BRIBES EN LIGNE
toujours les lettres : station 4 : judas        le a la libération, les toute une faune timide veille d’un bout à   (à tout est prêt en moi pour ecrire sur le nécessaire non       arauca dernier vers aoi les plus vieilles accorde ton désir à ta il pleut. j’ai vu la  pour le dernier jour derniers rossignolet tu la 5) triptyque marocain       au nu(e), comme son nom   saint paul trois langues de plomba la ne pas négocier ne       je me       la vertige. une distance …presque vingt ans plus non... non... je vous assure, je n’ai pas dit que le troisième essai et tout en travaillant sur les temps de pierres un jour nous avons dernier vers aoi   pas de pluie pour venir       mouett je désire un  si, du nouveau       baie à la mémoire de pour mon épouse nicole deuxième essai "ces deux là se À max charvolen et martin   la production le temps passe si vite,       au     [1]  quand les eaux et les terres torna a sorrento ulisse torna je rêve aux gorges beaucoup de merveilles j’ai perdu mon le coquillage contre j’ai donné, au mois présentation du       &agrav edmond, sa grande en 1958 ben ouvre à ouverture d’une       ma pluies et bruines, macles et roulis photo 1 station 7 : as-tu vu judas se     dans la ruela s’ouvre la pour michèle   encore une la danse de       reine l’attente, le fruit l’éclair me dure,  pour de a propos de quatre oeuvres de       fourr& carles li reis en ad prise sa Éléments - a ma mère, femme parmi ….omme virginia par la six de l’espace urbain, bal kanique c’est je suis celle qui trompe deuxième suite sixième    au balcon lorsqu’on connaît une des quatre archanges que descendre à pigalle, se tout le problème       ce 0 false 21 18 dernier vers aoi il y a des objets qui ont la 1.- les rêves de madame, c’est notre au labyrinthe des pleursils 1) la plupart de ces       à dernier vers aoi   six formes de la légendes de michel comment entrer dans une ce texte se présente       la pie       pass&e       dans antoine simon 19 le travail de bernard       sur arbre épanoui au ciel ce qui fait tableau : ce     son les dessins de martine orsoni suite du blasphème de à bernadette       sur dernier vers aoi les oiseaux s’ouvrent vue à la villa tamaris madame est une torche. elle       o   voici donc la 10 vers la laisse ccxxxii       dans   j’ai souvent li emperere par sa grant ici. les oiseaux y ont fait les durand : une pour le prochain basilic, (la       &n     double  “ce travail qui références : xavier quand vous serez tout pour jean gautheronle cosmos chercher une sorte de le coeur du  la lancinante       nuage       sur pour daniel farioli poussant mais jamais on ne 1) notre-dame au mur violet deux ajouts ces derniers  je signerai mon       sur c’est extrêmement (en regardant un dessin de le ciel est clair au travers       sur les doigts d’ombre de neige tout en vérifiant 1 la confusion des paien sunt morz, alquant le glacis de la mort       su c’est parfois un pays  la toile couvre les exacerbé d’air       cerisi fragilité humaine. normalement, la rubrique travail de tissage, dans ce va et vient entre derniers vers sun destre  il est des objets sur (josué avait       d&eacu antoine simon 13 quelque temps plus tard, de leonardo rosa est-ce parce que, petit, on peinture de rimes. le texte aux george(s) (s est la   pour le prochain f qu’il vienne, le feu  “s’ouvre moisissures mousses lichens la fraîcheur et la vous avez dernier vers aoi le grand combat : macao grise le vieux qui  les éditions de f j’ai voulu me pencher préparation des antoine simon 22 mouans sartoux. traverse de    nous  martin miguel vient viallat © le château de quatrième essai rares (vois-tu, sancho, je suis encore la couleur, mais cette ma mémoire ne peut me au seuil de l’atelier       grappe agnus dei qui tollis peccata polenta    il  avec « a la mult ben i fierent franceis e       assis de soie les draps, de soie rêves de josué, je t’enfourche ma le lent déferlement la lecture de sainte là, c’est le sable et   tout est toujours en  hier, 17     tout autour cinquième citationne apaches :       longte le lourd travail des meules on cheval       magnol  tu ne renonceras pas.       " pour mireille et philippe       je de toutes les me À peine jetés dans le  ce qui importe pour la terre nous monde imaginal,       j̵ À perte de vue, la houle des À max charvolen et recleimet deu mult le texte qui suit est, bien je suis occupé ces mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi il en est des noms comme du vedo la luna vedo le merle noir  pour constellations et il ne s’agit pas de et il fallait aller debout ce 28 février 2002. et ces  le livre, avec se placer sous le signe de pas sur coussin d’air mais le tissu d’acier     rien       banlie     longtemps sur       sur "mais qui lit encore le       la merci au printemps des  c’était       quinze 1257 cleimet sa culpe, si percey priest lakesur les le 23 février 1988, il       ( deux ce travail vous est dernier vers aoi troisième essai c’est seulement au merci à la toile de  “la signification au rayon des surgelés il est le jongleur de lui écoute, josué, au commencement était       deux lu le choeur des femmes de a christiane josué avait un rythme       ...mai qu’est-ce qui est en les grands il tente de déchiffrer, pour lee diaphane est le mot (ou j’ai relu daniel biga,       la dentelle : il avait       nuage les lettres ou les chiffres il existe deux saints portant charogne sur le seuilce qui les enseignants : et si tu dois apprendre à il faut aller voir ma voix n’est plus que madame est une intendo... intendo ! je sais, un monde se la vie est dans la vie. se       je       grimpa rita est trois fois humble. attendre. mot terrible.       object ma voix n’est plus que coupé en deux quand    tu sais "nice, nouvel éloge de la nice, le 18 novembre 2004   marcel sainte marie, dans l’innocence des antoine simon 16 folie de josuétout est tromper le néant le 26 août 1887, depuis quando me ne so itu pe d’un côté nouvelles mises en sur l’erbe verte si est jamais si entêtanteeurydice     oued coulant on croit souvent que le but dans le pain brisé son madame est la reine des  “ne pas le 2 juillet "ah ! mon doux pays, l’heure de la f le feu s’est antoine simon 9 pour maguy giraud et que d’heures       chaque c’est vrai     pourquoi      & quai des chargeurs de dans ce périlleux c’est la distance entre ainsi alfred…       le macles et roulis photo 7 chaises, tables, verres,  le grand brassage des errer est notre lot, madame,  l’écriture       " mille fardeaux, mille   maille 1 :que ] heureux l’homme     &nbs au matin du       m̵       le depuis ce jour, le site « pouvez-vous v.- les amicales aventures du     à dernier vers aoi première pour michèle gazier 1   ces sec erv vre ile f le feu s’est bruno mendonça il existe au moins deux       l̵       voyage sous l’occupation il avait accepté à propos des grands dernier vers s’il ce jour-là il lui antoine simon 5 dernier vers aoi pour gilbert ce qui importe pour histoire de signes . ce pays que je dis est le franchissement des le plus insupportable chez carissimo ulisse,torna a la mort d’un oiseau. inoubliables, les antoine simon 11       le la prédication faite jusqu’à il y a raphaËl       en seins isabelle boizard 2005  epître aux ensevelie de silence, si grant dol ai que ne « 8° de assise par accroc au bord de la parol

Accueil > À propos de R. Monticelli

À propos de R. Monticelli

Dernier ajout : 23 juin 2014.


Dans ce site, je veux mettre en ligne, mon travail d’écriture, mes amitiés, mes réseaux...
Je l’ai ouvert en 2008... Peu à peu, il s’enrichit. J’y mets mes textes anciens, comme en archives. Mes textes en cours, quelquefois des brouillons. J’y ouvre des espaces pour des écrivains, des poètes, des artistes : ceux avec qui je travaille, ceux que je rencontre, ceux que je voudrais rencontrer... 


Ainsi s’organise le site :
Mes textes sont regroupés dans trois rubriques : les Bribes, les Rossignols, Autres textes... Certaines de ces rubriques se déclinent en sous-titres... vous verrez tout cela. J’ai ouvert récemment une rubrique de bio-bibliographie...
Vous trouverez les espaces ouverts à mes amis dans la rubrique "Au rendez-vous des amis"... Chacun a un espace à son nom, l’organise et l’alimente comme il l’entend. 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette