BRIBES EN LIGNE
si, il y a longtemps, les genre des motsmauvais genre ...et poème pour dernier vers aoi d’ eurydice ou bien de bien sûrla si grant dol ai que ne dernier vers aoi carmelo arden quin est une si tu es étudiant en et…  dits de pour frédéric "l’art est-il traquer i mes doigts se sont ouverts       longte quand sur vos visages les au seuil de l’atelier de pa(i)smeisuns en est venuz l’une des dernières       m&eacu "ah ! mon doux pays, l’éclair me dure, a supposer quece monde tienne normalement, la rubrique et ma foi, il ne sait rien qui ne va  hier, 17       sur       d&eacu f toutes mes me et tout avait  la toile couvre les “dans le dessin apaches : dans l’effilé de la lecture de sainte rm : nous sommes en tandis que dans la grande       su pour max charvolen 1) li quens oger cuardise grande lune pourpre dont les antoine simon 5       journ&     pluie du rm : d’accord sur je n’hésiterai equitable un besoin sonnerait le recueil de textes   je ne comprends plus c’est une sorte de de toutes les s’ouvre la       jardin     extraire     après j’ai donc mouans sartoux. traverse de de prime abord, il qu’est-ce qui est en passet li jurz, si turnet a antoine simon 20  les œuvres de     vers le soir les routes de ce pays sont à la bonne     sur la pente       et je m’étonne toujours de la livre grand format en trois 5) triptyque marocain       marche le lent tricotage du paysage sables mes parolesvous ma voix n’est plus que l’ami michel       " la vie est ce bruissement  il y a le   dits de       ma c’est pour moi le premier quel ennui, mortel pour la littérature de 1 la confusion des poussées par les vagues (vois-tu, sancho, je suis     chant de je sais, un monde se cet article est paru     hélas, À max charvolen et antoine simon 6 la fraîcheur et la mon travail est une  ce mois ci : sub nous serons toujours ces antoine simon 32       je   tout est toujours en       la pie morz est rollant, deus en ad madame chrysalide fileuse       sur pour andrée    seule au on a cru à je ne peins pas avec quoi, antoine simon 9       aujour deux nouveauté, madame déchirée l’évidence onze sous les cercles ainsi va le travail de qui un titre : il infuse sa après la lecture de leonardo rosa certains prétendent     " le vieux qui temps de cendre de deuil de nice, le 30 juin 2000       aux rien n’est a toi le don des cris qui iv.- du livre d’artiste introibo ad altare trois tentatives desesperees       bien a la libération, les au programme des actions   voici donc la dernier vers aoi chercher une sorte de l’instant criblé toulon, samedi 9 trois (mon souffle au matin ouverture de l’espace je dors d’un sommeil de ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 33 pour andré la fraîcheur et la  le "musée  zones gardées de merle noir  pour       le   le texte suivant a       ton la réserve des bribes je meurs de soif au matin du station 5 : comment marcel alocco a les avenues de ce pays  dernier salut au       au       st a la fin il ne resta que pas une année sans évoquer la vie est dans la vie. se       ( j’ai ajouté       dans dentelle : il avait   maille 1 :que       la dans ma gorge ki mult est las, il se dort le géographe sait tout bruno mendonça tes chaussures au bas de sauvage et fuyant comme     le cygne sur madame a des odeurs sauvages je déambule et suis       &agrav     de rigoles en le samedi 26 mars, à 15   que signifie       l̵ six de l’espace urbain,   ciel !!!! il arriva que ce texte m’a été       dans ce pays que je dis est face aux bronzes de miodrag       descen dernier vers aoi comme ce mur blanc cet univers sans la galerie chave qui prenez vos casseroles et       pass&e les dernières pour martine pour jean marie un jour nous avons       en un       o     ton que d’heures macles et roulis photo 6 sous la pression des comme une suite de       chaque pour robert tu le sais bien. luc ne présentation du madame est une errer est notre lot, madame, la liberté de l’être ici, les choses les plus josué avait un rythme pour jean-louis cantin 1.-       la   l’oeuvre vit son il existe au moins deux derniers vers sun destre de la très saintes litanies saluer d’abord les plus un trait gris sur la un verre de vin pour tacher il n’est pire enfer que le 26 août 1887, depuis       deux quand les mots 1 au retour au moment     m2 &nbs ils avaient si longtemps, si       ce un nouvel espace est ouvert antoine simon 11  pour le dernier jour     le si j’étais un seins isabelle boizard 2005 bientôt, aucune amarre quelques textes  le livre, avec du fond des cours et des d’abord l’échange des deuxième essai le et voici maintenant quelques il tente de déchiffrer,       dans       un ajout de fichiers sons dans 1-nous sommes dehors.       entre   ces notes vous avez       &agrav       fourr&   est-ce que dans les rêves de la tant pis pour eux. elle réalise des       pass&e alocco en patchworck ©       nuage on peut croire que martine « voici f qu’il vienne, le feu dieu faisait silence, mais madame aux rumeurs f le feu m’a madame est la reine des mais non, mais non, tu l’homme est torna a sorrento ulisse torna   un vendredi et c’était dans fin première premier vers aoi dernier a christiane       dans de profondes glaouis l’existence n’est       &n li emperere s’est 0 false 21 18     oued coulant je serai toujours attentif à sequence 6   le   encore une   six formes de la       allong l’art n’existe douze (se fait terre se le 15 mai, à travail de tissage, dans le temps passe dans la c’est vrai sixième       dernier vers aoi quand c’est le vent qui chairs à vif paumes de proche en proche tous ce texte se présente je n’ai pas dit que le       magnol ce poème est tiré du vertige. une distance pour gilbert dont les secrets… à quoi " je suis un écorché vif. descendre à pigalle, se       " il n’était qu’un marché ou souk ou tu le saiset je le vois À peine jetés dans le un tunnel sans fin et, à  “... parler une  si, du nouveau f les rêves de attention beau    regardant carissimo ulisse,torna a la tentation du survol, à en introduction à granz est li calz, si se vous n’avez quando me ne so itu pe dans le monde de cette autre citation       les  la lancinante antoine simon 2 à sylvie halt sunt li pui e mult halt       dans noble folie de josué,       ( station 1 : judas    tu sais     les provisions jamais si entêtanteeurydice poème pour       en la fonction, mise en ligne d’un j’ai parlé       au quatrième essai de       dans ce qui importe pour c’est ici, me       bonhe ce qui fait tableau : ce cher bernard n’ayant pas le "patriote", dans ce périlleux   iv    vers un jour, vous m’avez c’est seulement au ne pas négocier ne       fourmi de l’autre des conserves ! reprise du site avec la "mais qui lit encore le       le       arauca       m̵ le scribe ne retient j’ai travaillé 1254 : naissance de si elle est belle ? je vue à la villa tamaris pour mon épouse nicole la gaucherie à vivre, antoine simon 24   adagio   je on croit souvent que le but napolì napolì l’erbe del camp, ki au lecteur voici le premier tromper le néant constellations et dernier vers aoi   ….omme virginia par la   nous sommes pour jacky coville guetteurs la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Poèmes

Poèmes

Dernier ajout : 26 janvier.

Les 3 derniers textes : VERSO LA PACE DEI MERLI .

Les 3 textes les plus lus : VERSO LA PACE DEI MERLI .


  • VERSO LA PACE DEI MERLI

    Clefs : poésie , Ughes
    Ce poème est tiré du dernier recueil d’Yves Ughes, "Terre de Bonne Espérance". Il a été traduit en italien par l’auteur aidé d’une amie italienne, en vue d’une lecture à Ormea, les 17 et 18 février 2018, (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette