrières. il existe deux saints portant g. duchêne, écriture le d’un côté  tous ces chardonnerets dans les rêves de la  tu vois im font chier il n’y a pas de plus inoubliables, les    en les plus vieilles je sais, un monde se       tourne on dit qu’agathe la poésie, à la écrirecomme on se il faut aller voir pour helmut  avec « a la thème principal : ce qui fait tableau : ce       le tout à fleur d’eaula danse bribes en ligne a les parents, l’ultime m1             la c’est un peu comme si, des conserves ! ajout de fichiers sons dans tu le saiset je le vois c’est extrêmement il y a des objets qui ont la preambule – ut pictura quatrième essai de       o antoine simon 25   en grec, morías le soleil n’est pas ainsi va le travail de qui     les fleurs du i.- avaler l’art par       &ccedi six de l’espace urbain,       banlie       le bientôt, aucune amarre dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies l’impression la plus antoine simon 31       en je suis bien dans       la la vie est ce bruissement       nuage …presque vingt ans plus entr’els nen at ne pui       avant présentation du pas une année sans évoquer dernier vers aoi  hors du corps pas mise en ligne d’un       sur le les amants se qu’est-ce qui est en pour maguy giraud et karles se dort cum hume pas même       mouett le corps encaisse comme il  le grand brassage des j’ai donné, au mois l’heure de la les petites fleurs des où l’on revient la vie humble chez les de profondes glaouis       l̵ pour michèle  c’était et c’était dans et  riche de mes cinquième essai tout si elle est belle ? je effleurer le ciel du bout des       deux macles et roulis photo 6 coupé en deux quand sous la pression des ils sortent de l’autre dentelle : il avait nice, le 30 juin 2000 dernier vers aoi       la à propos “la chaises, tables, verres,  il est des objets sur deuxième       sur gardien de phare à vie, au À max charvolen et martin voile de nuità la  “comment ce paysage que tu contemplais je ne peins pas avec quoi, quand les mots in the country pour frédéric   le 10 décembre lorsqu’on connaît une rare moment de bonheur, je meurs de soif viallat © le château de c’est parfois un pays pour max charvolen 1) a grant dulur tendrai puis quelque temps plus tard, de station 7 : as-tu vu judas se approche d’une et te voici humanité pas de pluie pour venir pourquoi yves klein a-t-il imagine que, dans la       b&acir se reprendre. creuser son vertige. une distance   voici donc la quatrième essai rares  marcel migozzi vient de  dernières mises       le       dans et que dire de la grâce       va arbre épanoui au ciel dernier vers aoi etait-ce le souvenir antoine simon 3     longtemps sur       six grant est la plaigne e large       il       arauca agnus dei qui tollis peccata jamais je n’aurais le numéro exceptionnel de j’ai longtemps       deux  on peut passer une vie vous avez écoute, josué, portrait. 1255 :       dans archipel shopping, la « e ! malvais ma mémoire ne peut me halt sunt li pui e mult halt       l̵ les grands je crie la rue mue douleur   dits de     au couchant « 8° de  de même que les       la un titre : il infuse sa “dans le dessin   je n’ai jamais la musique est le parfum de la littérature de glaciation entre la liberté de l’être carmelo arden quin est une a christiane le 15 mai, à li emperere par sa grant la parol

Accueil > Agenda
Agenda

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette