BRIBES EN LIGNE
vue à la villa tamaris je suis dentelle : il avait (en regardant un dessin de antoine simon 23     [1]      après     hélas, pour nicolas lavarenne ma       au le galop du poème me       le corps encaisse comme il (josué avait lentement prenez vos casseroles et marcel alocco a très saintes litanies libre de lever la tête patrick joquel vient de toute trace fait sens. que       les       en un "nice, nouvel éloge de la les grands  il y a le la fraîcheur et la ce qui fascine chez décembre 2001.       un j’entends sonner les  zones gardées de 13) polynésie le texte qui suit est, bien c’est un peu comme si, merci à la toile de     cet arbre que       ...mai six de l’espace urbain, charogne sur le seuilce qui       pass&e ensevelie de silence,       sur a propos d’une À max charvolen et martin attelage ii est une œuvre   1) cette marie-hélène quant carles oït la dernier vers aoi onze sous les cercles avez-vous vu  tu ne renonceras pas. pour julius baltazar 1 le le tissu d’acier       au l’homme est je ne saurais dire avec assez li emperere par sa grant sous l’occupation petit matin frais. je te un jour, vous m’avez       s̵ dernier vers aoi quand nous rejoignons, en la poésie, à la printemps breton, printemps       pav&ea "si elle est     pourquoi ce texte se présente fragilité humaine. karles se dort cum hume  pour de quand c’est le vent qui elle réalise des ki mult est las, il se dort comme une suite de       sur  le livre, avec fin première       embarq le geste de l’ancienne, les durand : une merci à marc alpozzo pour le prochain basilic, (la deux nouveauté,       &agrav la deuxième édition du antoine simon 16 rêves de josué,    de femme liseuse un nouvel espace est ouvert je suis celle qui trompe dans l’innocence des  un livre écrit rimbaud a donc du bibelot au babilencore une sur la toile de renoir, les il tente de déchiffrer, ainsi va le travail de qui la communication est       dans       le       la dire que le livre est une un titre : il infuse sa macles et roulis photo 4 il aurait voulu être al matin, quant primes pert       jardin antoine simon 6     "   se 0 false 21 18 dernier vers aoi faisant dialoguer   anatomie du m et       dans     à un tunnel sans fin et, à un temps hors du  la lancinante "et bien, voilà..." dit la mort, l’ultime port,       deux pour martine, coline et laure et si tu dois apprendre à dernier vers aoi antoine simon 31 in the country dorothée vint au monde les cuivres de la symphonie     sur la pente souvent je ne sais rien de la question du récit antoine simon 20 gardien de phare à vie, au mouans sartoux. traverse de dans les horizons de boue, de l’existence n’est       d&eacu tant pis pour eux. toulon, samedi 9       quinze d’abord l’échange des je t’ai admiré, pour mes enfants laure et tout à fleur d’eaula danse c’est la peur qui fait nos voix encore une citation“tu       sur le    nous les amants se à propos des grands les dernières il est le jongleur de lui antoine simon 10     &nbs f les marques de la mort sur je rêve aux gorges leonardo rosa les dessins de martine orsoni références : xavier c’est la chair pourtant   pour adèle et f le feu m’a les oiseaux s’ouvrent quand les eaux et les terres c’est une sorte de ecrire les couleurs du monde 0 false 21 18       journ&       &agrav       marche       aux i en voyant la masse aux si j’étais un s’égarer on reprise du site avec la abstraction voir figuration toute une faune timide veille c’est extrêmement histoire de signes .       le 0 false 21 18 dernier vers aoi cinquième citationne se placer sous le signe de il pleut. j’ai vu la  les trois ensembles       une       grappe  née à torna a sorrento ulisse torna juste un       dans       banlie       l̵ béatrice machet vient de rossignolet tu la genre des motsmauvais genre exacerbé d’air légendes de michel     au couchant aux george(s) (s est la si j’avais de son eurydice toujours nue à deuxième suite       la poème pour     les provisions dans le train premier a la femme au pour maxime godard 1 haute le proche et le lointain       tourne f le feu est venu,ardeur des quatrième essai rares il y a tant de saints sur granz est li calz, si se vous dites : "un antoine simon 17       devant   voici donc la la force du corps, madame, vous débusquez pas sur coussin d’air mais l’appel tonitruant du tu le sais bien. luc ne tromper le néant       l̵ la réserve des bribes pour jacqueline moretti, chaises, tables, verres, du fond des cours et des (josué avait       &agrav toi, mésange à “dans le dessin j’ai perdu mon    7 artistes et 1 à ma mémoire ne peut me « pouvez-vous il n’était qu’un pour angelo       la quelques autres     chambre ainsi alfred…       vu chaque jour est un appel, une je dors d’un sommeil de on croit souvent que le but sept (forces cachées qui depuis le 20 juillet, bribes suite de dans le respect du cahier des de l’autre dernier vers aoi vi.- les amicales aventures a supposer quece monde tienne je serai toujours attentif à jamais je n’aurais la danse de portrait. 1255 : c’est pour moi le premier antoine simon 15  dans le livre, le       quand iv.- du livre d’artiste À perte de vue, la houle des pour andré le 23 février 1988, il seins isabelle boizard 2005 diaphane est le et c’était dans pour raphaël la bouche pure souffrance il y a des objets qui ont la si, il y a longtemps, les petites proses sur terre exode, 16, 1-5 toute giovanni rubino dit  jésus l’impression la plus que d’heures l’art n’existe "moi, esclave" a en 1958 ben ouvre à « 8° de la pureté de la survie. nul il s’appelait les routes de ce pays sont josué avait un rythme f dans le sourd chatoiement le nécessaire non       é       sous troisième essai   entrons seul dans la rue je ris la     longtemps sur pierre ciel     les fleurs du envoi du bulletin de bribes temps de cendre de deuil de vous êtes  les éditions de dimanche 18 avril 2010 nous       maquis au commencement était accorde ton désir à ta temps où les coeurs poussées par les vagues alocco en patchworck © j’ai travaillé   je ne comprends plus vedo la luna vedo le     l’é on peut croire que martine   marcel  de même que les franchement, pensait le chef, (ô fleur de courge... li quens oger cuardise il y a dans ce pays des voies je t’enlace gargouille a la fin il ne resta que       apparu préparation des 0 false 21 18 au labyrinthe des pleursils et combien napolì napolì f qu’il vienne, le feu de la       rampan 1254 : naissance de non... non... je vous assure, comme ce mur blanc cyclades, iii° paien sunt morz, alquant accoucher baragouiner sa langue se cabre devant le       alla       bien dernier vers aoi je sais, un monde se autre petite voix il ne reste plus que le       "       "   le 10 décembre entr’els nen at ne pui Éléments - le vieux qui       bruyan un jour nous avons chaque automne les ecrire sur dernier vers aoi   démodocos... Ça a bien un deuxième l’erbe del camp, ki able comme capable de donner dernier vers aoi la musique est le parfum de dans ce pays ma mère       allong tendresse du mondesi peu de o tendresses ô mes       soleil je reviens sur des ils avaient si longtemps, si tout en travaillant sur les    courant frères et       le l’éclair me dure, Être tout entier la flamme 1-nous sommes dehors. station 7 : as-tu vu judas se toujours les lettres : la brume. nuages pour maguy giraud et toutes sortes de papiers, sur equitable un besoin sonnerait antoine simon 18     depuis pas une année sans évoquer (de)lecta lucta   la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Poèmes

Poèmes

Dernier ajout : 26 janvier 2018.

Les 3 derniers textes : VERSO LA PACE DEI MERLI .

Les 3 textes les plus lus : VERSO LA PACE DEI MERLI .


  • VERSO LA PACE DEI MERLI

    Clefs : poésie , Ughes
    Ce poème est tiré du dernier recueil d’Yves Ughes, "Terre de Bonne Espérance". Il a été traduit en italien par l’auteur aidé d’une amie italienne, en vue d’une lecture à Ormea, les 17 et 18 février 2018, (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette