BRIBES EN LIGNE
temps où le sang se       chaque       longte torna a sorrento ulisse torna folie de josuétout est (À l’église antoine simon 27   si vous souhaitez quand sur vos visages les la rencontre d’une quatrième essai rares  improbable visage pendu       les ouverture d’une passet li jurz, si turnet a       dans à la bonne suite du blasphème de    au balcon je meurs de soif attelage ii est une œuvre toute une faune timide veille le coeur du l’art c’est la les durand : une écoute, josué, que reste-t-il de la       force autres litanies du saint nom granz est li calz, si se dernier vers aoi normalement, la rubrique pur ceste espee ai dulor e  au travers de toi je couleur qui ne masque pas 1 la confusion des       sur pour nicolas lavarenne ma chaque automne les ki mult est las, il se dort “dans le dessin la réserve des bribes autre essai d’un le géographe sait tout  “... parler une je rêve aux gorges       pav&ea "la musique, c’est le non, björg, rimbaud a donc Être tout entier la flamme station 3 encore il parle       pass&e       dans ] heureux l’homme       le dieu faisait silence, mais effleurer le ciel du bout des pour andrée mult ben i fierent franceis e       su à cri et à      & le lent tricotage du paysage pour max charvolen 1) derniers       "     m2 &nbs nice, le 8 octobre des voix percent, racontent       &eacut et je vois dans vos un tunnel sans fin et, à     ton le soleil n’est pas frères et ici, les choses les plus       où l’on revient il n’est pire enfer que dans les horizons de boue, de       crabe- quand vous serez tout deuxième apparition  “la signification la fonction, petites proses sur terre de mes deux mains       le pour alain borer le 26       au il faut laisser venir madame je crie la rue mue douleur "le renard connaît carcassonne, le 06  les trois ensembles moisissures mousses lichens bernard dejonghe... depuis branches lianes ronces toutes sortes de papiers, sur   pour le prochain les doigts d’ombre de neige 1-nous sommes dehors. j’ai parlé dernier vers aoi       le       nuage antoine simon 17 tes chaussures au bas de art jonction semble enfin       au jamais si entêtanteeurydice les dessins de martine orsoni     son vi.- les amicales aventures si elle est belle ? je se reprendre. creuser son       apr&eg régine robin,         or pluies et bruines,       vu dernier vers aoi et combien le scribe ne retient sors de mon territoire. fais   est-ce que une autre approche de j’ai donc jusqu’à il y a   iv    vers clquez sur 1.- les rêves de toujours les lettres : deuxième   j’ai souvent       l̵   (dans le dernier vers aoi pour michèle il en est des meurtrières. il ne s’agit pas de f le feu s’est la littérature de attendre. mot terrible. s’ouvre la       dans le ciel est clair au travers sauvage et fuyant comme se placer sous le signe de dernier vers aoi       la   que signifie de pareïs li seit la       dans depuis le 20 juillet, bribes       sur le nécessaire non reprise du site avec la     tout autour       " dans l’effilé de     du faucon halt sunt li pui e mult halt je découvre avant toi antoine simon 33       le    seule au la question du récit rm : d’accord sur a la femme au       midi premier essai c’est       la  référencem faisant dialoguer viallat © le château de cinquième essai tout il n’y a pas de plus ce 28 février 2002. ils sortent des quatre archanges que dernier vers aoi     pourquoi madame est une       la 0 false 21 18 À perte de vue, la houle des et te voici humanité violette cachéeton       sur clers est li jurz et li  “ce travail qui pour mireille et philippe antoine simon 31  si, du nouveau issent de mer, venent as raphaël très malheureux... al matin, quant primes pert       l̵ antoine simon 6    dans toutes les rues le "patriote", antoine simon 32 c’est ici, me en 1958 ben ouvre à   jn 2,1-12 :       dans i.- avaler l’art par         &n je suis occupé ces à propos des grands il ne reste plus que le granz fut li colps, li dux en   pour théa et ses de la pour martine la danse de ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 30 josué avait un rythme j’entends sonner les v.- les amicales aventures du cliquetis obscène des pas une année sans évoquer le 28 novembre, mise en ligne       bien le tissu d’acier la brume. nuages rêve, cauchemar, « e ! malvais       je me macao grise reflets et echosla salle autre petite voix je me souviens de i mes doigts se sont ouverts accoucher baragouiner 0 false 21 18 titrer "claude viallat, antoine simon 13 vous deux, c’est joie et buttati ! guarda&nbs   on n’est la liberté s’imprime à langues de plomba la i en voyant la masse aux un besoin de couper comme de       &agrav       m̵ tout à fleur d’eaula danse  les éditions de je ne sais pas si les parents, l’ultime un temps hors du dans le pain brisé son   1) cette pour jean gautheronle cosmos archipel shopping, la les cuivres de la symphonie pour maguy giraud et       la       je me       l̵ pour mon épouse nicole « amis rollant, de (la numérotation des sous l’occupation 1. il se trouve que je suis mouans sartoux. traverse de ce si j’étais un dans le monde de cette 1 au retour au moment pour qui veut se faire une       dans certains soirs, quand je j’ai ajouté guetter cette chose f les marques de la mort sur nos voix pour michèle gazier 1) mesdames, messieurs, veuillez a supposer quece monde tienne dans le train premier     pluie du la force du corps,     rien portrait. 1255 : livre grand format en trois dernier vers aoi premier vers aoi dernier g. duchêne, écriture le  pour jean le       le j’ai donné, au mois ….omme virginia par la       dans rien n’est plus ardu       jonath que d’heures les oiseaux s’ouvrent neuf j’implore en vain samuelchapitre 16, versets 1 il faut aller voir antoine simon 23       que le plus insupportable chez madame dans l’ombre des       sabots la prédication faite equitable un besoin sonnerait de prime abord, il       la il arriva que références : xavier montagnesde antoine simon 7       &agrav le franchissement des la vie est dans la vie. se       apr&eg n’ayant pas "ces deux là se       journ& les étourneaux ! lancinant ô lancinant r.m.a toi le don des cris qui       avant       longte s’égarer on si j’avais de son       object c’est parfois un pays     à de tantes herbes el pre chaises, tables, verres, et ces des voiles de longs cheveux     vers le soir de pa(i)smeisuns en est venuz       je les premières       bonheu dernier vers aoi 1- c’est dans on trouvera la video ce va et vient entre  dernières mises   encore une le grand combat :     nous     le cygne sur coupé en deux quand dix l’espace ouvert au les grands comme un préliminaire la l’appel tonitruant du       il   adagio   je   se  il est des objets sur       au dernier vers aoi douze (se fait terre se j’ai changé le j’écoute vos on a cru à quand les mots j’ai en réserve pour jean marie bel équilibre et sa       alla quel étonnant c’est un peu comme si, nécrologie si, il y a longtemps, les tu le sais bien. luc ne autre citation troisième essai 5) triptyque marocain       fourr&     faisant la deuxième essai le       au me antoine simon 20 rita est trois fois humble.       ...mai dernier vers doel i avrat, la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto Oriane

Benedetto Oriane

Dernier ajout : 15 février 2016.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette