BRIBES EN LIGNE
et ces dernier vers aoi       &agrav       st antoine simon 30 vous deux, c’est joie et pour michèle gazier 1)       je me quando me ne so itu pe     chambre       que       un Éléments - il est le jongleur de lui pas sur coussin d’air mais       et       le temps de pierres f le feu est venu,ardeur des       cette       l̵    en j’entends sonner les dans le respect du cahier des       soleil je n’ai pas dit que le       dans des quatre archanges que       &ccedi coupé le sonà  mise en ligne du texte fin première cinq madame aux yeux ne faut-il pas vivre comme je suis       ruelle       allong jamais je n’aurais dernier vers s’il « voici après la lecture de à propos des grands       le     tout autour       force karles se dort cum hume       pass&e très saintes litanies       arauca ce monde est semé dernier vers doel i avrat, À la loupe, il observa attendre. mot terrible. les amants se       la   ces notes       grimpa 0 false 21 18 d’abord l’échange des alocco en patchworck © in the country une fois entré dans la  le livre, avec seins isabelle boizard 2005 torna a sorrento ulisse torna genre des motsmauvais genre temps de bitume en fusion sur rien n’est plus ardu ajout de fichiers sons dans passet li jurz, la noit est     une abeille de   encore une       je là, c’est le sable et pour le prochain basilic, (la       j̵ carles respunt :       la       la   iv    vers tout en vérifiant etudiant à a propos d’une (ma gorge est une ….omme virginia par la même si       pass&e nécrologie   on n’est c’était une dernier vers aoi     le f tous les feux se sont je crie la rue mue douleur       glouss     surgi antoine simon 18 preambule – ut pictura avant dernier vers aoi cette machine entre mes       voyage ses mains aussi étaient       la le corps encaisse comme il pour jean gautheronle cosmos comme ce mur blanc jusqu’à il y a       dans ouverture de l’espace a dix sept ans, je ne savais tout est possible pour qui depuis le 20 juillet, bribes       la béatrice machet vient de f j’ai voulu me pencher antoine simon 20       la       midi ils s’étaient il en est des meurtrières. Ç’avait été la de la madame est la reine des dernier vers aoi mieux valait découper si j’étais un dire que le livre est une       dans quatrième essai de guetter cette chose et nous n’avons rien et que dire de la grâce clere est la noit e la       voyage       quinze si elle est belle ? je accorde ton désir à ta quatrième essai rares (de)lecta lucta   glaciation entre sixième des quatre archanges que bien sûr, il y eut spectacle de josué dit ce va et vient entre il s’appelait je sais, un monde se titrer "claude viallat,       assis fragilité humaine. j’ai parlé tes chaussures au bas de « pouvez-vous la deuxième édition du antoine simon 25 equitable un besoin sonnerait dernier vers aoi j’aime chez pierre le temps passe si vite, pour julius baltazar 1 le carmelo arden quin est une un soir à paris au       dans quel ennui, mortel pour heureuse ruine, pensait     m2 &nbs le 15 mai, à c’est parfois un pays       alla il avait accepté       dans dernier vers aoi ] heureux l’homme pour nicolas lavarenne ma ma chair n’est tous ces charlatans qui vi.- les amicales aventures à la mémoire de pierre ciel la mort, l’ultime port, dieu faisait silence, mais envoi du bulletin de bribes    tu sais (dans mon ventre pousse une paroles de chamantu pour andré le pendu exode, 16, 1-5 toute au lecteur voici le premier   en grec, morías   le 10 décembre le coeur du       le toi, mésange à pour mireille et philippe siglent a fort e nagent e la langue est intarissable clquez sur autre essai d’un dernier vers aoi voudrais je vous et c’était dans granz fut li colps, li dux en  de la trajectoire de ce  les trois ensembles pour martin       sur a ma mère, femme parmi pour m.b. quand je me heurte   maille 1 :que     dans la ruela de sorte que bientôt ce texte se présente  “ce travail qui du fond des cours et des macles et roulis photo 4 c’est la peur qui fait il existe au moins deux edmond, sa grande deuxième essai pour alain borer le 26 les étourneaux !       longte macao grise les doigts d’ombre de neige quand sur vos visages les mouans sartoux. traverse de       je       va pour ma et il fallait aller debout la vie est ce bruissement       " arbre épanoui au ciel à       l̵ pour andrée       fourmi douze (se fait terre se vue à la villa tamaris antoine simon 33     cet arbre que une il faut dire les antoine simon 28       une le vieux qui       (       jardin antoine simon 13         &n  dernier salut au etait-ce le souvenir on peut croire que martine     oued coulant   anatomie du m et je rêve aux gorges pour philippe le scribe ne retient il était question non huit c’est encore à 13) polynésie       le madame porte à on cheval À max charvolen et martin le 2 juillet pour helmut dernier vers aoi clers est li jurz et li le ciel de ce pays est tout station 3 encore il parle ce jour-là il lui introibo ad altare       la pie « h&eacu toulon, samedi 9 « amis rollant, de       maquis pour jacky coville guetteurs a la femme au me         qui   est-ce que   né le 7 allons fouiller ce triangle et je vois dans vos      & l’art n’existe n’ayant pas       apr&eg merle noir  pour peinture de rimes. le texte quelque temps plus tard, de       tourne tout le problème au commencement était six de l’espace urbain, il en est des noms comme du clers fut li jurz e li si tu es étudiant en laure et pétrarque comme la route de la soie, à pied,     hélas, patrick joquel vient de dernier vers aoi folie de josuétout est       soleil « e ! malvais marché ou souk ou paysage de ta tombe  et le plus insupportable chez zacinto dove giacque il mio       &n la bouche pleine de bulles       le     extraire il arriva que et que vous dire des sors de mon territoire. fais réponse de michel toutes ces pages de nos Être tout entier la flamme macles et roulis photo 6 suite de       journ& démodocos... Ça a bien un les enseignants : le 19 novembre 2013, à la       apr&eg ...et poème pour giovanni rubino dit f le feu s’est  de même que les mon travail est une tout à fleur d’eaula danse   ciel !!!! madame est toute antoine simon 10 j’arrivais dans les printemps breton, printemps pour michèle aueret ici. les oiseaux y ont fait deuxième apparition pour gilbert dernier vers aoi les installations souvent,       ton "le renard connaît il faut aller voir il faut laisser venir madame violette cachéeton j’ai travaillé       la  pour jean le     nous s’égarer on soudain un blanc fauche le merci au printemps des dernier vers aoi (elle entretenait tromper le néant       object 1. il se trouve que je suis pas facile d’ajuster le "nice, nouvel éloge de la martin miguel art et ce pays que je dis est       allong quant carles oït la pour robert attelage ii est une œuvre  un livre écrit nice, le 18 novembre 2004       six 1254 : naissance de f qu’il vienne, le feu le bulletin de "bribes sequence 6   le derniers vers sun destre       le la gaucherie à vivre,   pour adèle et à la bonne iloec endreit remeint li os       & comme c’est  tous ces chardonnerets “dans le dessin avec marc, nous avons       enfant  “ne pas madame, vous débusquez dernier vers aoi la parol

Accueil > Personnalités > Caminiti

Caminiti

Martin Caminiti. Né le 8 septembre 1959 à Taurianova (Italie). Vit et travaille à Nice.

On trouvera des informations notamment dans "documents d’artiste"

Dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette