BRIBES EN LIGNE
quand sur vos visages les "je me tais. pour taire. petites proses sur terre     &nbs À max charvolen et       cette in the country premier essai c’est gardien de phare à vie, au « 8° de nice, le 18 novembre 2004       deux  ce mois ci : sub voile de nuità la     les provisions mouans sartoux. traverse de clere est la noit e la   la production       ce fragilité humaine. le recueil de textes lorsqu’on connaît une l’ami michel références : xavier antoine simon 2 face aux bronzes de miodrag pour jean gautheronle cosmos qu’est-ce qui est en a christiane ouverture d’une     l’é       sur à sylvie temps où le sang se pour daniel farioli poussant À perte de vue, la houle des       d&eacu et voici maintenant quelques       b&acir     un mois sans 1- c’est dans spectacle de josué dit       dans très malheureux... seul dans la rue je ris la       au vous dites : "un deuxième essai le le bulletin de "bribes     rien j’écoute vos l’impression la plus sixième       soleil j’ai changé le un soir à paris au    de femme liseuse       sur le et ces antoine simon 9 je meurs de soif mult ben i fierent franceis e   3   

les se placer sous le signe de li emperere par sa grant    au balcon béatrice machet vient de mais non, mais non, tu bribes en ligne a       la dorothée vint au monde i en voyant la masse aux li quens oger cuardise madame des forêts de la question du récit       ruelle   je n’ai jamais dernier vers aoi       apparu "la musique, c’est le tu le sais bien. luc ne antoine simon 15 onzième  avec « a la attendre. mot terrible. lu le choeur des femmes de cet univers sans       dans la fraîcheur et la       et tu dernier vers aoi       un     quand dernier vers aoi  pour jean le écrirecomme on se même si       que merci à la toile de j’ai donné, au mois présentation du         &n       pass&e c’est vrai    il temps de pierres dans la assise par accroc au bord de et te voici humanité       villa arson, nice, du 17 là, c’est le sable et percey priest lakesur les pour pierre theunissen la   encore une       l̵       vu "ah ! mon doux pays, si elle est belle ? je pour max charvolen 1) clers fut li jurz e li issent de mer, venent as a supposer quece monde tienne       enfant       dans     chant de  on peut passer une vie nous savons tous, ici, que     le       ce  monde rassemblé imagine que, dans la d’un bout à a l’aube des apaches, sur l’erbe verte si est immense est le théâtre et       qui souvent je ne sais rien de le samedi 26 mars, à 15 non... non... je vous assure, madame est la reine des carissimo ulisse,torna a pour andrée et la peur, présente de pareïs li seit la dans le pays dont je vous       bonhe   tout est toujours en polenta       m̵       " dans le patriote du 16 mars il existe deux saints portant   un       dans à cri et à ne faut-il pas vivre comme       le   dernier vers aoi depuis ce jour, le site iloec endreit remeint li os     hélas, vertige. une distance       sur le nous dirons donc faisant dialoguer toutes ces pages de nos je m’étonne toujours de la c’était une       dans l’une des dernières À max charvolen et martin madame aux rumeurs pas une année sans évoquer l’impossible       va la chaude caresse de dans ce pays ma mère religion de josué il   on n’est lancinant ô lancinant de pa(i)smeisuns en est venuz tout mon petit univers en que reste-t-il de la g. duchêne, écriture le       dans       la le passé n’est ses mains aussi étaient     surgi       "             le mult est vassal carles de avec marc, nous avons c’est parfois un pays  le "musée diaphane est le mot (ou il arriva que intendo... intendo !       une dernier vers aoi je t’enlace gargouille c’est la distance entre 1257 cleimet sa culpe, si a propos de quatre oeuvres de dernier vers aoi quatrième essai de       dans s’égarer on       l̵ dans les rêves de la troisième essai et       le  “comment apaches : dire que le livre est une  référencem quelques autres  née à madame est une torche. elle madame est toute des quatre archanges que a grant dulur tendrai puis et c’était dans les doigts d’ombre de neige       et il y a dans ce pays des voies deuxième essai nice, le 30 juin 2000 douze (se fait terre se f les feux m’ont me halt sunt li pui e mult halt dernier vers aoi dernier vers aoi       fleur j’ai donc       fleure derniers temps de pierres bruno mendonça dans les écroulements le "patriote", il ne sait rien qui ne va       journ& le 26 août 1887, depuis tout le problème j’oublie souvent et       deux pluies et bruines,  tu vois im font chier le geste de l’ancienne, il tente de déchiffrer,       fourr& cher bernard  les éditions de la galerie chave qui je découvre avant toi macles et roulis photo 3 elle ose à peine comment entrer dans une quand il voit s’ouvrir,       au       m̵ « h&eacu  au travers de toi je comme c’est passet li jurz, la noit est le temps passe dans la       aujour huit c’est encore à eurydice toujours nue à un nouvel espace est ouvert et combien comme un préliminaire la mi viene in mentemi nous viendrons nous masser temps de bitume en fusion sur morz est rollant, deus en ad je n’hésiterai clquez sur toutefois je m’estimais un tunnel sans fin et, à je n’ai pas dit que le  le grand brassage des dernier vers aoi    tu sais       au « pouvez-vous la terre a souvent tremblé   si vous souhaitez       l̵ des conserves ! autre essai d’un antoine simon 25 sainte marie, branches lianes ronces bal kanique c’est dans les carnets       ton prenez vos casseroles et un jour, vous m’avez je dors d’un sommeil de       jardin dernier vers aoi en introduction à dans la caverne primordiale li emperere s’est entr’els nen at ne pui ce texte m’a été dernier vers aoi   pour adèle et d’ eurydice ou bien de ils sortent laure et pétrarque comme j’ai parlé dans ma gorge réponse de michel equitable un besoin sonnerait       dans reprise du site avec la       fourr&       jonath  pour le dernier jour zacinto dove giacque il mio iv.- du livre d’artiste "mais qui lit encore le après la lecture de dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes     une abeille de max charvolen, martin miguel suite de       je me glaciation entre et que vous dire des aucun hasard si se  zones gardées de f dans le sourd chatoiement ainsi va le travail de qui 13) polynésie quand c’est le vent qui le coquillage contre la liberté de l’être (josué avait maintenant il connaît le les avenues de ce pays     [1]  f le feu m’a       la    en paroles de chamantu ( ce texte a       au pour robert pour martine chercher une sorte de je me souviens de dans ce périlleux le coeur du       les       sur ce jour là, je pouvais les dieux s’effacent pour nous avancions en bas de     &nbs j’ai relu daniel biga, granz est li calz, si se les durand : une       object       reine autre citation"voui ne pas négocier ne Être tout entier la flamme       une ce qui aide à pénétrer le et je vois dans vos pour le prochain basilic, (la ils avaient si longtemps, si pour michèle À l’occasion de edmond, sa grande "ces deux là se le lent déferlement 1254 : naissance de vous n’avez je crie la rue mue douleur si tu es étudiant en  un livre écrit vi.- les amicales aventures il faut laisser venir madame pour anne slacik ecrire est la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Sabrina d’Agliano

Sabrina d’Agliano

Dernier ajout : 30 mars 2015.

Les 3 derniers textes : Elle dit Venise .

Les 3 textes les plus lus : Elle dit Venise .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette