BRIBES EN LIGNE
li emperere par sa grant le 26 août 1887, depuis pourquoi yves klein a-t-il en ceste tere ad estet ja       au       pass&e si j’avais de son       sur quai des chargeurs de merle noir  pour toujours les lettres : quel ennui, mortel pour ce texte m’a été     les fleurs du vous deux, c’est joie et  de même que les i mes doigts se sont ouverts  marcel migozzi vient de       &n dernier vers aoi  au mois de mars, 1166 journée de   adagio   je sauvage et fuyant comme j’ai perdu mon la brume. nuages "nice, nouvel éloge de la nouvelles mises en etudiant à       ma pour jean-marie simon et sa       p&eacu je suis occupé ces les lettres ou les chiffres effleurer le ciel du bout des la rencontre d’une  “ne pas l’heure de la mes pensées restent 0 false 21 18 le tissu d’acier     rien le vieux qui toutefois je m’estimais À la loupe, il observa       vaches dans les carnets josué avait un rythme les installations souvent, s’ouvre la pour egidio fiorin des mots c’est la chair pourtant envoi du bulletin de bribes a ma mère, femme parmi       au madame, vous débusquez le 15 mai, à (À l’église vertige. une distance ses mains aussi étaient d’un côté il souffle sur les collines et que dire de la grâce nous dirons donc     &nbs f les rêves de dernier vers aoi le "patriote", l’évidence       nuage 10 vers la laisse ccxxxii     son       jardin mille fardeaux, mille le recueil de textes pour jean-louis cantin 1.- spectacle de josué dit le travail de bernard 0 false 21 18 dernier vers aoi le lent déferlement À peine jetés dans le       en       le passent .x. portes, de la nous lirons deux extraits de station 5 : comment       &agrav       sur deux ajouts ces derniers  née à les parents, l’ultime  “la signification a l’aube des apaches,       sur       au samuelchapitre 16, versets 1  dans le livre, le vos estes proz e vostre    tu sais ouverture d’une d’ eurydice ou bien de  tu ne renonceras pas.       dans à la bonne       en m1       si, il y a longtemps, les quatrième essai de       cerisi pour dans le pain brisé son    il  au travers de toi je dans un coin de nice, (josué avait la pureté de la survie. nul station 4 : judas  quatrième essai rares "ah ! mon doux pays, certains soirs, quand je l’art n’existe carissimo ulisse,torna a l’existence n’est de l’autre al matin, quant primes pert derniers vers sun destre cliquetis obscène des dernier vers doel i avrat,   ces notes dire que le livre est une janvier 2002 .traverse siglent a fort e nagent e pour mon épouse nicole il pleut. j’ai vu la normal 0 21 false fal et voici maintenant quelques pour michèle gazier 1) dernier vers aoi       le je ne sais pas si       apr&eg  le "musée lu le choeur des femmes de les avenues de ce pays     [1]        apr&eg toutes ces pages de nos les routes de ce pays sont madame, c’est notre je rêve aux gorges les enseignants : dernier vers aoi       cette       les f les feux m’ont je suis bien dans vous avez se reprendre. creuser son       au 0 false 21 18 et c’était dans       allong dernier vers aoi sables mes parolesvous   on n’est il existe au moins deux       fourr&   que signifie chaises, tables, verres, avez-vous vu raphaËl     tout autour       le première     cet arbre que       bonhe noble folie de josué, normalement, la rubrique   je ne comprends plus à bernadette mi viene in mentemi cyclades, iii°   pour olivier de profondes glaouis       la du fond des cours et des la terre nous deuxième approche de ce poème est tiré du       entre sixième pour andré villers 1) deux nouveauté, trois tentatives desesperees bruno mendonça sors de mon territoire. fais aux george(s) (s est la       les   saint paul trois juste un quatre si la mer s’est "je me tais. pour taire. jusqu’à il y a toulon, samedi 9 ce paysage que tu contemplais quand c’est le vent qui j’ai en réserve       et tu       vu faisant dialoguer  “s’ouvre « voici       coude       les pour nicolas lavarenne ma en introduction à       gentil epuisement de la salle, quand nous rejoignons, en sequence 6   le   l’oeuvre vit son le passé n’est démodocos... Ça a bien un a la libération, les on peut croire que martine le 19 novembre 2013, à la macles et roulis photo 1 dans les rêves de la       sur       parfoi moisissures mousses lichens le plus insupportable chez un besoin de couper comme de       arauca carcassonne, le 06 gardien de phare à vie, au percey priest lakesur les f j’ai voulu me pencher       au     surgi       sur dernier vers aoi on trouvera la video je t’enfourche ma  epître aux       dans à       journ&       une ce qui aide à pénétrer le antoine simon 15 s’égarer on nu(e), comme son nom       l̵       fourmi pas même       " bal kanique c’est ecrire les couleurs du monde quando me ne so itu pe ce f le feu s’est   né le 7 ce qu’un paysage peut les étourneaux !       dans        je signerai mon g. duchêne, écriture le quel étonnant       embarq   maille 1 :que il aurait voulu être et ces       le dix l’espace ouvert au ils avaient si longtemps, si       la granz est li calz, si se  hors du corps pas seins isabelle boizard 2005 références : xavier leonardo rosa toutes sortes de papiers, sur à propos des grands clere est la noit e la       sur le ne pas négocier ne dernier vers aoi dernier vers aoi   ce monde est semé a grant dulur tendrai puis le soleil n’est pas il s’appelait et il fallait aller debout c’est la distance entre histoire de signes . elle ose à peine       un dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait   ciel !!!! vous avez « h&eacu lancinant ô lancinant guetter cette chose dans ce périlleux tendresse du mondesi peu de tendresses ô mes envols tout à fleur d’eaula danse art jonction semble enfin     &nbs af : j’entends merci à marc alpozzo réponse de michel il tente de déchiffrer, l’instant criblé macles et roulis photo 7 1.- les rêves de le coquillage contre (elle entretenait       sur  jésus glaciation entre arbre épanoui au ciel       ( temps de pierres a la fin il ne resta que       s̵       " dans le patriote du 16 mars "moi, esclave" a je reviens sur des   (à       ce       neige il en est des noms comme du pour martin f les marques de la mort sur li emperere s’est       la pour qui veut se faire une dans les écroulements présentation du       aux         or dans le monde de cette    7 artistes et 1 tandis que dans la grande antoine simon 29   encore une deuxième apparition de décembre 2001. me deuxième suite       au       sur   anatomie du m et       l̵ dimanche 18 avril 2010 nous       la antoine simon 25 monde imaginal, dernier vers aoi générations  “... parler une madame est une torche. elle je découvre avant toi  le livre, avec dernier vers aoi       d&eacu où l’on revient temps où le sang se macao grise       sur antoine simon 7       dans madame, on ne la voit jamais    seule au macles et roulis photo 3 pour andré l’appel tonitruant du       en un le galop du poème me …presque vingt ans plus clers fut li jurz e li       " la parol

Accueil > Personnalités > Angeletti

Angeletti

Nice, 1919-1921. Artiste peintre.
J’ai longuement connu Alfred Angeletti, et le voyais régulièrement les dernières années de sa vie. Son oeuvre, discrète et trop peu connue, a croisé les problématiques des avant-gardes des années 50-80.
On trouve peu d’informations sur son travail sur le net. Voir, à titre d’exemple, le site du CNAP.
 
Dans ces bribes :

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette