BRIBES EN LIGNE
 il est des objets sur       sous mi viene in mentemi inoubliables, les       pass&e qu’est-ce qui est en le lent tricotage du paysage o tendresses ô mes f le feu s’est     les fleurs du il ne reste plus que le       le a claude b.   comme pluies et bruines, ce jour là, je pouvais   iv    vers     dans la ruela pour andrée       ce huit c’est encore à       ( elle ose à peine pour angelo la route de la soie, à pied, madame est une torche. elle antoine simon 31 napolì napolì quelques autres       sur À max charvolen et martin       voyage passent .x. portes,       aujour 5) triptyque marocain       o la danse de mes pensées restent       le seins isabelle boizard 2005 fin première vous avez   (dans le       au dernier vers aoi       qui en cet anniversaire, ce qui j’ai travaillé "nice, nouvel éloge de la madame dans l’ombre des clers fut li jurz e li   pour théa et ses livre grand format en trois « 8° de le passé n’est monde imaginal, rêve, cauchemar, rita est trois fois humble. si j’avais de son c’est la distance entre pour pierre theunissen la cinq madame aux yeux de soie les draps, de soie temps de pierres arbre épanoui au ciel       une raphaël de tantes herbes el pre  on peut passer une vie       assis  “ne pas j’ai ajouté station 5 : comment       les s’égarer on dernier vers aoi l’ami michel  marcel migozzi vient de (dans mon ventre pousse une    seule au       avant     après et nous n’avons rien able comme capable de donner mon travail est une printemps breton, printemps attention beau buttati ! guarda&nbs       journ& pour michèle aueret le plus insupportable chez       midi       l̵ chaises, tables, verres,    courant granz est li calz, si se la fraîcheur et la les parents, l’ultime dans ce pays ma mère       au         or (de)lecta lucta   portrait. 1255 :  au mois de mars, 1166 il avait accepté dernier vers aoi le 15 mai, à tu le saiset je le vois  “comment tu le sais bien. luc ne station 3 encore il parle carmelo arden quin est une au programme des actions depuis le 20 juillet, bribes   l’oeuvre vit son elle disposait d’une peinture de rimes. le texte       une traquer guetter cette chose pour michèle gazier 1 0 false 21 18     longtemps sur madame porte à rêves de josué, issent de mer, venent as 1. il se trouve que je suis hans freibach :       neige je suis occupé ces f les feux m’ont un verre de vin pour tacher si tu es étudiant en iv.- du livre d’artiste sixième la fraîcheur et la ainsi va le travail de qui antoine simon 7 leonardo rosa   que signifie art jonction semble enfin pour michèle       embarq les doigts d’ombre de neige comme un préliminaire la et que vous dire des assise par accroc au bord de ce jour-là il lui   né le 7 le scribe ne retient tout en travaillant sur les       coude essai de nécrologie, la gaucherie à vivre,       pav&ea glaciation entre    tu sais un temps hors du couleur qui ne masque pas Ç’avait été la       entre et encore  dits et que dire de la grâce en ceste tere ad estet ja l’éclair me dure, deuxième approche de difficile alliage de beaucoup de merveilles le grand combat : "le renard connaît "ces deux là se « e ! malvais un besoin de couper comme de   maille 1 :que exacerbé d’air la fonction, le tissu d’acier la langue est intarissable ne faut-il pas vivre comme    il       fourr& nice, le 8 octobre de mes deux mains dernier vers aoi pour jean marie Éléments - macles et roulis photo 6   nous sommes pour philippe   on n’est mais jamais on ne je me souviens de branches lianes ronces dans le respect du cahier des autre petite voix suite de et je vois dans vos f les rêves de coupé en deux quand préparation des  les trois ensembles approche d’une mult est vassal carles de       au ce qui importe pour   un dernier vers aoi c’est la chair pourtant à bernadette j’aime chez pierre 7) porte-fenêtre       au le pendu on croit souvent que le but là, c’est le sable et cet univers sans  mise en ligne du texte pour jean gautheronle cosmos sainte marie, le 28 novembre, mise en ligne dans les carnets antoine simon 24       retour bal kanique c’est deuxième essai le   l’une des dernières     à de pa(i)smeisuns en est venuz frères et       vaches    au balcon pour mon épouse nicole     depuis villa arson, nice, du 17 antoine simon 5 depuis ce jour, le site     de rigoles en bribes en ligne a   entrons pas facile d’ajuster le on trouvera la video les installations souvent,   1) cette les durand : une j’ai parlé pour yves et pierre poher et reprise du site avec la neuf j’implore en vain       s̵ je découvre avant toi quel étonnant   voici donc la l’attente, le fruit dernier vers aoi         voyage “dans le dessin       longte cliquetis obscène des pour le prochain basilic, (la le 19 novembre 2013, à la tromper le néant spectacle de josué dit       quand le 2 juillet générations pas même je t’enfourche ma   3   

les tout est possible pour qui a ma mère, femme parmi lorsque martine orsoni  née à voile de nuità la la littérature de  “ce travail qui antoine simon 16     chant de l’évidence       &agrav  pour jean le des voiles de longs cheveux le texte qui suit est, bien       la je ne sais pas si nous serons toujours ces (la numérotation des dernier vers aoi       la r.m.a toi le don des cris qui       neige       &n clere est la noit e la dernier vers aoi l’existence n’est vous n’avez etait-ce le souvenir dernier vers aoi carles respunt : c’est parfois un pays je m’étonne toujours de la mise en ligne d’un ouverture de l’espace   au milieu de sixième       m̵ je suis celle qui trompe       six       dans est-ce parce que, petit, on et voici maintenant quelques dans le pays dont je vous       l̵     chambre dernier vers aoi dernier vers aoi   le 10 décembre abstraction voir figuration jusqu’à il y a la vie est dans la vie. se madame est une tes chaussures au bas de       f tous les feux se sont ce qu’un paysage peut       é  hors du corps pas exode, 16, 1-5 toute antoine simon 12 dans l’innocence des  ce mois ci : sub chercher une sorte de       les avez-vous vu un trait gris sur la  ce qui importe pour       deux les enseignants : si, il y a longtemps, les 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi       au réponse de michel j’entends sonner les clquez sur macao grise nouvelles mises en à propos “la  le grand brassage des ki mult est las, il se dort       fleure trois tentatives desesperees ce texte m’a été dans les horizons de boue, de ma chair n’est       et tu tous feux éteints. des antoine simon 9   ces notes il en est des meurtrières. je dors d’un sommeil de je ne peins pas avec quoi, Être tout entier la flamme       j’ai relu daniel biga, la brume. nuages       pav&ea  c’était 1-nous sommes dehors. quand les eaux et les terres  de même que les li quens oger cuardise pour mes enfants laure et       magnol ma mémoire ne peut me dernier vers aoi le proche et le lointain cyclades, iii° toute une faune timide veille       le l’impression la plus laure et pétrarque comme normalement, la rubrique       &agrav       dans ici. les oiseaux y ont fait voudrais je vous   le texte suivant a       je       au f le feu est venu,ardeur des     extraire la parol

Accueil > Personnalités > Cartereau

Cartereau

Jean-Marie Cartereau. Né en 1961 à Tiaret (Algérie). Vit et travaille à Toulon.

Pour plus d’informations, voir le site de la galerie Sordini

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette