BRIBES EN LIGNE
la chaude caresse de 1254 : naissance de       l̵ j’écoute vos carles li reis en ad prise sa sixième j’ai longtemps face aux bronzes de miodrag       vu       dans comme c’est en ceste tere ad estet ja branches lianes ronces       l̵ chairs à vif paumes lorsqu’on connaît une       il       fourr& "moi, esclave" a m1             une       la       baie vous n’avez et c’était dans les oiseaux s’ouvrent marché ou souk ou accoucher baragouiner dernier vers aoi f les rêves de pour jacqueline moretti, nous viendrons nous masser prenez vos casseroles et  si, du nouveau dentelle : il avait    en       sur le   l’oeuvre vit son journée de a propos d’une mise en ligne d’un c’est la distance entre       sous       dans tant pis pour eux.       aujour (À l’église quand nous rejoignons, en je désire un f qu’il vienne, le feu « pouvez-vous  “ne pas jamais je n’aurais la rencontre d’une dans le pays dont je vous j’ai parlé       coude       apr&eg les dessins de martine orsoni premier vers aoi dernier     après martin miguel art et en cet anniversaire, ce qui encore la couleur, mais cette 1-nous sommes dehors.       neige deuxième     les provisions pour jean gautheronle cosmos les routes de ce pays sont le lourd travail des meules sauvage et fuyant comme il est le jongleur de lui    7 artistes et 1 certains soirs, quand je       la v.- les amicales aventures du pour gilbert que reste-t-il de la       "   pour olivier la bouche pleine de bulles  de la trajectoire de ce       sur à la bonne maintenant il connaît le       un       que dernier vers aoi       " apaches : deuxième essai le n’ayant pas dernier vers aoi nu(e), comme son nom bernadette griot vient de ma mémoire ne peut me macles et roulis photo 7       maquis       " passent .x. portes, ainsi fut pétrarque dans ils sortent pour julius baltazar 1 le madame a des odeurs sauvages c’était une cet univers sans toute trace fait sens. que       la guetter cette chose le coeur du poème pour c’est pour moi le premier       retour       force À perte de vue, la houle des je déambule et suis madame dans l’ombre des intendo... intendo ! patrick joquel vient de il ne reste plus que le dernier vers aoi         sur des voiles de longs cheveux ce qui importe pour       le  zones gardées de   un vendredi l’existence n’est de proche en proche tous temps de pierres  le "musée religion de josué il de toutes les       la pour michèle gazier 1) dont les secrets… à quoi dernier vers que mort samuelchapitre 16, versets 1 le recueil de textes buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi quelque temps plus tard, de une autre approche de bien sûrla la fraîcheur et la a supposer quece monde tienne       le       longte au labyrinthe des pleursils       journ&       droite ….omme virginia par la il souffle sur les collines dernier vers aoi violette cachéeton g. duchêne, écriture le li emperere s’est et ma foi,       les       fourmi 1 la confusion des j’ai relu daniel biga,     hélas, antoine simon 13 douce est la terre aux yeux de pa(i)smeisuns en est venuz sixième vous deux, c’est joie et À max charvolen et « amis rollant, de pour anne slacik ecrire est (elle entretenait quant carles oït la       bonhe antoine simon 27 antoine simon 6 folie de josuétout est  le livre, avec la mort, l’ultime port,       jardin attelage ii est une œuvre       reine sables mes parolesvous approche d’une madame est une     au couchant dernier vers aoi la galerie chave qui dernier vers doel i avrat, leonardo rosa quelque chose       les tromper le néant madame est une torche. elle l’ami michel raphaËl       &n       montag dernier vers aoi antoine simon 33 trois tentatives desesperees le temps passe si vite, le ciel de ce pays est tout "tu sais ce que c’est bribes en ligne a carissimo ulisse,torna a allons fouiller ce triangle coupé en deux quand la fonction, ma chair n’est hans freibach : pas une année sans évoquer dans l’effilé de     un mois sans il était question non       tourne je ne peins pas avec quoi,     à cette machine entre mes s’ouvre la deux ajouts ces derniers "je me tais. pour taire. les étourneaux !       l̵     dans la ruela       fourr& c’est extrêmement       sur tous feux éteints. des       vaches je t’enfourche ma   la production la brume. nuages       apparu     le je n’ai pas dit que le     pourquoi  marcel migozzi vient de livre grand format en trois antoine simon 5 madame chrysalide fileuse f dans le sourd chatoiement quel ennui, mortel pour       fleur raphaël a la fin il ne resta que dire que le livre est une lentement, josué     son le numéro exceptionnel de je suis bien dans à bernadette fin première tout le problème   (à souvent je ne sais rien de merle noir  pour    tu sais     de rigoles en       le quatrième essai de     une abeille de toulon, samedi 9 la danse de quatrième essai rares non, björg,   si vous souhaitez pour helmut la littérature de douze (se fait terre se  on peut passer une vie la communication est       le le proche et le lointain       & granz fut li colps, li dux en les durand : une arbre épanoui au ciel abu zayd me déplait. pas       m̵ le franchissement des   1) cette  au travers de toi je       ma attention beau depuis ce jour, le site dernier vers aoi antoine simon 30 la prédication faite antoine simon 23 madame des forêts de le bulletin de "bribes josué avait un rythme       dans macles et roulis photo 6  “s’ouvre ...et poème pour avec marc, nous avons  dernières mises edmond, sa grande       o passet li jurz, la noit est       &n ce jour-là il lui antoine simon 25  dans le livre, le       le       d&eacu pour egidio fiorin des mots vous avez c’est le grand antoine simon 32   je ne comprends plus poussées par les vagues       " antoine simon 2 de la il n’y a pas de plus huit c’est encore à un trait gris sur la pour daniel farioli poussant la vie est dans la vie. se beaucoup de merveilles je n’hésiterai il existe deux saints portant "et bien, voilà..." dit le scribe ne retient       la lorsque martine orsoni neuf j’implore en vain l’art c’est la le "patriote", la musique est le parfum de à cri et à    si tout au long ecrire les couleurs du monde bernard dejonghe... depuis petites proses sur terre       au dans la caverne primordiale       reine le samedi 26 mars, à 15 dernier vers aoi rien n’est la mort d’un oiseau. À l’occasion de il y a des objets qui ont la qu’est-ce qui est en j’entends sonner les       longte   anatomie du m et heureuse ruine, pensait légendes de michel lu le choeur des femmes de il y a tant de saints sur   pour théa et ses pourquoi yves klein a-t-il avez-vous vu rita est trois fois humble.      & je dors d’un sommeil de franchement, pensait le chef, dans les hautes herbes “dans le dessin       grimpa non... non... je vous assure,    au balcon nice, le 8 octobre là, c’est le sable et nous avons affaire à de dernier vers aoi la terre a souvent tremblé       ce temps où le sang se paroles de chamantu ki mult est las, il se dort paysage de ta tombe  et mais non, mais non, tu recleimet deu mult       et l’heure de la un titre : il infuse sa       sur       au pour robert se reprendre. creuser son temps de cendre de deuil de chercher une sorte de saluer d’abord les plus 1.- les rêves de béatrice machet vient de jouer sur tous les tableaux la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Latil Magali

Latil Magali

Dernier ajout : 10 mars 2014.

Les 3 derniers textes : Les livres d’artiste , À propos des grands calques , Écrire un dessin .

Les 3 textes les plus lus : Écrire un dessin , Les livres d’artiste , À propos des grands calques .


  • Écrire un dessin

    Un travail qui demande du temps - qui appelle le temps – Par le temps je guette le moment où - la forme apparaîtra. Ça ne marche pas toujours, mais parfois un tremblement peut surgir, (peut-être (...)
  • À propos des grands calques

    Clefs : Dessin , Latil
    à propos des grands calques série de 7 dessins, 2011, 214 x 90 cm mine graphite sur film polyester A force d’empilement, la forme se fait se défait, s’équilibre se déséquilibre. Le travail (...)
  • Les livres d’artiste

    la rencontre d’une écriture le dessin glisse se déporte vers les mots je dessine vers l’autre se crée un espace intime, et vers l’autre de l’intime se crée un chuchotement, quelques traces d’amour (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette