BRIBES EN LIGNE
polenta viallat © le château de le lent déferlement c’est vrai       sur   dits de pour robert vos estes proz e vostre et il fallait aller debout madame est une torche. elle       le rêve, cauchemar, travail de tissage, dans troisième essai tout est prêt en moi pour jamais je n’aurais     chambre   la baie des anges       voyage de sorte que bientôt dernier vers aoi  on peut passer une vie madame est une seul dans la rue je ris la seins isabelle boizard 2005 carles respunt : dernier vers aoi à propos des grands quatrième essai rares       longte "ah ! mon doux pays, deux mille ans nous deux nouveauté, les amants se autre citation la chaude caresse de il n’est pire enfer que la terre nous nous serons toujours ces quelque chose toute une faune timide veille nu(e), comme son nom (josué avait accoucher baragouiner vous deux, c’est joie et aucun hasard si se j’écoute vos s’ouvre la pour mireille et philippe 5) triptyque marocain madame a des odeurs sauvages pur ceste espee ai dulor e est-ce parce que, petit, on je ne peins pas avec quoi, antoine simon 27 fontelucco, 6 juillet 2000 de soie les draps, de soie f les marques de la mort sur tu le saiset je le vois   saint paul trois tout en vérifiant pas même rien n’est plus ardu       o       marche derniers vers sun destre       soleil       dans ils s’étaient décembre 2001.  l’écriture il faut laisser venir madame  c’était 0 false 21 18 et la peur, présente toutes sortes de papiers, sur ici. les oiseaux y ont fait  un livre écrit quand il voit s’ouvrir, madame dans l’ombre des de la ici, les choses les plus c’est la chair pourtant       &n deux ajouts ces derniers le recueil de textes   le 10 décembre les oiseaux s’ouvrent l’éclair me dure, « h&eacu six de l’espace urbain, deuxième suite nous lirons deux extraits de pour ma       assis  dans le livre, le       une pour martine, coline et laure       deux (À l’église tendresses ô mes envols dans ce périlleux  “comment abu zayd me déplait. pas pourquoi yves klein a-t-il     [1]  il y a tant de saints sur le grand combat :     une abeille de raphaËl il ne s’agit pas de le géographe sait tout le ciel de ce pays est tout       vu la fonction, dernier vers aoi   marcel et te voici humanité j’aime chez pierre je n’ai pas dit que le il arriva que antoine simon 30 souvent je ne sais rien de       force pas de pluie pour venir nice, le 18 novembre 2004 il existe au moins deux a toi le don des cris qui la question du récit attelage ii est une œuvre antoine simon 11       au comme ce mur blanc tout est possible pour qui dans ma gorge     sur la pente ajout de fichiers sons dans macles et roulis photo 4 bruno mendonça le pendu ce poème est tiré du À max charvolen et pour michèle       bonhe (vois-tu, sancho, je suis la mort, l’ultime port, j’ai travaillé  dans toutes les rues ainsi fut pétrarque dans l’impression la plus ne pas négocier ne le tissu d’acier pour mes enfants laure et       les autres litanies du saint nom       fleur   se       nuage quelque temps plus tard, de       voyage spectacle de josué dit les premières archipel shopping, la       que tous feux éteints. des à je n’hésiterai démodocos... Ça a bien un charogne sur le seuilce qui il avait accepté si elle est belle ? je sixième il tente de déchiffrer, l’attente, le fruit       &n       deux je désire un régine robin, c’est ici, me descendre à pigalle, se grant est la plaigne e large dans l’effilé de rare moment de bonheur, il s’appelait monde imaginal, la pureté de la survie. nul   un on dit qu’agathe il faut aller voir maintenant il connaît le pour anne slacik ecrire est v.- les amicales aventures du     faisant la f dans le sourd chatoiement       pass&e       dans     son       (   le texte suivant a   je ne comprends plus       les (ô fleur de courge... ( ce texte a au seuil de l’atelier dernier vers aoi bal kanique c’est deuxième apparition lorsqu’on connaît une "le renard connaît       bruyan l’illusion d’une       &agrav assise par accroc au bord de antoine simon 19       l̵ j’ai donc pour lee     chant de     les provisions poème pour les dernières le 26 août 1887, depuis   pour adèle et les étourneaux ! avec marc, nous avons titrer "claude viallat, temps de bitume en fusion sur la brume. nuages       st les durand : une       vaches traquer et il parlait ainsi dans la "ces deux là se   en grec, morías un homme dans la rue se prend il est le jongleur de lui       le les enseignants : c’est la peur qui fait la deuxième édition du vertige. une distance trois (mon souffle au matin       m̵       un et je vois dans vos dans la caverne primordiale madame, c’est notre ce n’est pas aux choses je reviens sur des sixième antoine simon 28 un tunnel sans fin et, à       le       ...mai ma voix n’est plus que  hier, 17       embarq c’est une sorte de les lettres ou les chiffres af : j’entends en 1958 ben ouvre à       sur dont les secrets… à quoi religion de josué il la prédication faite       entre deux ce travail vous est dernier vers aoi       les en introduction à quatrième essai de je suis occupé ces   la production dieu faisait silence, mais       à avez-vous vu antoine simon 18 moi cocon moi momie fuseau carles li reis en ad prise sa ainsi alfred… etudiant à    regardant il ne sait rien qui ne va le proche et le lointain pour martin le texte qui suit est, bien       ruelle antoine simon 17 pour andré  si, du nouveau    nous inoubliables, les       apr&eg antoine simon 7 qu’est-ce qui est en pluies et bruines,    tu sais certains prétendent       sur       et montagnesde À la loupe, il observa si, il y a longtemps, les   3   

les granz est li calz, si se (de)lecta lucta     pour théa et ses le passé n’est "si elle est         &n samuelchapitre 16, versets 1 clers fut li jurz e li "moi, esclave" a autre citation"voui pour marcel dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la       le voudrais je vous antoine simon 14 de prime abord, il 13) polynésie la mastication des quatrième essai de troisième essai et la galerie chave qui gardien de phare à vie, au ce qu’un paysage peut la fraîcheur et la grande lune pourpre dont les j’ai relu daniel biga, introibo ad altare sculpter l’air : f tous les feux se sont pour martine   adagio   je on peut croire que martine une fois entré dans la dans les horizons de boue, de macles et roulis photo 3 (elle entretenait tu le sais bien. luc ne je suis celle qui trompe essai de nécrologie,  il est des objets sur je crie la rue mue douleur pour max charvolen 1) marie-hélène deuxième approche de la bouche pure souffrance  hors du corps pas     à             object  monde rassemblé “le pinceau glisse sur chaque jour est un appel, une les plus terribles immense est le théâtre et attendre. mot terrible.       au légendes de michel coupé en deux quand       d&eacu diaphane est le mot (ou fin première après la lecture de je suis bien dans quai des chargeurs de bien sûr, il y eut  je signerai mon   anatomie du m et  le "musée       le avant dernier vers aoi  au mois de mars, 1166       intendo... intendo ! n’ayant pas le nécessaire non       soleil pour julius baltazar 1 le imagine que, dans la torna a sorrento ulisse torna ce exacerbé d’air pierre ciel  “la signification l’une des dernières     le cygne sur       la ouverture de l’espace vous avez     " je meurs de soif là, c’est le sable et tout mon petit univers en la parol

Accueil > Personnalités > Amande In

Amande In

Née en 1981, aux Lilas. Vit et travaille à Prague et Paris.
C’est grâce à la galerie Couturier, à Frédéric Cochard et à Benoit Peckle, que j’ai connu le travail de cette artiste en 2004. Depuis que j’ai vu les deux expositions auxquelles elle a participé à Paris (Galeries CONSOLE et Giroux, 2005), elle fait partie des artistes dont le travail ne me quitte pas.
 
Voir son site
 
On trouve, à son sujet, dans ces bribes :

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette