BRIBES EN LIGNE
et je vois dans vos  hors du corps pas d’abord l’échange des ce jour là, je pouvais  tu ne renonceras pas. l’une des dernières       ruelle  référencem sors de mon territoire. fais non, björg,   tout est toujours en iloec endreit remeint li os 0 false 21 18 dans le pain brisé son antoine simon 21       " le pendu il faut laisser venir madame de soie les draps, de soie neuf j’implore en vain       sur des voix percent, racontent je sais, un monde se de proche en proche tous pour egidio fiorin des mots d’un bout à mult est vassal carles de la littérature de il avait accepté quatre si la mer s’est le lent déferlement dernier vers aoi toutefois je m’estimais il en est des meurtrières. rm : nous sommes en on trouvera la video       deux quelque temps plus tard, de ecrire les couleurs du monde bien sûr, il y eut souvent je ne sais rien de qu’est-ce qui est en dans la caverne primordiale li quens oger cuardise       l̵ rita est trois fois humble.     oued coulant premier vers aoi dernier références : xavier chaises, tables, verres, toujours les lettres : j’ai longtemps tu le sais bien. luc ne  pour jean le ils sortent c’est vrai la brume. nuages le coquillage contre "ces deux là se les enseignants : a la libération, les madame dans l’ombre des prenez vos casseroles et tant pis pour eux. ço dist li reis : ce     ton "le renard connaît       l̵       l̵       l̵   est-ce que la deuxième édition du       fourmi si j’avais de son       bonhe le 2 juillet  la lancinante glaciation entre la mort, l’ultime port, pour jean-marie simon et sa dernier vers aoi les doigts d’ombre de neige ils s’étaient chaque jour est un appel, une antoine simon 23 au rayon des surgelés ma mémoire ne peut me c’est extrêmement (ma gorge est une    regardant  pour de       dans rm : d’accord sur ici, les choses les plus c’était une c’est le grand       le ( ce texte a       sur mais non, mais non, tu patrick joquel vient de dernier vers aoi il souffle sur les collines À la loupe, il observa   la baie des anges pour ma "mais qui lit encore le il en est des noms comme du       les vos estes proz e vostre onze sous les cercles       chaque la mastication des raphaËl le 15 mai, à "pour tes sainte marie, je découvre avant toi  avec « a la en 1958 ben ouvre à sequence 6   le (dans mon ventre pousse une entr’els nen at ne pui imagine que, dans la l’art c’est la   encore une       é pas même accoucher baragouiner monde imaginal, carmelo arden quin est une au lecteur voici le premier       dans "moi, esclave" a je n’ai pas dit que le       & suite du blasphème de       la deuxième antoine simon 27 5) triptyque marocain       "       au leonardo rosa macles et roulis photo 1 intendo... intendo ! six de l’espace urbain, antoine simon 18 dieu faisait silence, mais       la   pour le prochain ce qu’un paysage peut sept (forces cachées qui       jardin il pleut. j’ai vu la f tous les feux se sont       dans un trait gris sur la s’égarer on il ne sait rien qui ne va de pa(i)smeisuns en est venuz 1. il se trouve que je suis       voyage peinture de rimes. le texte     son trois tentatives desesperees portrait. 1255 :   ces notes antoine simon 20 et que vous dire des  jésus l’impression la plus     m2 &nbs  le grand brassage des       nu(e), comme son nom mi viene in mentemi vous dites : "un a l’aube des apaches, antoine simon 13       &ccedi    tu sais       apparu toute trace fait sens. que       la une fois entré dans la Être tout entier la flamme madame porte à j’écoute vos préparation des       sur       pav&ea sous l’occupation bientôt, aucune amarre       qui       sur la danse de me dernier vers aoi f qu’il vienne, le feu attendre. mot terrible.       la pour nicolas lavarenne ma dorothée vint au monde     l’é pour angelo mieux valait découper       ma à la bonne À max charvolen et de tantes herbes el pre     un mois sans   1) cette sous la pression des macles et roulis photo 3 cet article est paru dernier vers aoi     sur la travail de tissage, dans quel étonnant tes chaussures au bas de autres litanies du saint nom si elle est belle ? je mes pensées restent pour martin       sur       en dans l’innocence des se reprendre. creuser son fontelucco, 6 juillet 2000 genre des motsmauvais genre attelage ii est une œuvre les dessins de martine orsoni ….omme virginia par la sur la toile de renoir, les reflets et echosla salle       en ce texte m’a été f dans le sourd chatoiement       assis       " j’ai travaillé attention beau pour max charvolen 1) il est le jongleur de lui   six formes de la il ne reste plus que le agnus dei qui tollis peccata       je     le giovanni rubino dit       &eacut tout en vérifiant viallat © le château de seins isabelle boizard 2005     surgi       " madame, on ne la voit jamais       ton deux ajouts ces derniers       la       j̵ quand il voit s’ouvrir, si grant dol ai que ne errer est notre lot, madame, encore la couleur, mais cette franchement, pensait le chef, archipel shopping, la pour jean marie troisième essai antoine simon 17       avant quand sur vos visages les     pourquoi     double poème pour il ne s’agit pas de  au travers de toi je dix l’espace ouvert au passet li jurz, si turnet a       il     du faucon nous serons toujours ces beaucoup de merveilles deuxième apparition de pour helmut    courant lu le choeur des femmes de    il   se f j’ai voulu me pencher dentelle : il avait depuis ce jour, le site nous lirons deux extraits de où l’on revient la force du corps,       m̵ 1257 cleimet sa culpe, si dans l’effilé de       sous       une derniers   la production marie-hélène dernier vers aoi (elle entretenait le 28 novembre, mise en ligne ma voix n’est plus que effleurer le ciel du bout des madame chrysalide fileuse les avenues de ce pays       pass&e "nice, nouvel éloge de la immense est le théâtre et bruno mendonça 1 au retour au moment station 3 encore il parle 1254 : naissance de       &agrav  les premières pour daniel farioli poussant bribes en ligne a faisant dialoguer printemps breton, printemps g. duchêne, écriture le À max charvolen et martin noble folie de josué, j’ai donc a grant dulur tendrai puis c’est parfois un pays pourquoi yves klein a-t-il         or moi cocon moi momie fuseau 1.- les rêves de écrirecomme on se       pourqu je suis bien dans a propos d’une vous deux, c’est joie et j’arrivais dans les c’est seulement au ainsi alfred… pour michèle huit c’est encore à certains soirs, quand je temps de cendre de deuil de   (dans le ajout de fichiers sons dans       tourne le ciel de ce pays est tout       le       st dernier vers aoi   quando me ne so itu pe aux george(s) (s est la aux barrières des octrois de prime abord, il       soleil l’heure de la juste un au matin du       dans       voyage       les f les marques de la mort sur j’ai donné, au mois antoine simon 22 i.- avaler l’art par le temps passe si vite, et c’était dans  tu vois im font chier la bouche pleine de bulles       alla dernier vers aoi autre citation"voui hans freibach :       bonheu un jour, vous m’avez clere est la noit e la recleimet deu mult il était question non 0 false 21 18       marche granz fut li colps, li dux en (ô fleur de courge... pour lee madame est la reine des nécrologie ki mult est las, il se dort       dans    si tout au long saluer d’abord les plus la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Oeuvres croisées > Gérard Éli

Gérard Éli

Dernier ajout : 13 décembre 2013.

Les 3 derniers textes : À la dame de Millepertuis .

Les 3 textes les plus lus : À la dame de Millepertuis .

 La collaboration avec Gérard Éli a commencé en 2012. Avec Alain Freixe, nous avons écrit une série de "Madame" que nous avons manuscrites sur des céramiques de Gérard. 


  • À la dame de Millepertuis

    Pour Gérard Eli Et nous voici aux seuils du palais de Madame, hésitant encore, tremblant, un peu, comme si nous ne la connaissions pas. Et nous voici aux seuils du palais de Madame, hésitants et (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette