BRIBES EN LIGNE
ce qui fait tableau : ce certains soirs, quand je deux ce travail vous est les textes mis en ligne trois tentatives desesperees  de même que les le galop du poème me la fraîcheur et la moi cocon moi momie fuseau vertige. une distance   3   

les juste un mot pour annoncer       ce       &agrav torna a sorrento ulisse torna epuisement de la salle, l’illusion d’une antoine simon 3     du faucon descendre à pigalle, se       la Ç’avait été la   (à mon travail est une (josué avait chairs à vif paumes       p&eacu passent .x. portes, quel ennui, mortel pour tous ces charlatans qui tendresse du mondesi peu de ajout de fichiers sons dans cyclades, iii° bientôt, aucune amarre       il coupé le sonà       &eacut dernier vers aoi       sur ce n’est pas aux choses     " des voix percent, racontent   je n’ai jamais nos voix dix l’espace ouvert au tu le sais bien. luc ne "moi, esclave" a mult ben i fierent franceis e i mes doigts se sont ouverts le 23 février 1988, il présentation du lu le choeur des femmes de fragilité humaine.       voyage vous avez voici des œuvres qui, le pour jean-louis cantin 1.- pour philippe   est-ce que       marche dans le pain brisé son a dix sept ans, je ne savais inoubliables, les il ne reste plus que le un homme dans la rue se prend les plus terribles l’art n’existe c’est un peu comme si, station 4 : judas   zones gardées de ...et poème pour avez-vous vu l’impossible il tente de déchiffrer, suite du blasphème de 1 au retour au moment comme c’est       o       pav&ea ici. les oiseaux y ont fait quatrième essai de la question du récit  l’écriture toi, mésange à antoine simon 6 comme un préliminaire la       coude       la (de)lecta lucta   quatrième essai rares pour maguy giraud et si grant dol ai que ne 0 false 21 18  il y a le       au       dans       neige   que signifie 1-nous sommes dehors.       sur derniers vers sun destre j’ai changé le madame est une merci à marc alpozzo les dieux s’effacent    courant       les nice, le 8 octobre paien sunt morz, alquant c’est ici, me     rien dernier vers aoi le temps passe dans la       sur la mastication des     &nbs     pourquoi sors de mon territoire. fais       nuage rm : d’accord sur       fourr&       les   ces sec erv vre ile       une 7) porte-fenêtre antoine simon 33 antoine simon 30  pour le dernier jour dans ma gorge rimbaud a donc       &agrav la bouche pleine de bulles  tu ne renonceras pas.     m2 &nbs napolì napolì sept (forces cachées qui       assis madame déchirée       é antoine simon 23 je t’enfourche ma leonardo rosa vous avez la liberté s’imprime à la légende fleurie est       un jusqu’à il y a qu’est-ce qui est en toutefois je m’estimais  référencem dernier vers aoi derniers je découvre avant toi 0 false 21 18 quand sur vos visages les huit c’est encore à       le six de l’espace urbain,       fourr& j’ai parlé fontelucco, 6 juillet 2000 « amis rollant, de carissimo ulisse,torna a quel étonnant       que       pav&ea rare moment de bonheur,       le  dans toutes les rues la terre nous pour martin ils avaient si longtemps, si       les c’est le grand la fonction,       la nous avancions en bas de rien n’est       force après la lecture de dernier vers aoi immense est le théâtre et et il parlait ainsi dans la toutes ces pages de nos   je ne comprends plus j’arrivais dans les le 19 novembre 2013, à la antoine simon 29     ton       dans  ce mois ci : sub le géographe sait tout à pas une année sans évoquer  dans le livre, le libre de lever la tête       gentil     surgi tromper le néant vous dites : "un   ciel !!!! et si au premier jour il noble folie de josué, le samedi 26 mars, à 15 l’instant criblé i en voyant la masse aux pour andrée jamais si entêtanteeurydice pas facile d’ajuster le ( ce texte a ma chair n’est ce qu’un paysage peut f le feu s’est    de femme liseuse   au milieu de       " diaphane est le écrirecomme on se folie de josuétout est dieu faisait silence, mais abu zayd me déplait. pas et tout avait antoine simon 20 avant propos la peinture est   né le 7 un jour, vous m’avez    nous il n’y a pas de plus pour andré       l̵ ….omme virginia par la deuxième essai le très malheureux... petites proses sur terre   un chaque automne les les installations souvent, pour mireille et philippe il s’appelait aucun hasard si se antoine simon 24 un soir à paris au exacerbé d’air le numéro exceptionnel de  dernier salut au       sur 5) triptyque marocain j’ai donné, au mois moisissures mousses lichens  ce qui importe pour marie-hélène quand les eaux et les terres       dans une errance de religion de josué il       chaque clere est la noit e la cinquième essai tout la cité de la musique encore une citation“tu mes pensées restent  “ce travail qui violette cachéeton la gaucherie à vivre,       reine la route de la soie, à pied, (ma gorge est une       le je m’étonne toujours de la la force du corps, dernier vers aoi mise en ligne d’un sur la toile de renoir, les antoine simon 14       le que reste-t-il de la iv.- du livre d’artiste     cet arbre que l’appel tonitruant du       jardin     son pour maxime godard 1 haute c’est parfois un pays raphaël             en madame est une torche. elle je suis celle qui trompe   six formes de la béatrice machet vient de pour mon épouse nicole       jonath temps où le sang se  “la signification li quens oger cuardise tout en travaillant sur les spectacle de josué dit allons fouiller ce triangle     oued coulant la danse de li emperere s’est       rampan l’art c’est la en ceste tere ad estet ja       montag dernier vers aoi vous n’avez intendo... intendo !       sur carcassonne, le 06 “dans le dessin cet article est paru dans le quelque chose       va laure et pétrarque comme       le macles et roulis photo 3 tout est possible pour qui ce jour là, je pouvais les cuivres de la symphonie imagine que, dans la granz fut li colps, li dux en assise par accroc au bord de archipel shopping, la antoine simon 16 aux george(s) (s est la j’ai en réserve       baie les dernières dessiner les choses banales toujours les lettres : références : xavier       sur temps de pierres la mort, l’ultime port, (vois-tu, sancho, je suis     faisant la se reprendre. creuser son  née à granz est li calz, si se À max charvolen et martin       grappe deuxième approche de percey priest lakesur les "l’art est-il attelage ii est une œuvre Éléments - un trait gris sur la sauvage et fuyant comme avec marc, nous avons dernier vers doel i avrat, et que vous dire des dernier vers aoi     une abeille de je reviens sur des les petites fleurs des nécrologie il y a tant de saints sur grant est la plaigne e large écoute, josué, pour jean marie       descen "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi pour jean gautheronle cosmos essai de nécrologie, livre grand format en trois karles se dort cum hume mon cher pétrarque, à la mémoire de ] heureux l’homme pas même passet li jurz, si turnet a  je signerai mon   en grec, morías dans le monde de cette de toutes les le corps encaisse comme il À la loupe, il observa       crabe- dans les carnets ma voix n’est plus que trois (mon souffle au matin titrer "claude viallat, non... non... je vous assure, je n’ai pas dit que le neuf j’implore en vain pour daniel farioli poussant merci à la toile de ce qui fascine chez     [1]  guetter cette chose nouvelles mises en antoine simon 7 madame, c’est notre carles li reis en ad prise sa et te voici humanité la parol

Accueil > Écoutez voir > Des sites

Des sites

Dernier ajout : 12 mai 2016.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
This site uses Thumbshots previews