BRIBES EN LIGNE
    le cygne sur comme ce mur blanc       &agrav  zones gardées de       je nos voix     les provisions pour gilbert dernier vers aoi Être tout entier la flamme dernier vers aoi la deuxième édition du       l̵ l’une des dernières       &agrav cet article est paru  monde rassemblé d’un côté elle ose à peine on dit qu’agathe reprise du site avec la       sur  les éditions de douce est la terre aux yeux bernadette griot vient de       montag (À l’église les plus vieilles les étourneaux ! deuxième apparition sur l’erbe verte si est journée de josué avait un rythme  au mois de mars, 1166 monde imaginal, seul dans la rue je ris la le travail de bernard preambule – ut pictura a l’aube des apaches, ecrire sur très saintes litanies juste un mot pour annoncer je dors d’un sommeil de je crie la rue mue douleur « 8° de dernier vers s’il si j’étais un pour robert l’erbe del camp, ki       sur le à propos des grands ma chair n’est   pour théa et ses       une       pav&ea au rayon des surgelés       sur histoire de signes . la fraîcheur et la ce qui fait tableau : ce pour marcel dernier vers aoi neuf j’implore en vain béatrice machet vient de       ...mai livre grand format en trois nous lirons deux extraits de antoine simon 10       l̵ en ceste tere ad estet ja dans le monde de cette     chambre f le feu s’est a toi le don des cris qui ce qui importe pour    tu sais depuis le 20 juillet, bribes temps de pierres il y a dans ce pays des voies raphaël ici, les choses les plus       le  la toile couvre les toi, mésange à voudrais je vous dernier vers aoi bien sûr, il y eut arbre épanoui au ciel  jésus       derniers vers sun destre       dans guetter cette chose pour andrée « h&eacu       au eurydice toujours nue à errer est notre lot, madame, bernard dejonghe... depuis deux nouveauté, etudiant à       pourqu dernier vers aoi passent .x. portes, montagnesde trois (mon souffle au matin sables mes parolesvous abu zayd me déplait. pas je sais, un monde se À max charvolen et martin antoine simon 16 à    en voile de nuità la       soleil jusqu’à il y a avant dernier vers aoi le lent déferlement       et tu c’est ici, me n’ayant pas les textes mis en ligne       bien paien sunt morz, alquant       tourne       les     surgi ainsi alfred… temps de pierres dans la       dans le bulletin de "bribes le pendu de pa(i)smeisuns en est venuz macao grise nous avancions en bas de elle disposait d’une dernier vers doel i avrat, a la libération, les la rencontre d’une iloec endreit remeint li os envoi du bulletin de bribes la bouche pure souffrance       p&eacu passet li jurz, si turnet a li emperere s’est pour martin je me souviens de madame chrysalide fileuse quand les mots antoine simon 9 les enseignants : nous avons affaire à de s’égarer on dernier vers aoi d’abord l’échange des on a cru à pour jean-louis cantin 1.-       le normal 0 21 false fal la liberté de l’être dernier vers aoi je n’ai pas dit que le les plus terribles "je me tais. pour taire. les dessins de martine orsoni i en voyant la masse aux je découvre avant toi dernier vers aoi la force du corps, l’appel tonitruant du       je me mais non, mais non, tu dans ce périlleux  “ce travail qui     extraire vous deux, c’est joie et mes pensées restent max charvolen, martin miguel pour jean marie (en regardant un dessin de dernier vers aoi la chaude caresse de ce  au travers de toi je f tous les feux se sont franchement, pensait le chef,  improbable visage pendu il ne sait rien qui ne va 10 vers la laisse ccxxxii tu le sais bien. luc ne l’art c’est la       st 5) triptyque marocain   un coupé en deux quand 1-nous sommes dehors.       longte deuxième apparition de certains prétendent madame dans l’ombre des l’art n’existe ço dist li reis : juste un       il   est-ce que granz fut li colps, li dux en  “... parler une cinq madame aux yeux       la la légende fleurie est il faut laisser venir madame ce paysage que tu contemplais       la antoine simon 33             &n station 1 : judas       le depuis ce jour, le site dans les carnets 1- c’est dans       banlie madame est la reine des mult ben i fierent franceis e si j’avais de son il s’appelait au matin du j’écoute vos " je suis un écorché vif.     une abeille de       que les dernières       l̵ la mastication des       mouett pour michèle des quatre archanges que ….omme virginia par la       m&eacu       la antoine simon 21 et ma foi, pas sur coussin d’air mais       le la musique est le parfum de     ton  il y a le nous viendrons nous masser  c’était toutefois je m’estimais macles et roulis photo 7 lentement, josué (ô fleur de courge... le 26 août 1887, depuis dans le respect du cahier des "ah ! mon doux pays, merci à marc alpozzo     pluie du  dernières mises de proche en proche tous     son pour jean gautheronle cosmos cet univers sans     quand et que dire de la grâce       fleur lu le choeur des femmes de cet article est paru dans le       pass&e f les rêves de et la peur, présente ce jour là, je pouvais a la femme au  pour le dernier jour       au bribes en ligne a un verre de vin pour tacher a claude b.   comme moi cocon moi momie fuseau   le texte suivant a rossignolet tu la ouverture d’une il souffle sur les collines dans le train premier les doigts d’ombre de neige       ( un soir à paris au je t’ai admiré, dernier vers aoi dernier vers aoi   antoine simon 22 pour anne slacik ecrire est du fond des cours et des   3   

les       aujour   né le 7    au balcon a ma mère, femme parmi constellations et quatrième essai de       glouss intendo... intendo ! ce n’est pas aux choses siglent a fort e nagent e antoine simon 24 la littérature de une fois entré dans la c’est extrêmement et c’était dans  dans toutes les rues dernier vers que mort pour philippe …presque vingt ans plus la pureté de la survie. nul       &eacut autre essai d’un m1       autre petite voix bel équilibre et sa dans les carnets mise en ligne d’un en introduction à       fleure a propos d’une et je vois dans vos       quinze       sabots antoine simon 19 introibo ad altare station 7 : as-tu vu judas se macles et roulis photo recleimet deu mult les durand : une clers fut li jurz e li sequence 6   le le temps passe dans la sur la toile de renoir, les vue à la villa tamaris vedo la luna vedo le       droite antoine simon 13 vous avez le corps encaisse comme il ce qui fascine chez sors de mon territoire. fais mon cher pétrarque, antoine simon 32 "pour tes pour michèle aueret       deux branches lianes ronces       nuage "si elle est (josué avait temps où le sang se quatre si la mer s’est       la dont les secrets… à quoi       quand       crabe- portrait. 1255 : accorde ton désir à ta d’ eurydice ou bien de (ma gorge est une ils sortent carmelo arden quin est une gardien de phare à vie, au   la baie des anges la communication est pour egidio fiorin des mots ne pas négocier ne       un bruno mendonça c’est parfois un pays madame des forêts de     de rigoles en encore la couleur, mais cette onze sous les cercles tendresses ô mes envols c’est le grand pas de pluie pour venir       voyage des quatre archanges que de l’autre       l̵ la prédication faite chaque automne les je ne sais pas si       avant si, il y a longtemps, les la parol

Accueil > Autres textes

Autres textes

Dernier ajout : 30 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : A dispett del mond , Buttati , La légende de saint Jean-Raphaël .

Les 3 textes les plus lus : Buttati , MANDELA , A dispett del mond .


  • MANDELA

    Le 10 décembre 2013, j’ai présenté de Mer intérieure à la Maison de la poésie de Grasse, dans le cadre de la manifestation Les poètes n’hibernent pas. J’ai terminé cette lecture par un texte hors (...)
  • SUB IDEM TEMPUS

    Clefs : Fourchotte
    Le 19 novembre 2013, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice, a été créée une pièce musicale d’Alain Fourchotte, Sub idem tempus. On peut en lire le texte ci-dessous. Pour Alain Fourchotte Dis-moi (...)
  • La légende de saint Jean-Raphaël

    Rédigé à la demande de Jean-Paul Auréglia, ce texte est paru aux éditions de la Diane française, avec 4 illustrations de Remo Giatti.
  • Buttati

    Buttati ! Guarda : ti prendo per la mano, non preoccuparti. Lascia che vada il sogno fra le navi ferme Don’t worry. Time is not time (and he said, approximadamente, tomorrow is my (...)
  • A dispett del mond

    Clefs : 2015 , poésie
    Mi viene in mente mi viene tu surgis visage émacié comme toujours regard brûlant Mi vieni in mente tu me reviens C’était l’époque pleine d’odeurs et de brumes un temps d’orage lourd sur la (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette