BRIBES EN LIGNE
il en est des noms comme du       sous       et tu sables mes parolesvous     rien j’écoute vos ce qui importe pour       é torna a sorrento ulisse torna       banlie a toi le don des cris qui     au couchant tes chaussures au bas de       &agrav dans les rêves de la       dans sous la pression des       coude le corps encaisse comme il pour julius baltazar 1 le douce est la terre aux yeux   né le 7 l’art n’existe a claude b.   comme   la production la vie est ce bruissement       fleur troisième essai et tout avait recleimet deu mult se placer sous le signe de la tentation du survol, à le "patriote", f tous les feux se sont ils s’étaient  il y a le le lourd travail des meules       les le pendu je meurs de soif 0 false 21 18 equitable un besoin sonnerait     quand douze (se fait terre se dentelle : il avait       quinze pure forme, belle muette, tout mon petit univers en cet article est paru madame est toute dans les carnets 13) polynésie       fourr& a propos d’une le geste de l’ancienne,       une jusqu’à il y a Éléments - dernier vers aoi pour martin       le       l̵ ….omme virginia par la cinq madame aux yeux     sur la pente et…  dits de suite de sculpter l’air : c’est pour moi le premier je me souviens de seul dans la rue je ris la     son       les       voyage mi viene in mentemi dernier vers aoi temps où le sang se il n’était qu’un   ciel !!!! comme c’est la poésie, à la raphaël       alla la littérature de quelque temps plus tard, de       object       bonhe merle noir  pour pour gilbert fragilité humaine.       la       allong   adagio   je ne faut-il pas vivre comme décembre 2001. merci à la toile de dernier vers aoi toutes ces pages de nos       marche mes pensées restent des voiles de longs cheveux il avait accepté     double « e ! malvais et si tu dois apprendre à dernier vers aoi ajout de fichiers sons dans même si   maille 1 :que l’éclair me dure, souvent je ne sais rien de suite du blasphème de       le coupé le sonà tous ces charlatans qui huit c’est encore à antoine simon 9       la voile de nuità la il souffle sur les collines     vers le soir préparation des josué avait un rythme       sur vous êtes sequence 6   le les petites fleurs des un jour, vous m’avez peinture de rimes. le texte     du faucon (josué avait lentement les oiseaux s’ouvrent       l̵       bien toute une faune timide veille pour le prochain basilic, (la       dans sur la toile de renoir, les gardien de phare à vie, au c’est vrai   iv    vers je rêve aux gorges samuelchapitre 16, versets 1 dernier vers aoi pour andrée le recueil de textes je suis occupé ces vos estes proz e vostre à cri et à la musique est le parfum de       glouss pas facile d’ajuster le le 26 août 1887, depuis l’impossible en ceste tere ad estet ja       l̵ libre de lever la tête       je me deuxième apparition de "si elle est       que   3   

les il pleut. j’ai vu la deuxième approche de 7) porte-fenêtre le travail de bernard des quatre archanges que rien n’est plus ardu et voici maintenant quelques pour maxime godard 1 haute je suis bien dans  ce qui importe pour antoine simon 16     extraire  référencem  improbable visage pendu ils avaient si longtemps, si si j’étais un       la carissimo ulisse,torna a le nécessaire non  “comment       reine errer est notre lot, madame, merci à marc alpozzo r.m.a toi le don des cris qui mon cher pétrarque, j’ai longtemps li quens oger cuardise l’heure de la tromper le néant dernier vers aoi   je ne peins pas avec quoi, cliquetis obscène des       dans cet univers sans dernier vers aoi   la baie des anges quand les eaux et les terres une autre approche de mais jamais on ne  un livre écrit       au la liberté s’imprime à les plus vieilles quelque chose halt sunt li pui e mult halt j’entends sonner les   anatomie du m et elle ose à peine marché ou souk ou       montag sur l’erbe verte si est dernier vers aoi maintenant il connaît le il ne reste plus que le   je n’ai jamais villa arson, nice, du 17       arauca antoine simon 6 rêve, cauchemar, comme une suite de tu le sais bien. luc ne la légende fleurie est deuxième suite je sais, un monde se   pour le prochain  dernières mises je désire un avec marc, nous avons ki mult est las, il se dort       dans une fois entré dans la on peut croire que martine la langue est intarissable       je bien sûr, il y eut  marcel migozzi vient de chaque automne les grande lune pourpre dont les art jonction semble enfin le texte qui suit est, bien af : j’entends       le madame dans l’ombre des f toutes mes de pa(i)smeisuns en est venuz "l’art est-il générations rm : nous sommes en antoine simon 12       le "le renard connaît à la mémoire de chaises, tables, verres,       dans inoubliables, les intendo... intendo !       ruelle granz fut li colps, li dux en       &  pour de références : xavier un besoin de couper comme de laure et pétrarque comme le vieux qui pour egidio fiorin des mots ce pays que je dis est pour maguy giraud et s’ouvre la où l’on revient a supposer quece monde tienne    au balcon karles se dort cum hume entr’els nen at ne pui mult est vassal carles de deuxième je déambule et suis   ces notes les dernières mieux valait découper       tourne que d’heures il n’est pire enfer que la force du corps, À perte de vue, la houle des  c’était jamais je n’aurais tandis que dans la grande mise en ligne d’un langues de plomba la antoine simon 23       pourqu quand les mots autre essai d’un …presque vingt ans plus    tu sais patrick joquel vient de le tissu d’acier elle réalise des antoine simon 30 pourquoi yves klein a-t-il antoine simon 15 j’ai changé le la prédication faite des quatre archanges que       fleure  les œuvres de l’homme est a grant dulur tendrai puis polenta pour m.b. quand je me heurte       la de la pour yves et pierre poher et dieu faisait silence, mais mise en ligne       aujour folie de josuétout est temps de pierres dans la l’existence n’est carissimo ulisse,torna a     longtemps sur       embarq pour michèle gazier 1       vu c’est le grand et ma foi, « 8° de dernier vers aoi il existe au moins deux       ( cinquième citationne     après des conserves ! jamais si entêtanteeurydice monde imaginal,     un mois sans du fond des cours et des dans un coin de nice, le samedi 26 mars, à 15  tu ne renonceras pas.       " macles et roulis photo 1 il en est des meurtrières. dans ce périlleux il n’y a pas de plus       &agrav       &n je m’étonne toujours de la   1) cette    en bel équilibre et sa   si vous souhaitez       sur le       devant les doigts d’ombre de neige les cuivres de la symphonie au rayon des surgelés antoine simon 17 des voix percent, racontent       au  monde rassemblé derniers À peine jetés dans le in the country       &agrav       bonheu voudrais je vous antoine simon 28 se reprendre. creuser son je dors d’un sommeil de j’ai relu daniel biga, nu(e), comme son nom dernier vers aoi       sur   j’ai souvent petites proses sur terre       aux toujours les lettres :       vaches spectacle de josué dit la bouche pure souffrance c’est une sorte de       je me       d&eacu       le     à sa langue se cabre devant le l’instant criblé la communication est les parents, l’ultime la parol

Accueil > Personnalités > Butor

Butor

Né en 1926 à Mons en Baroeul. Vit et travaille à proximité d’Annemasse et Genève (quand il ne court pas le monde)...

On trouvera des masses d’information à son sujet sur internet, en particulier sur wikipedia, remue.net, le site personnel de Michel Butor et l’extraordinaire dictionnaire d’Henri Desoubeaux.

Et dans ces Brbes :

 


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

info portfolio

Badin Butor, oeure croisée Michel Butor © M. Monticelli

titre documents joints

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette