BRIBES EN LIGNE
c’est le grand       maquis les dessins de martine orsoni   encore une       dans     [1]   tous ces chardonnerets bribes en ligne a j’ai changé le deuxième approche de dans la caverne primordiale c’est pour moi le premier on préparait intendo... intendo ! il s’appelait branches lianes ronces ce jour-là il lui comme un préliminaire la a toi le don des cris qui    nous jouer sur tous les tableaux "mais qui lit encore le       st raphaël iloec endreit remeint li os zacinto dove giacque il mio premier essai c’est  la toile couvre les       mouett et si au premier jour il si elle est belle ? je poussées par les vagues martin miguel art et dernier vers aoi  si, du nouveau       je le franchissement des madame, vous débusquez       sabots       les à la mémoire de premier vers aoi dernier le lent tricotage du paysage macles et roulis photo 7 lorsqu’on connaît une « e ! malvais religion de josué il dernier vers aoi       crabe- en 1958 ben ouvre à travail de tissage, dans pour mes enfants laure et laure et pétrarque comme nous avons affaire à de sainte marie, je suis       le mise en ligne   au milieu de attention beau ma mémoire ne peut me le ciel est clair au travers face aux bronzes de miodrag les amants se livre grand format en trois dans le pays dont je vous  tu ne renonceras pas.  hier, 17 pour gilbert         or       p&eacu   est-ce que       en régine robin, quai des chargeurs de vedo la luna vedo le antoine simon 32       les a ma mère, femme parmi       la pie si j’étais un  au mois de mars, 1166       jonath deuxième suite si tu es étudiant en nous viendrons nous masser il n’est pire enfer que station 4 : judas  et que vous dire des À peine jetés dans le pour angelo ce monde est semé       neige si, il y a longtemps, les madame, on ne la voit jamais       le in the country et…  dits de       alla pour antoine simon 26 et combien je m’étonne toujours de la ce n’est pas aux choses pour martine quand c’est le vent qui et la peur, présente       &agrav         &n       juin       é s’ouvre la mise en ligne d’un la mastication des antoine simon 29 ce texte se présente  référencem avez-vous vu dorothée vint au monde marché ou souk ou       la accoucher baragouiner portrait. 1255 : maintenant il connaît le       fourr& ainsi alfred… poème pour les durand : une ( ce texte a       je me     depuis s’égarer on 1- c’est dans ajout de fichiers sons dans       allong sept (forces cachées qui avant dernier vers aoi "ces deux là se ils sortent     de rigoles en f tous les feux se sont     un mois sans       " a claude b.   comme "si elle est pour pierre theunissen la   1) cette les dernières ouverture de l’espace c’est seulement au d’abord l’échange des 10 vers la laisse ccxxxii et encore  dits jusqu’à il y a une errance de deuxième essai le       dans j’écoute vos "la musique, c’est le max charvolen, martin miguel       le   pour olivier la cité de la musique au matin du dernier vers aoi a la femme au       ( à bernadette f les feux m’ont exode, 16, 1-5 toute deux mille ans nous normalement, la rubrique       six ne faut-il pas vivre comme       dans ce qui fait tableau : ce “dans le dessin granz est li calz, si se       deux quelque chose       sur antoine simon 2  “comment nice, le 8 octobre écrirecomme on se ici. les oiseaux y ont fait quatrième essai rares f les rêves de r.m.a toi le don des cris qui     pluie du mi viene in mentemi pour julius baltazar 1 le giovanni rubino dit       tu le saiset je le vois la pureté de la survie. nul       dans  il y a le  au travers de toi je       au d’un côté le geste de l’ancienne, rm : nous sommes en       au       ce ils avaient si longtemps, si troisième essai  un livre écrit la galerie chave qui le temps passe si vite,       au  les œuvres de  dernier salut au       rampan       au viallat © le château de À la loupe, il observa la chaude caresse de "pour tes du bibelot au babilencore une deux nouveauté, quel étonnant la réserve des bribes tout le problème  les éditions de ma voix n’est plus que antoine simon 3 leonardo rosa 1257 cleimet sa culpe, si à propos des grands       l̵ tout est prêt en moi pour       apr&eg mille fardeaux, mille       allong un homme dans la rue se prend     après napolì napolì mon cher pétrarque,  dans le livre, le libre de lever la tête       deux c’est la peur qui fait je déambule et suis langues de plomba la       au moisissures mousses lichens autre essai d’un station 7 : as-tu vu judas se quel ennui, mortel pour se placer sous le signe de macles et roulis photo le coeur du il en est des meurtrières. ainsi fut pétrarque dans passent .x. portes, quatrième essai de ma voix n’est plus que    courant  “ce travail qui       qui "l’art est-il non... non... je vous assure,  ce qui importe pour en introduction à comme une suite de madame aux rumeurs dans le patriote du 16 mars pure forme, belle muette, j’ai donc la terre a souvent tremblé       &agrav karles se dort cum hume cinquième essai tout ce qu’un paysage peut antoine simon 12       jardin encore une citation“tu (ma gorge est une j’ai parlé      & pour alain borer le 26    en a la libération, les je serai toujours attentif à les oiseaux s’ouvrent c’est une sorte de percey priest lakesur les       &n    tu sais nice, le 18 novembre 2004       fleur ma chair n’est "nice, nouvel éloge de la grant est la plaigne e large la littérature de station 5 : comment antoine simon 14 j’ai donné, au mois macles et roulis photo 1     du faucon introibo ad altare je suis celle qui trompe ce qui aide à pénétrer le       ruelle f les marques de la mort sur mais jamais on ne chaque jour est un appel, une     extraire le soleil n’est pas imagine que, dans la siglent a fort e nagent e descendre à pigalle, se il semble possible outre la poursuite de la mise l’impossible le proche et le lointain a christiane       fourr&       va juste un mot pour annoncer       le bernard dejonghe... depuis       voyage     &nbs       un carcassonne, le 06 les textes mis en ligne dernier vers aoi reprise du site avec la errer est notre lot, madame, ce poème est tiré du   adagio   je comme ce mur blanc chairs à vif paumes à sylvie gardien de phare à vie, au pas de pluie pour venir deux ce travail vous est il ne sait rien qui ne va       vu bal kanique c’est dernier vers aoi       sur le       cerisi antoine simon 5 “le pinceau glisse sur rare moment de bonheur, dans le train premier très saintes litanies antoine simon 27 merci à marc alpozzo 0 false 21 18   entrons carissimo ulisse,torna a quelque temps plus tard, de temps de pierres dans la     faisant la       quinze       longte nous savons tous, ici, que « amis rollant, de vous avez tous feux éteints. des   ciel !!!!   ces notes toute une faune timide veille après la lecture de temps où les coeurs a propos de quatre oeuvres de cinquième citationne la fraîcheur et la       sur violette cachéeton   le texte suivant a   (à     le  “... parler une les étourneaux !       il             je une autre approche de carles li reis en ad prise sa       bonheu       je ce qui importe pour antoine simon 19 de proche en proche tous le 23 février 1988, il       apr&eg la rencontre d’une la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Anne-Valérie Gasc

Anne-Valérie Gasc

Dernier ajout : 29 mars 2015.

Les 3 derniers textes : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .

Les 3 textes les plus lus : Odyssées furtives, 4 , Odyssées furtives, 1 , Odyssées furtives, 10 .


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette