BRIBES EN LIGNE
la cité de la musique station 1 : judas   saint paul trois       descen avant dernier vers aoi  hier, 17 c’est la chair pourtant       midi       sur j’ai perdu mon equitable un besoin sonnerait reprise du site avec la       en au seuil de l’atelier paien sunt morz, alquant bel équilibre et sa on cheval ma chair n’est pour mes enfants laure et une errance de       la bernadette griot vient de c’est seulement au 1254 : naissance de suite de torna a sorrento ulisse torna inoubliables, les je déambule et suis pas de pluie pour venir madame aux rumeurs       deux est-ce parce que, petit, on macles et roulis photo 7 pour max charvolen 1)       " les plus vieilles     extraire      & le geste de l’ancienne, thème principal : préparation des     un mois sans et  riche de mes (elle entretenait je désire un  de même que les  zones gardées de lu le choeur des femmes de       en       sabots pour michèle tant pis pour eux. la rencontre d’une de proche en proche tous et il fallait aller debout i mes doigts se sont ouverts au commencement était lentement, josué le 23 février 1988, il libre de lever la tête le ciel est clair au travers raphaËl un nouvel espace est ouvert   pour olivier dernier vers aoi coupé le sonà de pa(i)smeisuns en est venuz pour michèle aueret  martin miguel vient la force du corps, j’arrivais dans les       &agrav jamais si entêtanteeurydice au labyrinthe des pleursils tout le problème diaphane est le mot (ou quatre si la mer s’est outre la poursuite de la mise la lecture de sainte       je me l’appel tonitruant du carmelo arden quin est une À la loupe, il observa pas même       droite macao grise vous avez pur ceste espee ai dulor e aux george(s) (s est la non... non... je vous assure,       il poème pour   le galop du poème me dernier vers aoi je reviens sur des     le et je vois dans vos       en un spectacle de josué dit carles respunt : dorothée vint au monde deuxième apparition je n’ai pas dit que le dernier vers aoi   se …presque vingt ans plus l’impression la plus       fourr& on trouvera la video aux barrières des octrois   un vendredi le coeur du accoucher baragouiner     quand     oued coulant hans freibach : le géographe sait tout ( ce texte a si j’avais de son     double et te voici humanité       pass&e nice, le 30 juin 2000 pour frédéric  née à raphaël un jour, vous m’avez     les provisions li emperere s’est "nice, nouvel éloge de la le 26 août 1887, depuis       le sur l’erbe verte si est dans l’effilé de       la la galerie chave qui pour qui veut se faire une seul dans la rue je ris la l’impossible       deux j’ai donc un temps hors du toutes sortes de papiers, sur il faut laisser venir madame   iv    vers       la de pareïs li seit la villa arson, nice, du 17   pour le prochain       au marie-hélène là, c’est le sable et la langue est intarissable je n’hésiterai       le deuxième essai   ciel !!!! bal kanique c’est josué avait un rythme  monde rassemblé       sur sainte marie, pour martine, coline et laure il n’était qu’un vertige. une distance dans la caverne primordiale les durand : une  les premières exacerbé d’air dernier vers aoi       un dernier vers aoi écrirecomme on se rm : nous sommes en et si tu dois apprendre à nouvelles mises en la communication est antoine simon 20 c’est un peu comme si, on dit qu’agathe  l’écriture portrait. 1255 :       fleur       les       &agrav dernier vers aoi toutefois je m’estimais clers est li jurz et li       le dernier vers aoi   on n’est       allong dernier vers aoi       le bien sûrla vous dites : "un       l̵ grant est la plaigne e large qu’est-ce qui est en a christiane dernier vers aoi       m&eacu la liberté de l’être le tissu d’acier nous viendrons nous masser il en est des noms comme du « e ! malvais       voyage sauvage et fuyant comme tout en vérifiant halt sunt li pui e mult halt       au       neige l’illusion d’une je m’étonne toujours de la madame, c’est notre diaphane est le le travail de bernard la chaude caresse de juste un antoine simon 6 a dix sept ans, je ne savais je ne peins pas avec quoi, il ne sait rien qui ne va mise en ligne macles et roulis photo 6 antoine simon 5       la  mise en ligne du texte le corps encaisse comme il juste un mot pour annoncer le scribe ne retient comme une suite de temps où le sang se dans le pain brisé son  le "musée antoine simon 23 alocco en patchworck ©       six       de sorte que bientôt la poésie, à la   marcel sept (forces cachées qui cet univers sans    7 artistes et 1     sur la giovanni rubino dit       ton le lourd travail des meules  dernières mises la liberté s’imprime à dernier vers aoi       pass&e c’est la distance entre     son les avenues de ce pays un trait gris sur la en ceste tere ad estet ja bruno mendonça li quens oger cuardise       vaches introibo ad altare « 8° de g. duchêne, écriture le décembre 2001.       gentil on peut croire que martine a l’aube des apaches, deux mille ans nous ne pas négocier ne 1) la plupart de ces il aurait voulu être     &nbs pour andré immense est le théâtre et     le cygne sur ma voix n’est plus que       & générations       sur carles li reis en ad prise sa (josué avait lentement morz est rollant, deus en ad     à dernier vers aoi intendo... intendo ! deuxième essai le des quatre archanges que       longte     chant de attendre. mot terrible.  la toile couvre les glaciation entre       cerisi merci au printemps des pour jean marie que d’heures autre petite voix       dans les textes mis en ligne 1 la confusion des à la mémoire de la mastication des dans le pays dont je vous la fraîcheur et la premier essai c’est langues de plomba la       le  pour jean le du bibelot au babilencore une des voix percent, racontent régine robin,       reine janvier 2002 .traverse non, björg, le bulletin de "bribes temps de bitume en fusion sur nice, le 18 novembre 2004 napolì napolì    si tout au long mes pensées restent   pour adèle et rita est trois fois humble. ma mémoire ne peut me À max charvolen et martin À peine jetés dans le avez-vous vu   le texte suivant a (en regardant un dessin de samuelchapitre 16, versets 1       dans art jonction semble enfin j’ai changé le pour anne slacik ecrire est la fraîcheur et la mille fardeaux, mille nos voix       retour ce texte se présente al matin, quant primes pert dernier vers aoi 5) triptyque marocain epuisement de la salle,    au balcon       parfoi antoine simon 9 au lecteur voici le premier le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi nous avancions en bas de tendresses ô mes envols toulon, samedi 9 able comme capable de donner antoine simon 11 antoine simon 12 paysage de ta tombe  et voudrais je vous ouverture d’une rêve, cauchemar, madame dans l’ombre des   tout est toujours en pluies et bruines, "ah ! mon doux pays, un titre : il infuse sa un homme dans la rue se prend       dans je me souviens de de l’autre (ô fleur de courge... d’un côté petit matin frais. je te  dans le livre, le       ( c’est pour moi le premier ajout de fichiers sons dans l’existence n’est       neige heureuse ruine, pensait       au le ciel de ce pays est tout       sur       nuage nu(e), comme son nom c’est parfois un pays dimanche 18 avril 2010 nous 1.- les rêves de la bouche pleine de bulles démodocos... Ça a bien un     m2 &nbs la parol

Accueil > Autres textes

Autres textes

Dernier ajout : 30 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : A dispett del mond , Buttati , La légende de saint Jean-Raphaël .

Les 3 textes les plus lus : Buttati , MANDELA , SUB IDEM TEMPUS .


  • MANDELA

    Le 10 décembre 2013, j’ai présenté de Mer intérieure à la Maison de la poésie de Grasse, dans le cadre de la manifestation Les poètes n’hibernent pas. J’ai terminé cette lecture par un texte hors (...)
  • SUB IDEM TEMPUS

    Clefs : Fourchotte
    Le 19 novembre 2013, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice, a été créée une pièce musicale d’Alain Fourchotte, Sub idem tempus. On peut en lire le texte ci-dessous. Pour Alain Fourchotte Dis-moi (...)
  • La légende de saint Jean-Raphaël

    Rédigé à la demande de Jean-Paul Auréglia, ce texte est paru aux éditions de la Diane française, avec 4 illustrations de Remo Giatti.
  • Buttati

    Buttati ! Guarda : ti prendo per la mano, non preoccuparti. Lascia che vada il sogno fra le navi ferme Don’t worry. Time is not time (and he said, approximadamente, tomorrow is my (...)
  • A dispett del mond

    Clefs : 2015 , poésie
    Mi viene in mente mi viene tu surgis visage émacié comme toujours regard brûlant Mi vieni in mente tu me reviens C’était l’époque pleine d’odeurs et de brumes un temps d’orage lourd sur la (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette