BRIBES EN LIGNE
 le grand brassage des générations       sur le l’art c’est la deuxième essai "ah ! mon doux pays, dernier vers aoi des voix percent, racontent et encore  dits       au macles et roulis photo 7 " je suis un écorché vif.   entrons chercher une sorte de présentation du pour anne slacik ecrire est tendresse du mondesi peu de       rampan madame aux rumeurs     de rigoles en pourquoi yves klein a-t-il       reine       ( dernier vers aoi ma voix n’est plus que toi, mésange à macles et roulis photo 4 un jour nous avons ouverture d’une franchement, pensait le chef, il n’y a pas de plus j’entends sonner les             deux il aurait voulu être lu le choeur des femmes de la rencontre d’une dernier vers aoi ce       parfoi       apr&eg       dans nice, le 18 novembre 2004 l’existence n’est sixième ainsi fut pétrarque dans dans ce pays ma mère       dans dernier vers aoi c’est un peu comme si, percey priest lakesur les le coeur du un nouvel espace est ouvert 1) la plupart de ces autre essai d’un autres litanies du saint nom pas facile d’ajuster le i.- avaler l’art par bientôt, aucune amarre      & toulon, samedi 9 en 1958 ben ouvre à intendo... intendo ! troisième essai antoine simon 24 sauvage et fuyant comme equitable un besoin sonnerait trois (mon souffle au matin       que je dors d’un sommeil de       bonhe l’attente, le fruit       en tous feux éteints. des       une         or       " branches lianes ronces a claude b.   comme       fourr& 0 false 21 18 rare moment de bonheur,       bruyan bribes en ligne a  au mois de mars, 1166  les œuvres de       la pie cinq madame aux yeux  ce qui importe pour il ne reste plus que le station 4 : judas    au milieu de saluer d’abord les plus       allong       &     nous si tu es étudiant en dans la caverne primordiale ce jour là, je pouvais ouverture de l’espace j’écoute vos f les marques de la mort sur quatrième essai de quelque temps plus tard, de f le feu m’a     sur la antoine simon 6 il en est des meurtrières.     dans la ruela le galop du poème me able comme capable de donner   marie-hélène il avait accepté "ces deux là se     [1]  « amis rollant, de dernier vers aoi       une       sur       allong pour m.b. quand je me heurte deuxième antoine simon 21 antoine simon 23 la deuxième édition du le grand combat : toutefois je m’estimais dernier vers aoi       pav&ea les durand : une deux nouveauté, archipel shopping, la glaciation entre     sur la pente pour alain borer le 26 l’une des dernières à propos des grands ce va et vient entre f le feu est venu,ardeur des antoine simon 11 de pareïs li seit la ce 28 février 2002. en introduction à     quand attention beau       enfant portrait. 1255 : antoine simon 16  tu ne renonceras pas. les petites fleurs des le bulletin de "bribes pas de pluie pour venir temps de pierres dans la antoine simon 18 grant est la plaigne e large on a cru à sculpter l’air : poussées par les vagues me à la mémoire de si grant dol ai que ne  c’était où l’on revient (vois-tu, sancho, je suis de pa(i)smeisuns en est venuz i mes doigts se sont ouverts cet article est paru des quatre archanges que trois tentatives desesperees lentement, josué mi viene in mentemi si j’avais de son pour andrée dernier vers s’il ce pays que je dis est la poésie, à la giovanni rubino dit       &agrav       je me       vu "tu sais ce que c’est c’est seulement au ço dist li reis :  il est des objets sur   on n’est le 26 août 1887, depuis ajout de fichiers sons dans nice, le 30 juin 2000 ici, les choses les plus c’est la distance entre "je me tais. pour taire. il existe deux saints portant f dans le sourd chatoiement elle réalise des torna a sorrento ulisse torna halt sunt li pui e mult halt paroles de chamantu       le     pluie du et nous n’avons rien  au travers de toi je f tous les feux se sont je serai toujours attentif à de tantes herbes el pre légendes de michel 7) porte-fenêtre d’un côté à la bonne vedo la luna vedo le pour pierre theunissen la a ma mère, femme parmi c’est le grand tout le problème ki mult est las, il se dort temps de cendre de deuil de montagnesde "si elle est  tu vois im font chier régine robin,       la le soleil n’est pas       quinze ….omme virginia par la raphaËl pour jacqueline moretti, dans l’effilé de madame chrysalide fileuse 0 false 21 18 lorsqu’on connaît une pour yves et pierre poher et antoine simon 3 a la fin il ne resta que ici. les oiseaux y ont fait les oiseaux s’ouvrent jamais je n’aurais ma mémoire ne peut me dont les secrets… à quoi pas même neuf j’implore en vain je m’étonne toujours de la   pour adèle et       la très saintes litanies je me souviens de je n’hésiterai rien n’est plus ardu       apr&eg Ç’avait été la n’ayant pas  l’exposition        bien       bonheu là, c’est le sable et certains prétendent       assis le "patriote", li emperere s’est le géographe sait tout pas une année sans évoquer "et bien, voilà..." dit il est le jongleur de lui dernier vers aoi   un vendredi       s̵ je meurs de soif poème pour 1- c’est dans   est-ce que quand nous rejoignons, en dernier vers aoi merle noir  pour madame est une il souffle sur les collines josué avait un rythme et…  dits de nous lirons deux extraits de       ton       jonath bel équilibre et sa  un livre écrit f j’ai voulu me pencher À peine jetés dans le dernier vers aoi de profondes glaouis deux ce travail vous est     double 1257 cleimet sa culpe, si (dans mon ventre pousse une         &n béatrice machet vient de que reste-t-il de la       ...mai ce qui fascine chez nous dirons donc tu le sais bien. luc ne ce qui aide à pénétrer le un temps hors du l’art n’existe     un mois sans       retour les parents, l’ultime elle disposait d’une       &agrav il faut aller voir   né le 7 pour le prochain basilic, (la quai des chargeurs de    courant   ces notes       je de l’autre je suis celle qui trompe c’était une madame porte à …presque vingt ans plus le recueil de textes macles et roulis photo 1   (à j’aime chez pierre mes pensées restent rm : nous sommes en et ces vous avez       j̵ l’appel tonitruant du la fraîcheur et la souvent je ne sais rien de le samedi 26 mars, à 15 suite du blasphème de       quand sur vos visages les les dernières       m̵       le un jour, vous m’avez aucun hasard si se       aujour janvier 2002 .traverse   pour le prochain pour jean-marie simon et sa le pendu face aux bronzes de miodrag dieu faisait silence, mais       la  le "musée mult est vassal carles de mouans sartoux. traverse de j’ai changé le au labyrinthe des pleursils     hélas, pour ma  hier, 17       avant au rayon des surgelés  epître aux dernier vers aoi       " rita est trois fois humble.       deux tandis que dans la grande       longte     depuis passet li jurz, si turnet a langues de plomba la       au nous viendrons nous masser genre des motsmauvais genre       sur le   le texte suivant a merci à marc alpozzo dernier vers aoi dans le pain brisé son       alla je t’enlace gargouille la vie humble chez les chaque automne les pour mes enfants laure et et combien       ce bernard dejonghe... depuis “le pinceau glisse sur antoine simon 26 ainsi va le travail de qui madame dans l’ombre des station 7 : as-tu vu judas se sequence 6   le je déambule et suis dernier vers aoi je sais, un monde se       p&eacu pur ceste espee ai dulor e       longte       soleil    si tout au long la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Miguel

Miguel

Dernier ajout : 21 octobre 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette