BRIBES EN LIGNE
attelage ii est une œuvre attention beau toutefois je m’estimais À max charvolen et martin pour mon épouse nicole un soir à paris au sur la toile de renoir, les tout en vérifiant  les œuvres de station 1 : judas la mort, l’ultime port, maintenant il connaît le antoine simon 14 accorde ton désir à ta       le ses mains aussi étaient j’ai longtemps dernier vers s’il antoine simon 20 on peut croire que martine  au mois de mars, 1166 "l’art est-il  hier, 17       fleure normalement, la rubrique tous feux éteints. des       "       " madame est une  il est des objets sur je dors d’un sommeil de vous deux, c’est joie et il n’était qu’un       voyage traquer quelque temps plus tard, de     [1]  régine robin, et te voici humanité autre citation dans les horizons de boue, de dix l’espace ouvert au le glacis de la mort        & marcel alocco a       nuage la force du corps, un jour, vous m’avez six de l’espace urbain, le tissu d’acier chercher une sorte de décembre 2001. il est le jongleur de lui un besoin de couper comme de grant est la plaigne e large « voici (josué avait légendes de michel si j’avais de son 7) porte-fenêtre antoine simon 32 pour normal 0 21 false fal       dans       une la vie est ce bruissement       avant (vois-tu, sancho, je suis       &n g. duchêne, écriture le les durand : une     nous       droite "la musique, c’est le       m̵ marie-hélène le soleil n’est pas   entrons       l̵       chaque    au balcon       dans     au couchant je suis bien dans temps de cendre de deuil de       longte paien sunt morz, alquant mieux valait découper il n’est pire enfer que sa langue se cabre devant le       &agrav le coquillage contre je suis occupé ces un homme dans la rue se prend comme une suite de saluer d’abord les plus mon travail est une able comme capable de donner       au libre de lever la tête la cité de la musique dimanche 18 avril 2010 nous   au milieu de       " bribes en ligne a       sur les amants se chaque jour est un appel, une folie de josuétout est ouverture d’une le pendu beaucoup de merveilles dernier vers aoi v.- les amicales aventures du avec marc, nous avons la galerie chave qui       dans antoine simon 13   on n’est  “la signification  référencem a toi le don des cris qui et que vous dire des le lourd travail des meules nice, le 8 octobre       l̵ cet article est paru dans le de tantes herbes el pre lorsqu’on connaît une   dits de les étourneaux !       magnol une fois entré dans la toujours les lettres : (ô fleur de courge... monde imaginal, c’est le grand clquez sur de sorte que bientôt     depuis attendre. mot terrible.       vaches ce qui fascine chez je reviens sur des ecrire les couleurs du monde 1) la plupart de ces       neige lu le choeur des femmes de 1 la confusion des et c’était dans pour marcel f les feux m’ont le 2 juillet dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez "mais qui lit encore le lancinant ô lancinant   d’un coté, reprise du site avec la abu zayd me déplait. pas ils avaient si longtemps, si pas même       p&eacu pour angelo dernier vers aoi viallat © le château de " je suis un écorché vif. pour m.b. quand je me heurte       reine À max charvolen et nécrologie le recueil de textes de toutes les raphaël       ce seins isabelle boizard 2005 très malheureux...       bonhe n’ayant pas       sur dernier vers aoi 5) triptyque marocain entr’els nen at ne pui       en un li emperere par sa grant sous l’occupation       ce dernier vers aoi     rien il existe au moins deux antoine simon 7     chambre   né le 7 le travail de bernard f les rêves de l’évidence dernier vers que mort genre des motsmauvais genre que reste-t-il de la nice, le 30 juin 2000 approche d’une quand les eaux et les terres       l̵ le texte qui suit est, bien zacinto dove giacque il mio ...et poème pour ne faut-il pas vivre comme nous serons toujours ces ki mult est las, il se dort le geste de l’ancienne, pour martin (la numérotation des       rampan Éléments - coupé en deux quand le 23 février 1988, il pour mireille et philippe ( ce texte a pourquoi yves klein a-t-il le temps passe dans la   nous sommes si tu es étudiant en deux ce travail vous est ainsi fut pétrarque dans     longtemps sur et  riche de mes cinquième essai tout errer est notre lot, madame, a propos de quatre oeuvres de j’ai ajouté je ne sais pas si il y a tant de saints sur pas de pluie pour venir dans le pain brisé son rita est trois fois humble. f les marques de la mort sur vertige. une distance art jonction semble enfin   l’oeuvre vit son en 1958 ben ouvre à rien n’est plus ardu exode, 16, 1-5 toute a propos d’une       et       jardin       la       sur mes pensées restent paroles de chamantu temps de pierres   un deuxième essai je n’hésiterai À peine jetés dans le imagine que, dans la cher bernard a la libération, les les enseignants : ce n’est pas aux choses     l’é encore la couleur, mais cette       le la bouche pleine de bulles   3   

les antoine simon 17   iv    vers ainsi alfred… tous ces charlatans qui il arriva que eurydice toujours nue à douze (se fait terre se madame est la reine des  “ne pas les parents, l’ultime  improbable visage pendu in the country (de)lecta lucta         "       sur le de l’autre antoine simon 11 onzième dernier vers aoi       sous       en l’impression la plus "nice, nouvel éloge de la vedo la luna vedo le patrick joquel vient de  l’écriture archipel shopping, la comme un préliminaire la deux nouveauté, ce jour-là il lui       st   le 10 décembre coupé le sonà elle ose à peine dans les carnets dernier vers aoi  “... parler une  de même que les 1-nous sommes dehors.       dans j’écoute vos exacerbé d’air   pour adèle et dans le pays dont je vous       ruelle le ciel est clair au travers “le pinceau glisse sur le "patriote", pour jean marie il ne reste plus que le       en de pareïs li seit la madame porte à laure et pétrarque comme mougins. décembre moisissures mousses lichens tu le saiset je le vois ecrire sur       dans       apr&eg pour andré villers 1)       dans le plus insupportable chez quatrième essai de       au elle disposait d’une sixième       sur c’est parfois un pays       grappe       va l’illusion d’une dorothée vint au monde lentement, josué aux barrières des octrois dernier vers aoi l’impossible sous la pression des dernier vers aoi     extraire "le renard connaît       &ccedi quatre si la mer s’est       au     vers le soir antoine simon 26 mise en ligne d’un       la prenez vos casseroles et j’ai donc antoine simon 25 madame dans l’ombre des     " “dans le dessin des voix percent, racontent bruno mendonça       au mais jamais on ne       voyage la fonction, onze sous les cercles ensevelie de silence, l’ami michel dans ce périlleux carcassonne, le 06 dans les carnets l’appel tonitruant du li emperere s’est bribes en ligne a hans freibach : a supposer quece monde tienne  martin miguel vient si elle est belle ? je je déambule et suis  les éditions de       enfant le grand combat : "je me tais. pour taire. ce jour là, je pouvais     double     dans la ruela un trait gris sur la pas une année sans évoquer       la outre la poursuite de la mise ce pour maxime godard 1 haute carles respunt :       bonheu elle réalise des un temps hors du  monde rassemblé la parol

Accueil > Autres textes

Autres textes

Dernier ajout : 30 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : A dispett del mond , Buttati , La légende de saint Jean-Raphaël .

Les 3 textes les plus lus : MANDELA , A dispett del mond , Buttati .


  • MANDELA

    Le 10 décembre 2013, j’ai présenté de Mer intérieure à la Maison de la poésie de Grasse, dans le cadre de la manifestation Les poètes n’hibernent pas. J’ai terminé cette lecture par un texte hors (...)
  • SUB IDEM TEMPUS

    Clefs : Fourchotte
    Le 19 novembre 2013, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice, a été créée une pièce musicale d’Alain Fourchotte, Sub idem tempus. On peut en lire le texte ci-dessous. Pour Alain Fourchotte Dis-moi (...)
  • La légende de saint Jean-Raphaël

    Rédigé à la demande de Jean-Paul Auréglia, ce texte est paru aux éditions de la Diane française, avec 4 illustrations de Remo Giatti.
  • Buttati

    Buttati ! Guarda : ti prendo per la mano, non preoccuparti. Lascia che vada il sogno fra le navi ferme Don’t worry. Time is not time (and he said, approximadamente, tomorrow is my (...)
  • A dispett del mond

    Clefs : 2015 , poésie
    Mi viene in mente mi viene tu surgis visage émacié comme toujours regard brûlant Mi vieni in mente tu me reviens C’était l’époque pleine d’odeurs et de brumes un temps d’orage lourd sur la (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette