BRIBES EN LIGNE
f le feu s’est       le reflets et echosla salle le corps encaisse comme il   le texte suivant a       sur j’aime chez pierre quelques textes   ciel !!!! folie de josuétout est marché ou souk ou il ne reste plus que le assise par accroc au bord de les oiseaux s’ouvrent est-ce parce que, petit, on l’impossible   voici donc la à propos des grands pour andré       la bientôt, aucune amarre iv.- du livre d’artiste saluer d’abord les plus la littérature de tout en travaillant sur les comme une suite de 0 false 21 18  ce qui importe pour  hier, 17 prenez vos casseroles et le travail de bernard pour pierre theunissen la dernier vers aoi comme c’est au seuil de l’atelier le lent déferlement le 23 février 1988, il tendresse du mondesi peu de la route de la soie, à pied,       &agrav c’est la peur qui fait       au       dans la vie est ce bruissement     à       sur le au matin du dernier vers aoi station 7 : as-tu vu judas se j’ai donné, au mois derniers temps où les coeurs bal kanique c’est mult est vassal carles de       au j’écoute vos karles se dort cum hume si, il y a longtemps, les du fond des cours et des pour jean gautheronle cosmos nécrologie samuelchapitre 16, versets 1 noble folie de josué,       ...mai zacinto dove giacque il mio       droite dans le monde de cette 0 false 21 18       vu on peut croire que martine abstraction voir figuration 13) polynésie là, c’est le sable et dont les secrets… à quoi suite du blasphème de madame, c’est notre bribes en ligne a       au constellations et     dans la ruela r.m.a toi le don des cris qui dans le train premier je découvre avant toi les dessins de martine orsoni errer est notre lot, madame,       soleil aux barrières des octrois lu le choeur des femmes de j’entends sonner les pour dernier vers aoi le 2 juillet le 26 août 1887, depuis station 5 : comment f qu’il vienne, le feu un trait gris sur la trois (mon souffle au matin grant est la plaigne e large       sur       je me juste un mot pour annoncer “dans le dessin en ceste tere ad estet ja dans les écroulements moi cocon moi momie fuseau     du faucon le temps passe dans la       le nous viendrons nous masser nous avons affaire à de clere est la noit e la autre essai d’un de pa(i)smeisuns en est venuz f les rêves de pour philippe jusqu’à il y a descendre à pigalle, se écoute, josué, c’est extrêmement pourquoi yves klein a-t-il macles et roulis photo 6 ainsi alfred… monde imaginal, ma mémoire ne peut me dernier vers aoi À max charvolen et cliquetis obscène des torna a sorrento ulisse torna c’est un peu comme si, carissimo ulisse,torna a peinture de rimes. le texte ce qui aide à pénétrer le ce texte m’a été  “la signification       l̵ arbre épanoui au ciel  “ce travail qui    seule au         &n       les     sur la pente quand il voit s’ouvrir, dernier vers aoi       b&acir guetter cette chose       l̵ dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 10 les plus terribles       le     son la fraîcheur et la et il fallait aller debout un besoin de couper comme de de pareïs li seit la neuf j’implore en vain  monde rassemblé même si deux ce travail vous est fin première     tout autour i en voyant la masse aux dernier vers aoi et si au premier jour il hans freibach :  marcel migozzi vient de max charvolen, martin miguel troisième essai la question du récit deuxième apparition     longtemps sur entr’els nen at ne pui 1- c’est dans madame, vous débusquez  “comment couleur qui ne masque pas antoine simon 2 able comme capable de donner pas une année sans évoquer (josué avait     chambre   dits de       force les premières       dans pour martine dans ce pays ma mère n’ayant pas  pour de  “... parler une       au       le   entrons fontelucco, 6 juillet 2000 l’art c’est la pur ceste espee ai dulor e en cet anniversaire, ce qui       le dans les hautes herbes napolì napolì preambule – ut pictura  le grand brassage des bien sûrla   saint paul trois sous la pression des ce monde est semé   nous sommes sequence 6   le deux mille ans nous un titre : il infuse sa       &n et encore  dits       s̵     après       sur autre citation"voui 1) la plupart de ces nous lirons deux extraits de       &agrav       quand et voici maintenant quelques       é "le renard connaît       allong ….omme virginia par la ecrire sur un soir à paris au coupé en deux quand       au je t’enfourche ma    il  pour le dernier jour       un marcel alocco a   l’oeuvre vit son dernier vers aoi   pour anne slacik ecrire est au labyrinthe des pleursils       entre pour maguy giraud et il faut laisser venir madame       nuage   un  dernier salut au mise en ligne d’un d’abord l’échange des je ne peins pas avec quoi, carcassonne, le 06 écrirecomme on se     ton       sur     pourquoi dans les rêves de la iloec endreit remeint li os       à antoine simon 32  “ne pas   que signifie       ce d’un côté       pour mireille et philippe       sur le polenta passet li jurz, si turnet a “le pinceau glisse sur le glacis de la mort un tunnel sans fin et, à les cuivres de la symphonie à propos “la le galop du poème me dernier vers aoi pour martin  au mois de mars, 1166 antoine simon 9 le soleil n’est pas   si vous souhaitez deuxième apparition de essai de nécrologie, de sorte que bientôt  tu ne renonceras pas. des quatre archanges que     le       &n deuxième suite       dans       grappe f tous les feux se sont cinquième citationne À peine jetés dans le       la nice, le 18 novembre 2004       pass&e patrick joquel vient de pour robert a propos d’une sous l’occupation       rampan antoine simon 22 le coeur du quelques autres       bonhe mais non, mais non, tu antoine simon 6   anatomie du m et (ô fleur de courge...       devant ouverture de l’espace religion de josué il       soleil sa langue se cabre devant le et que dire de la grâce       &agrav dernier vers aoi dans la caverne primordiale une fois entré dans la   ces sec erv vre ile dernier vers aoi mais jamais on ne       voyage toutes sortes de papiers, sur       la epuisement de la salle, dernier vers que mort elle ose à peine       sur ce n’est pas aux choses madame déchirée de profondes glaouis seul dans la rue je ris la petit matin frais. je te  epître aux l’une des dernières voudrais je vous station 3 encore il parle f le feu est venu,ardeur des dernier vers aoi attendre. mot terrible. À perte de vue, la houle des on croit souvent que le but faisant dialoguer antoine simon 18  mise en ligne du texte une errance de       bruyan pour max charvolen 1) depuis le 20 juillet, bribes       la       un cinquième essai tout c’est parfois un pays dernier vers aoi     un mois sans dernier vers aoi poussées par les vagues       dans antoine simon 13 elle réalise des f j’ai voulu me pencher thème principal : toute trace fait sens. que (À l’église le geste de l’ancienne,       dans raphaël madame porte à passet li jurz, la noit est un jour nous avons la chaude caresse de l’attente, le fruit       au morz est rollant, deus en ad avant propos la peinture est       "       sabots         or pour frédéric dernier vers aoi je suis rossignolet tu la  référencem la tentation du survol, à si j’étais un macles et roulis photo dans le respect du cahier des chercher une sorte de rita est trois fois humble.   adagio   je la prédication faite le vieux qui       object v.- les amicales aventures du       qui temps de bitume en fusion sur     de rigoles en la parol

Accueil > Écoutez voir > Du son

Du son

Dernier ajout : 7 juin 2010.

Lectures, conférences, interviews...


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette