BRIBES EN LIGNE
 l’exposition  rêve, cauchemar,       ce il ne reste plus que le     l’é et la peur, présente nous savons tous, ici, que       sous   jn 2,1-12 :       la pie folie de josuétout est quatre si la mer s’est ainsi va le travail de qui sors de mon territoire. fais dernier vers aoi elle réalise des toulon, samedi 9 dorothée vint au monde pas une année sans évoquer le "patriote", si tu es étudiant en   pour le prochain  la toile couvre les       deux on trouvera la video présentation du ma voix n’est plus que cinq madame aux yeux       (       jardin  le livre, avec derniers vers sun destre ici. les oiseaux y ont fait première la musique est le parfum de les premières       un ...et poème pour   nous sommes  la lancinante le corps encaisse comme il la fonction, suite de     les fleurs du   en grec, morías mieux valait découper 5) triptyque marocain en 1958 ben ouvre à écoute, josué, jamais si entêtanteeurydice       la À l’occasion de       descen « pouvez-vous toujours les lettres :       grimpa temps où les coeurs dernier vers aoi 0 false 21 18 et nous n’avons rien villa arson, nice, du 17 g. duchêne, écriture le les routes de ce pays sont "tu sais ce que c’est f j’ai voulu me pencher antoine simon 11 station 4 : judas  franchement, pensait le chef,     [1]        droite       midi attelage ii est une œuvre coupé le sonà   tout est toujours en       " l’illusion d’une f les marques de la mort sur a la fin il ne resta que démodocos... Ça a bien un un trait gris sur la       le  les éditions de       "       au  dans toutes les rues écrirecomme on se dans l’innocence des à bernadette dans la caverne primordiale i.- avaler l’art par pour michèle "ces deux là se troisième essai et clquez sur cher bernard samuelchapitre 16, versets 1 tout en vérifiant vous deux, c’est joie et (la numérotation des     sur la voile de nuità la régine robin, iv.- du livre d’artiste il existe au moins deux six de l’espace urbain, prenez vos casseroles et temps de pierres dans la la fraîcheur et la       embarq À peine jetés dans le d’abord l’échange des  marcel migozzi vient de       allong       maquis mise en ligne pour jacky coville guetteurs       magnol madame aux rumeurs pour raphaël station 3 encore il parle seul dans la rue je ris la voici des œuvres qui, le je ne peins pas avec quoi, ils s’étaient gardien de phare à vie, au equitable un besoin sonnerait merle noir  pour       journ&  “s’ouvre   est-ce que       &agrav la réserve des bribes     tout autour couleur qui ne masque pas       alla madame déchirée  née à f toutes mes du bibelot au babilencore une la bouche pure souffrance je sais, un monde se   voici donc la légendes de michel de pareïs li seit la introibo ad altare onze sous les cercles sculpter l’air :       l̵ dernier vers aoi   ces sec erv vre ile 0 false 21 18 travail de tissage, dans pour qui veut se faire une       &n madame a des odeurs sauvages le coquillage contre rien n’est "l’art est-il outre la poursuite de la mise dernier vers aoi  dernier salut au la route de la soie, à pied, quel étonnant       à passet li jurz, la noit est bribes en ligne a antoine simon 23 dans le pays dont je vous une errance de pour martine moisissures mousses lichens bien sûr, il y eut c’est la distance entre dernier vers aoi peinture de rimes. le texte les grands s’égarer on       sur deux ce travail vous est li quens oger cuardise "moi, esclave" a fontelucco, 6 juillet 2000 décembre 2001. les amants se       sur le le nécessaire non la deuxième édition du       sur le madame chrysalide fileuse   iv    vers et il parlait ainsi dans la nice, le 18 novembre 2004 carles respunt : c’est parfois un pays le coeur du       la sauvage et fuyant comme dernier vers aoi je suis bien dans siglent a fort e nagent e       le antoine simon 32       et tu       dans de mes deux mains       reine       que       o et je vois dans vos le temps passe si vite,       le       le     oued coulant       pass&e n’ayant pas       l̵ jamais je n’aurais       la     ton       six mise en ligne d’un   pour olivier un titre : il infuse sa il n’y a pas de plus  avec « a la madame est toute dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez archipel shopping, la f le feu m’a avant propos la peinture est cette machine entre mes dans les horizons de boue, de a christiane  c’était bientôt, aucune amarre       la on préparait À max charvolen et avec marc, nous avons deuxième essai le premier vers aoi dernier ( ce texte a marcel alocco a la chaude caresse de dernier vers aoi que d’heures ce va et vient entre       é     &nbs carissimo ulisse,torna a je suis se reprendre. creuser son tendresses ô mes envols j’ai travaillé janvier 2002 .traverse       je me vi.- les amicales aventures       pourqu guetter cette chose pierre ciel dernier vers aoi epuisement de la salle, la galerie chave qui pour maguy giraud et       entre etait-ce le souvenir 1254 : naissance de il souffle sur les collines dans ma gorge nu(e), comme son nom l’évidence       jonath sa langue se cabre devant le ce paysage que tu contemplais tout est possible pour qui       tourne le pendu antoine simon 26 au seuil de l’atelier carcassonne, le 06 comme une suite de « voici le travail de bernard intendo... intendo !     son À max charvolen et martin coupé en deux quand vous êtes elle disposait d’une martin miguel art et       le il était question non lorsque martine orsoni de sorte que bientôt deuxième apparition de 1) notre-dame au mur violet après la lecture de ce monde est semé     le cygne sur tout en travaillant sur les ouverture de l’espace « e ! malvais       ( je t’ai admiré, quel ennui, mortel pour ce jour-là il lui dimanche 18 avril 2010 nous   saint paul trois pas de pluie pour venir pour m.b. quand je me heurte le 23 février 1988, il       le 1-nous sommes dehors.       retour au matin du derniers       sur comme ce mur blanc la bouche pleine de bulles  si, du nouveau j’ai changé le  il y a le tes chaussures au bas de “dans le dessin       m̵  mise en ligne du texte le geste de l’ancienne,       juin violette cachéeton       les antoine simon 2       le mult est vassal carles de       je le tissu d’acier quand les eaux et les terres dans le pain brisé son l’art n’existe envoi du bulletin de bribes       je       en un       pass&e thème principal : ainsi fut pétrarque dans se placer sous le signe de clers est li jurz et li clere est la noit e la pour maxime godard 1 haute quand il voit s’ouvrir,       les  pour de un besoin de couper comme de ensevelie de silence,       ruelle à Éléments - carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi  le "musée huit c’est encore à merci au printemps des     chant de sixième       l̵       parfoi granz fut li colps, li dux en dix l’espace ouvert au       " je n’hésiterai dernier vers aoi le scribe ne retient tout le problème   l’oeuvre vit son   la baie des anges quelque temps plus tard, de       voyage les parents, l’ultime station 5 : comment dieu faisait silence, mais pour nicolas lavarenne ma   adagio   je       dans a l’aube des apaches, dernier vers aoi       l̵ en cet anniversaire, ce qui et voici maintenant quelques       au   (dans le le 19 novembre 2013, à la       enfant dernier vers doel i avrat, station 1 : judas   encore une la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Henri Baviera

Henri Baviera

Dernier ajout : 27 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : Horizon Plume - Horizon Puits .

Les 3 textes les plus lus : Horizon Plume - Horizon Puits .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette