BRIBES EN LIGNE
deux mille ans nous c’est pour moi le premier li emperere s’est deux nouveauté,       &agrav a claude b.   comme (À l’église mise en ligne il n’y a pas de plus pour m.b. quand je me heurte la lecture de sainte pour ma       &agrav       retour les dessins de martine orsoni l’éclair me dure,     le       le marché ou souk ou neuf j’implore en vain f le feu s’est pour michèle gazier 1       descen la communication est a supposer quece monde tienne       fleur Être tout entier la flamme macao grise marcel alocco a si j’étais un l’ami michel pluies et bruines, travail de tissage, dans premier essai c’est sous la pression des   lancinant ô lancinant  la lancinante f tous les feux se sont à sylvie frères et chercher une sorte de il y a tant de saints sur tromper le néant antoine simon 13 i mes doigts se sont ouverts       la pour andré mieux valait découper zacinto dove giacque il mio 1-nous sommes dehors.       bonhe la pureté de la survie. nul rossignolet tu la derniers vers sun destre  il y a le tout le problème       glouss et si tu dois apprendre à gardien de phare à vie, au       longte c’est un peu comme si,       sur a propos de quatre oeuvres de la bouche pleine de bulles quelques autres ce qu’un paysage peut ( ce texte a       apr&eg il existe deux saints portant la mort, l’ultime port, du fond des cours et des  improbable visage pendu       soleil  dernier salut au       &agrav       il vous deux, c’est joie et dans ce pays ma mère temps de cendre de deuil de de la il aurait voulu être « e ! malvais tout mon petit univers en  “la signification la mort d’un oiseau. bel équilibre et sa « voici   un vendredi etudiant à la danse de       pour   ces notes granz est li calz, si se au programme des actions la chaude caresse de       banlie fin première la littérature de les avenues de ce pays elle ose à peine eurydice toujours nue à       grimpa       ma pour raphaël f le feu s’est pour yves et pierre poher et vous avez le coquillage contre quai des chargeurs de je dors d’un sommeil de attendre. mot terrible. ouverture de l’espace journée de dernier vers doel i avrat, prenez vos casseroles et   dits de quatre si la mer s’est merci à marc alpozzo madame aux rumeurs       dans et que vous dire des       sur écrirecomme on se 1 au retour au moment dans le monde de cette       ( ki mult est las, il se dort le "patriote", dernier vers aoi dernier vers aoi max charvolen, martin miguel j’ai parlé saluer d’abord les plus c’est extrêmement clers fut li jurz e li la légende fleurie est a christiane j’ai perdu mon f toutes mes le texte qui suit est, bien encore une citation“tu là, c’est le sable et   au milieu de se placer sous le signe de       &n comme un préliminaire la au matin du madame est la reine des les grands       droite un besoin de couper comme de l’impression la plus voici des œuvres qui, le pour jacqueline moretti, l’erbe del camp, ki   pour adèle et a grant dulur tendrai puis     extraire carissimo ulisse,torna a equitable un besoin sonnerait je sais, un monde se il tente de déchiffrer,    nous deuxième   3   

les préparation des     m2 &nbs r.m.a toi le don des cris qui nice, le 8 octobre autre petite voix     une abeille de passet li jurz, la noit est pour helmut li quens oger cuardise quand vous serez tout       sur       bruyan       au et il fallait aller debout       l̵ le tissu d’acier sous l’occupation       en i en voyant la masse aux une il faut dire les la rencontre d’une dernier vers aoi les étourneaux ! il y a dans ce pays des voies     " écoute, josué, merci à la toile de je t’enlace gargouille       &n ecrire sur quand nous rejoignons, en   est-ce que       alla le passé n’est il avait accepté       é pour mon épouse nicole c’est la peur qui fait le scribe ne retient il arriva que paysage de ta tombe  et dernier vers aoi aucun hasard si se martin miguel art et clers est li jurz et li chaises, tables, verres, c’est parfois un pays cliquetis obscène des deuxième essai pur ceste espee ai dulor e coupé le sonà       dans j’ai changé le je rêve aux gorges je serai toujours attentif à l’art c’est la       qui       midi des voiles de longs cheveux ici. les oiseaux y ont fait       ruelle je n’ai pas dit que le aux george(s) (s est la je découvre avant toi ce jour-là il lui " je suis un écorché vif.     les provisions les oiseaux s’ouvrent antoine simon 18 jamais je n’aurais face aux bronzes de miodrag rm : nous sommes en       au pour egidio fiorin des mots l’homme est   six formes de la       les     surgi normal 0 21 false fal       au c’est une sorte de antoine simon 9       sur et ma foi, de profondes glaouis       d&eacu archipel shopping, la pour marcel pour mireille et philippe rm : d’accord sur dernier vers aoi     après       force assise par accroc au bord de heureuse ruine, pensait       en nous avons affaire à de    de femme liseuse temps de bitume en fusion sur carles respunt : dans le pain brisé son       l̵       p&eacu poème pour à l’impossible livre grand format en trois on trouvera la video mult ben i fierent franceis e macles et roulis photo 7 ce va et vient entre démodocos... Ça a bien un envoi du bulletin de bribes la galerie chave qui ajout de fichiers sons dans       baie dernier vers aoi ne pas négocier ne (de)lecta lucta   (elle entretenait tout est possible pour qui       la pour qui veut se faire une  l’écriture sixième l’une des dernières ma voix n’est plus que       deux madame dans l’ombre des monde imaginal,       un     pourquoi mon cher pétrarque,       pav&ea je suis celle qui trompe dernier vers aoi       ...mai  tu vois im font chier     longtemps sur dernier vers que mort       fourr& sors de mon territoire. fais jouer sur tous les tableaux     son c’est ici, me dernier vers aoi       dans   le 10 décembre antoine simon 16 …presque vingt ans plus   maille 1 :que     du faucon ainsi alfred… qu’est-ce qui est en    il 0 false 21 18       apr&eg     [1]  antoine simon 30     chant de       fourmi fragilité humaine. etait-ce le souvenir dans ce périlleux trois (mon souffle au matin "je me tais. pour taire. si elle est belle ? je   j’ai souvent le galop du poème me quelque temps plus tard, de titrer "claude viallat, montagnesde pour maxime godard 1 haute  c’était       les f j’ai voulu me pencher  le "musée       voyage l’attente, le fruit j’entends sonner les       dans régine robin, dernier vers aoi 1) la plupart de ces antoine simon 31   tout est toujours en c’est le grand trois tentatives desesperees  dernières mises au lecteur voici le premier janvier 2002 .traverse la fraîcheur et la 1- c’est dans "si elle est 1.- les rêves de premier vers aoi dernier tous feux éteints. des a dix sept ans, je ne savais "et bien, voilà..." dit dans les carnets la liberté s’imprime à mougins. décembre des quatre archanges que du bibelot au babilencore une       &eacut lorsqu’on connaît une le géographe sait tout c’est la distance entre     pluie du essai de nécrologie, pour le prochain basilic, (la       le patrick joquel vient de antoine simon 2 on cheval le travail de bernard j’écoute vos au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi s’égarer on À la loupe, il observa "moi, esclave" a clquez sur       (    au balcon le temps passe dans la antoine simon 15 ce qui fait tableau : ce Éléments - la parol

Accueil > Personnalités > Bablon

Bablon

Né en 1977 à Chaumont... Vit et travaille à Marseille.... en ce moment... Son premier manuscrit, Perfection, que les éditions de l’Amourier m’avaient donné en lecture, a immédiatement fait choc en moi. De nos premiers échanges je garde le souvenir de tensions extrêmes. Il faudra que nous racontions ça un jour. Un écrivain rare. A coup sûr... Il est de ces quelques uns qui écrivent ce que l’on aurait aimé écrire. De ceux qui nous donnent les objets littéraires, la langue peut-être, dont nous avons besoin.

On trouvera de très nombreuses informations sur son site

Parmi les sites qui défendent son travail, Sitaudis

 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette