BRIBES EN LIGNE
onzième       ce l’impression la plus antoine simon 31 je m’étonne toujours de la religion de josué il la mastication des f les rêves de       voyage au programme des actions c’est extrêmement       s̵ nous avons affaire à de     quand  “la signification  dernier salut au  au travers de toi je les dieux s’effacent je reviens sur des       pass&e je crie la rue mue douleur clers est li jurz et li À perte de vue, la houle des quelques autres       force on dit qu’agathe f tous les feux se sont si j’avais de son pour lee paien sunt morz, alquant si tu es étudiant en o tendresses ô mes       l̵ dernier vers aoi       nuage on a cru à       mouett il existe deux saints portant approche d’une dernier vers aoi cette machine entre mes les avenues de ce pays rossignolet tu la pour m.b. quand je me heurte  les premières nu(e), comme son nom     un mois sans fin première cinq madame aux yeux traquer abu zayd me déplait. pas pour jacqueline moretti,       pourqu       reine "l’art est-il une autre approche de       sous       m&eacu toi, mésange à dans un coin de nice, il ne s’agit pas de       le non, björg, un tunnel sans fin et, à antoine simon 20 dernier vers aoi ce pays que je dis est où l’on revient  l’écriture dernier vers aoi À la loupe, il observa  l’exposition  ce n’est pas aux choses légendes de michel       voyage merle noir  pour sept (forces cachées qui c’est seulement au pour maguy giraud et       &n       six le temps passe dans la       au un homme dans la rue se prend j’ai parlé       sur rare moment de bonheur,       " juste un marcel alocco a sa langue se cabre devant le       &agrav dernier vers aoi antoine simon 6   un vendredi titrer "claude viallat, premier essai c’est quatrième essai de je désire un lorsque martine orsoni viallat © le château de pour michèle gazier 1 ce poème est tiré du     vers le soir comme c’est       quinze et je vois dans vos li emperere s’est il ne reste plus que le dernier vers doel i avrat, avant propos la peinture est petit matin frais. je te       voyage pour max charvolen 1) temps de cendre de deuil de pour le prochain basilic, (la au commencement était sculpter l’air : langues de plomba la et que dire de la grâce       glouss elle disposait d’une pour yves et pierre poher et pour andré la force du corps,   un tout mon petit univers en la pureté de la survie. nul ouverture de l’espace le lourd travail des meules j’oublie souvent et rita est trois fois humble. antoine simon 15 dentelle : il avait charogne sur le seuilce qui "ces deux là se ici. les oiseaux y ont fait bernadette griot vient de in the country pour pierre theunissen la  les œuvres de     le cygne sur au seuil de l’atelier janvier 2002 .traverse il n’est pire enfer que introibo ad altare première pas de pluie pour venir       gentil 1254 : naissance de dans les écroulements mon cher pétrarque,       un des quatre archanges que       dans il n’y a pas de plus il en est des noms comme du       sur écrirecomme on se d’un bout à clers fut li jurz e li le galop du poème me madame est toute   pour olivier de prime abord, il (dans mon ventre pousse une quand nous rejoignons, en nice, le 18 novembre 2004 madame, c’est notre « 8° de samuelchapitre 16, versets 1 tout est prêt en moi pour "nice, nouvel éloge de la station 5 : comment torna a sorrento ulisse torna     double quando me ne so itu pe il pleut. j’ai vu la on cheval  “ce travail qui deuxième approche de mougins. décembre       nuage       ce et voici maintenant quelques quai des chargeurs de sables mes parolesvous pas sur coussin d’air mais si, il y a longtemps, les macles et roulis photo 7 "le renard connaît  on peut passer une vie entr’els nen at ne pui tous feux éteints. des       en un c’est vrai l’heure de la madame, on ne la voit jamais       &ccedi dans la caverne primordiale (josué avait lentement deux mille ans nous le 19 novembre 2013, à la l’impossible       object grant est la plaigne e large marché ou souk ou a la libération, les     &nbs et ma foi, ce monde est semé thème principal : antoine simon 13     sur la pente 0 false 21 18 1) notre-dame au mur violet   anatomie du m et paysage de ta tombe  et et il parlait ainsi dans la et nous n’avons rien le pendu equitable un besoin sonnerait f qu’il vienne, le feu ….omme virginia par la josué avait un rythme jouer sur tous les tableaux 5) triptyque marocain madame est la reine des toulon, samedi 9       aujour se placer sous le signe de autre petite voix antoine simon 25 chaises, tables, verres, il était question non folie de josuétout est i.- avaler l’art par à la mémoire de la cité de la musique f le feu s’est (la numérotation des   le texte suivant a au labyrinthe des pleursils (vois-tu, sancho, je suis branches lianes ronces dans ce périlleux pour nicolas lavarenne ma antoine simon 23   au milieu de le "patriote", dire que le livre est une les petites fleurs des antoine simon 7 chairs à vif paumes a la femme au antoine simon 30 les installations souvent, au matin du je suis toutefois je m’estimais la lecture de sainte l’une des dernières franchement, pensait le chef, dernier vers aoi madame est une torche. elle du bibelot au babilencore une de toutes les       les pour michèle ne pas négocier ne       fourmi un nouvel espace est ouvert rêve, cauchemar, la gaucherie à vivre,    courant  un livre écrit edmond, sa grande    regardant     rien on croit souvent que le but sur l’erbe verte si est     les fleurs du pour qui veut se faire une    de femme liseuse       la pie macles et roulis photo 3 merci au printemps des       object l’homme est le lent déferlement pour helmut       sur marie-hélène       l̵ antoine simon 2 granz fut li colps, li dux en quelque temps plus tard, de tendresses ô mes envols antoine simon 14 j’arrivais dans les  née à il n’était qu’un dernier vers aoi printemps breton, printemps       ton faisant dialoguer       et       tourne dernier vers aoi “dans le dessin  marcel migozzi vient de bel équilibre et sa immense est le théâtre et       je me ma chair n’est       longte   l’oeuvre vit son elle réalise des a propos de quatre oeuvres de       cerisi la danse de six de l’espace urbain, la brume. nuages ki mult est las, il se dort ce qui fascine chez   dits de pour maxime godard 1 haute  “s’ouvre 13) polynésie       reine       bruyan pour egidio fiorin des mots suite de onze sous les cercles la terre a souvent tremblé à cri et à granz est li calz, si se f toutes mes       le etudiant à quand vous serez tout bientôt, aucune amarre quant carles oït la 0 false 21 18 et ces       fleur antoine simon 9       vaches       au       soleil f le feu m’a ainsi va le travail de qui bernard dejonghe... depuis pas facile d’ajuster le       la   entrons si grant dol ai que ne cyclades, iii° et…  dits de prenez vos casseroles et jamais si entêtanteeurydice       je me       dans  pour le dernier jour le 26 août 1887, depuis       au j’écoute vos     de rigoles en     extraire     chambre      & rm : nous sommes en  improbable visage pendu dans le monde de cette     cet arbre que vous avez certains prétendent       il s’appelait       dans juste un mot pour annoncer       qui     [1]  carmelo arden quin est une pour jean gautheronle cosmos  hors du corps pas       &agrav       ( la mort d’un oiseau. antoine simon 32 encore une citation“tu ouverture d’une    si tout au long bruno mendonça       allong quatrième essai de   marcel la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biasiolo, Quentin > RESTES

RESTES

Dernier ajout : 23 août 2015.

Les 3 derniers textes : Ouvertures , Fondement , Mars .

Les 3 textes les plus lus : Limites , Cérémonies , Situations .


  • Situations

    Et leuis est cespes qui probet esse Deum
  • Lieu

    Clefs : Biasiolo , poésie
    Tu sais – tu te trouves quelque part – quelque part à l’intérieur. Là où il ne pleut pas là où rien ne se passe. Tu sais – assise au plus près de toi est-il seulement possible de te toucher. Est-il possible (...)
  • Trisse

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Nous sommes au-dehors – comme tu l’as toujours voulu. Moi ici au milieu des rues qui sont tellement semblables – moi en deçà de ton chant qui n’a pas l’air nouveau. Toi – tu es ici aussi bien que là – (...)
  • Ascèse

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Au milieu de cette cour – tu n’es rien que cela qui toujours se dresse. Qu’importent les minutes car le temps est quelque chose comme ta puissance multipliée. Au milieu de la cour où l’on entendra (...)
  • Récréations

    Clefs : Biasiolo , poésie
    Seule au milieu des autres – tu te promènes. Tu vois – les autres ce sont aussi bien les arbres les graviers les autres enfants. Peut-être un peu Dieu aussi. Sait-on jamais. Le sais-tu toi qui (...)
  • Cérémonies

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Dans toutes les rues tu es à même le sol – toi tellement fixe toi tellement attaché à ce que tu nommes l’origine. À ce que tu nommes ton commencement. Quelle que soit l’heure je sais te retrouver je (...)
  • Limites

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Au travers de toi je marche – comme au-dedans d’un vide. Y a-t-il un lieu où s’arrêter – y a-t-il un endroit de repos. Toi cette présence éparpillée sur les trottoirs de toute sorte. Ta chair fluide ta (...)
  • Seules

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Tu ne renonceras pas. Toi l’instant enveloppé – toi la figure aux mille replis plantée là. À ton indifférence – à ta très grande dureté – cela même qui t’entoure cela même qui te borde. Je ne connais de (...)
  • Bogue

    Clefs : poésie , Biasiolo
    On n’est jamais plus près de l’herbe qu’au moment des chutes intérieures. Quand les mains hésitent encore à remuer. Toi la figure à genoux toi qui penches tes yeux sur ce qu’on appelle le sol – (...)
  • Mars

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Il n’était pas prévu que tu reviennes aussitôt. Avec ta figure emportée çà et là – toi qui demeures maintenant au plus près de ton centre au plus près de toi-même. Tout à côté d’une ombre qui te semble la (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette