BRIBES EN LIGNE
j’ai changé le     m2 &nbs       quinze souvent je ne sais rien de à si j’avais de son li emperere s’est et combien       vaches nice, le 8 octobre       fleur le geste de l’ancienne,       deux dernier vers aoi (la numérotation des deuxième apparition tu le saiset je le vois       o dernier vers aoi À peine jetés dans le antoine simon 12  marcel migozzi vient de voici des œuvres qui, le       "     extraire dernier vers aoi douze (se fait terre se pour andré je découvre avant toi  tous ces chardonnerets quatre si la mer s’est " je suis un écorché vif.       dans "l’art est-il quatrième essai de bribes en ligne a     &nbs c’est la peur qui fait titrer "claude viallat,       sur macao grise mon travail est une dans le train premier À max charvolen et une il faut dire les quatrième essai rares il avait accepté halt sunt li pui e mult halt       &agrav tous ces charlatans qui  au travers de toi je       dans equitable un besoin sonnerait pour alain borer le 26 de mes deux mains dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait prenez vos casseroles et     dans la ruela j’ai en réserve la poésie, à la les routes de ce pays sont dernier vers aoi recleimet deu mult j’entends sonner les dans ce pays ma mère       magnol les dieux s’effacent poème pour       &eacut f dans le sourd chatoiement livre grand format en trois passent .x. portes,     tout autour sa langue se cabre devant le pour frédéric carles li reis en ad prise sa pour helmut il y a des objets qui ont la moisissures mousses lichens diaphane est le vous deux, c’est joie et     après  au mois de mars, 1166 je t’enlace gargouille pour le prochain basilic, (la les enseignants :       voyage ki mult est las, il se dort un trait gris sur la genre des motsmauvais genre karles se dort cum hume attendre. mot terrible. abu zayd me déplait. pas       dans nice, le 18 novembre 2004 l’ami michel il arriva que napolì napolì vue à la villa tamaris       neige ce qui aide à pénétrer le le travail de bernard villa arson, nice, du 17 chaque automne les dernier vers aoi n’ayant pas       &n       dans comment entrer dans une ainsi alfred… elle disposait d’une f toutes mes les oiseaux s’ouvrent « h&eacu quelque temps plus tard, de sainte marie,       la guetter cette chose antoine simon 17 rêve, cauchemar, et la peur, présente le vieux qui       baie dernier vers aoi la liberté s’imprime à a l’aube des apaches, à cri et à antoine simon 23 ce qui importe pour tandis que dans la grande epuisement de la salle, pourquoi yves klein a-t-il af : j’entends si j’étais un j’ai perdu mon  pour jean le je déambule et suis nos voix et…  dits de temps où le sang se       reine je rêve aux gorges ce texte se présente ce jour-là il lui    de femme liseuse petit matin frais. je te       chaque attelage ii est une œuvre antoine simon 5 dernier vers aoi       dans autres litanies du saint nom d’un bout à       apparu dernier vers aoi on trouvera la video pour michèle station 3 encore il parle s’ouvre la cinquième citationne comme un préliminaire la 7) porte-fenêtre c’est vrai dix l’espace ouvert au      & le recueil de textes macles et roulis photo 6 c’est seulement au pour max charvolen 1) ils s’étaient     sur la       vu antoine simon 7 aucun hasard si se dernier vers aoi  jésus r.m.a toi le don des cris qui station 5 : comment pour jean marie  c’était viallat © le château de le ciel est clair au travers       au pour daniel farioli poussant des conserves ! pour michèle gazier 1       la inoubliables, les   ciel !!!! mais jamais on ne pour tout en travaillant sur les très saintes litanies bien sûr, il y eut la terre a souvent tremblé       object même si i.- avaler l’art par vous n’avez quelques autres couleur qui ne masque pas       mouett       la ainsi va le travail de qui quand il voit s’ouvrir,       il d’abord l’échange des       midi le proche et le lointain la communication est et il fallait aller debout       et tu merle noir  pour granz fut li colps, li dux en sixième dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des toi, mésange à       je  les éditions de   pour adèle et seul dans la rue je ris la       montag ne pas négocier ne constellations et tout est prêt en moi pour errer est notre lot, madame, d’un côté libre de lever la tête aux george(s) (s est la comme c’est     &nbs       embarq régine robin, ce jour là, je pouvais avant dernier vers aoi nous savons tous, ici, que vedo la luna vedo le si tu es étudiant en la littérature de f les rêves de             dans       et franchement, pensait le chef,       en un je ne saurais dire avec assez histoire de signes . le glacis de la mort sept (forces cachées qui 1254 : naissance de       bien si grant dol ai que ne autre citation"voui  les œuvres de cliquetis obscène des madame déchirée on peut croire que martine   né le 7 temps où les coeurs peinture de rimes. le texte       coude juste un mot pour annoncer       m&eacu dessiner les choses banales     une abeille de 1. il se trouve que je suis dans l’innocence des pour martine       une le galop du poème me au programme des actions on cheval       fleure  dans le livre, le   adagio   je approche d’une je crie la rue mue douleur madame est la reine des trois (mon souffle au matin tout le problème quand les mots   jn 2,1-12 : paysage de ta tombe  et un verre de vin pour tacher       tourne  dernier salut au    en       descen       sur je sais, un monde se accorde ton désir à ta       dans       deux       les  si, du nouveau langues de plomba la toutefois je m’estimais dieu faisait silence, mais au matin du descendre à pigalle, se j’arrivais dans les       le       en et que vous dire des  les trois ensembles  la lancinante ( ce texte a le scribe ne retient pour mes enfants laure et       je me pour mireille et philippe lu le choeur des femmes de mais non, mais non, tu     les fleurs du   la baie des anges les étourneaux ! dans le pain brisé son dernier vers aoi       bonheu zacinto dove giacque il mio toulon, samedi 9 les plus vieilles après la lecture de lorsque martine orsoni légendes de michel pour andré v.- les amicales aventures du j’ai ajouté tout est possible pour qui a la femme au madame est toute       grappe     vers le soir       i mes doigts se sont ouverts     oued coulant       la   iv    vers nous avancions en bas de     les provisions dernier vers aoi  je signerai mon antoine simon 30 temps de pierres ce monde est semé deuxième apparition de  de la trajectoire de ce madame aux rumeurs edmond, sa grande il semble possible un besoin de couper comme de mise en ligne d’un ce qu’un paysage peut il ne sait rien qui ne va l’illusion d’une clers est li jurz et li (ô fleur de courge...  de même que les de toutes les       cerisi       ( temps de bitume en fusion sur       sur le preambule – ut pictura     de rigoles en la deuxième édition du ….omme virginia par la raphaËl  pour de le temps passe si vite,       b&acir douce est la terre aux yeux f le feu est venu,ardeur des rm : nous sommes en janvier 2002 .traverse m1       huit c’est encore à f qu’il vienne, le feu madame, vous débusquez antoine simon 22 de tantes herbes el pre madame dans l’ombre des montagnesde 1-nous sommes dehors. la bouche pleine de bulles et que dire de la grâce  monde rassemblé giovanni rubino dit lentement, josué la parol

Accueil > Personnalités > Cauwet

Cauwet

Thierry Cauwet. Né en 1958 à Bourg Saint Maurice. Vit et travaile à Paris et Marseille.

Pour plus d’informations, voir le site de Artzari

Et, dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette