BRIBES EN LIGNE
  l’oeuvre vit son       l̵ « h&eacu antoine simon 26   pour adèle et       ce       je me chaque automne les     double marché ou souk ou       sur très malheureux...       montag la mort, l’ultime port,   d’un coté, pour jean-marie simon et sa       vu clers est li jurz et li le texte qui suit est, bien le corps encaisse comme il dont les secrets… à quoi       bonheu ainsi alfred…       chaque tout est possible pour qui mi viene in mentemi tout à fleur d’eaula danse pour philippe dernier vers aoi dernier vers aoi  martin miguel vient   je ne comprends plus       dans un jour, vous m’avez     les provisions  “la signification reflets et echosla salle         &n raphaël je t’ai admiré, deuxième apparition 0 false 21 18 suite du blasphème de entr’els nen at ne pui le scribe ne retient dernier vers aoi toutes sortes de papiers, sur  pour de sixième       journ& a la femme au il y a tant de saints sur   pour olivier  ce mois ci : sub antoine simon 2 antoine simon 10       longte décembre 2001. libre de lever la tête dans l’innocence des       sur laure et pétrarque comme station 4 : judas  pour angelo     vers le soir  la toile couvre les       jonath pour raphaël       la dernier vers aoi   passet li jurz, la noit est le temps passe si vite, antoine simon 20 ] heureux l’homme dernier vers aoi mougins. décembre …presque vingt ans plus antoine simon 29 ouverture de l’espace quelques textes in the country six de l’espace urbain,  dans toutes les rues     longtemps sur morz est rollant, deus en ad tendresses ô mes envols       la la danse de toute trace fait sens. que deux nouveauté, li quens oger cuardise       dans pour julius baltazar 1 le dans le respect du cahier des       le     au couchant elle réalise des       dans   entrons       sabots “dans le dessin la bouche pure souffrance tant pis pour eux.       apparu on préparait carles li reis en ad prise sa       cerisi pour yves et pierre poher et le 15 mai, à pour andré       object avez-vous vu       "       maquis dentelle : il avait je suis bien dans jouer sur tous les tableaux c’est le grand dernier vers aoi     cet arbre que Être tout entier la flamme ses mains aussi étaient la langue est intarissable percey priest lakesur les ...et poème pour       sur le       au rien n’est de prime abord, il dans les rêves de la dire que le livre est une       reine dans les carnets descendre à pigalle, se nous avons affaire à de f toutes mes j’ai changé le dix l’espace ouvert au l’heure de la l’évidence dorothée vint au monde arbre épanoui au ciel je ne peins pas avec quoi, très saintes litanies       la genre des motsmauvais genre       parfoi le temps passe dans la le travail de bernard station 1 : judas sa langue se cabre devant le polenta un verre de vin pour tacher       droite macles et roulis photo 3       sur       ton pour jean gautheronle cosmos le soleil n’est pas le grand combat :       il pour jean-louis cantin 1.- je meurs de soif       soleil       il dans les écroulements dans la caverne primordiale j’ai perdu mon rien n’est plus ardu tout le problème encore une citation“tu cyclades, iii° nu(e), comme son nom       grimpa       "       bonhe   le 10 décembre présentation du quel étonnant envoi du bulletin de bribes madame porte à dernier vers aoi antoine simon 25 quelque temps plus tard, de au matin du temps où le sang se     quand f les feux m’ont l’une des dernières titrer "claude viallat,       j̵ antoine simon 11 clquez sur noble folie de josué, certains soirs, quand je   le texte suivant a l’existence n’est  c’était iloec endreit remeint li os       sur la tentation du survol, à une autre approche de merle noir  pour si j’étais un s’ouvre la clers fut li jurz e li tandis que dans la grande c’est vrai si, il y a longtemps, les archipel shopping, la paroles de chamantu villa arson, nice, du 17   six formes de la temps où les coeurs quelque chose pour michèle aueret je sais, un monde se difficile alliage de       embarq martin miguel art et pour qui veut se faire une       les autre petite voix les grands     oued coulant et il parlait ainsi dans la a propos d’une j’arrivais dans les on croit souvent que le but je crie la rue mue douleur depuis le 20 juillet, bribes de proche en proche tous       midi    en o tendresses ô mes   1) cette   né le 7 (dans mon ventre pousse une  “ce travail qui deuxième apparition de les plus terribles grande lune pourpre dont les  tu ne renonceras pas.       ma etudiant à poussées par les vagues       la       &agrav       les lorsque martine orsoni nous avancions en bas de     surgi antoine simon 14  l’exposition  dernier vers aoi faisant dialoguer si tu es étudiant en sculpter l’air : ce qui fait tableau : ce À perte de vue, la houle des    tu sais deuxième essai  zones gardées de antoine simon 21 toulon, samedi 9 il en est des noms comme du 0 false 21 18       en ce jour-là il lui dessiner les choses banales réponse de michel     rien soudain un blanc fauche le les petites fleurs des ici. les oiseaux y ont fait a propos de quatre oeuvres de     chant de antoine simon 15 nous viendrons nous masser en ceste tere ad estet ja avant propos la peinture est       le paien sunt morz, alquant les dernières  de la trajectoire de ce       la un homme dans la rue se prend       &agrav       bruyan pour gilbert samuelchapitre 16, versets 1 monde imaginal, nous serons toujours ces deuxième approche de assise par accroc au bord de     [1]  ce qui fascine chez pour daniel farioli poussant madame dans l’ombre des heureuse ruine, pensait       dans le 28 novembre, mise en ligne madame est une torche. elle  le "musée dernier vers aoi on cheval c’est la peur qui fait dans ce périlleux exacerbé d’air zacinto dove giacque il mio dernier vers aoi       six le "patriote", je découvre avant toi la liberté s’imprime à   un et…  dits de autres litanies du saint nom tromper le néant des quatre archanges que dans ce pays ma mère pas sur coussin d’air mais couleur qui ne masque pas   on n’est ouverture d’une le tissu d’acier vi.- les amicales aventures dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz passet li jurz, si turnet a introibo ad altare pour frédéric r.m.a toi le don des cris qui quant carles oït la d’un bout à frères et i mes doigts se sont ouverts tout est prêt en moi pour       dans v.- les amicales aventures du  au mois de mars, 1166  pour jean le       l̵ cet article est paru langues de plomba la dernier vers aoi nice, le 18 novembre 2004       ruelle dernier vers aoi me       la dernier vers aoi dernier vers aoi travail de tissage, dans tu le saiset je le vois art jonction semble enfin madame, c’est notre traquer le coeur du i.- avaler l’art par se placer sous le signe de merci à la toile de ils sortent equitable un besoin sonnerait m1       À max charvolen et martin dernier vers aoi madame est une a la libération, les madame déchirée les textes mis en ligne       au je ne saurais dire avec assez   ces sec erv vre ile siglent a fort e nagent e maintenant il connaît le on dit qu’agathe je me souviens de   3   

les             &n sur la toile de renoir, les derniers merci à marc alpozzo « voici coupé le sonà     un mois sans rare moment de bonheur, le plus insupportable chez   (dans le a ma mère, femme parmi la pureté de la survie. nul la parol

Accueil > Personnalités > Dolla

Dolla

Né en 1946 à Nice. Vit et travaille à Nice.

Pour plus d’informations voir le site Documents d’artistes

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette