BRIBES EN LIGNE
c’est pour moi le premier vous avez li quens oger cuardise de tantes herbes el pre tout est possible pour qui la mort, l’ultime port, edmond, sa grande “dans le dessin       et dernier vers aoi vous dites : "un       "       &agrav suite de ce 28 février 2002. lu le choeur des femmes de j’ai relu daniel biga, l’impression la plus station 7 : as-tu vu judas se encore une citation“tu le temps passe dans la toi, mésange à sixième errer est notre lot, madame, la communication est mougins. décembre   (dans le béatrice machet vient de       tourne au rayon des surgelés li emperere par sa grant pas même       je me certains soirs, quand je 5) triptyque marocain al matin, quant primes pert       au ajout de fichiers sons dans ecrire les couleurs du monde cinquième essai tout les plus vieilles    7 artistes et 1       fourr& dernier vers aoi       vaches le corps encaisse comme il ne pas négocier ne pour mes enfants laure et       coude dans l’innocence des frères et       quinze f les marques de la mort sur passet li jurz, la noit est et…  dits de       ( assise par accroc au bord de À max charvolen et  je signerai mon macao grise aux george(s) (s est la   pour le prochain ce qui aide à pénétrer le j’ai perdu mon       entre pour helmut genre des motsmauvais genre les oiseaux s’ouvrent mi viene in mentemi     &nbs  dernier salut au   six formes de la       embarq antoine simon 9 dernier vers aoi c’est parfois un pays dont les secrets… à quoi       nuage a supposer quece monde tienne       " dernier vers aoi alocco en patchworck © temps de cendre de deuil de       ton     tout autour       crabe- c’est vrai  zones gardées de sa langue se cabre devant le       ce un jour, vous m’avez des quatre archanges que « e ! malvais dernier vers aoi ce jour-là il lui bribes en ligne a le geste de l’ancienne, il tente de déchiffrer,       baie       neige lorsque martine orsoni montagnesde À peine jetés dans le la cité de la musique huit c’est encore à   pour théa et ses  ce qui importe pour       l̵ pour andré pour martine dans l’innocence des       bonheu quatrième essai de       apr&eg       apr&eg dernier vers aoi ses mains aussi étaient       deux       pav&ea onze sous les cercles À perte de vue, la houle des pour jean-marie simon et sa la deuxième édition du   l’oeuvre vit son macles et roulis photo 7 ce qui importe pour       longte pour mireille et philippe la chaude caresse de il y a dans ce pays des voies le franchissement des li emperere s’est je ne peins pas avec quoi, lancinant ô lancinant     les fleurs du       que six de l’espace urbain, clers fut li jurz e li depuis le 20 juillet, bribes j’ai donc       devant       il       allong dernier vers doel i avrat, 1257 cleimet sa culpe, si       marche       dans       bonhe on peut croire que martine dernier vers aoi pour andré villers 1)       grappe pour martine, coline et laure       une dessiner les choses banales jouer sur tous les tableaux deux ce travail vous est rêves de josué, abu zayd me déplait. pas       je me qu’est-ce qui est en       la  l’exposition  (ô fleur de courge... la tentation du survol, à « h&eacu le texte qui suit est, bien       reine le vieux qui la danse de pour gilbert pour ma très malheureux... nice, le 18 novembre 2004 raphaËl dernier vers que mort le géographe sait tout lentement, josué pour daniel farioli poussant le proche et le lointain bernadette griot vient de j’ai travaillé c’était une les premières dentelle : il avait maintenant il connaît le mille fardeaux, mille 1) la plupart de ces et que dire de la grâce       les exode, 16, 1-5 toute ici, les choses les plus marcel alocco a s’égarer on temps de bitume en fusion sur le 26 août 1887, depuis cher bernard sequence 6   le ce monde est semé villa arson, nice, du 17 si tu es étudiant en la réserve des bribes et te voici humanité       &n     nous « voici   réponse de michel bel équilibre et sa a l’aube des apaches, le grand combat :       j̵ derniers vers sun destre able comme capable de donner la vie est ce bruissement dernier vers s’il    de femme liseuse    seule au   la production mise en ligne       au       en un le passé n’est in the country nous serons toujours ces dernier vers aoi les dieux s’effacent bernard dejonghe... depuis c’est un peu comme si, il souffle sur les collines madame chrysalide fileuse       sabots madame est une pour michèle aueret siglent a fort e nagent e peinture de rimes. le texte pour jacqueline moretti, de pareïs li seit la     le cygne sur       dans références : xavier j’ai longtemps il n’était qu’un ma chair n’est la mastication des dernier vers aoi       au       le à cri et à       la l’évidence paien sunt morz, alquant patrick joquel vient de pour raphaël   ciel !!!! tout est prêt en moi pour fragilité humaine. il pleut. j’ai vu la a la fin il ne resta que       mouett       au a ma mère, femme parmi nice, le 30 juin 2000 polenta la fraîcheur et la       un       cerisi douce est la terre aux yeux (de)lecta lucta   pour philippe poussées par les vagues       au       sur le       "       deux ce qui fascine chez       voyage       la     chant de       qui       dans dans un coin de nice, pour julius baltazar 1 le charogne sur le seuilce qui       la tout en travaillant sur les 1254 : naissance de    il des voiles de longs cheveux me un trait gris sur la quel étonnant carissimo ulisse,torna a       sur je suis celle qui trompe de mes deux mains   si vous souhaitez       le halt sunt li pui e mult halt   on n’est le 26 août 1887, depuis au commencement était   que signifie       aujour       banlie "moi, esclave" a la brume. nuages je t’ai admiré, normalement, la rubrique       la sur la toile de renoir, les ço dist li reis : mais jamais on ne religion de josué il     m2 &nbs antoine simon 7 antoine simon 16 il était question non pas de pluie pour venir       fourmi et c’était dans f le feu m’a  née à si, il y a longtemps, les equitable un besoin sonnerait       longte epuisement de la salle, macles et roulis photo 3       sur       fleure percey priest lakesur les leonardo rosa le lourd travail des meules madame, vous débusquez chaque jour est un appel, une nous lirons deux extraits de la gaucherie à vivre, démodocos... Ça a bien un moisissures mousses lichens ouverture d’une g. duchêne, écriture le tout mon petit univers en un nouvel espace est ouvert     &nbs d’un côté seul dans la rue je ris la rare moment de bonheur, "l’art est-il       une même si je désire un       la    courant       la spectacle de josué dit       les il faut laisser venir madame pour frédéric au matin du antoine simon 10 elle ose à peine on préparait antoine simon 24 ma voix n’est plus que un temps hors du nous dirons donc       au autre petite voix sept (forces cachées qui janvier 2002 .traverse dans le monde de cette     son antoine simon 30 dans ce pays ma mère la question du récit quelques textes régine robin, les enseignants : dernier vers aoi 7) porte-fenêtre le recueil de textes l’illusion d’une violette cachéeton portrait. 1255 : antoine simon 29 la lecture de sainte depuis ce jour, le site       le pour lee apaches : deuxième suite abstraction voir figuration la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Machet, Béatrice > LIVRE M

LIVRE M

Dernier ajout : 5 mars 2013.

Les 3 derniers textes : M5 , M4 , M3 .

Les 3 textes les plus lus : M2 , M4 , M3 .


  • M 1

    Clefs : Machet
    Poésie
  • M2

    Clefs : poésie , Machet
    M2 Extraire l’encre d’une phrase Rincer la page à la javel et l’essorer Depuis les bords du papier enveloppe-toi du fantôme des lettres Tu sentiras alors ta chair glisser de (...)
  • M3

    Clefs : poésie , Machet
    Extraire les lettres les faire fondre une à une dans le grand bain bouillant du langage Laisser refroidir mais pas jusqu’à la solidification Verser la pâte dans un nouveau Moule Et ce (...)
  • M4

    Clefs : poésie , Machet
    Anatomie du M et les divers sens de l’anathè-M te lapide l’algèbre et l’alphabet Un calcul probable dans l’articulé Puissance M des femmes Bloody Mary Médée Marie-Madeleine (...)
  • M5

    Clefs : poésie , Machet
    est-ce que nu M serait non-écrit ? quel costume me mettre pour entendre mmmmmmmmmm s’appelle-t-il langage celui qui m’habille pour que je l’habite et que j’existe en tant que figure ou (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette