BRIBES EN LIGNE
      grappe livre grand format en trois à propos “la dernier vers doel i avrat, un trait gris sur la je n’hésiterai et que dire de la grâce   3   

les (À l’église religion de josué il       quand       une j’oublie souvent et       qui il semble possible  je signerai mon d’un côté aucun hasard si se   j’ai souvent etudiant à       &agrav la question du récit li emperere par sa grant et nous n’avons rien pour jacqueline moretti, la brume. nuages dieu faisait silence, mais neuf j’implore en vain à       l̵ saluer d’abord les plus  tu ne renonceras pas. max charvolen, martin miguel introibo ad altare tout est prêt en moi pour toujours les lettres : a dix sept ans, je ne savais       fourr&     au couchant de la le scribe ne retient       p&eacu antoine simon 15  dans toutes les rues       et dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la       le la légende fleurie est tu le saiset je le vois sors de mon territoire. fais       fourmi je découvre avant toi la terre a souvent tremblé À la loupe, il observa  “comment ce qu’un paysage peut quando me ne so itu pe 5) triptyque marocain       ton il n’y a pas de plus   le texte suivant a avant propos la peinture est nous avons affaire à de dernier vers aoi exacerbé d’air pour robert dernier vers aoi   le ciel de ce pays est tout pour andré dernier vers aoi travail de tissage, dans       en l’instant criblé c’est pour moi le premier       ...mai les routes de ce pays sont   voici donc la       un       mouett un tunnel sans fin et, à       m̵ comme c’est fontelucco, 6 juillet 2000    7 artistes et 1       " franchement, pensait le chef, pur ceste espee ai dulor e l’une des dernières cinquième essai tout chairs à vif paumes    en       aujour quelques textes l’heure de la dessiner les choses banales marie-hélène d’un bout à la prédication faite karles se dort cum hume antoine simon 20 epuisement de la salle, de tantes herbes el pre  pour le dernier jour   adagio   je "mais qui lit encore le   en grec, morías sept (forces cachées qui il pleut. j’ai vu la je t’enlace gargouille       un autres litanies du saint nom madame a des odeurs sauvages quai des chargeurs de       la cette machine entre mes g. duchêne, écriture le la vie humble chez les     &nbs temps de pierres dans la nice, le 18 novembre 2004       vu  au mois de mars, 1166 napolì napolì    courant nous dirons donc sixième       pour       dans  un livre écrit art jonction semble enfin janvier 2002 .traverse j’ai longtemps         &n       &n     son    regardant       assis "je me tais. pour taire. le geste de l’ancienne, pour pierre theunissen la clers est li jurz et li nous serons toujours ces   pour théa et ses       la       grimpa temps de cendre de deuil de écoute, josué, ce pays que je dis est derniers « 8° de les plus terribles  “ne pas rien n’est plus ardu dernier vers aoi quelques autres  les trois ensembles       jonath la route de la soie, à pied,   si vous souhaitez le grand combat : quel étonnant seul dans la rue je ris la dernier vers aoi hans freibach : le 2 juillet passet li jurz, si turnet a envoi du bulletin de bribes       au les cuivres de la symphonie pour mireille et philippe deuxième approche de   un vendredi dernier vers s’il samuelchapitre 16, versets 1       au     du faucon       l̵ rita est trois fois humble. tromper le néant       le non, björg, dernier vers aoi sainte marie, toulon, samedi 9 du bibelot au babilencore une antoine simon 19 poussées par les vagues temps où le sang se 7) porte-fenêtre     [1]  avant dernier vers aoi là, c’est le sable et premier vers aoi dernier normal 0 21 false fal trois tentatives desesperees dans l’innocence des       devant       sur pour anne slacik ecrire est deuxième suite rien n’est vue à la villa tamaris errer est notre lot, madame, ce monde est semé maintenant il connaît le je ne saurais dire avec assez granz est li calz, si se pour frédéric la réserve des bribes “dans le dessin et ces pour jean-louis cantin 1.- une il faut dire les cher bernard       l̵ paysage de ta tombe  et deux nouveauté, pour jean gautheronle cosmos       cette       la  epître aux mult est vassal carles de "si elle est vous dites : "un troisième essai       &agrav  pour jean le (ô fleur de courge... dernier vers aoi les dieux s’effacent  “s’ouvre   marcel « voici       les je déambule et suis certains soirs, quand je   entrons       bien antoine simon 11 mais jamais on ne ajout de fichiers sons dans il faut aller voir  les premières deuxième ainsi va le travail de qui       dernier vers aoi « amis rollant, de       le dans ma gorge      & béatrice machet vient de tu le sais bien. luc ne peinture de rimes. le texte rimbaud a donc dernier vers aoi à la bonne pour mon épouse nicole le temps passe si vite, une autre approche de si j’étais un percey priest lakesur les premier essai c’est macles et roulis photo les oiseaux s’ouvrent antoine simon 2  “la signification lentement, josué aux george(s) (s est la comme un préliminaire la  dernier salut au       object a la femme au aux barrières des octrois troisième essai et c’est un peu comme si, chercher une sorte de un besoin de couper comme de au programme des actions l’homme est ma voix n’est plus que pour ma le "patriote", dans un coin de nice, dans l’effilé de pierre ciel ici. les oiseaux y ont fait a ma mère, femme parmi ce texte se présente mon cher pétrarque,       &n mais non, mais non, tu ( ce texte a   tout est toujours en quand vous serez tout       le mes pensées restent quant carles oït la antoine simon 3 ce qui aide à pénétrer le "la musique, c’est le clers fut li jurz e li seins isabelle boizard 2005 pour martine, coline et laure       la station 4 : judas  1- c’est dans le glacis de la mort printemps breton, printemps du fond des cours et des pas une année sans évoquer marcel alocco a vos estes proz e vostre deux ce travail vous est dernier vers aoi li quens oger cuardise le 23 février 1988, il       les j’ai perdu mon tout est possible pour qui edmond, sa grande       &agrav j’ai ajouté à la mémoire de cliquetis obscène des       voyage jouer sur tous les tableaux c’est une sorte de paroles de chamantu bal kanique c’est bribes en ligne a antoine simon 7  “... parler une ce 28 février 2002.     oued coulant       la  le grand brassage des moisissures mousses lichens vous êtes marché ou souk ou etait-ce le souvenir dans ce pays ma mère me         sur se reprendre. creuser son 1.- les rêves de le 26 août 1887, depuis  zones gardées de mieux valait découper       l̵ on cheval il aurait voulu être       droite on peut croire que martine il s’appelait       pass&e elle réalise des  il est des objets sur temps de bitume en fusion sur     " de l’autre pour zacinto dove giacque il mio ici, les choses les plus la cité de la musique antoine simon 30 un jour nous avons cet univers sans il en est des noms comme du suite de   la baie des anges en ceste tere ad estet ja  la toile couvre les et…  dits de lancinant ô lancinant tout le problème ….omme virginia par la nice, le 8 octobre le temps passe dans la ils sortent quand sur vos visages les pour yves et pierre poher et f les feux m’ont l’art n’existe comment entrer dans une       en       il       deux la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ferrat, Stéphanie

Ferrat, Stéphanie

Dernier ajout : 10 février 2012.

Les 3 derniers textes : Notes d’atelier .

Les 3 textes les plus lus : Notes d’atelier .


  • Notes d’atelier

    Ces notes d’atelier sont extraites de Côté ciel, paru aux éditions Fissile en 2012 Ce matin, ciel. Présence de masses et mouvements. Deux lapins, une larve brune. L’eau pourrait se (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette