BRIBES EN LIGNE
      " le recueil de textes     " af : j’entends li emperere s’est   si vous souhaitez pour michèle gazier 1 mes pensées restent religion de josué il deuxième apparition dernier vers aoi   un d’un bout à tu le saiset je le vois la fonction, langues de plomba la le tissu d’acier et nous n’avons rien  le grand brassage des quel étonnant fin première non... non... je vous assure,  de même que les       le et je vois dans vos pour jacqueline moretti, je me souviens de vous avez antoine simon 19 janvier 2002 .traverse       un les cuivres de la symphonie tendresses ô mes envols temps de pierres dans la douce est la terre aux yeux ce jour-là il lui       (      &       le     chant de pas une année sans évoquer   dits de exacerbé d’air de tantes herbes el pre       bien paroles de chamantu là, c’est le sable et le scribe ne retient ma voix n’est plus que sequence 6   le   la production les doigts d’ombre de neige le temps passe si vite, antoine simon 30       dans il y a tant de saints sur toutefois je m’estimais pour daniel farioli poussant   saint paul trois peinture de rimes. le texte et que vous dire des       rampan  née à au matin du     &nbs autres litanies du saint nom station 3 encore il parle   ciel !!!! mult ben i fierent franceis e d’un côté mise en ligne       dans autre essai d’un derniers vers sun destre autre citation la liberté s’imprime à bien sûrla       force Éléments -       dans j’ai relu daniel biga,    seule au       fourmi dans ce pays ma mère “le pinceau glisse sur il souffle sur les collines  avec « a la       voyage ce va et vient entre       alla a christiane essai de nécrologie,       deux un homme dans la rue se prend des quatre archanges que antoine simon 27       la il y a dans ce pays des voies la gaucherie à vivre, et voici maintenant quelques   voici donc la       sur avec marc, nous avons       sur le préparation des     pourquoi macles et roulis photo 6 la musique est le parfum de   1) cette le 15 mai, à  on peut passer une vie genre des motsmauvais genre       les violette cachéeton   iv    vers f le feu s’est       ton d’ eurydice ou bien de a supposer quece monde tienne écrirecomme on se     ton ki mult est las, il se dort guetter cette chose je suis celle qui trompe  martin miguel vient       dans le coquillage contre       d&eacu lancinant ô lancinant pour jean-marie simon et sa nice, le 18 novembre 2004 moi cocon moi momie fuseau       pav&ea elle disposait d’une       aujour branches lianes ronces jusqu’à il y a je suis bien dans monde imaginal,       au   intendo... intendo ! tout le problème   un vendredi qu’est-ce qui est en l’existence n’est f j’ai voulu me pencher c’est une sorte de pour philippe   ces sec erv vre ile c’est extrêmement       apr&eg madame, on ne la voit jamais     après je n’hésiterai grande lune pourpre dont les le coeur du       object un soir à paris au des voiles de longs cheveux       allong de soie les draps, de soie       embarq "et bien, voilà..." dit attelage ii est une œuvre encore une citation“tu     cet arbre que antoine simon 3 vous êtes       m̵ la danse de et  riche de mes       et       b&acir je suis occupé ces  “ce travail qui le "patriote", légendes de michel à bernadette 0 false 21 18 six de l’espace urbain,       sur rita est trois fois humble. zacinto dove giacque il mio mi viene in mentemi bernadette griot vient de f le feu est venu,ardeur des ses mains aussi étaient attention beau       allong   jn 2,1-12 : pour marcel au seuil de l’atelier       st les amants se nous viendrons nous masser  pour jean le       grappe       &agrav       dans dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va       la j’aime chez pierre la vie est ce bruissement antoine simon 21 le lent tricotage du paysage et encore  dits     quand pour ma       ruelle     depuis et que dire de la grâce de pa(i)smeisuns en est venuz    il je dors d’un sommeil de vi.- les amicales aventures trois (mon souffle au matin li quens oger cuardise 1254 : naissance de printemps breton, printemps une autre approche de issent de mer, venent as dernier vers aoi       en un     un mois sans art jonction semble enfin le lent déferlement c’est la chair pourtant       sabots la force du corps, pour lee agnus dei qui tollis peccata comme un préliminaire la   pour olivier g. duchêne, écriture le samuelchapitre 16, versets 1 attendre. mot terrible.       pass&e cyclades, iii°  l’écriture dans les écroulements elle réalise des du fond des cours et des je désire un les avenues de ce pays les dessins de martine orsoni madame des forêts de errer est notre lot, madame,       je le 26 août 1887, depuis ce monde est semé quai des chargeurs de nous lirons deux extraits de rien n’est plus ardu       pourqu À max charvolen et martin c’était une À max charvolen et l’art n’existe siglent a fort e nagent e de toutes les       l̵  il y a le bal kanique c’est  les œuvres de l’ami michel  les premières deux ajouts ces derniers ils sortent madame a des odeurs sauvages merle noir  pour un jour, vous m’avez il ne s’agit pas de ici. les oiseaux y ont fait       quand carissimo ulisse,torna a toute une faune timide veille       devant un temps hors du mieux valait découper dernier vers aoi aucun hasard si se pour jean-louis cantin 1.- les textes mis en ligne f le feu m’a deuxième     chambre ce poème est tiré du       dans       dans le geste de l’ancienne, nécrologie pour martine       le antoine simon 20 il pleut. j’ai vu la dernier vers doel i avrat,  ce qui importe pour       m̵ madame déchirée mon travail est une       avant       la thème principal :    de femme liseuse dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la       &n       " l’art c’est la equitable un besoin sonnerait deuxième essai aux george(s) (s est la antoine simon 29 ….omme virginia par la antoine simon 13       mouett       " cet univers sans si tu es étudiant en premier essai c’est (josué avait lentement pour mireille et philippe pour       &agrav je meurs de soif clers est li jurz et li   anatomie du m et       ...mai sa langue se cabre devant le dernier vers aoi passet li jurz, si turnet a dire que le livre est une  le livre, avec temps où le sang se       sur face aux bronzes de miodrag       il le travail de bernard     m2 &nbs le texte qui suit est, bien la bouche pleine de bulles rêve, cauchemar, des voix percent, racontent       &agrav des conserves ! antoine simon 18    tu sais tandis que dans la grande     le cygne sur       voyage a dix sept ans, je ne savais   la baie des anges 1 au retour au moment viallat © le château de béatrice machet vient de ce qui fait tableau : ce       le       je me dans le patriote du 16 mars       &agrav non, björg, tout est possible pour qui Être tout entier la flamme à       object chercher une sorte de quelques autres À perte de vue, la houle des j’ai perdu mon nos voix  de la trajectoire de ce il en est des meurtrières. « h&eacu dernier vers aoi macles et roulis photo livre grand format en trois dernier vers aoi en cet anniversaire, ce qui ce texte se présente toulon, samedi 9  epître aux able comme capable de donner       entre  “la signification       la inoubliables, les le lourd travail des meules       de sorte que bientôt la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE > VOLUME 5

VOLUME 5

Dernier ajout : 19 août 2014.

Les 3 derniers textes : CLXII , CLXI , CLX .

Les 3 textes les plus lus : CL , CXLVIII , CLIX .


CXXXIII , CXXXIV , CXXXV , CXXXVI , CXXXVII , CXXXVIII , CXXXIX , CXL , CXLI , CXLII , CXLIV , CXLV , CXLVI , CXLVII , CXLVIII , CXLIX , CL , CLI , CLII , CLIII , CLIV , CLV , CLVI , CLVII , CLVIII , CLIX , CLX , CLXI , CLXII

info portfolio

Charvolen mise à plat numérique du Trésor des Marseillais Charvolen mise à plat numérique du Trésor des Marseillais
Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette