BRIBES EN LIGNE
quelque temps plus tard, de paien sunt morz, alquant pour philippe     un mois sans antoine simon 15 pour nicolas lavarenne ma ses mains aussi étaient       le je découvre avant toi   je ne comprends plus c’est seulement au ma voix n’est plus que       l̵ sainte marie,       ce       rampan ce texte se présente       ton  de même que les       sabots un tunnel sans fin et, à pas sur coussin d’air mais une autre approche de n’ayant pas les dieux s’effacent des voiles de longs cheveux antoine simon 2 5) triptyque marocain samuelchapitre 16, versets 1       l̵ au rayon des surgelés     après j’oublie souvent et dernier vers aoi pour gilbert préparation des       sur epuisement de la salle, "tu sais ce que c’est   dits de antoine simon 13 d’un côté Ç’avait été la la vie humble chez les station 4 : judas  pour jean gautheronle cosmos les durand : une iloec endreit remeint li os       sous  improbable visage pendu il y a dans ce pays des voies mes pensées restent au lecteur voici le premier "la musique, c’est le clers est li jurz et li attendre. mot terrible.       au temps de pierres il arriva que       au       la il souffle sur les collines traquer ouverture de l’espace de soie les draps, de soie       juin f j’ai voulu me pencher reflets et echosla salle rm : d’accord sur l’évidence ma mémoire ne peut me il n’y a pas de plus toutefois je m’estimais       deux les dessins de martine orsoni nous avons affaire à de je suis bien dans effleurer le ciel du bout des 13) polynésie       fourmi se reprendre. creuser son       le à la bonne un besoin de couper comme de le temps passe si vite, fontelucco, 6 juillet 2000 et te voici humanité bien sûr, il y eut ce pays que je dis est  le "musée       fourr&     longtemps sur merci à marc alpozzo le lourd travail des meules f dans le sourd chatoiement faisant dialoguer la musique est le parfum de elle ose à peine diaphane est le mot (ou       la dernier vers aoi "l’art est-il v.- les amicales aventures du       il beaucoup de merveilles onzième     au couchant il ne sait rien qui ne va    regardant béatrice machet vient de premier essai c’est je rêve aux gorges les plus vieilles le passé n’est ma chair n’est quel ennui, mortel pour     ton       un de sorte que bientôt  jésus carles li reis en ad prise sa les textes mis en ligne le pendu       au  “ce travail qui tout le problème « voici max charvolen, martin miguel autre petite voix       assis à bernadette ce 28 février 2002.       mouett madame des forêts de madame déchirée les oiseaux s’ouvrent cette machine entre mes À la loupe, il observa encore une citation“tu il semble possible       allong une il faut dire les ...et poème pour j’aime chez pierre la brume. nuages pour raphaël lentement, josué tes chaussures au bas de viallat © le château de imagine que, dans la branches lianes ronces  dernières mises       (       vaches sept (forces cachées qui si grant dol ai que ne attention beau nice, le 8 octobre un titre : il infuse sa il faut laisser venir madame pour angelo       " il existe deux saints portant       ma       au a la femme au f les rêves de peinture de rimes. le texte derniers nous savons tous, ici, que il y a des objets qui ont la       magnol       et tu au seuil de l’atelier tout est possible pour qui granz est li calz, si se dernier vers aoi il aurait voulu être       st af : j’entends       &n  dans toutes les rues       alla toi, mésange à abu zayd me déplait. pas       sur le antoine simon 3 tu le saiset je le vois j’ai longtemps la cité de la musique    tu sais rossignolet tu la vue à la villa tamaris  il y a le ouverture d’une la fraîcheur et la deuxième essai le       montag      & je t’ai admiré, paroles de chamantu il en est des meurtrières.       &eacut mon travail est une autre citation  ce qui importe pour seins isabelle boizard 2005 la réserve des bribes que reste-t-il de la   se dernier vers aoi dire que le livre est une aucun hasard si se de la ils avaient si longtemps, si et…  dits de je suis celle qui trompe 1-nous sommes dehors. elle disposait d’une 1) notre-dame au mur violet       &agrav tout à fleur d’eaula danse    courant       l̵       dans antoine simon 33 jamais je n’aurais lorsqu’on connaît une j’ai ajouté       le antoine simon 17 rimbaud a donc   marcel       &ccedi       dans pour lee nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi      7 artistes et 1       en un       pav&ea quelque chose       dans mais jamais on ne polenta certains soirs, quand je normal 0 21 false fal     sur la marcel alocco a ce qu’un paysage peut frères et   encore une autre essai d’un ] heureux l’homme le tissu d’acier les petites fleurs des   on n’est antoine simon 27       arauca j’ai donc       la pie       midi pas facile d’ajuster le je t’enfourche ma napolì napolì ici, les choses les plus madame est une torche. elle       quinze  tous ces chardonnerets       aux le scribe ne retient       la       les je ne sais pas si quatrième essai de je meurs de soif le coeur du   pour le prochain  hier, 17 grant est la plaigne e large       le       baie  dans le livre, le le grand combat : deuxième apparition le 2 juillet est-ce parce que, petit, on le temps passe dans la f le feu s’est tout en travaillant sur les    seule au mais non, mais non, tu giovanni rubino dit       deux   un vendredi sequence 6   le pour andré Être tout entier la flamme     les fleurs du       devant pour daniel farioli poussant       apparu   voici donc la dernier vers aoi je ne peins pas avec quoi,       reine je suis     du faucon       quand     le cygne sur cinquième essai tout entr’els nen at ne pui je suis occupé ces le texte qui suit est, bien j’ai perdu mon avez-vous vu antoine simon 26       &agrav comme un préliminaire la la pureté de la survie. nul         nous sommes       &agrav       su tout mon petit univers en pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi       " mesdames, messieurs, veuillez comment entrer dans une       bruyan prenez vos casseroles et la bouche pleine de bulles  hors du corps pas vous avez livre grand format en trois grande lune pourpre dont les       " si j’avais de son li emperere s’est on préparait   la baie des anges (la numérotation des (en regardant un dessin de clere est la noit e la    nous la vie est ce bruissement certains prétendent madame, c’est notre il tente de déchiffrer,       " agnus dei qui tollis peccata pour frédéric sables mes parolesvous deuxième approche de toute une faune timide veille quand nous rejoignons, en pour yves et pierre poher et     faisant la antoine simon 22       o six de l’espace urbain, quatre si la mer s’est     m2 &nbs       le       une arbre épanoui au ciel de toutes les guetter cette chose       é et que vous dire des la tentation du survol, à quando me ne so itu pe diaphane est le       les et si tu dois apprendre à  pour de       object j’ai en réserve dernier vers aoi …presque vingt ans plus le lent tricotage du paysage et  riche de mes À perte de vue, la houle des 1 la confusion des 1254 : naissance de après la lecture de   est-ce que f toutes mes je dors d’un sommeil de pour andré villers 1)   je n’ai jamais dans l’innocence des rien n’est plus ardu la parol

Accueil > Écoutez voir > Du son

Du son

Dernier ajout : 7 juin 2010.

Lectures, conférences, interviews...


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette