BRIBES EN LIGNE
je découvre avant toi envoi du bulletin de bribes pour martine, coline et laure a supposer quece monde tienne c’est vrai       l̵       midi j’ai donc marcel alocco a antoine simon 23 « 8° de     nous sous l’occupation je sais, un monde se af : j’entends d’un côté raphaël diaphane est le       la toulon, samedi 9 station 3 encore il parle dernier vers aoi       la pie il n’y a pas de plus un soir à paris au au rayon des surgelés de tantes herbes el pre le nécessaire non et que vous dire des j’ai perdu mon  mise en ligne du texte cette machine entre mes       enfant si j’avais de son reflets et echosla salle       la       " madame porte à   pour théa et ses antoine simon 21 l’une des dernières titrer "claude viallat, le tissu d’acier une autre approche de granz est li calz, si se carles respunt : lu le choeur des femmes de dans le pays dont je vous 7) porte-fenêtre  monde rassemblé       le « amis rollant, de carissimo ulisse,torna a le coquillage contre (en regardant un dessin de karles se dort cum hume l’impossible ce qui aide à pénétrer le antoine simon 30 après la lecture de     le dernier vers aoi     rien       deux un titre : il infuse sa mise en ligne d’un autre citation"voui là, c’est le sable et le géographe sait tout si j’étais un     chant de  dans toutes les rues mi viene in mentemi les dessins de martine orsoni antoine simon 22 accorde ton désir à ta       au le 23 février 1988, il vous n’avez la force du corps, antoine simon 14 ma chair n’est carcassonne, le 06 cliquetis obscène des les installations souvent, toutes ces pages de nos références : xavier    de femme liseuse agnus dei qui tollis peccata dans les hautes herbes       l̵       ce (ma gorge est une j’ai changé le cinquième essai tout attendre. mot terrible.       sur l’instant criblé a propos de quatre oeuvres de voici des œuvres qui, le et c’était dans    regardant       ce station 4 : judas  ço dist li reis : le glacis de la mort aux george(s) (s est la issent de mer, venent as     [1]  " je suis un écorché vif. pour robert Ç’avait été la dernier vers aoi       au dans le pain brisé son avant dernier vers aoi pour mes enfants laure et (dans mon ventre pousse une polenta       &n       &ccedi villa arson, nice, du 17       le       pav&ea la deuxième édition du dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui       cette       aux   adagio   je de soie les draps, de soie pour michèle  le "musée je suis bien dans a propos d’une dernier vers aoi la prédication faite tous feux éteints. des  il y a le diaphane est le mot (ou je dors d’un sommeil de etait-ce le souvenir j’ai en réserve dernier vers aoi la terre nous deuxième approche de       au il tente de déchiffrer,  l’écriture   je n’ai jamais de prime abord, il charogne sur le seuilce qui archipel shopping, la       le certains prétendent la pureté de la survie. nul       neige       (   ces notes en cet anniversaire, ce qui attelage ii est une œuvre d’un bout à clers fut li jurz e li hans freibach :  “ne pas et si au premier jour il       object chaque automne les de pareïs li seit la le ciel est clair au travers traquer au programme des actions dans la caverne primordiale poème pour pourquoi yves klein a-t-il       longte l’illusion d’une langues de plomba la   voici donc la pour jean-louis cantin 1.- ici, les choses les plus       pour et ces   ciel !!!!     un mois sans il aurait voulu être quant carles oït la       "       la À max charvolen et martin (josué avait chaque jour est un appel, une dernier vers aoi (de)lecta lucta   vous dites : "un       "     chambre       la neuf j’implore en vain je m’étonne toujours de la a la fin il ne resta que alocco en patchworck ©  le grand brassage des nous avons affaire à de rita est trois fois humble. nécrologie à propos “la il ne sait rien qui ne va il n’est pire enfer que pour andrée morz est rollant, deus en ad errer est notre lot, madame, quatrième essai rares josué avait un rythme deuxième apparition pour nicolas lavarenne ma leonardo rosa       m̵ deuxième       voyage le ciel de ce pays est tout l’éclair me dure, À peine jetés dans le       les sauvage et fuyant comme un temps hors du       le       dans pour mon épouse nicole je t’enfourche ma "et bien, voilà..." dit et je vois dans vos dans ma gorge voudrais je vous réponse de michel ce va et vient entre mais jamais on ne   1) cette       dans au seuil de l’atelier carmelo arden quin est une       au antoine simon 15 madame a des odeurs sauvages     sur la pente petit matin frais. je te pour madame, c’est notre a la libération, les violette cachéeton le bulletin de "bribes à “dans le dessin     m2 &nbs rimbaud a donc la vie est ce bruissement raphaël « h&eacu le lent déferlement f les marques de la mort sur le pendu       bonheu la liberté de l’être    il       reine il était question non les lettres ou les chiffres printemps breton, printemps 10 vers la laisse ccxxxii      & la réserve des bribes       dans pour jean marie       ma   un antoine simon 24 la lecture de sainte elle ose à peine       apr&eg       vu pour alain borer le 26 s’ouvre la tes chaussures au bas de       dans et si tu dois apprendre à guetter cette chose dernier vers que mort       embarq attendre. mot terrible. aux barrières des octrois si, il y a longtemps, les       fleur dernier vers aoi "tu sais ce que c’est rossignolet tu la antoine simon 17 merci à marc alpozzo       dans tendresse du mondesi peu de la fraîcheur et la deuxième essai le   (dans le tout à fleur d’eaula danse pour marcel       l̵ six de l’espace urbain,       "       jardin       sur quand les eaux et les terres à la mémoire de passent .x. portes,       encore une citation“tu       é ensevelie de silence, trois (mon souffle au matin     hélas, f les feux m’ont première 1-nous sommes dehors.  si, du nouveau il existe deux saints portant il y a des objets qui ont la pour m.b. quand je me heurte pour le prochain basilic, (la temps où les coeurs       le (À l’église dans l’innocence des qu’est-ce qui est en l’erbe del camp, ki antoine simon 9  ce mois ci : sub se placer sous le signe de dernier vers aoi     son tu le sais bien. luc ne   (à antoine simon 11       je me       les       mouett i mes doigts se sont ouverts onzième       au    en libre de lever la tête pour martine able comme capable de donner       alla     depuis       coude où l’on revient antoine simon 26 fontelucco, 6 juillet 2000       o je t’enlace gargouille  martin miguel vient    je signerai mon la bouche pure souffrance       cerisi ki mult est las, il se dort torna a sorrento ulisse torna les textes mis en ligne       journ& et tout avait sors de mon territoire. fais       au rien n’est       &agrav il en est des noms comme du face aux bronzes de miodrag  pour le dernier jour       grappe bribes en ligne a       voyage f le feu s’est effleurer le ciel du bout des "l’art est-il douze (se fait terre se fin première "la musique, c’est le  la lancinante     du faucon mes pensées restent ] heureux l’homme tout en travaillant sur les       six autres litanies du saint nom       montag au labyrinthe des pleursils       chaque       un       dans la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE

LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE

Dernier ajout : 19 août 2014.

Les 3 derniers textes : CLXII , CLXI , CLX .

Les 3 textes les plus lus : CLXI , CLIX , CLX .

Le titre de "Bribes dans le nid de l’aigle" fait référence à la version manuscrite des volumes 5 à 9 des Bribes.

À partir du volume 5, toutes les bribes connaissent une version manuscrite sur des dessins de Max Charvolen.

Le manuscrit des 33 bribes du volume 5 sur les dessins numériques de Max Charvolen est conservé à la Bibliothèque municipale de Nice. 

Cette version manuscrite est en cours de travail pour donner une version imprimée. Ce volume 5 doit paraître dans le courant de l’année 2015 aux éditions de l’Amourier. 


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette