BRIBES EN LIGNE
    dans la ruela nous serons toujours ces bribes en ligne a je sais, un monde se voile de nuità la la vie humble chez les       une dans les écroulements se reprendre. creuser son spectacle de josué dit de prime abord, il la réserve des bribes il faut aller voir     longtemps sur paysage de ta tombe  et charogne sur le seuilce qui       banlie sculpter l’air : c’est un peu comme si, le coquillage contre et combien antoine simon 26 (elle entretenait au labyrinthe des pleursils       &n ses mains aussi étaient  monde rassemblé dernier vers aoi peinture de rimes. le texte     les fleurs du       pav&ea le temps passe si vite, dans le respect du cahier des l’attente, le fruit       &n pour martin 1.- les rêves de d’ eurydice ou bien de antoine simon 32 quand c’est le vent qui deuxième approche de vous êtes pour max charvolen 1)  il est des objets sur il n’est pire enfer que       je me quelques textes       cerisi sur l’erbe verte si est dans la caverne primordiale poème pour       aux quelque temps plus tard, de  un livre écrit       dans   encore une antoine simon 12       la je suis bien dans     "       sur le j’ai ajouté pour michèle gazier 1 merle noir  pour fin première j’ai changé le petit matin frais. je te pour julius baltazar 1 le et si tu dois apprendre à edmond, sa grande i mes doigts se sont ouverts sables mes parolesvous À max charvolen et dernier vers s’il approche d’une carissimo ulisse,torna a giovanni rubino dit à la bonne chercher une sorte de faisant dialoguer  on peut passer une vie je meurs de soif madame, c’est notre dernier vers aoi 0 false 21 18 attelage ii est une œuvre printemps breton, printemps 0 false 21 18 les dessins de martine orsoni temps de pierres dans la reflets et echosla salle       " seins isabelle boizard 2005     depuis (josué avait les avenues de ce pays de sorte que bientôt       gentil traquer pour jean-louis cantin 1.- antoine simon 31 où l’on revient       descen       au       soleil dernier vers aoi     pourquoi a propos d’une toutefois je m’estimais il est le jongleur de lui       sabots rien n’est plus ardu dans l’innocence des on préparait   pour olivier       dans pas même       fleure guetter cette chose       sous ma chair n’est "moi, esclave" a non, björg, dernier vers aoi       &agrav religion de josué il madame est une   né le 7 quelques autres « voici       en station 3 encore il parle pour gilbert chaises, tables, verres,   je n’ai jamais       la 1. il se trouve que je suis f les feux m’ont dernier vers aoi tous ces charlatans qui franchement, pensait le chef, j’ai perdu mon dernier vers aoi       glouss les plus vieilles je déambule et suis rare moment de bonheur,       au   la production la mastication des autre citation du bibelot au babilencore une madame chrysalide fileuse ne pas négocier ne si j’avais de son il aurait voulu être vous deux, c’est joie et mi viene in mentemi hans freibach :       longte       dans pour issent de mer, venent as béatrice machet vient de  hier, 17 f le feu s’est c’est une sorte de langues de plomba la       su vous dites : "un quando me ne so itu pe       il 13) polynésie les parents, l’ultime aucun hasard si se ce poème est tiré du je reviens sur des journée de    courant (josué avait lentement carcassonne, le 06 mise en ligne agnus dei qui tollis peccata ils s’étaient  tu vois im font chier antoine simon 20   est-ce que sa langue se cabre devant le f qu’il vienne, le feu coupé en deux quand       une       cette sixième   un vendredi  mise en ligne du texte le 2 juillet normalement, la rubrique  “s’ouvre cet article est paru dans le au seuil de l’atelier a claude b.   comme autre petite voix dans le patriote du 16 mars la galerie chave qui  née à dernier vers aoi ce texte se présente noble folie de josué, f les marques de la mort sur avec marc, nous avons tant pis pour eux. autre citation"voui monde imaginal, ainsi va le travail de qui antoine simon 19       " chaque jour est un appel, une un verre de vin pour tacher cinq madame aux yeux     surgi       au 0 false 21 18       bonhe     le genre des motsmauvais genre     cet arbre que art jonction semble enfin suite du blasphème de il pleut. j’ai vu la deuxième essai le dernier vers aoi       dans  le livre, avec       sur tout en vérifiant station 7 : as-tu vu judas se " je suis un écorché vif.       en un       fleur de toutes les       dans jouer sur tous les tableaux je n’ai pas dit que le       force  dernières mises r.m.a toi le don des cris qui le soleil n’est pas on cheval onze sous les cercles       la la liberté s’imprime à       & lancinant ô lancinant       au laure et pétrarque comme "pour tes une autre approche de pour m.b. quand je me heurte essai de nécrologie, macao grise nous avancions en bas de    7 artistes et 1 nice, le 30 juin 2000 le lent tricotage du paysage f le feu est venu,ardeur des le plus insupportable chez la question du récit dernier vers aoi macles et roulis photo 7 le vieux qui       marche ce qui importe pour       la       le deux mille ans nous les oiseaux s’ouvrent       je m1       le nécessaire non  les trois ensembles est-ce parce que, petit, on le "patriote",  martin miguel vient station 4 : judas  le pendu tendresse du mondesi peu de il tente de déchiffrer, vedo la luna vedo le et je vois dans vos toute une faune timide veille branches lianes ronces quand il voit s’ouvrir,       ( dentelle : il avait présentation du pour angelo madame des forêts de chairs à vif paumes ainsi alfred…       parfoi    tu sais     quand  “la signification pour maguy giraud et nous avons affaire à de cher bernard  si, du nouveau leonardo rosa dans les horizons de boue, de       droite les cuivres de la symphonie il arriva que   maille 1 :que la cité de la musique ] heureux l’homme un jour nous avons dans l’effilé de réponse de michel démodocos... Ça a bien un       aujour certains soirs, quand je le 26 août 1887, depuis j’aime chez pierre       les la légende fleurie est       voyage       dans juste un « h&eacu 1 la confusion des pour daniel farioli poussant v.- les amicales aventures du  “... parler une     hélas, et ces       sur des voiles de longs cheveux       le       le       deux rêves de josué, la mort d’un oiseau.       pass&e deux nouveauté,       la  epître aux dans les carnets epuisement de la salle,       embarq ce qui aide à pénétrer le     une abeille de pour ma       chaque       m̵ le lent déferlement g. duchêne, écriture le de pareïs li seit la       la       dans li emperere s’est jusqu’à il y a mille fardeaux, mille       la patrick joquel vient de références : xavier le franchissement des j’ai en réserve pour frédéric bientôt, aucune amarre lorsqu’on connaît une très malheureux... a la libération, les       s̵ le 26 août 1887, depuis reprise du site avec la c’est la peur qui fait     sur la  ce mois ci : sub dernier vers aoi   le 10 décembre   marcel       le nice, le 18 novembre 2004     double le bulletin de "bribes   dits de lu le choeur des femmes de "la musique, c’est le       le merci au printemps des il y a tant de saints sur madame est toute la fonction,       fourmi dire que le livre est une cyclades, iii° la parol

Accueil > Personnalités > Rosa C.

Rosa C.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette