BRIBES EN LIGNE
si, il y a longtemps, les max charvolen, martin miguel station 1 : judas       ce Être tout entier la flamme inoubliables, les avec marc, nous avons   un carles li reis en ad prise sa abstraction voir figuration       bonheu       mouett       deux dentelle : il avait marché ou souk ou le ciel est clair au travers frères et iv.- du livre d’artiste   on n’est carles respunt : béatrice machet vient de     vers le soir ouverture de l’espace madame des forêts de dans ce pays ma mère la galerie chave qui       voyage merci au printemps des bruno mendonça si elle est belle ? je cher bernard un temps hors du       &eacut       pourqu  martin miguel vient a ma mère, femme parmi    au balcon       neige f les feux m’ont pour mireille et philippe le soleil n’est pas       six       " quelque chose mise en ligne   nous sommes après la lecture de la poésie, à la c’est la peur qui fait le temps passe dans la journée de il y a des objets qui ont la antoine simon 7 derniers vers sun destre     dans la ruela pour maguy giraud et nous avancions en bas de macles et roulis photo 1 ajout de fichiers sons dans   pour adèle et lancinant ô lancinant ecrire les couleurs du monde la gaucherie à vivre, pour yves et pierre poher et je t’enlace gargouille monde imaginal, a l’aube des apaches,     l’é       entre dans un coin de nice, c’est la distance entre de pareïs li seit la références : xavier       quand des quatre archanges que  “ce travail qui d’un côté       &agrav glaciation entre       sur     &nbs il semble possible raphaËl       l̵ toutes ces pages de nos mouans sartoux. traverse de   (à 1 au retour au moment comme un préliminaire la où l’on revient mais non, mais non, tu ma chair n’est rm : d’accord sur les dernières antoine simon 30       sur vi.- les amicales aventures       é pour jacky coville guetteurs   entrons       et tu       jonath et c’était dans rare moment de bonheur, antoine simon 10 l’erbe del camp, ki je me souviens de attelage ii est une œuvre de prime abord, il dans l’effilé de la lecture de sainte la mastication des les routes de ce pays sont charogne sur le seuilce qui le géographe sait tout       longte dernier vers s’il       journ& dimanche 18 avril 2010 nous ecrire sur et tout avait dernier vers aoi deuxième essai le ce monde est semé et ces à cri et à       le antoine simon 18 "mais qui lit encore le première je ne sais pas si 7) porte-fenêtre en introduction à le scribe ne retient "l’art est-il si tu es étudiant en     cet arbre que 1) notre-dame au mur violet décembre 2001.  jésus       st "pour tes paysage de ta tombe  et c’est seulement au quand les eaux et les terres       à     m2 &nbs       le    courant les dessins de martine orsoni       jardin j’ai donc vos estes proz e vostre non... non... je vous assure,       le au commencement était       le lorsqu’on connaît une c’est extrêmement af : j’entends a dix sept ans, je ne savais clquez sur (la numérotation des       soleil trois tentatives desesperees et la peur, présente       l̵ autre essai d’un a propos d’une       "    seule au la tentation du survol, à ce jour-là il lui dernier vers aoi       la j’écoute vos depuis ce jour, le site     &nbs et encore  dits ce paysage que tu contemplais pour martin les petites fleurs des “le pinceau glisse sur « amis rollant, de antoine simon 28 et que dire de la grâce   je n’ai jamais merci à la toile de quelques textes juste un mot pour annoncer        “comment (vois-tu, sancho, je suis je ne peins pas avec quoi,   que signifie l’attente, le fruit       je me josué avait un rythme quatre si la mer s’est mes pensées restent carcassonne, le 06 alocco en patchworck © et que vous dire des le bulletin de "bribes  il y a le mon cher pétrarque, fontelucco, 6 juillet 2000 se placer sous le signe de saluer d’abord les plus carissimo ulisse,torna a f le feu s’est   se tous feux éteints. des générations libre de lever la tête       m̵ dans les écroulements       les i.- avaler l’art par macles et roulis photo 7 ….omme virginia par la depuis le 20 juillet, bribes       le pas de pluie pour venir     surgi je meurs de soif j’ai donné, au mois normalement, la rubrique     pluie du clers est li jurz et li il faut laisser venir madame sur la toile de renoir, les mult est vassal carles de n’ayant pas edmond, sa grande les textes mis en ligne  hier, 17 clers fut li jurz e li pour le prochain basilic, (la   adagio   je nice, le 30 juin 2000 l’heure de la ce qui fait tableau : ce pour andré  dernier salut au       la       &agrav torna a sorrento ulisse torna dernier vers aoi raphaël  tu ne renonceras pas.       sur le les durand : une     pourquoi À la loupe, il observa       je 0 false 21 18 aucun hasard si se pour max charvolen 1)       avant tu le sais bien. luc ne       dans dernier vers aoi       il       la du fond des cours et des le vieux qui cinquième citationne dans l’innocence des quando me ne so itu pe thème principal : la terre a souvent tremblé   dits de vous avez bribes en ligne a la fraîcheur et la marie-hélène un jour, vous m’avez       soleil mais jamais on ne encore une citation“tu la pureté de la survie. nul les avenues de ce pays pour raphaël autres litanies du saint nom elle disposait d’une       au pour m.b. quand je me heurte et nous n’avons rien portrait. 1255 : cliquetis obscène des ainsi fut pétrarque dans il souffle sur les collines le plus insupportable chez c’est ici, me la terre nous       pass&e toulon, samedi 9 régine robin,   encore une mille fardeaux, mille premier essai c’est moi cocon moi momie fuseau guetter cette chose je t’enfourche ma     depuis 1.- les rêves de c’était une pour egidio fiorin des mots spectacle de josué dit « h&eacu la route de la soie, à pied, janvier 2002 .traverse cyclades, iii° li emperere par sa grant       vu dernier vers aoi   temps de cendre de deuil de tout à fleur d’eaula danse imagine que, dans la       s̵       apparu j’ai en réserve dernier vers aoi mougins. décembre clere est la noit e la       le dans ce périlleux antoine simon 27 religion de josué il f toutes mes       et f j’ai voulu me pencher       magnol       en huit c’est encore à  un livre écrit       je quand il voit s’ouvrir,   le 10 décembre coupé en deux quand       & des voix percent, racontent deuxième apparition de a grant dulur tendrai puis percey priest lakesur les       dans f le feu s’est napolì napolì le recueil de textes madame chrysalide fileuse et  riche de mes les cuivres de la symphonie     ton       qui de tantes herbes el pre pluies et bruines, folie de josuétout est         or pour mes enfants laure et temps de pierres peinture de rimes. le texte le passé n’est aux barrières des octrois des conserves !       &n les plus vieilles la bouche pleine de bulles quel étonnant       d&eacu toute trace fait sens. que       " tendresses ô mes envols pierre ciel nous serons toujours ces villa arson, nice, du 17 sixième       fourr& langues de plomba la dans les hautes herbes       l̵ je suis bien dans dieu faisait silence, mais ce texte m’a été suite du blasphème de avant propos la peinture est à bernadette le proche et le lointain dernier vers que mort c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Miguel > Un art du territoire

Un art du territoire

Dernier ajout : 21 octobre 2010.

Les 3 derniers textes : ART ET TERRITOIRE .

Les 3 textes les plus lus : ART ET TERRITOIRE .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette