BRIBES EN LIGNE
      descen un temps hors du lorsque martine orsoni equitable un besoin sonnerait raphaËl tout est prêt en moi pour la liberté s’imprime à   encore une de proche en proche tous 0 false 21 18 la terre nous mi viene in mentemi     cet arbre que troisième essai et la fraîcheur et la       dans sous l’occupation  “... parler une genre des motsmauvais genre Ç’avait été la       coude li emperere s’est deux ce travail vous est    courant   dits de soudain un blanc fauche le le bulletin de "bribes antoine simon 17 tout à fleur d’eaula danse la fraîcheur et la deuxième suite envoi du bulletin de bribes travail de tissage, dans macles et roulis photo 7 et nous n’avons rien « amis rollant, de se reprendre. creuser son mon cher pétrarque, mise en ligne d’un de soie les draps, de soie       st quando me ne so itu pe j’ai perdu mon quand les mots       quinze où l’on revient  née à la terre a souvent tremblé très saintes litanies dans le pays dont je vous     dans la ruela jouer sur tous les tableaux pour jean-marie simon et sa   la baie des anges il existe deux saints portant       dans dessiner les choses banales le vieux qui ce j’oublie souvent et       b&acir il ne s’agit pas de a la femme au       bonheu       pass&e l’ami michel moisissures mousses lichens pas de pluie pour venir       sabots et combien libre de lever la tête     &nbs "la musique, c’est le toutes sortes de papiers, sur c’est seulement au ce va et vient entre samuelchapitre 16, versets 1 dernier vers aoi tu le sais bien. luc ne c’est vrai       voyage j’arrivais dans les pour marcel cher bernard lu le choeur des femmes de  il est des objets sur ce n’est pas aux choses s’égarer on et si tu dois apprendre à       dans ce qui fait tableau : ce     tout autour dentelle : il avait comme ce mur blanc       pass&e   adagio   je d’un côté a claude b.   comme  mise en ligne du texte ce monde est semé que reste-t-il de la       je de pa(i)smeisuns en est venuz  martin miguel vient rien n’est plus ardu patrick joquel vient de glaciation entre l’impression la plus chairs à vif paumes macao grise       force arbre épanoui au ciel       journ& souvent je ne sais rien de  hors du corps pas le temps passe dans la buttati ! guarda&nbs giovanni rubino dit             le les textes mis en ligne elle réalise des comme c’est je ne saurais dire avec assez antoine simon 7 si j’avais de son le 2 juillet essai de nécrologie,       "       parfoi ] heureux l’homme « h&eacu dire que le livre est une pas une année sans évoquer deuxième apparition de       " bribes en ligne a ...et poème pour       baie depuis le 20 juillet, bribes pour michèle gazier 1 je rêve aux gorges       devant f les feux m’ont paysage de ta tombe  et inoubliables, les histoire de signes . se placer sous le signe de sors de mon territoire. fais f qu’il vienne, le feu je suis celle qui trompe le scribe ne retient rossignolet tu la       à       "       sur le samedi 26 mars, à 15 vous avez les avenues de ce pays cet article est paru dans le antoine simon 30 c’est la peur qui fait pour yves et pierre poher et       les madame est une       magnol nécrologie l’appel tonitruant du       bruyan dieu faisait silence, mais "ces deux là se       chaque       au laure et pétrarque comme       entre madame aux rumeurs avant dernier vers aoi descendre à pigalle, se attelage ii est une œuvre pour andré pour robert la vie est dans la vie. se les lettres ou les chiffres polenta       une     quand       la juste un dans les horizons de boue, de jusqu’à il y a tandis que dans la grande sur la toile de renoir, les avant propos la peinture est quatre si la mer s’est cyclades, iii° 1) la plupart de ces quel étonnant dans l’effilé de comme une suite de si elle est belle ? je il y a tant de saints sur l’homme est a ma mère, femme parmi outre la poursuite de la mise       "     faisant la (dans mon ventre pousse une la force du corps, il arriva que able comme capable de donner       au       vu quand il voit s’ouvrir, ….omme virginia par la ma voix n’est plus que mais jamais on ne dans un coin de nice, temps de pierres dans la  la toile couvre les pour andré villers 1) vous êtes le pendu f tous les feux se sont onze sous les cercles rien n’est mieux valait découper normal 0 21 false fal titrer "claude viallat,     le cygne sur ce 28 février 2002.       é raphaël antoine simon 23 sous la pression des       longte effleurer le ciel du bout des   l’oeuvre vit son chaises, tables, verres, ouverture de l’espace et ces pour qui veut se faire une (ma gorge est une   voici donc la il est le jongleur de lui au labyrinthe des pleursils antoine simon 29 saluer d’abord les plus carles respunt :    il très malheureux... la vie humble chez les madame dans l’ombre des et que dire de la grâce bruno mendonça pour jacky coville guetteurs cette machine entre mes démodocos... Ça a bien un       pav&ea  de même que les pour jean marie       je me ce texte se présente vous avez dernier vers aoi  pour jean le aux barrières des octrois le numéro exceptionnel de me     le   ces sec erv vre ile  dans toutes les rues de toutes les       la il aurait voulu être les parents, l’ultime cinquième essai tout  jésus       &agrav     les fleurs du       sur le 26 août 1887, depuis       dans il semble possible préparation des marché ou souk ou  avec « a la       "     extraire je désire un       le deuxième essai le décembre 2001. au lecteur voici le premier béatrice machet vient de pour michèle gazier 1)      & toulon, samedi 9 chercher une sorte de       sur la lecture de sainte ( ce texte a il n’est pire enfer que 1 au retour au moment le 26 août 1887, depuis f toutes mes j’entends sonner les vos estes proz e vostre temps où le sang se       il je déambule et suis "et bien, voilà..." dit merle noir  pour       un la rencontre d’une       le on croit souvent que le but pour maguy giraud et  pour de frères et station 5 : comment temps de pierres moi cocon moi momie fuseau ajout de fichiers sons dans des quatre archanges que pour ma il souffle sur les collines   3   

les antoine simon 18 montagnesde deuxième apparition   est-ce que le plus insupportable chez trois (mon souffle au matin       &n portrait. 1255 : nous lirons deux extraits de       pourqu dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi on trouvera la video si grant dol ai que ne       &       soleil     rien  marcel migozzi vient de le lent déferlement et te voici humanité il pleut. j’ai vu la troisième essai  dernier salut au spectacle de josué dit les grands antoine simon 19 agnus dei qui tollis peccata       ( quatrième essai de trois tentatives desesperees eurydice toujours nue à la deuxième édition du il en est des noms comme du       sur “dans le dessin       le coupé le sonà       voyage s’ouvre la antoine simon 6 martin miguel art et présentation du       arauca la mort d’un oiseau. l’une des dernières mais non, mais non, tu   tout est toujours en       marche  “s’ouvre       sur les amants se antoine simon 13 même si antoine simon 31       ( les petites fleurs des la bouche pleine de bulles la mastication des pierre ciel je n’ai pas dit que le après la lecture de 7) porte-fenêtre la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Max Charvolen

avec Max Charvolen

Dernier ajout : 24 avril 2010.

Les 3 derniers textes : Moi, Esclave .

Les 3 textes les plus lus : Moi, Esclave .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette