BRIBES EN LIGNE
pas de pluie pour venir je me souviens de       ( marie-hélène les dieux s’effacent dans les carnets       " merle noir  pour madame a des odeurs sauvages pour ma le samedi 26 mars, à 15 quel étonnant       fleur là, c’est le sable et       &n   pour olivier comme c’est voici des œuvres qui, le (elle entretenait la littérature de À max charvolen et  “ce travail qui moi cocon moi momie fuseau       m̵       j̵ station 1 : judas       allong  dans toutes les rues pour marcel à propos “la       l̵ ce pays que je dis est       le ciel de ce pays est tout se reprendre. creuser son je t’enfourche ma       la pour martine rita est trois fois humble. attendre. mot terrible. antoine simon 17 antoine simon 25 temps de pierres dans l’innocence des       le macles et roulis photo 6 c’est la peur qui fait vous n’avez       ce     longtemps sur à sylvie dernier vers aoi il souffle sur les collines le proche et le lointain au seuil de l’atelier de l’autre titrer "claude viallat, des conserves !     hélas, tant pis pour eux. ici, les choses les plus       que (vois-tu, sancho, je suis spectacle de josué dit qu’est-ce qui est en       su  la toile couvre les       sur le si, il y a longtemps, les             voyage       neige f le feu est venu,ardeur des sors de mon territoire. fais  tu ne renonceras pas. la fonction, et tout avait   la production       dans     tout autour       la grande lune pourpre dont les et…  dits de       arauca saluer d’abord les plus outre la poursuite de la mise dernier vers aoi   un verre de vin pour tacher la deuxième édition du   en grec, morías   d’un coté, toujours les lettres : générations antoine simon 18 dernier vers aoi antoine simon 27 ce n’est pas aux choses ce jour-là il lui un jour, vous m’avez autre petite voix ce qui aide à pénétrer le laure et pétrarque comme  de la trajectoire de ce attendre. mot terrible. dans les rêves de la hans freibach : j’ai perdu mon au rayon des surgelés       " envoi du bulletin de bribes ainsi va le travail de qui l’heure de la  les œuvres de ce qui importe pour polenta pour martin l’une des dernières pour gilbert ( ce texte a moisissures mousses lichens il s’appelait granz est li calz, si se       pass&e  “s’ouvre   six formes de la       dans l’appel tonitruant du derniers vers sun destre       parfoi dernier vers aoi   l’oeuvre vit son "moi, esclave" a nos voix dans le pays dont je vous   1) cette onzième madame aux rumeurs     chambre pour jean-louis cantin 1.- je crie la rue mue douleur madame des forêts de avec marc, nous avons a ma mère, femme parmi       un vue à la villa tamaris  pour de la pureté de la survie. nul       la  l’exposition  dans les horizons de boue, de   ciel !!!!  le grand brassage des lorsqu’on connaît une  de même que les des quatre archanges que n’ayant pas   je n’ai jamais comme un préliminaire la l’art c’est la ce va et vient entre quand les eaux et les terres pur ceste espee ai dulor e       apr&eg un tunnel sans fin et, à les enseignants :       sur vous êtes écoute, josué, ce je n’hésiterai station 7 : as-tu vu judas se des voix percent, racontent l’éclair me dure, 13) polynésie antoine simon 14 j’aime chez pierre   (à le 26 août 1887, depuis ecrire les couleurs du monde en 1958 ben ouvre à      &     chant de démodocos... Ça a bien un a la fin il ne resta que c’est seulement au archipel shopping, la dernier vers aoi introibo ad altare bernadette griot vient de carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi   entrons on cheval chaque automne les assise par accroc au bord de je suis occupé ces on peut croire que martine la réserve des bribes af : j’entends l’impression la plus ecrire sur il existe au moins deux trois tentatives desesperees bal kanique c’est dernier vers aoi siglent a fort e nagent e antoine simon 2 able comme capable de donner madame, vous débusquez  zones gardées de nécrologie ils avaient si longtemps, si je t’ai admiré,  il est des objets sur dernier vers aoi antoine simon 30 très saintes litanies tous feux éteints. des c’est pour moi le premier       et tu maintenant il connaît le la bouche pleine de bulles       dans     au couchant madame dans l’ombre des ço dist li reis : pas même       é la vie est dans la vie. se leonardo rosa comment entrer dans une  au mois de mars, 1166 c’est extrêmement       la raphaël madame est une torche. elle torna a sorrento ulisse torna m1       c’est le grand     [1]  la question du récit les plus terribles elle réalise des je sais, un monde se dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii       " antoine simon 23 r.m.a toi le don des cris qui "le renard connaît l’erbe del camp, ki antoine simon 19 vous deux, c’est joie et       le       jonath Éléments - l’ami michel dernier vers aoi dans l’effilé de le temps passe dans la       six pas sur coussin d’air mais    courant ils sortent le travail de bernard macles et roulis photo 7 elle disposait d’une aux barrières des octrois les plus vieilles raphaël       en aux george(s) (s est la nous savons tous, ici, que que reste-t-il de la la mort, l’ultime port,       deux       bien chercher une sorte de       &agrav deux ce travail vous est antoine simon 6 raphaËl 7) porte-fenêtre les amants se voile de nuità la       pourqu  “... parler une la terre nous al matin, quant primes pert seins isabelle boizard 2005 quelque temps plus tard, de bribes en ligne a   "pour tes granz fut li colps, li dux en       voyage tout mon petit univers en histoire de signes . antoine simon 24  au travers de toi je dernier vers aoi dans la caverne primordiale     du faucon la vie humble chez les il aurait voulu être mon cher pétrarque,  improbable visage pendu références : xavier pour le prochain basilic, (la       dans antoine simon 7       neige et encore  dits d’abord l’échange des le "patriote",       marche rm : d’accord sur petites proses sur terre     m2 &nbs il faut laisser venir madame frères et sa langue se cabre devant le ce qui fascine chez (la numérotation des deuxième approche de       je dernier vers aoi ma mémoire ne peut me       fourmi l’homme est       retour pour maxime godard 1 haute pour martine, coline et laure le géographe sait tout       au       au i en voyant la masse aux vedo la luna vedo le       en les étourneaux ! ma voix n’est plus que de la       une et si au premier jour il le 28 novembre, mise en ligne mes pensées restent  martin miguel vient préparation des et je vois dans vos ma chair n’est pour julius baltazar 1 le madame, on ne la voit jamais       baie dans le pain brisé son le scribe ne retient       sur       l̵ face aux bronzes de miodrag  née à dernier vers aoi première abu zayd me déplait. pas monde imaginal,     ton pour       quand a la femme au     cet arbre que  je signerai mon la communication est     faisant la a propos de quatre oeuvres de       longte lu le choeur des femmes de deuxième apparition de       &  hier, 17 tromper le néant antoine simon 32 dernier vers aoi 1- c’est dans certains prétendent       gentil d’un bout à  ce qui importe pour fin première     surgi       soleil f le feu s’est merci au printemps des la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ferrat, Stéphanie

Ferrat, Stéphanie

Dernier ajout : 10 février 2012.

Les 3 derniers textes : Notes d’atelier .

Les 3 textes les plus lus : Notes d’atelier .


  • Notes d’atelier

    Ces notes d’atelier sont extraites de Côté ciel, paru aux éditions Fissile en 2012 Ce matin, ciel. Présence de masses et mouvements. Deux lapins, une larve brune. L’eau pourrait se (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette