BRIBES EN LIGNE
À max charvolen et martin       le marcel alocco a quatrième essai de et c’était dans un soir à paris au dans l’effilé de dernier vers aoi       maquis  monde rassemblé passent .x. portes,       &n troisième essai et         &n toutes ces pages de nos sauvage et fuyant comme       dans       une     sur la pente il est le jongleur de lui que d’heures       sur face aux bronzes de miodrag quatrième essai de sequence 6   le dans les hautes herbes a la fin il ne resta que   d’un coté,   j’ai souvent constellations et dernier vers aoi       gentil le temps passe dans la à bernadette       pourqu karles se dort cum hume l’instant criblé merci à marc alpozzo madame, on ne la voit jamais     le cygne sur carissimo ulisse,torna a le scribe ne retient pour yves et pierre poher et du bibelot au babilencore une f le feu s’est       pass&e       voyage  “s’ouvre et combien       deux  martin miguel vient mille fardeaux, mille tandis que dans la grande pour mes enfants laure et quand il voit s’ouvrir, Ç’avait été la depuis ce jour, le site       que tendresse du mondesi peu de moi cocon moi momie fuseau derniers       je raphaël si j’avais de son antoine simon 27 pour nicolas lavarenne ma       vaches  au mois de mars, 1166 je rêve aux gorges       qui  ce mois ci : sub pour martine  tu vois im font chier titrer "claude viallat,       nuage merci au printemps des noble folie de josué, bel équilibre et sa pour marcel equitable un besoin sonnerait vue à la villa tamaris  jésus les étourneaux !       la       jardin " je suis un écorché vif. dernier vers aoi ce qui fait tableau : ce ici. les oiseaux y ont fait       la dans les rêves de la il tente de déchiffrer, a propos de quatre oeuvres de pour lee guetter cette chose       fleur   maille 1 :que de toutes les pour frédéric l’illusion d’une et si au premier jour il le vieux qui       deux zacinto dove giacque il mio dernier vers aoi 1254 : naissance de       sur  la lancinante   nous sommes       dans il faut aller voir pour robert       apr&eg dans le patriote du 16 mars tous ces charlatans qui autre essai d’un la gaucherie à vivre, pas facile d’ajuster le       neige la bouche pleine de bulles saluer d’abord les plus sous la pression des    au balcon je n’hésiterai à thème principal :     nous je serai toujours attentif à j’ai donc c’est pour moi le premier je suis c’est parfois un pays ] heureux l’homme et il fallait aller debout j’ai changé le       et tu je dors d’un sommeil de c’était une les avenues de ce pays moisissures mousses lichens des quatre archanges que   né le 7 pour michèle gazier 1 générations dernier vers aoi v.- les amicales aventures du le franchissement des normal 0 21 false fal des quatre archanges que torna a sorrento ulisse torna pour pierre theunissen la deux mille ans nous ils avaient si longtemps, si quant carles oït la antoine simon 22       alla   1) cette poussées par les vagues il aurait voulu être       au       je     les fleurs du       ma dernier vers aoi vous deux, c’est joie et dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la nous dirons donc il arriva que preambule – ut pictura quel ennui, mortel pour attelage ii est une œuvre le glacis de la mort mesdames, messieurs, veuillez pour m.b. quand je me heurte clers fut li jurz e li   marcel introibo ad altare iv.- du livre d’artiste antoine simon 26 imagine que, dans la poème pour       je pour raphaël       au       st       m&eacu bien sûr, il y eut très malheureux... ce texte m’a été vos estes proz e vostre     chambre la liberté de l’être antoine simon 14       pass&e pour angelo madame, vous débusquez fragilité humaine. au programme des actions grant est la plaigne e large       "       " ço dist li reis :     chant de mougins. décembre  le livre, avec martin miguel art et rare moment de bonheur, je ne sais pas si       et macao grise cet article est paru dans le       sur et  riche de mes       la la route de la soie, à pied, encore la couleur, mais cette le lourd travail des meules la rencontre d’une     longtemps sur pour maguy giraud et "l’art est-il  la toile couvre les les plus vieilles       les ses mains aussi étaient 5) triptyque marocain pas une année sans évoquer de proche en proche tous une errance de       s̵ c’est la peur qui fait "et bien, voilà..." dit       jonath antoine simon 19       juin  hier, 17 dernier vers aoi une il faut dire les la tentation du survol, à les parents, l’ultime À peine jetés dans le li quens oger cuardise  tous ces chardonnerets mais jamais on ne 1-nous sommes dehors.       ( vi.- les amicales aventures f le feu est venu,ardeur des ce qui fascine chez rimbaud a donc on cheval antoine simon 21 À la loupe, il observa rm : d’accord sur       fleure pour gilbert quel étonnant reflets et echosla salle quand les eaux et les terres dernier vers aoi dernier vers aoi  marcel migozzi vient de       &agrav antoine simon 18   encore une  hors du corps pas le geste de l’ancienne,       bruyan avec marc, nous avons il faut laisser venir madame de la c’est vrai normalement, la rubrique dans le respect du cahier des       je me pour histoire de signes . 0 false 21 18 pour jacky coville guetteurs les textes mis en ligne quelque temps plus tard, de Être tout entier la flamme cet univers sans       la antoine simon 24       magnol jouer sur tous les tableaux aux george(s) (s est la et nous n’avons rien station 3 encore il parle viallat © le château de   tout est toujours en dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des d’un bout à abstraction voir figuration vous avez les premières  les premières huit c’est encore à cinq madame aux yeux a supposer quece monde tienne a propos d’une   pour le prochain marie-hélène printemps breton, printemps       voyage       dans       montag "pour tes     dans la ruela 0 false 21 18       allong les dieux s’effacent des voiles de longs cheveux madame déchirée       object f le feu s’est chaises, tables, verres, rêve, cauchemar, villa arson, nice, du 17 l’art c’est la l’appel tonitruant du   est-ce que pour martine, coline et laure   jn 2,1-12 : madame porte à dorothée vint au monde c’est une sorte de   la production le géographe sait tout "nice, nouvel éloge de la le recueil de textes branches lianes ronces pour qui veut se faire une mult est vassal carles de ….omme virginia par la     les provisions dernier vers aoi ce va et vient entre les oiseaux s’ouvrent bien sûrla morz est rollant, deus en ad cher bernard nu(e), comme son nom les amants se six de l’espace urbain, etait-ce le souvenir   un descendre à pigalle, se       au ce qui aide à pénétrer le       la paroles de chamantu antoine simon 13 tout en travaillant sur les le 28 novembre, mise en ligne quatrième essai rares lentement, josué    en ce paysage que tu contemplais  l’exposition  ki mult est las, il se dort   pour olivier sa langue se cabre devant le pour andré villers 1) mult ben i fierent franceis e     [1]  la fraîcheur et la écrirecomme on se af : j’entends madame, c’est notre je t’enfourche ma     quand cinquième essai tout la communication est un verre de vin pour tacher       &n se placer sous le signe de inoubliables, les dentelle : il avait ajout de fichiers sons dans   pour adèle et les installations souvent, errer est notre lot, madame,       le pour andrée les lettres ou les chiffres la terre nous la parol

Accueil > Personnalités > Bauquier

Bauquier

Georges Bauquier, Aigues Mortes, 1910 - Callian (Var) 1997.

Nous devons à Gorges Bauquier d’avoit assuré la donation que Léger a faite à "la Nation", au musée de Biot. Il avait été l’ami et le principal collaborateur de Léger des années 30 à 50.

Il a laissé une oeuvre de peintre très construite où alternent figuration et abstraction. Son travail de dessinateur me paraît être la part la plus importante de son apport : la série des souches d’olivier notamment, continue à me travailler sourdement.

Je l’ai connu et régulièrement rencontré dans les dernières années de sa vie, alors que la maladie qui devait l’emporter le rongeait peu à peu... Il émanait de ce grand corps, de cette intelligence aiguë, de ce regard lent et scrutateur, quelque chose de la puissance et du secret des souches qu’il avait dessinées.

On en apprendra plus sur Wikipedia, sur le site de l’Universalis et sur celui de la Réunion des Musées Nationaux.

Dans les Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette