BRIBES EN LIGNE
mes pensées restent       il si j’avais de son diaphane est le mot (ou carles li reis en ad prise sa tout est prêt en moi pour le passé n’est on peut croire que martine quelque chose À perte de vue, la houle des       force dernier vers aoi       " ce deuxième essai le dernier vers aoi d’abord l’échange des   je n’ai jamais a la femme au 7) porte-fenêtre le 19 novembre 2013, à la je m’étonne toujours de la       ce pour jean-louis cantin 1.- d’un côté  dans toutes les rues nice, le 8 octobre m1             sur nice, le 18 novembre 2004 une autre approche de de mes deux mains antoine simon 3       au chaque automne les edmond, sa grande       au lorsque martine orsoni jusqu’à il y a ecrire les couleurs du monde   jn 2,1-12 : 0 false 21 18 dernier vers aoi ils s’étaient ma chair n’est onzième il existe au moins deux pour michèle gazier 1) le lourd travail des meules quant carles oït la pour le prochain basilic, (la       la dentelle : il avait vertige. une distance essai de nécrologie, cinq madame aux yeux f le feu s’est avez-vous vu  hier, 17     [1]  fragilité humaine. dimanche 18 avril 2010 nous pour maguy giraud et station 5 : comment tandis que dans la grande   encore une apaches : ( ce texte a merci à la toile de       dans livre grand format en trois grant est la plaigne e large au seuil de l’atelier ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 6     à pierre ciel antoine simon 11 je ne saurais dire avec assez si tu es étudiant en comme ce mur blanc pour robert   en grec, morías       vu rare moment de bonheur, f tous les feux se sont quand vous serez tout …presque vingt ans plus dernier vers aoi       bien autre essai d’un   (dans le       arauca   que signifie c’était une 0 false 21 18 il s’appelait       retour       voyage a toi le don des cris qui       aujour       é pour martin j’ai perdu mon attendre. mot terrible. « h&eacu “dans le dessin       il depuis ce jour, le site "tu sais ce que c’est l’éclair me dure, " je suis un écorché vif.   douze (se fait terre se       sur dernier vers aoi       object  le livre, avec la vie humble chez les j’arrivais dans les  “... parler une       " (en regardant un dessin de il ne reste plus que le encore la couleur, mais cette  je signerai mon  jésus et si au premier jour il les enseignants : on préparait   tout est toujours en la galerie chave qui       midi     quand  si, du nouveau art jonction semble enfin suite du blasphème de       le dans le pain brisé son pour raphaël autres litanies du saint nom le recueil de textes faisant dialoguer les parents, l’ultime dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis vue à la villa tamaris très saintes litanies       la       dans si j’étais un dans ce pays ma mère   l’oeuvre vit son les durand : une     &nbs avant dernier vers aoi le géographe sait tout des voix percent, racontent pour yves et pierre poher et pour alain borer le 26 pour max charvolen 1) Être tout entier la flamme antoine simon 14  née à et la peur, présente dans la caverne primordiale deuxième approche de sequence 6   le le 23 février 1988, il diaphane est le outre la poursuite de la mise   un trois (mon souffle au matin       grappe la prédication faite "le renard connaît derniers assise par accroc au bord de temps où les coeurs passent .x. portes, ouverture d’une dernier vers aoi       dans       " dernier vers aoi je t’ai admiré, approche d’une in the country dernier vers aoi "nice, nouvel éloge de la pour mes enfants laure et béatrice machet vient de les installations souvent, li emperere s’est       s̵ rêve, cauchemar,       p&eacu       qui merci à marc alpozzo bribes en ligne a samuelchapitre 16, versets 1 et nous n’avons rien       object     double nous avons affaire à de maintenant il connaît le   (à poème pour bientôt, aucune amarre le grand combat :  l’écriture encore une citation“tu le corps encaisse comme il   saint paul trois ensevelie de silence, descendre à pigalle, se difficile alliage de       bonhe heureuse ruine, pensait       les pour martine, coline et laure à la bonne la route de la soie, à pied,       sur le     nous o tendresses ô mes la poésie, à la madame est la reine des hans freibach : dire que le livre est une il arriva que et  riche de mes       sur pas de pluie pour venir 1-nous sommes dehors.     dans la ruela  on peut passer une vie (ô fleur de courge... À peine jetés dans le    7 artistes et 1 quand c’est le vent qui     hélas, c’est une sorte de torna a sorrento ulisse torna  les trois ensembles mouans sartoux. traverse de       la       st pour michèle petites proses sur terre la danse de etudiant à toute trace fait sens. que  un livre écrit “le pinceau glisse sur (la numérotation des  improbable visage pendu   pour théa et ses soudain un blanc fauche le c’est la peur qui fait raphaËl     les provisions mult est vassal carles de pour lee les lettres ou les chiffres     chambre       m̵ le "patriote", avant propos la peinture est ] heureux l’homme pour gilbert 1 au retour au moment il en est des meurtrières. madame est toute a propos de quatre oeuvres de raphaël des conserves ! d’ eurydice ou bien de "je me tais. pour taire. la bouche pure souffrance j’ai en réserve de sorte que bientôt douce est la terre aux yeux premier vers aoi dernier le glacis de la mort    si tout au long ma mémoire ne peut me       un « 8° de granz est li calz, si se ne faut-il pas vivre comme le ciel de ce pays est tout antoine simon 23       embarq certains soirs, quand je sous l’occupation rossignolet tu la   entrons antoine simon 22   pour le prochain     son       la vous avez de prime abord, il     " écoute, josué, le coquillage contre  hors du corps pas quando me ne so itu pe la littérature de (de)lecta lucta   f toutes mes moi cocon moi momie fuseau       b&acir     ton       sur madame chrysalide fileuse       la       fourr&    courant macles et roulis photo 4 la terre a souvent tremblé il n’était qu’un sauvage et fuyant comme macles et roulis photo 6 janvier 2002 .traverse a la libération, les juste un mot pour annoncer       apr&eg  au mois de mars, 1166   au milieu de et si tu dois apprendre à       pass&e (elle entretenait cet article est paru dans le       sur « e ! malvais ce qui importe pour normalement, la rubrique antoine simon 27       deux       longte il y a dans ce pays des voies equitable un besoin sonnerait       et tu f le feu m’a pas sur coussin d’air mais le 26 août 1887, depuis 1) la plupart de ces le soleil n’est pas un trait gris sur la le bulletin de "bribes       le     longtemps sur  avec « a la       baie macles et roulis photo 7       une   nous sommes a supposer quece monde tienne   dits de traquer quai des chargeurs de   la baie des anges sixième   voici donc la tu le saiset je le vois coupé le sonà f qu’il vienne, le feu dix l’espace ouvert au alocco en patchworck ©  pour le dernier jour dernier vers aoi la tentation du survol, à accoucher baragouiner l’homme est ce monde est semé clere est la noit e la À max charvolen et       &ccedi et ces abstraction voir figuration toujours les lettres : dernier vers aoi madame dans l’ombre des dans ma gorge       m̵       le une fois entré dans la carles respunt :     vers le soir madame, on ne la voit jamais nous avancions en bas de   ces sec erv vre ile je désire un la parol

Accueil > Personnalités > Noël

Noël


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette