BRIBES EN LIGNE
en ceste tere ad estet ja de sorte que bientôt buttati ! guarda&nbs ne faut-il pas vivre comme antoine simon 6 il semble possible pas même     &nbs quelques textes 1257 cleimet sa culpe, si pour lee références : xavier       pourqu « pouvez-vous et  riche de mes sauvage et fuyant comme macles et roulis photo 1 d’un côté aux barrières des octrois     quand l’heure de la À max charvolen et martin       su entr’els nen at ne pui  improbable visage pendu avant propos la peinture est le lent déferlement       sur paroles de chamantu station 4 : judas  sous l’occupation temps de cendre de deuil de tendresse du mondesi peu de al matin, quant primes pert accorde ton désir à ta 1-nous sommes dehors.       la un soir à paris au       & le travail de bernard et combien nice, le 8 octobre l’erbe del camp, ki la langue est intarissable       la iv.- du livre d’artiste de prime abord, il je crie la rue mue douleur       assis la musique est le parfum de les dernières ma voix n’est plus que "ces deux là se l’instant criblé       le la question du récit antoine simon 22 dernier vers aoi   un jour, vous m’avez a ma mère, femme parmi bientôt, aucune amarre dans les horizons de boue, de   au milieu de paien sunt morz, alquant ainsi alfred… À l’occasion de travail de tissage, dans de pa(i)smeisuns en est venuz une autre approche de     extraire il ne reste plus que le       fleur f le feu m’a a propos de quatre oeuvres de il existe deux saints portant Éléments - je reviens sur des les avenues de ce pays le temps passe si vite, la poésie, à la       m̵ au matin du décembre 2001. les plus terribles quand sur vos visages les tout est possible pour qui mult est vassal carles de pour qui veut se faire une       à       p&eacu vos estes proz e vostre         &n       pass&e ce qu’un paysage peut pour anne slacik ecrire est sur la toile de renoir, les       aux       (       maquis 10 vers la laisse ccxxxii       en un deuxième approche de vous deux, c’est joie et macles et roulis photo 7 bien sûr, il y eut       entre     rien quatrième essai rares à propos des grands       sur (de)lecta lucta         embarq j’oublie souvent et certains soirs, quand je pour martine, coline et laure ici, les choses les plus     cet arbre que       les qu’est-ce qui est en ils sortent se reprendre. creuser son portrait. 1255 : la prédication faite c’est la peur qui fait (josué avait lentement  un livre écrit polenta quatre si la mer s’est       tourne même si m1       dire que le livre est une       sur il ne sait rien qui ne va j’ai ajouté quel ennui, mortel pour a la fin il ne resta que une errance de       sur etait-ce le souvenir dernier vers aoi c’est extrêmement tous feux éteints. des quelque temps plus tard, de lorsqu’on connaît une carcassonne, le 06 et que dire de la grâce a propos d’une …presque vingt ans plus le coquillage contre   pour théa et ses le bulletin de "bribes       soleil "l’art est-il       une       coude       le souvent je ne sais rien de     du faucon temps de pierres dans la l’homme est la rencontre d’une       deux nous dirons donc       reine encore la couleur, mais cette je déambule et suis preambule – ut pictura ce pays que je dis est pour egidio fiorin des mots nous viendrons nous masser       le tandis que dans la grande quand nous rejoignons, en dans les écroulements       un livre grand format en trois       au j’écoute vos nous lirons deux extraits de suite du blasphème de   tout est toujours en       la rien n’est plus ardu able comme capable de donner antoine simon 15       apr&eg l’appel tonitruant du dernier vers aoi il était question non toujours les lettres :       bonheu il tente de déchiffrer,       gentil errer est notre lot, madame, soudain un blanc fauche le       fleure c’est la chair pourtant   le texte suivant a dix l’espace ouvert au       &n lorsque martine orsoni vedo la luna vedo le dans le patriote du 16 mars que reste-t-il de la pour michèle gazier 1 carles respunt : equitable un besoin sonnerait normal 0 21 false fal dans un coin de nice, ainsi fut pétrarque dans 1. il se trouve que je suis dans ma gorge faisant dialoguer histoire de signes . ensevelie de silence, antoine simon 11 à la bonne comme c’est rossignolet tu la  tous ces chardonnerets pour michèle gazier 1) de l’autre    nous     hélas,       les       bonhe     tout autour juste un     après dernier vers aoi sequence 6   le antoine simon 31 vous avez Ç’avait été la  ce mois ci : sub       pour trois tentatives desesperees pour andré villers 1) i en voyant la masse aux à la mémoire de     double       &agrav dernier vers aoi franchement, pensait le chef, tout en travaillant sur les la vie est dans la vie. se f tous les feux se sont autre citation"voui   pour olivier premier vers aoi dernier je suis occupé ces fin première       en noble folie de josué, dernier vers aoi eurydice toujours nue à    de femme liseuse il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi les doigts d’ombre de neige r.m.a toi le don des cris qui (la numérotation des je désire un cet article est paru dans le allons fouiller ce triangle dernier vers aoi dernier vers aoi deuxième apparition de l’art c’est la dans le train premier et nous n’avons rien  martin miguel vient  le grand brassage des « h&eacu       grappe ils s’étaient dont les secrets… à quoi       allong j’ai donc   la production bel équilibre et sa sous la pression des  je signerai mon pour mes enfants laure et des voiles de longs cheveux       quinze le 26 août 1887, depuis alocco en patchworck © le 19 novembre 2013, à la pour michèle aueret deuxième suite     depuis "pour tes vue à la villa tamaris madame dans l’ombre des pour michèle bernadette griot vient de pour philippe a l’aube des apaches, quand il voit s’ouvrir, ses mains aussi étaient rare moment de bonheur,       fourr& les textes mis en ligne       sur le 0 false 21 18 autres litanies du saint nom  référencem et il parlait ainsi dans la approche d’une les lettres ou les chiffres       les g. duchêne, écriture le pour jean marie chaises, tables, verres, pour maxime godard 1 haute laure et pétrarque comme     nous troisième essai après la lecture de dans la caverne primordiale antoine simon 20 dernier vers aoi       devant à bernadette comme un préliminaire la     sur la madame, c’est notre lentement, josué       vaches ma mémoire ne peut me       bien    7 artistes et 1 antoine simon 21       je une il faut dire les       que les routes de ce pays sont guetter cette chose pour maguy giraud et "moi, esclave" a mult ben i fierent franceis e deux mille ans nous  zones gardées de douce est la terre aux yeux dans ce pays ma mère   dits de dernier vers aoi pourquoi yves klein a-t-il première la fonction, gardien de phare à vie, au antoine simon 25 mise en ligne d’un       cerisi deux ce travail vous est       une ] heureux l’homme heureuse ruine, pensait si, il y a longtemps, les pour alain borer le 26  epître aux dernier vers aoi 7) porte-fenêtre encore une citation“tu   voici donc la un besoin de couper comme de clquez sur en 1958 ben ouvre à       bruyan antoine simon 9 nous serons toujours ces quand c’est le vent qui spectacle de josué dit     son       pass&e sur l’erbe verte si est         entrons j’entends sonner les clers est li jurz et li station 5 : comment       qui macles et roulis photo 3 le "patriote", ...et poème pour l’impression la plus       b&acir       voyage       ...mai dernier vers aoi dernier vers aoi la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

Carmen Boccù

Dernier ajout : 24 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : Je vois la digitale... , Je vois la digitale... , Je vois la digitale... .

Les 3 textes les plus lus : Je vois la digitale... , Je vois la digitale... , Je vois la digitale... .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette