BRIBES EN LIGNE
nous lirons deux extraits de edmond, sa grande envoi du bulletin de bribes effleurer le ciel du bout des ] heureux l’homme "pour tes les durand : une la bouche pleine de bulles       assis la deuxième édition du les dessins de martine orsoni accorde ton désir à ta pour yves et pierre poher et       d&eacu dernier vers aoi   bien sûr, il y eut l’art n’existe max charvolen, martin miguel eurydice toujours nue à     hélas, polenta la terre a souvent tremblé dire que le livre est une       deux       &ccedi bientôt, aucune amarre deuxième approche de       cette af : j’entends viallat © le château de abstraction voir figuration j’écoute vos a la femme au c’est pour moi le premier l’art c’est la le texte qui suit est, bien tout en vérifiant les avenues de ce pays il s’appelait       sur le marie-hélène alocco en patchworck ©       en un cher bernard pour marcel je t’enlace gargouille       o f toutes mes       aux ce qui fait tableau : ce je suis occupé ces       les je dors d’un sommeil de m1       je n’ai pas dit que le       voyage (dans mon ventre pousse une       ce   l’oeuvre vit son carissimo ulisse,torna a mes pensées restent   si vous souhaitez   le 10 décembre on peut croire que martine carcassonne, le 06 dernier vers aoi laure et pétrarque comme       le     au couchant ce texte se présente après la lecture de     les fleurs du       le josué avait un rythme       pass&e accoucher baragouiner iv.- du livre d’artiste     l’é   encore une pour helmut au seuil de l’atelier avez-vous vu bien sûrla  de la trajectoire de ce et la peur, présente dernier vers aoi dans ma gorge premier vers aoi dernier dans les hautes herbes a toi le don des cris qui ce poème est tiré du antoine simon 26 que d’heures    en  les premières très saintes litanies jamais je n’aurais le numéro exceptionnel de pour andré tromper le néant onze sous les cercles le geste de l’ancienne, raphaËl       le 1-nous sommes dehors. bribes en ligne a pour anne slacik ecrire est la force du corps, dernier vers aoi pour pour michèle aueret 10 vers la laisse ccxxxii       " c’est vrai f les rêves de je t’ai admiré, seins isabelle boizard 2005 ce texte m’a été chaque jour est un appel, une  la toile couvre les     pourquoi poussées par les vagues       va       au dans les carnets preambule – ut pictura pour martin   1) cette       fleur faisant dialoguer quelque temps plus tard, de       dans   entrons allons fouiller ce triangle       ton  les éditions de dernier vers aoi       pour le ciel de ce pays est tout antoine simon 32 i.- avaler l’art par langues de plomba la traquer       sur de l’autre de la noble folie de josué,  c’était       il s’égarer on clers est li jurz et li       apparu       sous a propos d’une “dans le dessin pur ceste espee ai dulor e j’ai donc       dans il n’y a pas de plus dernier vers s’il à propos “la issent de mer, venent as clere est la noit e la f le feu s’est la cité de la musique dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi les amants se et il parlait ainsi dans la la pureté de la survie. nul un jour nous avons me       un rien n’est montagnesde     à sur la toile de renoir, les seul dans la rue je ris la giovanni rubino dit « h&eacu       le le 23 février 1988, il le plus insupportable chez quando me ne so itu pe temps de bitume en fusion sur nous avancions en bas de deuxième essai le dernier vers aoi j’ai longtemps ajout de fichiers sons dans merle noir  pour nos voix se placer sous le signe de       et tu (ô fleur de courge... dans le patriote du 16 mars "tu sais ce que c’est nu(e), comme son nom dernier vers aoi madame chrysalide fileuse  le grand brassage des rêves de josué, pour martine, coline et laure tous feux éteints. des 1) notre-dame au mur violet quand c’est le vent qui je suis celle qui trompe tout à fleur d’eaula danse les oiseaux s’ouvrent les enseignants : attention beau deuxième     pluie du la chaude caresse de       " où l’on revient       ( sept (forces cachées qui pour pierre theunissen la pour jean gautheronle cosmos dernier vers aoi à la mémoire de bernard dejonghe... depuis vous deux, c’est joie et       je       retour   le texte suivant a « voici mi viene in mentemi de profondes glaouis les étourneaux !   tout est toujours en   maille 1 :que coupé le sonà trois (mon souffle au matin tout mon petit univers en       sur   la baie des anges six de l’espace urbain, carmelo arden quin est une je m’étonne toujours de la     &nbs approche d’une       bruyan nous avons affaire à de toutes ces pages de nos de proche en proche tous       devant granz fut li colps, li dux en o tendresses ô mes mult ben i fierent franceis e       le les routes de ce pays sont la vie humble chez les       sur       le autre citation la tentation du survol, à vous avez       journ& et il fallait aller debout la réserve des bribes folie de josuétout est     de rigoles en       vaches       reine imagine que, dans la   anatomie du m et il pleut. j’ai vu la la langue est intarissable       &agrav je reviens sur des préparation des on préparait temps de pierres a supposer quece monde tienne       rampan 13) polynésie le temps passe si vite, c’est ici, me on a cru à toutes sortes de papiers, sur samuelchapitre 16, versets 1 je découvre avant toi merci au printemps des comme une suite de dans ce pays ma mère dernier vers aoi un soir à paris au comment entrer dans une       sur rm : nous sommes en antoine simon 21 essai de nécrologie, au lecteur voici le premier générations quand vous serez tout les grands deux nouveauté, deux ce travail vous est gardien de phare à vie, au vous êtes dernier vers aoi  le "musée le recueil de textes       force suite du blasphème de dessiner les choses banales chercher une sorte de chaises, tables, verres, pour michèle gazier 1) quatre si la mer s’est quatrième essai de  de même que les       deux f les marques de la mort sur     quand ne pas négocier ne       embarq Ç’avait été la  martin miguel vient de sorte que bientôt mouans sartoux. traverse de ma voix n’est plus que il tente de déchiffrer, nice, le 30 juin 2000 couleur qui ne masque pas rm : d’accord sur À max charvolen et j’ai perdu mon ce qui aide à pénétrer le macles et roulis photo 4 pas de pluie pour venir "mais qui lit encore le    7 artistes et 1 le samedi 26 mars, à 15       cerisi    nous deux ajouts ces derniers vue à la villa tamaris quai des chargeurs de un titre : il infuse sa chairs à vif paumes       sur le les cuivres de la symphonie ce n’est pas aux choses le 19 novembre 2013, à la ouverture de l’espace au labyrinthe des pleursils antoine simon 25 dernier vers aoi   présentation du sainte marie, pour maxime godard 1 haute       au  hors du corps pas       pourqu       marche       la       la pas une année sans évoquer il n’était qu’un les petites fleurs des béatrice machet vient de       " je ne saurais dire avec assez souvent je ne sais rien de r.m.a toi le don des cris qui ses mains aussi étaient dans le respect du cahier des le tissu d’acier martin miguel art et     sur la       aujour je suis bien dans huit c’est encore à       st       object     les provisions    courant tendresse du mondesi peu de       la tout le problème       la pour max charvolen 1) je sais, un monde se   pour le prochain percey priest lakesur les j’oublie souvent et       en tu le saiset je le vois des conserves !       il   en grec, morías la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Migozzi, Marcel

Migozzi, Marcel

Dernier ajout : 23 juin 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette