BRIBES EN LIGNE
      apr&eg quel étonnant in the country       grimpa dans la caverne primordiale "la musique, c’est le o tendresses ô mes       bonheu dans le pain brisé son dorothée vint au monde pour jean-louis cantin 1.-       coude       en   que signifie jouer sur tous les tableaux maintenant il connaît le      & dernier vers aoi antoine simon 14       je bien sûrla dernier vers aoi laure et pétrarque comme   encore une là, c’est le sable et ecrire sur reprise du site avec la     surgi bientôt, aucune amarre dans l’innocence des il était question non cinq madame aux yeux macles et roulis photo 6 seins isabelle boizard 2005 rêve, cauchemar, ensevelie de silence, des voix percent, racontent n’ayant pas ki mult est las, il se dort 0 false 21 18 comme une suite de dernier vers aoi  ce mois ci : sub    7 artistes et 1       deux souvent je ne sais rien de sainte marie, raphaël vertige. une distance 1.- les rêves de  pour le dernier jour  tous ces chardonnerets tout mon petit univers en f dans le sourd chatoiement     chant de l’évidence       m̵ « h&eacu s’égarer on ici. les oiseaux y ont fait je ne saurais dire avec assez (de)lecta lucta   pour le prochain basilic, (la       tourne libre de lever la tête les doigts d’ombre de neige       voyage       cette ma mémoire ne peut me villa arson, nice, du 17 et encore  dits les installations souvent, quel ennui, mortel pour (À l’église       midi attendre. mot terrible. je désire un elle ose à peine encore la couleur, mais cette de l’autre en introduction à c’est parfois un pays à cri et à dernier vers aoi toujours les lettres :   en grec, morías   maille 1 :que « pouvez-vous antoine simon 26 et voici maintenant quelques       l̵ à la bonne antoine simon 23     tout autour descendre à pigalle, se f les rêves de ce qui fascine chez       grappe  les éditions de carles respunt : « 8° de avez-vous vu quai des chargeurs de (la numérotation des légendes de michel       st moi cocon moi momie fuseau il existe deux saints portant   (à quand il voit s’ouvrir, pour andré villers 1)       la   est-ce que les étourneaux !     l’é il ne sait rien qui ne va recleimet deu mult d’ eurydice ou bien de       que pour alain borer le 26  mise en ligne du texte rm : d’accord sur religion de josué il pour michèle dernier vers aoi c’est extrêmement imagine que, dans la       dans       magnol c’était une toutes ces pages de nos quatrième essai de madame, c’est notre       sur max charvolen, martin miguel equitable un besoin sonnerait nous dirons donc       fourr& toi, mésange à   si vous souhaitez pour michèle gazier 1 a supposer quece monde tienne dernier vers aoi       &nbs madame des forêts de       six antoine simon 21 la cité de la musique  référencem la mort d’un oiseau. tant pis pour eux. dernier vers aoi passet li jurz, la noit est si, il y a longtemps, les       aux diaphane est le la brume. nuages errer est notre lot, madame,       banlie le nécessaire non ce qui aide à pénétrer le       marche certains soirs, quand je et c’était dans d’abord l’échange des il y a dans ce pays des voies la liberté de l’être   saint paul trois pour martin j’oublie souvent et  improbable visage pendu les lettres ou les chiffres deuxième suite     ton vous avez genre des motsmauvais genre huit c’est encore à       alla 1) la plupart de ces madame est une torche. elle normal 0 21 false fal références : xavier 5) triptyque marocain    de femme liseuse l’existence n’est il y a tant de saints sur cet article est paru dans le poussées par les vagues karles se dort cum hume i en voyant la masse aux le ciel est clair au travers sors de mon territoire. fais       une paroles de chamantu       voyage   pour théa et ses nous savons tous, ici, que pour julius baltazar 1 le et combien   anatomie du m et quelque chose le grand combat : la terre a souvent tremblé des voiles de longs cheveux jusqu’à il y a macao grise nos voix antoine simon 12       avant  dernières mises seul dans la rue je ris la s’ouvre la       " À max charvolen et martin       le douze (se fait terre se quelques autres  c’était merci au printemps des       descen et…  dits de fin première       qui    courant       la inoubliables, les   six formes de la livre grand format en trois le 15 mai, à aux george(s) (s est la       neige       l̵       la       &eacut       pour paysage de ta tombe  et sur l’erbe verte si est la terre nous       bonhe les dernières j’ai relu daniel biga, on peut croire que martine abu zayd me déplait. pas derniers  les trois ensembles un besoin de couper comme de pour michèle gazier 1) générations     dans la ruela       une station 1 : judas fragilité humaine. pour daniel farioli poussant       longte les textes mis en ligne certains prétendent     de rigoles en nice, le 8 octobre 10 vers la laisse ccxxxii il avait accepté a toi le don des cris qui premier vers aoi dernier macles et roulis photo 7       &agrav deux ajouts ces derniers avant propos la peinture est samuelchapitre 16, versets 1 dernier vers aoi la deuxième édition du six de l’espace urbain, démodocos... Ça a bien un viallat © le château de       apr&eg pour jacky coville guetteurs       arauca et que vous dire des       l̵ dont les secrets… à quoi art jonction semble enfin premier essai c’est       dans       au d’un bout à et si tu dois apprendre à À peine jetés dans le vous avez outre la poursuite de la mise macles et roulis photo ce qu’un paysage peut il en est des meurtrières. autre citation       object pour qui veut se faire une À max charvolen et deuxième apparition de       au a dix sept ans, je ne savais "nice, nouvel éloge de la       le     extraire  la lancinante tout à fleur d’eaula danse les plus vieilles a claude b.   comme quand les eaux et les terres  dans le livre, le passet li jurz, si turnet a voici des œuvres qui, le immense est le théâtre et (vois-tu, sancho, je suis       quinze       embarq       &n       sabots attelage ii est une œuvre l’attente, le fruit ce n’est pas aux choses antoine simon 25 pour martine, coline et laure une errance de soudain un blanc fauche le   le 10 décembre la question du récit la vie humble chez les on a cru à antoine simon 2 dernier vers aoi les amants se       deux langues de plomba la juste un mougins. décembre il faut laisser venir madame nu(e), comme son nom le coeur du du fond des cours et des dans ce périlleux  ce qui importe pour             deux l’heure de la j’ai ajouté de tantes herbes el pre madame aux rumeurs       & f qu’il vienne, le feu la fonction, percey priest lakesur les station 7 : as-tu vu judas se cinquième essai tout cet univers sans pas facile d’ajuster le antoine simon 6       la pie       dans       b&acir madame est toute « e ! malvais pour marcel       fleure ce c’est la peur qui fait que reste-t-il de la la littérature de       fleur       je pour m.b. quand je me heurte       fourmi non... non... je vous assure, la chaude caresse de (dans mon ventre pousse une    tu sais antoine simon 13 je suis occupé ces nice, le 18 novembre 2004   un       en à propos des grands aux barrières des octrois un temps hors du ainsi va le travail de qui antoine simon 18 à bernadette poème pour des quatre archanges que dernier vers aoi       retour un nouvel espace est ouvert au rayon des surgelés pluies et bruines, constellations et c’est seulement au ce jour-là il lui la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Martin, Jean-Loup > en attente

en attente

Dernier ajout : 10 juin 2010.

Les 3 derniers textes : Sorbonnardises ? .

Les 3 textes les plus lus : Sorbonnardises ? .


  • Sorbonnardises ?

    Clefs : Alocco
    Marie-Hélène Dampérat nous livre, publié par l’Université de Saint-Etienne, le corps principal d’une thèse soutenue en 1997 à Paris IV-Sorbonne. L’ouvrage souffre fondamentalement du péché originel : sa (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette