BRIBES EN LIGNE
mise en ligne le bulletin de "bribes de toutes les toutes ces pages de nos dernier vers aoi pour helmut rm : d’accord sur huit c’est encore à immense est le théâtre et ce texte se présente 1 la confusion des quand c’est le vent qui madame chrysalide fileuse c’est ici, me la force du corps, elle ose à peine dans l’effilé de pour frédéric je découvre avant toi descendre à pigalle, se antoine simon 30 vous avez  l’exposition  du fond des cours et des pour michèle gazier 1) station 4 : judas  beaucoup de merveilles       sur ouverture de l’espace r.m.a toi le don des cris qui voudrais je vous station 7 : as-tu vu judas se pour martin temps où les coeurs je serai toujours attentif à       au À perte de vue, la houle des aucun hasard si se le numéro exceptionnel de il existe deux saints portant reflets et echosla salle à propos des grands  “ne pas après la lecture de premier vers aoi dernier 13) polynésie       pourqu   un vendredi je n’ai pas dit que le pour ici. les oiseaux y ont fait je ne sais pas si trois (mon souffle au matin faisant dialoguer chairs à vif paumes j’ai relu daniel biga, titrer "claude viallat,       ( madame des forêts de toujours les lettres : il existe au moins deux dernier vers aoi c’est seulement au sous l’occupation       "     faisant la apaches : décembre 2001.       il À peine jetés dans le s’ouvre la les dernières karles se dort cum hume une fois entré dans la josué avait un rythme       et  “... parler une       &agrav       le   ces sec erv vre ile     l’é un jour, vous m’avez       &ccedi a dix sept ans, je ne savais       grappe gardien de phare à vie, au (de)lecta lucta   un trait gris sur la une il faut dire les À max charvolen et martin i.- avaler l’art par       midi       vu       " pour andrée allons fouiller ce triangle  l’écriture dans le pays dont je vous       ce l’une des dernières antoine simon 31       &agrav     surgi       pour f le feu est venu,ardeur des in the country nous serons toujours ces macles et roulis photo 7 trois tentatives desesperees Éléments - merci au printemps des il semble possible mille fardeaux, mille et que vous dire des       les vous deux, c’est joie et vue à la villa tamaris pour philippe     chambre       fourmi a grant dulur tendrai puis     oued coulant le "patriote", quel étonnant marie-hélène bal kanique c’est la fraîcheur et la       au tous feux éteints. des À l’occasion de normalement, la rubrique mi viene in mentemi et c’était dans le scribe ne retient (ô fleur de courge... la bouche pure souffrance je suis bien dans  on peut passer une vie viallat © le château de     pourquoi charogne sur le seuilce qui on peut croire que martine    il quand vous serez tout a supposer quece monde tienne af : j’entends seins isabelle boizard 2005 leonardo rosa dans un coin de nice,       sur       retour à la mémoire de de pareïs li seit la dernier vers aoi       en un lorsqu’on connaît une préparation des       le suite du blasphème de j’ai travaillé       s̵ pour andré le vieux qui fin première sixième vedo la luna vedo le la légende fleurie est à sylvie dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en les installations souvent, et si au premier jour il religion de josué il je ne peins pas avec quoi, pas sur coussin d’air mais       dans il faut aller voir   ces notes les plus terribles en cet anniversaire, ce qui à clers fut li jurz e li  “ce travail qui       en cet article est paru le franchissement des   né le 7 pour egidio fiorin des mots autre essai d’un       sur qu’est-ce qui est en antoine simon 26 d’abord l’échange des       apr&eg rimbaud a donc martin miguel art et il était question non       l̵ sainte marie, archipel shopping, la       voyage je meurs de soif le texte qui suit est, bien il faut laisser venir madame nu(e), comme son nom j’ai parlé le coquillage contre cet univers sans deux mille ans nous si tu es étudiant en l’art n’existe      &     double les dieux s’effacent   l’oeuvre vit son elle disposait d’une   si vous souhaitez       un f le feu m’a paien sunt morz, alquant     " jamais si entêtanteeurydice les lettres ou les chiffres       d&eacu    nous       reine la terre nous dernier vers aoi dans les hautes herbes ….omme virginia par la le ciel de ce pays est tout       dans il en est des noms comme du je reviens sur des       sur le pour michèle dernier vers aoi   raphaël tu le sais bien. luc ne       au les étourneaux ! madame est la reine des se reprendre. creuser son je rêve aux gorges pour raphaël la bouche pleine de bulles   dits de lorsque martine orsoni       sous assise par accroc au bord de l’éclair me dure, la vie est dans la vie. se heureuse ruine, pensait       apparu pour maguy giraud et mon travail est une montagnesde macles et roulis photo pour martine la question du récit pas de pluie pour venir pour nicolas lavarenne ma jamais je n’aurais       cerisi Être tout entier la flamme raphaël mieux valait découper grande lune pourpre dont les     rien moisissures mousses lichens mesdames, messieurs, veuillez       neige là, c’est le sable et pour jacqueline moretti, aux barrières des octrois (josué avait travail de tissage, dans pour maxime godard 1 haute raphaËl histoire de signes .       avant cinq madame aux yeux vous dites : "un dire que le livre est une     de rigoles en À max charvolen et ajout de fichiers sons dans a christiane       neige le glacis de la mort       pass&e dans l’innocence des issent de mer, venent as une errance de dans les carnets  dernières mises présentation du       la 1 au retour au moment l’impression la plus       parfoi s’égarer on tromper le néant avant dernier vers aoi a la libération, les       nuage pour mireille et philippe agnus dei qui tollis peccata cliquetis obscène des     dans la ruela où l’on revient ainsi alfred…   est-ce que ce poème est tiré du vous n’avez je t’enlace gargouille dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.-   pour le prochain   3   

les  mise en ligne du texte antoine simon 3       cette       ce pour m.b. quand je me heurte écrirecomme on se j’ai ajouté       b&acir dernier vers aoi   (dans le toutefois je m’estimais  si, du nouveau       dans (elle entretenait dessiner les choses banales marché ou souk ou dieu faisait silence, mais       magnol des quatre archanges que     depuis       au (ma gorge est une ] heureux l’homme le grand combat : bernard dejonghe... depuis tes chaussures au bas de  pour jean le       glouss       gentil sixième chaises, tables, verres,       &agrav troisième essai et mult est vassal carles de       le se placer sous le signe de pour robert de l’autre dernier vers aoi et tout avait ainsi va le travail de qui à propos “la le 15 mai, à « pouvez-vous le samedi 26 mars, à 15 eurydice toujours nue à 0 false 21 18 1257 cleimet sa culpe, si grant est la plaigne e large et si tu dois apprendre à de mes deux mains il avait accepté il ne sait rien qui ne va l’attente, le fruit antoine simon 2    7 artistes et 1 ma chair n’est       &n (josué avait lentement       j̵       force ma voix n’est plus que       descen       au       dans temps où le sang se les textes mis en ligne       ( bien sûr, il y eut dernier vers aoi       m̵ a la femme au laure et pétrarque comme   on n’est la parol

Accueil > Personnalités > Borghesi

Borghesi

Graziella Borghesi, née en Italie, à Villanova di Bagnacavallo, près de Ravenne. Peintre et graveur, vit et travaille actuellement en Itlaie.

Mentionnée dans de nombreux sites.

Dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette