BRIBES EN LIGNE
la littérature de quatrième essai de sous la pression des       je me la bouche pure souffrance tout est prêt en moi pour dans ce périlleux une autre approche de       parfoi       pour       descen ainsi fut pétrarque dans ne faut-il pas vivre comme  l’exposition        tourne quatrième essai de giovanni rubino dit l’instant criblé j’ai donné, au mois dix l’espace ouvert au       " antoine simon 17     du faucon temps où le sang se le tissu d’acier les enseignants : certains soirs, quand je       la s’égarer on dans l’innocence des le lourd travail des meules "le renard connaît       ( bernadette griot vient de 1 au retour au moment macles et roulis photo 3 dernier vers aoi         or on préparait  les trois ensembles       apr&eg À perte de vue, la houle des nice, le 18 novembre 2004 on peut croire que martine l’impression la plus       m̵ temps de bitume en fusion sur 1 la confusion des toute une faune timide veille  pour de       &agrav       je me ensevelie de silence, fin première percey priest lakesur les pour anne slacik ecrire est       dans à bernadette ils s’étaient f le feu s’est dernier vers aoi vous avez     sur la pente       cette       d&eacu introibo ad altare il existe au moins deux   j’ai souvent écrirecomme on se       sur a la fin il ne resta que antoine simon 28    de femme liseuse    si tout au long macles et roulis photo vi.- les amicales aventures  les éditions de j’ai en réserve bel équilibre et sa décembre 2001. autre essai d’un pour angelo diaphane est le le texte qui suit est, bien c’est seulement au la vie est ce bruissement f dans le sourd chatoiement dernier vers aoi   six formes de la       la pie je reviens sur des approche d’une  les premières les premières sous l’occupation encore la couleur, mais cette à propos “la       assis f j’ai voulu me pencher essai de nécrologie, al matin, quant primes pert fontelucco, 6 juillet 2000       le cyclades, iii° ….omme virginia par la   on n’est   maille 1 :que si j’étais un seul dans la rue je ris la l’art c’est la j’ai perdu mon la terre a souvent tremblé du bibelot au babilencore une le 26 août 1887, depuis       en tendresse du mondesi peu de   la baie des anges derniers vers sun destre ce qui importe pour noble folie de josué, jouer sur tous les tableaux et combien  tu ne renonceras pas.     à présentation du les textes mis en ligne de tantes herbes el pre j’ai parlé       s̵ rm : d’accord sur reprise du site avec la dernier vers aoi reflets et echosla salle issent de mer, venent as a la femme au avez-vous vu quand nous rejoignons, en troisième essai et dans les écroulements le proche et le lointain epuisement de la salle,       fourr& (josué avait       sur le journée de j’arrivais dans les nécrologie 10 vers la laisse ccxxxii des voiles de longs cheveux en cet anniversaire, ce qui leonardo rosa aucun hasard si se préparation des des voix percent, racontent dans les horizons de boue, de antoine simon 16 et je vois dans vos marie-hélène madame est une il pleut. j’ai vu la les lettres ou les chiffres et c’était dans       et tu       le       &agrav ma mémoire ne peut me un soir à paris au bien sûr, il y eut clers fut li jurz e li f les feux m’ont à cri et à antoine simon 11 dernier vers doel i avrat, je t’enlace gargouille l’heure de la     les fleurs du comme un préliminaire la exacerbé d’air pour martine dernier vers aoi   jn 2,1-12 :   je n’ai jamais  au travers de toi je et que dire de la grâce accoucher baragouiner au commencement était libre de lever la tête attendre. mot terrible. premier vers aoi dernier un trait gris sur la n’ayant pas       au station 1 : judas       voyage       sur     au couchant       bonhe tendresses ô mes envols   au milieu de je suis celle qui trompe une il faut dire les le bulletin de "bribes pour jacky coville guetteurs antoine simon 14 pour andré villers 1)       apparu d’un côté (la numérotation des  l’écriture    tu sais deuxième apparition et il fallait aller debout     l’é nice, le 8 octobre écoute, josué, allons fouiller ce triangle les avenues de ce pays la liberté de l’être pour egidio fiorin des mots       longte       &agrav et il parlait ainsi dans la ce va et vient entre je t’enfourche ma morz est rollant, deus en ad pour jacqueline moretti, charogne sur le seuilce qui     dans la ruela il ne reste plus que le pour maxime godard 1 haute maintenant il connaît le de proche en proche tous pour martin       juin dernier vers aoi       voyage       mouett il existe deux saints portant madame a des odeurs sauvages on dit qu’agathe       les pierre ciel marcel alocco a pour helmut a claude b.   comme mult est vassal carles de "tu sais ce que c’est et nous n’avons rien paroles de chamantu       bien où l’on revient macles et roulis photo 7 à  dans toutes les rues la prédication faite       six je t’ai admiré, rien n’est plus ardu première       le       il ici, les choses les plus on cheval       soleil les amants se   d’un coté, antoine simon 25 "et bien, voilà..." dit sur l’erbe verte si est je suis tout est possible pour qui       allong     le antoine simon 5  au mois de mars, 1166 macles et roulis photo 1 halt sunt li pui e mult halt quand les mots    au balcon À max charvolen et quand sur vos visages les (vois-tu, sancho, je suis vue à la villa tamaris iloec endreit remeint li os pour philippe coupé le sonà art jonction semble enfin dernier vers aoi quand vous serez tout  si, du nouveau la liberté s’imprime à       banlie       fourmi       au mais non, mais non, tu       m&eacu chaque jour est un appel, une la question du récit pour qui veut se faire une sables mes parolesvous vedo la luna vedo le portrait. 1255 : bernard dejonghe... depuis à la bonne "ah ! mon doux pays, le plus insupportable chez       que autre petite voix   en grec, morías pluies et bruines,       la de pa(i)smeisuns en est venuz diaphane est le mot (ou pour robert le géographe sait tout je m’étonne toujours de la rêves de josué,  “la signification       au il n’y a pas de plus chairs à vif paumes v.- les amicales aventures du       en un l’évidence un jour nous avons r.m.a toi le don des cris qui       deux un besoin de couper comme de       sur   même si nu(e), comme son nom       au       pass&e des quatre archanges que je n’hésiterai preambule – ut pictura peinture de rimes. le texte s’ouvre la j’aime chez pierre       en mieux valait découper       vu le corps encaisse comme il     &nbs f le feu m’a antoine simon 19 et si au premier jour il le vieux qui       j̵   voici donc la ce n’est pas aux choses et que vous dire des d’un bout à antoine simon 9 a la libération, les j’ai longtemps     une abeille de temps de pierres il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi       &n À l’occasion de il faut aller voir bribes en ligne a       le lorsque martine orsoni il n’était qu’un       maquis       " 0 false 21 18 je me souviens de       les "moi, esclave" a deuxième suite pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi quelque temps plus tard, de       un       cerisi       nuage dernier vers que mort voudrais je vous j’ai changé le ils avaient si longtemps, si antoine simon 18 macao grise       et sur la toile de renoir, les ce qui fait tableau : ce la parol

Accueil > À propos de R. Monticelli

À propos de R. Monticelli

Dernier ajout : 23 juin 2014.


Dans ce site, je veux mettre en ligne, mon travail d’écriture, mes amitiés, mes réseaux...
Je l’ai ouvert en 2008... Peu à peu, il s’enrichit. J’y mets mes textes anciens, comme en archives. Mes textes en cours, quelquefois des brouillons. J’y ouvre des espaces pour des écrivains, des poètes, des artistes : ceux avec qui je travaille, ceux que je rencontre, ceux que je voudrais rencontrer... 


Ainsi s’organise le site :
Mes textes sont regroupés dans trois rubriques : les Bribes, les Rossignols, Autres textes... Certaines de ces rubriques se déclinent en sous-titres... vous verrez tout cela. J’ai ouvert récemment une rubrique de bio-bibliographie...
Vous trouverez les espaces ouverts à mes amis dans la rubrique "Au rendez-vous des amis"... Chacun a un espace à son nom, l’organise et l’alimente comme il l’entend. 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette