BRIBES EN LIGNE
( ce texte a nous viendrons nous masser deux mille ans nous vous êtes errer est notre lot, madame, il souffle sur les collines « voici "l’art est-il f le feu s’est d’un côté la communication est la terre a souvent tremblé douce est la terre aux yeux autres litanies du saint nom pour andré antoine simon 20 tous feux éteints. des chercher une sorte de pour maguy giraud et il existe au moins deux       banlie il y a dans ce pays des voies       voyage (la numérotation des a l’aube des apaches,     m2 &nbs toutes sortes de papiers, sur       la s’ouvre la c’est parfois un pays tout en travaillant sur les pour vous deux, c’est joie et le numéro exceptionnel de je crie la rue mue douleur dont les secrets… à quoi antoine simon 9 en 1958 ben ouvre à    de femme liseuse macles et roulis photo   adagio   je a propos de quatre oeuvres de il faut laisser venir madame (ô fleur de courge... rm : nous sommes en au programme des actions  avec « a la       je me     pourquoi       il       la antoine simon 11 archipel shopping, la l’illusion d’une iloec endreit remeint li os       é  pour le dernier jour bribes en ligne a       " sequence 6   le  il y a le dernier vers aoi f les rêves de       ce madame est une dernier vers aoi je sais, un monde se démodocos... Ça a bien un toulon, samedi 9       au c’est la chair pourtant s’égarer on à cri et à antoine simon 5 À perte de vue, la houle des antoine simon 18 trois tentatives desesperees antoine simon 13  zones gardées de     double le temps passe si vite, "le renard connaît elle réalise des 0 false 21 18 bruno mendonça sur l’erbe verte si est tu le saiset je le vois des voix percent, racontent sixième depuis le 20 juillet, bribes comme ce mur blanc pour mes enfants laure et antoine simon 29 la vie est dans la vie. se     les fleurs du bernadette griot vient de carcassonne, le 06  née à pour nicolas lavarenne ma dans les écroulements       soleil faisant dialoguer les dieux s’effacent cet article est paru karles se dort cum hume raphaël un besoin de couper comme de quatre si la mer s’est       " chaises, tables, verres, voici des œuvres qui, le trois (mon souffle au matin       voyage       dans bernard dejonghe... depuis ….omme virginia par la et te voici humanité j’ai donné, au mois pas sur coussin d’air mais approche d’une ma mémoire ne peut me dernier vers aoi     tout autour antoine simon 16 temps de bitume en fusion sur merci à marc alpozzo dans ce périlleux du bibelot au babilencore une       arauca la prédication faite sa langue se cabre devant le écoute, josué, mon cher pétrarque,       un deux ajouts ces derniers sous la pression des la force du corps, alocco en patchworck © l’homme est vos estes proz e vostre dimanche 18 avril 2010 nous « e ! malvais de sorte que bientôt  epître aux       le la route de la soie, à pied, légendes de michel j’ai donc deux ce travail vous est dire que le livre est une et la peur, présente aucun hasard si se comme c’est décembre 2001. antoine simon 15       l̵ pourquoi yves klein a-t-il je n’ai pas dit que le pour julius baltazar 1 le       dans au lecteur voici le premier       le dernier vers aoi         aujour       le et si au premier jour il       fourr&   pour adèle et là, c’est le sable et descendre à pigalle, se   (dans le le recueil de textes (josué avait lentement mult ben i fierent franceis e      & dernier vers aoi au matin du traquer il n’était qu’un       dans     "       sur le d’ eurydice ou bien de rêve, cauchemar, antoine simon 10 pour jean marie le plus insupportable chez pour mireille et philippe monde imaginal, pour jean-marie simon et sa certains prétendent antoine simon 23   ciel !!!! le corps encaisse comme il f le feu est venu,ardeur des le lourd travail des meules       neige deuxième essai marie-hélène pour raphaël le 15 mai, à  référencem       &eacut antoine simon 31  tu ne renonceras pas. m1             va       au temps où le sang se torna a sorrento ulisse torna ensevelie de silence,   j’ai souvent de proche en proche tous       j̵ antoine simon 21 ce qui fait tableau : ce a ma mère, femme parmi sculpter l’air : a toi le don des cris qui cinq madame aux yeux     après station 5 : comment et il fallait aller debout  si, du nouveau il existe deux saints portant accoucher baragouiner dernier vers aoi je t’enlace gargouille arbre épanoui au ciel comment entrer dans une       &ccedi  dernier salut au je suis i mes doigts se sont ouverts       les il tente de déchiffrer, le 2 juillet     sur la clere est la noit e la "tu sais ce que c’est antoine simon 3 comme une suite de   ces sec erv vre ile       &n antoine simon 2 quant carles oït la couleur qui ne masque pas l’une des dernières je dors d’un sommeil de livre grand format en trois mise en ligne deux nouveauté,   tout est toujours en pour robert dernier vers doel i avrat, je t’enfourche ma journée de il ne s’agit pas de       en un al matin, quant primes pert laure et pétrarque comme constellations et       dans pour michèle gazier 1) dernier vers aoi     une abeille de station 4 : judas        une   né le 7       bien       sur   nous sommes a claude b.   comme glaciation entre       l̵ art jonction semble enfin fragilité humaine. il n’est pire enfer que et encore  dits dernier vers aoi et tout avait préparation des comme un préliminaire la j’arrivais dans les madame déchirée le grand combat :  “comment lancinant ô lancinant il y a des objets qui ont la reflets et echosla salle petit matin frais. je te mais jamais on ne l’existence n’est marcel alocco a     à sauvage et fuyant comme je découvre avant toi rien n’est plus ardu dernier vers aoi titrer "claude viallat, les oiseaux s’ouvrent mougins. décembre       je dans un coin de nice,       pass&e madame chrysalide fileuse j’ai travaillé spectacle de josué dit la danse de les durand : une f toutes mes douze (se fait terre se jamais je n’aurais  les œuvres de  “s’ouvre ce va et vient entre       quand il faut aller voir ici. les oiseaux y ont fait     nous viallat © le château de passet li jurz, la noit est       magnol 1) notre-dame au mur violet tant pis pour eux.     dans la ruela tout est prêt en moi pour et que dire de la grâce nécrologie « h&eacu pour jacqueline moretti, la bouche pleine de bulles ce pays que je dis est madame dans l’ombre des vedo la luna vedo le pour andrée merci à la toile de d’un bout à ce texte m’a été       st heureuse ruine, pensait a propos d’une pierre ciel un tunnel sans fin et, à "ces deux là se autre citation ne pas négocier ne       longte a la libération, les deuxième essai le     [1]        avant pour jean-louis cantin 1.- l’impression la plus ce qui aide à pénétrer le       allong       la dernier vers aoi    7 artistes et 1 me il avait accepté apaches : la musique est le parfum de le lent déferlement tous ces charlatans qui c’est une sorte de  je signerai mon quai des chargeurs de tout mon petit univers en       au coupé en deux quand       au ouverture de l’espace j’ai ajouté   je ne comprends plus la vie humble chez les derniers vers sun destre le proche et le lointain dernier vers aoi en cet anniversaire, ce qui       pass&e 1257 cleimet sa culpe, si li emperere s’est rossignolet tu la       allong       pav&ea       les a la femme au c’est vrai suite du blasphème de attendre. mot terrible. ma voix n’est plus que carles li reis en ad prise sa li emperere par sa grant la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > DEPLIEZ VOS YEUX

DEPLIEZ VOS YEUX

Dernier ajout : 2 décembre 2010.

Les 3 derniers textes : page 5 , page 4 , page 3 .

Les 3 textes les plus lus : page 3 , page 2 , page 4 .

Livre d’artiste réalisé en exemplaire unique tapuscrit en 1968, "Dépliez vos yeux" à été publié en auto-édition en 1978, sérigraphié à 90 exemplaires.


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette