BRIBES EN LIGNE
      le autre petite voix inoubliables, les derniers il ne reste plus que le au commencement était de pa(i)smeisuns en est venuz jouer sur tous les tableaux v.- les amicales aventures du dans le pain brisé son ainsi va le travail de qui       sur pour michèle aueret       je d’ eurydice ou bien de r.m.a toi le don des cris qui la vie est ce bruissement 1. il se trouve que je suis 1 au retour au moment des quatre archanges que       st la gaucherie à vivre, une autre approche de passent .x. portes, madame, c’est notre un trait gris sur la ce paysage que tu contemplais pour jean-louis cantin 1.- et encore  dits dans les hautes herbes       p&eacu dernier vers aoi       je la lecture de sainte temps de pierres recleimet deu mult s’ouvre la       la       quand tout à fleur d’eaula danse poussées par les vagues pour andré  dans le livre, le troisième essai       grimpa la fonction, dernier vers aoi   la liberté de l’être les dernières     oued coulant les grands    tu sais jusqu’à il y a  si, du nouveau pour jean-marie simon et sa       au       et tu coupé le sonà dernier vers aoi iv.- du livre d’artiste       au       voyage pour marcel antoine simon 22 charogne sur le seuilce qui       maquis       montag  c’était et c’était dans rêve, cauchemar, troisième essai et en 1958 ben ouvre à il semble possible à sylvie quand les eaux et les terres       dans max charvolen, martin miguel tromper le néant l’instant criblé antoine simon 23 antoine simon 2 les doigts d’ombre de neige       sur montagnesde carles li reis en ad prise sa antoine simon 14 le temps passe si vite, "si elle est       &agrav mougins. décembre l’éclair me dure,       "       dans le coeur du       dans j’écoute vos la bouche pleine de bulles jamais je n’aurais carissimo ulisse,torna a cinq madame aux yeux  “ce travail qui   on n’est « 8° de approche d’une où l’on revient       coude f tous les feux se sont cet univers sans       en un le franchissement des heureuse ruine, pensait seins isabelle boizard 2005       la sors de mon territoire. fais issent de mer, venent as abstraction voir figuration avant dernier vers aoi je reviens sur des onze sous les cercles cette machine entre mes c’était une preambule – ut pictura sous l’occupation dans les carnets       les pour mireille et philippe coupé en deux quand       deux mon travail est une mes pensées restent (ma gorge est une vous dites : "un mieux valait découper antoine simon 11 lorsque martine orsoni hans freibach : le lent déferlement      &       ...mai traquer ce n’est pas aux choses la poésie, à la bientôt, aucune amarre sequence 6   le       " rien n’est plus ardu     après dans le patriote du 16 mars antoine simon 5 à cri et à dieu faisait silence, mais a la fin il ne resta que 1257 cleimet sa culpe, si clers est li jurz et li temps où les coeurs errer est notre lot, madame, et ces madame des forêts de pour jacqueline moretti, antoine simon 19       su c’est pour moi le premier de la dernier vers aoi  de même que les   au milieu de       vu    de femme liseuse la réserve des bribes  monde rassemblé « e ! malvais   si vous souhaitez des voix percent, racontent         or       le ce texte se présente l’heure de la références : xavier     [1]  j’ai travaillé     le cygne sur 1 la confusion des pour qui veut se faire une sauvage et fuyant comme béatrice machet vient de et je vois dans vos   encore une  les éditions de de profondes glaouis couleur qui ne masque pas dessiner les choses banales       quinze       m̵ un soir à paris au il y a des objets qui ont la       au et nous n’avons rien n’ayant pas josué avait un rythme quelques textes   1) cette (en regardant un dessin de la chaude caresse de dernier vers aoi   "tu sais ce que c’est quatrième essai rares les oiseaux s’ouvrent ki mult est las, il se dort lancinant ô lancinant antoine simon 13 mais jamais on ne       marche quel étonnant       dans arbre épanoui au ciel       la       le le tissu d’acier toute une faune timide veille nu(e), comme son nom ne pas négocier ne immense est le théâtre et au lecteur voici le premier et ma foi,       " le ciel est clair au travers vous deux, c’est joie et  je signerai mon "le renard connaît quai des chargeurs de premier essai c’est bruno mendonça   est-ce que il n’était qu’un une il faut dire les l’existence n’est la mastication des souvent je ne sais rien de       au antoine simon 17 j’oublie souvent et outre la poursuite de la mise entr’els nen at ne pui       midi martin miguel art et   pour le prochain cet article est paru dans le au seuil de l’atelier tandis que dans la grande ecrire sur il y a dans ce pays des voies       l̵ j’ai changé le pure forme, belle muette, ] heureux l’homme raphaËl   la baie des anges       pav&ea et…  dits de c’est extrêmement villa arson, nice, du 17 que reste-t-il de la présentation du normalement, la rubrique exacerbé d’air ma mémoire ne peut me       jardin 13) polynésie antoine simon 15 il est le jongleur de lui la rencontre d’une pour jean marie pur ceste espee ai dulor e de sorte que bientôt nous serons toujours ces       longte glaciation entre       grappe juste un   pour théa et ses l’ami michel le 15 mai, à ensevelie de silence,    regardant À l’occasion de on trouvera la video monde imaginal, tout le problème       la accorde ton désir à ta madame est une torche. elle       sabots buttati ! guarda&nbs nouvelles mises en la liberté s’imprime à fin première c’est la chair pourtant « amis rollant, de je suis occupé ces je suis dans les écroulements       sur sables mes parolesvous pour raphaël marie-hélène 0 false 21 18       voyage nos voix       sous thème principal : "la musique, c’est le dix l’espace ouvert au agnus dei qui tollis peccata lu le choeur des femmes de le lourd travail des meules la force du corps, c’est parfois un pays leonardo rosa bien sûrla dernier vers aoi le recueil de textes   nous sommes   un vendredi   anatomie du m et       reine il ne s’agit pas de   légendes de michel j’ai donc maintenant il connaît le libre de lever la tête il aurait voulu être dernier vers aoi macles et roulis photo 1 le proche et le lointain pour jacky coville guetteurs de l’autre la terre nous j’arrivais dans les encore la couleur, mais cette le temps passe dans la l’impression la plus peinture de rimes. le texte       une pour yves et pierre poher et madame, on ne la voit jamais antoine simon 10 pour maguy giraud et deuxième approche de le coquillage contre antoine simon 21       sur     sur la pente le lent tricotage du paysage je dors d’un sommeil de dernier vers aoi normal 0 21 false fal       force  les trois ensembles (la numérotation des percey priest lakesur les     pluie du ne faut-il pas vivre comme les durand : une chaque automne les c’est la peur qui fait deux ajouts ces derniers station 5 : comment genre des motsmauvais genre       l̵       et je suis bien dans pour max charvolen 1) Être tout entier la flamme o tendresses ô mes       l̵ si tu es étudiant en   dits de la fraîcheur et la ajout de fichiers sons dans dans les carnets       sur       le       fleure fontelucco, 6 juillet 2000     tout autour pour andré nécrologie 0 false 21 18  pour le dernier jour macao grise     les fleurs du karles se dort cum hume la parol

Accueil > Personnalités > Bablon

Bablon

Né en 1977 à Chaumont... Vit et travaille à Marseille.... en ce moment... Son premier manuscrit, Perfection, que les éditions de l’Amourier m’avaient donné en lecture, a immédiatement fait choc en moi. De nos premiers échanges je garde le souvenir de tensions extrêmes. Il faudra que nous racontions ça un jour. Un écrivain rare. A coup sûr... Il est de ces quelques uns qui écrivent ce que l’on aurait aimé écrire. De ceux qui nous donnent les objets littéraires, la langue peut-être, dont nous avons besoin.

On trouvera de très nombreuses informations sur son site

Parmi les sites qui défendent son travail, Sitaudis

 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette