BRIBES EN LIGNE
dernier vers doel i avrat, les parents, l’ultime …presque vingt ans plus       en un antoine simon 3 reprise du site avec la dans les hautes herbes d’un bout à il souffle sur les collines histoire de signes . démodocos... Ça a bien un dernier vers aoi tout est prêt en moi pour       jonath de l’autre faisant dialoguer au lecteur voici le premier il faut aller voir       apr&eg     pourquoi de toutes les pour pierre theunissen la dieu faisait silence, mais       &agrav la mort d’un oiseau. a supposer quece monde tienne     ton d’ eurydice ou bien de dernier vers aoi   1) cette des quatre archanges que       la je suis celle qui trompe la liberté s’imprime à j’arrivais dans les napolì napolì       apr&eg un temps hors du à bernadette eurydice toujours nue à tout en vérifiant    tu sais quand les eaux et les terres pour andré       au c’est parfois un pays l’attente, le fruit       au     &nbs un homme dans la rue se prend des voiles de longs cheveux si grant dol ai que ne  de la trajectoire de ce dernier vers aoi genre des motsmauvais genre a dix sept ans, je ne savais       o j’ai ajouté 10 vers la laisse ccxxxii dans l’innocence des       pav&ea gardien de phare à vie, au  hors du corps pas macles et roulis photo 3 immense est le théâtre et (la numérotation des dernier vers aoi références : xavier encore la couleur, mais cette non, björg,       la l’art c’est la ce jour là, je pouvais maintenant il connaît le ils sortent pour gilbert polenta il n’est pire enfer que pour dernier vers aoi Être tout entier la flamme ils s’étaient "et bien, voilà..." dit ce qui fascine chez    courant jusqu’à il y a cyclades, iii° chaque jour est un appel, une le galop du poème me       deux       vu quel étonnant       dans f tous les feux se sont la tentation du survol, à       au "nice, nouvel éloge de la       sur       ...mai monde imaginal, cliquetis obscène des la danse de passet li jurz, si turnet a ço dist li reis : antoine simon 10 dernier vers aoi     m2 &nbs       bien quand les mots       neige madame est une torche. elle       p&eacu l’illusion d’une       b&acir dernier vers aoi   se mise en ligne d’un station 5 : comment       " pour helmut à la bonne le 15 mai, à c’est la chair pourtant préparation des quelque chose sculpter l’air : dessiner les choses banales  tu ne renonceras pas.       tourne et ces passent .x. portes, antoine simon 32 coupé en deux quand je ne sais pas si dernier vers aoi       grappe je t’enfourche ma   nous sommes dans le train premier "pour tes recleimet deu mult sept (forces cachées qui       au deuxième suite  tu vois im font chier  les œuvres de pour le prochain basilic, (la nous serons toujours ces la terre a souvent tremblé  un livre écrit en 1958 ben ouvre à j’écoute vos f les feux m’ont dans l’innocence des le proche et le lointain toujours les lettres : quand il voit s’ouvrir, et si au premier jour il il n’y a pas de plus in the country       chaque dimanche 18 avril 2010 nous pas facile d’ajuster le j’oublie souvent et f le feu m’a il existe deux saints portant     hélas, c’est seulement au franchement, pensait le chef, et te voici humanité dans le pays dont je vous Ç’avait été la       fleure trois (mon souffle au matin elle disposait d’une o tendresses ô mes  “la signification edmond, sa grande li emperere par sa grant  dernier salut au       va il arriva que ce va et vient entre je déambule et suis le 26 août 1887, depuis station 3 encore il parle station 1 : judas     oued coulant pour julius baltazar 1 le le ciel est clair au travers       descen quatrième essai rares       juin avec marc, nous avons 1- c’est dans guetter cette chose       la f j’ai voulu me pencher bien sûr, il y eut       le de pareïs li seit la introibo ad altare  martin miguel vient       sur le livre grand format en trois dernier vers aoi       pav&ea un besoin de couper comme de bruno mendonça quatrième essai de je crie la rue mue douleur vertige. une distance f les rêves de errer est notre lot, madame,       alla  le grand brassage des li emperere s’est  “comment nos voix v.- les amicales aventures du de prime abord, il ( ce texte a       je       dans   entrons l’impression la plus on trouvera la video dernier vers aoi « e ! malvais temps de pierres dans la       reine la bouche pure souffrance l’éclair me dure, cher bernard écrirecomme on se deuxième apparition je me souviens de je découvre avant toi les petites fleurs des cet univers sans et que dire de la grâce pour angelo "moi, esclave" a du fond des cours et des comment entrer dans une       " torna a sorrento ulisse torna du bibelot au babilencore une       que là, c’est le sable et elle ose à peine sixième quatre si la mer s’est sa langue se cabre devant le et encore  dits iv.- du livre d’artiste macles et roulis photo 4 macles et roulis photo 7 comme c’est       &eacut       dans et  riche de mes antoine simon 27 avez-vous vu zacinto dove giacque il mio dernier vers aoi   le 26 août 1887, depuis il était question non la chaude caresse de equitable un besoin sonnerait (ma gorge est une pour egidio fiorin des mots giovanni rubino dit       la constellations et       le imagine que, dans la vous êtes       dans madame chrysalide fileuse pour michèle gazier 1 de proche en proche tous dernier vers aoi art jonction semble enfin   marcel mult est vassal carles de fontelucco, 6 juillet 2000   pour le prochain 1 au retour au moment madame est une       un la vie est ce bruissement   la production nécrologie       la la terre nous       neige pour michèle gazier 1) une autre approche de  pour de madame a des odeurs sauvages       le et si tu dois apprendre à il avait accepté dernier vers aoi quand vous serez tout antoine simon 7 morz est rollant, deus en ad envoi du bulletin de bribes (en regardant un dessin de on croit souvent que le but etait-ce le souvenir c’est pour moi le premier trois tentatives desesperees « 8° de vi.- les amicales aventures       sur ici, les choses les plus (dans mon ventre pousse une présentation du nice, le 8 octobre merci à la toile de violette cachéeton mougins. décembre des conserves !  hier, 17 martin miguel art et on peut croire que martine le 28 novembre, mise en ligne si j’avais de son toutes sortes de papiers, sur       coude clers fut li jurz e li dans les carnets que reste-t-il de la  ce mois ci : sub mise en ligne       voyage il ne s’agit pas de       (       &n paysage de ta tombe  et chaises, tables, verres,       vaches       apparu  epître aux dans l’effilé de     du faucon et il parlait ainsi dans la    de femme liseuse       &agrav i mes doigts se sont ouverts etudiant à bernard dejonghe... depuis sauvage et fuyant comme       crabe-       &agrav       ruelle il n’était qu’un       six     double la galerie chave qui       l̵ À l’occasion de       dans accoucher baragouiner un jour, vous m’avez       object m1       a claude b.   comme mon travail est une apaches : quand nous rejoignons, en a la libération, les la musique est le parfum de     faisant la autre citation (vois-tu, sancho, je suis  le "musée à sylvie     &nbs au commencement était     vers le soir station 7 : as-tu vu judas se l’évidence  monde rassemblé antoine simon 25       longte    il poussées par les vagues je rêve aux gorges exacerbé d’air la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biasiolo, Quentin > RESTES

RESTES

Dernier ajout : 23 août 2015.

Les 3 derniers textes : Ouvertures , Fondement , Mars .

Les 3 textes les plus lus : Limites , Trisse , Situations .


  • Situations

    Et leuis est cespes qui probet esse Deum
  • Lieu

    Clefs : Biasiolo , poésie
    Tu sais – tu te trouves quelque part – quelque part à l’intérieur. Là où il ne pleut pas là où rien ne se passe. Tu sais – assise au plus près de toi est-il seulement possible de te toucher. Est-il possible (...)
  • Trisse

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Nous sommes au-dehors – comme tu l’as toujours voulu. Moi ici au milieu des rues qui sont tellement semblables – moi en deçà de ton chant qui n’a pas l’air nouveau. Toi – tu es ici aussi bien que là – (...)
  • Ascèse

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Au milieu de cette cour – tu n’es rien que cela qui toujours se dresse. Qu’importent les minutes car le temps est quelque chose comme ta puissance multipliée. Au milieu de la cour où l’on entendra (...)
  • Récréations

    Clefs : Biasiolo , poésie
    Seule au milieu des autres – tu te promènes. Tu vois – les autres ce sont aussi bien les arbres les graviers les autres enfants. Peut-être un peu Dieu aussi. Sait-on jamais. Le sais-tu toi qui (...)
  • Cérémonies

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Dans toutes les rues tu es à même le sol – toi tellement fixe toi tellement attaché à ce que tu nommes l’origine. À ce que tu nommes ton commencement. Quelle que soit l’heure je sais te retrouver je (...)
  • Limites

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Au travers de toi je marche – comme au-dedans d’un vide. Y a-t-il un lieu où s’arrêter – y a-t-il un endroit de repos. Toi cette présence éparpillée sur les trottoirs de toute sorte. Ta chair fluide ta (...)
  • Seules

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Tu ne renonceras pas. Toi l’instant enveloppé – toi la figure aux mille replis plantée là. À ton indifférence – à ta très grande dureté – cela même qui t’entoure cela même qui te borde. Je ne connais de (...)
  • Bogue

    Clefs : poésie , Biasiolo
    On n’est jamais plus près de l’herbe qu’au moment des chutes intérieures. Quand les mains hésitent encore à remuer. Toi la figure à genoux toi qui penches tes yeux sur ce qu’on appelle le sol – (...)
  • Mars

    Clefs : poésie , Biasiolo
    Il n’était pas prévu que tu reviennes aussitôt. Avec ta figure emportée çà et là – toi qui demeures maintenant au plus près de ton centre au plus près de toi-même. Tout à côté d’une ombre qui te semble la (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette