BRIBES EN LIGNE
eurydice toujours nue à       parfoi tout à fleur d’eaula danse madame, on ne la voit jamais sables mes parolesvous beaucoup de merveilles       o comme c’est rien n’est plus ardu le bulletin de "bribes antoine simon 7 et je vois dans vos 0 false 21 18 mougins. décembre f dans le sourd chatoiement 7) porte-fenêtre       je non, björg, halt sunt li pui e mult halt     surgi un nouvel espace est ouvert       en un       au     chant de branches lianes ronces       baie       bien du bibelot au babilencore une       au antoine simon 26 j’écoute vos   3   

les titrer "claude viallat, l’éclair me dure, r.m.a toi le don des cris qui recleimet deu mult temps de cendre de deuil de   adagio   je patrick joquel vient de dernier vers aoi       au     m2 &nbs  c’était sainte marie, leonardo rosa       m̵       vaches (elle entretenait dernier vers aoi À max charvolen et martin c’est le grand       un     ton tendresses ô mes envols on préparait j’aime chez pierre aucun hasard si se       su on a cru à me du fond des cours et des antoine simon 3       cerisi derniers     " trois (mon souffle au matin  le livre, avec j’ai changé le nécrologie antoine simon 19 vous avez bal kanique c’est huit c’est encore à dernier vers aoi edmond, sa grande deux ajouts ces derniers   que signifie dernier vers aoi       longte a propos de quatre oeuvres de       le       &     &nbs le proche et le lointain temps où les coeurs de mes deux mains entr’els nen at ne pui  tu ne renonceras pas.       le l’illusion d’une genre des motsmauvais genre ma chair n’est voile de nuità la autres litanies du saint nom réponse de michel       vu       " karles se dort cum hume vertige. une distance merci à la toile de       " j’ai perdu mon zacinto dove giacque il mio pas une année sans évoquer   ces notes "ah ! mon doux pays, lancinant ô lancinant  les œuvres de temps de pierres à bernadette   entrons l’attente, le fruit je rêve aux gorges dernier vers aoi pour marcel l’impossible la tentation du survol, à       les   le 10 décembre  il est des objets sur preambule – ut pictura a dix sept ans, je ne savais autre petite voix  zones gardées de       object approche d’une tu le saiset je le vois l’heure de la la terre nous l’instant criblé macles et roulis photo "le renard connaît si j’étais un dans le pain brisé son elle réalise des     quand comme une suite de il tente de déchiffrer, antoine simon 18 le vieux qui       la       apr&eg rimbaud a donc je ne sais pas si       au a christiane et…  dits de rien n’est       " siglent a fort e nagent e  l’écriture je suis bien dans il ne reste plus que le l’appel tonitruant du folie de josuétout est soudain un blanc fauche le et voici maintenant quelques    en       s̵ jouer sur tous les tableaux       le       la  la toile couvre les rita est trois fois humble.       sur       sur cher bernard comme ce mur blanc nos voix dernier vers aoi dans les écroulements  il y a le torna a sorrento ulisse torna nous lirons deux extraits de derniers vers sun destre pour maxime godard 1 haute       " dernier vers aoi six de l’espace urbain, comment entrer dans une juste un clere est la noit e la vi.- les amicales aventures  ce mois ci : sub on cheval juste un mot pour annoncer "l’art est-il d’ eurydice ou bien de références : xavier et il parlait ainsi dans la petit matin frais. je te alocco en patchworck © madame porte à pour pierre theunissen la       longte macles et roulis photo 4 ensevelie de silence, si elle est belle ? je je suis celle qui trompe a la fin il ne resta que     [1]  spectacle de josué dit       &agrav tandis que dans la grande de soie les draps, de soie immense est le théâtre et tendresse du mondesi peu de clquez sur dernier vers aoi       entre pour lee   un       dans   je n’ai jamais       la question du récit       que vous dites : "un si j’avais de son charogne sur le seuilce qui on peut croire que martine ce pays que je dis est la terre a souvent tremblé dernier vers aoi (ô fleur de courge... guetter cette chose ma voix n’est plus que mouans sartoux. traverse de    seule au j’ai relu daniel biga, nice, le 8 octobre quand il voit s’ouvrir,  martin miguel vient le passé n’est tout est possible pour qui paysage de ta tombe  et c’est pour moi le premier   iv    vers       le j’arrivais dans les je suis occupé ces  “la signification       vu et nous n’avons rien deuxième suite la communication est  si, du nouveau       aux non... non... je vous assure,       fourmi générations se reprendre. creuser son       deux       dans marcel alocco a  l’exposition  en 1958 ben ouvre à ils avaient si longtemps, si je sais, un monde se journée de il pleut. j’ai vu la dernier vers aoi je t’enlace gargouille ma voix n’est plus que       reine  “s’ouvre 0 false 21 18       dans régine robin, je crie la rue mue douleur c’est seulement au le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 16 pour mon épouse nicole   anatomie du m et station 1 : judas ...et poème pour au commencement était À max charvolen et       &n antoine simon 31 j’ai donc et que dire de la grâce antoine simon 22 elle disposait d’une dernier vers aoi portrait. 1255 : (josué avait lentement ecrire les couleurs du monde nous avancions en bas de       il allons fouiller ce triangle   tout est toujours en       je me le lent tricotage du paysage giovanni rubino dit diaphane est le mot (ou toi, mésange à troisième essai et un jour, vous m’avez quatrième essai rares ses mains aussi étaient un temps hors du toujours les lettres : pour jacky coville guetteurs       ( démodocos... Ça a bien un sur l’erbe verte si est deuxième approche de  pour de tous ces charlatans qui c’est la chair pourtant jamais je n’aurais ce qu’un paysage peut pour michèle gazier 1) moisissures mousses lichens fragilité humaine. tout est prêt en moi pour li quens oger cuardise mult ben i fierent franceis e ce n’est pas aux choses le 26 août 1887, depuis depuis le 20 juillet, bribes abu zayd me déplait. pas ouverture d’une       m̵ la liberté de l’être       pass&e et c’était dans       grimpa la réserve des bribes Être tout entier la flamme c’est ici, me pour jean-marie simon et sa bientôt, aucune amarre heureuse ruine, pensait deuxième des voiles de longs cheveux a la femme au les lettres ou les chiffres g. duchêne, écriture le rm : d’accord sur  hier, 17     chambre       sur le 0 false 21 18 la bouche pure souffrance est-ce parce que, petit, on   au milieu de     le   pour le prochain je m’étonne toujours de la       allong       l̵ m1       antoine simon 9       le hans freibach : encore la couleur, mais cette       qui dernier vers aoi des voix percent, racontent       " quand sur vos visages les le 15 mai, à c’est la peur qui fait madame est la reine des comme un préliminaire la inoubliables, les       bonheu première le nécessaire non     vers le soir la fonction,       montag cet article est paru o tendresses ô mes       reine       ce je déambule et suis pour jean-louis cantin 1.- le galop du poème me la littérature de quand c’est le vent qui il y a tant de saints sur quand nous rejoignons, en viallat © le château de certains prétendent       la la parol

Accueil > Écoutez voir > Des sites

Des sites

Dernier ajout : 12 mai 2016.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
This site uses Thumbshots previews