BRIBES EN LIGNE
karles se dort cum hume  il est des objets sur  pour de elle réalise des et la peur, présente aux george(s) (s est la (ô fleur de courge...       jardin mon travail est une     sur la deux ce travail vous est dernier vers aoi siglent a fort e nagent e quand c’est le vent qui (elle entretenait       le n’ayant pas le 15 mai, à ce texte se présente agnus dei qui tollis peccata martin miguel art et deux nouveauté, dernier vers aoi       marche pour raphaël faisant dialoguer f qu’il vienne, le feu       le       le derniers paroles de chamantu temps où les coeurs  si, du nouveau pour andré       la quel ennui, mortel pour mougins. décembre jouer sur tous les tableaux       l̵       le (la numérotation des accoucher baragouiner journée de si tu es étudiant en     son       &agrav pour angelo tes chaussures au bas de je serai toujours attentif à rimbaud a donc granz fut li colps, li dux en tout est possible pour qui ] heureux l’homme à sylvie mais jamais on ne le lourd travail des meules c’est pour moi le premier station 4 : judas  dernier vers aoi très malheureux...       une il avait accepté vous dites : "un le 23 février 1988, il mise en ligne d’un pour ma printemps breton, printemps     le "ces deux là se la liberté s’imprime à  dernières mises guetter cette chose poème pour (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi références : xavier dernier vers aoi la fraîcheur et la antoine simon 2       &agrav tendresse du mondesi peu de ainsi va le travail de qui   pour olivier des voix percent, racontent bel équilibre et sa genre des motsmauvais genre je ne sais pas si nice, le 18 novembre 2004 deuxième station 5 : comment autre essai d’un    au balcon       apparu pour andré villers 1)    7 artistes et 1 antoine simon 30 de pareïs li seit la l’heure de la       " derniers vers sun destre   le texte suivant a a supposer quece monde tienne 10 vers la laisse ccxxxii 1254 : naissance de tout en travaillant sur les       nuage   jn 2,1-12 : rêves de josué, pour daniel farioli poussant comment entrer dans une la rencontre d’une je t’enfourche ma pour jean-marie simon et sa  dans toutes les rues f dans le sourd chatoiement ici, les choses les plus ses mains aussi étaient ...et poème pour l’instant criblé de l’autre carissimo ulisse,torna a       pass&e la cité de la musique deux mille ans nous chaque jour est un appel, une rossignolet tu la vue à la villa tamaris charogne sur le seuilce qui tous feux éteints. des cet article est paru j’ai donc       rampan ce va et vient entre rita est trois fois humble.       droite pour helmut  les premières “dans le dessin       le in the country     sur la pente violette cachéeton a l’aube des apaches, et c’était dans c’est le grand quatre si la mer s’est  “la signification un soir à paris au les plus terribles       la       au portrait. 1255 :   d’un coté, il existe au moins deux  “ce travail qui  je signerai mon seins isabelle boizard 2005 f toutes mes jusqu’à il y a       grappe il existe deux saints portant ce n’est pas aux choses dans le respect du cahier des "mais qui lit encore le béatrice machet vient de diaphane est le mot (ou " je suis un écorché vif. temps où le sang se dorothée vint au monde je suis celle qui trompe nice, le 30 juin 2000 et ma foi, un tunnel sans fin et, à dernier vers aoi régine robin, mais non, mais non, tu et que vous dire des art jonction semble enfin       &n antoine simon 3 ce paysage que tu contemplais f tous les feux se sont c’est la distance entre À max charvolen et       un josué avait un rythme       é   on n’est antoine simon 16     &nbs       il 1- c’est dans  le grand brassage des je déambule et suis d’abord l’échange des l’attente, le fruit l’homme est « e ! malvais f les rêves de moi cocon moi momie fuseau le bulletin de "bribes quand il voit s’ouvrir,     vers le soir la mort, l’ultime port,       le morz est rollant, deus en ad f le feu est venu,ardeur des pour michèle gazier 1 i mes doigts se sont ouverts les dessins de martine orsoni   (à la communication est   j’ai souvent il s’appelait on trouvera la video de tantes herbes el pre soudain un blanc fauche le       je me titrer "claude viallat, "je me tais. pour taire. dans le pain brisé son au seuil de l’atelier jamais je n’aurais abstraction voir figuration quel étonnant dernier vers aoi nécrologie bernard dejonghe... depuis deux ajouts ces derniers la brume. nuages ce pays que je dis est de prime abord, il   pour le prochain allons fouiller ce triangle saluer d’abord les plus f le feu s’est       cerisi quatrième essai de paysage de ta tombe  et       voyage pour mireille et philippe dans ma gorge "tu sais ce que c’est l’ami michel autre citation"voui voile de nuità la       " edmond, sa grande dernier vers aoi   dans un coin de nice, antoine simon 26 macles et roulis photo 6 je ne saurais dire avec assez       en souvent je ne sais rien de nice, le 8 octobre dix l’espace ouvert au antoine simon 19 1-nous sommes dehors.       longte ce texte m’a été lorsqu’on connaît une sculpter l’air :      & apaches : il y a des objets qui ont la       force  l’écriture non, björg, tendresses ô mes envols décembre 2001. mouans sartoux. traverse de je n’hésiterai et si au premier jour il et nous n’avons rien nous dirons donc dernier vers aoi       deux le soleil n’est pas       le “le pinceau glisse sur ainsi fut pétrarque dans       entre r.m.a toi le don des cris qui 1257 cleimet sa culpe, si quelque chose     rien       vu si, il y a longtemps, les dans la caverne primordiale       ce  les éditions de générations c’est vrai   né le 7       l̵  avec « a la raphaël préparation des la tentation du survol, à     le cygne sur     cet arbre que (À l’église dire que le livre est une pas même ma chair n’est f les marques de la mort sur raphaël 0 false 21 18 janvier 2002 .traverse iv.- du livre d’artiste       ( dimanche 18 avril 2010 nous mon cher pétrarque,       la troisième essai constellations et suite de ce poème est tiré du dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde       au quant carles oït la des conserves ! granz est li calz, si se au lecteur voici le premier il y a dans ce pays des voies « pouvez-vous outre la poursuite de la mise       bonhe un nouvel espace est ouvert       s̵ fragilité humaine.     chant de mult ben i fierent franceis e       au 0 false 21 18       descen ( ce texte a cinquième essai tout       la pie démodocos... Ça a bien un       va       pourqu avec marc, nous avons antoine simon 24       grimpa il est le jongleur de lui       enfant la force du corps, en cet anniversaire, ce qui       dans       dans temps de pierres dans la       apr&eg dernier vers aoi pour max charvolen 1) d’un bout à dernier vers aoi autre petite voix coupé en deux quand au rayon des surgelés antoine simon 18       dans non... non... je vous assure, coupé le sonà       qui les enseignants : abu zayd me déplait. pas  “s’ouvre le ciel est clair au travers pour le prochain basilic, (la beaucoup de merveilles monde imaginal, c’est la peur qui fait       la  jésus la liberté de l’être envoi du bulletin de bribes ki mult est las, il se dort       le on dit qu’agathe il faut aller voir       voyage       m̵ pour michèle aueret       et je rêve aux gorges que d’heures dans le pays dont je vous les doigts d’ombre de neige de mes deux mains le numéro exceptionnel de       dans la légende fleurie est dernier vers aoi la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Migozzi, Marcel > Cinq oiseaux pour une main

Cinq oiseaux pour une main

Dernier ajout : 23 juin 2010.

Les 3 derniers textes : Tous ces chardonnerets élégants... , Rossignolet, tu la mérites... , Toi, mésange à précision .

Les 3 textes les plus lus : Sur la vitre de la cuisine , Tous ces chardonnerets élégants... , Dernier salut au rouge-gorge .


  • Sur la vitre de la cuisine

    Clefs : poésie , Migozzi
    pour Michèle Monte sous la vitre de la cuisine, rare qu’un merle ait choisi l’olivier, hésite à perdre sa noire immobilité dans l’herbe si rare qu’il faut le rappeler à l’écriture, sans charger (...)
  • Dernier salut au rouge-gorge

    Clefs : poésie , Migozzi
    dernier salut au rouge-gorge le jardin où bleuit la nuit sent les tomates à l’invisble chair si proche jardin, bonheur au confluent, destin
  • Toi, mésange à précision

    Clefs : poésie , Migozzi
    toi, mésange à précision sur des graines invisibles sans bas âge, tu vis et tu meurs, infiniment supérieure à ce pronom servile : je
  • Rossignolet, tu la mérites...

    Clefs : poésie , Migozzi
    rossignolet tu la mérites, cette nuit blanche de gel et d’amandier et de silence qui déborde de lait cru la source ruisselle des branches dans l’arrondissement des fleurs, ta voix jusqu’au nu le (...)
  • Tous ces chardonnerets élégants...

    Clefs : poésie , Migozzi
    tous ces chardonnerets élégants de cuisine vers les graines lancées en séduction s’envolent sauf un qui me regarde et pose vite qui es-tu
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette