BRIBES EN LIGNE
      droite ce monde est semé les premières     une abeille de       le       je cliquetis obscène des       magnol je découvre avant toi pas facile d’ajuster le       fourmi granz est li calz, si se normalement, la rubrique viallat © le château de un soir à paris au   ciel !!!! Éléments -       " dans le train premier j’entends sonner les de profondes glaouis     pluie du reprise du site avec la paien sunt morz, alquant du fond des cours et des tout en travaillant sur les approche d’une       pass&e antoine simon 15 une autre approche de a ma mère, femme parmi macles et roulis photo 7 je serai toujours attentif à le texte qui suit est, bien       une dimanche 18 avril 2010 nous coupé en deux quand dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz       pav&ea       maquis f les feux m’ont  les œuvres de nous viendrons nous masser assise par accroc au bord de carles respunt : madame est une tout est prêt en moi pour       l̵ f le feu s’est       un   que signifie dessiner les choses banales d’abord l’échange des       fourr&  “s’ouvre poème pour pour maguy giraud et à propos “la temps de bitume en fusion sur il en est des meurtrières. sequence 6   le ne pas négocier ne l’art c’est la au matin du écrirecomme on se       le antoine simon 12  hors du corps pas difficile alliage de après la lecture de ils s’étaient eurydice toujours nue à les routes de ce pays sont que d’heures  les trois ensembles …presque vingt ans plus dernier vers aoi si tu es étudiant en passet li jurz, la noit est mes pensées restent la bouche pleine de bulles dans l’innocence des       le 5) triptyque marocain souvent je ne sais rien de et tout avait ce texte se présente r.m.a toi le don des cris qui       sur etudiant à la question du récit dans les horizons de boue, de  ce qui importe pour première       &n nos voix pour julius baltazar 1 le       retour au lecteur voici le premier Ç’avait été la cinq madame aux yeux 1) la plupart de ces pour m.b. quand je me heurte     cet arbre que       midi nous serons toujours ces       à deuxième apparition me 1 au retour au moment j’oublie souvent et « amis rollant, de c’est le grand vertige. une distance i mes doigts se sont ouverts la musique est le parfum de l’évidence depuis le 20 juillet, bribes tes chaussures au bas de merci à la toile de g. duchêne, écriture le noble folie de josué,       en toulon, samedi 9 ainsi va le travail de qui ils sortent pour pierre theunissen la je désire un c’était une edmond, sa grande sept (forces cachées qui nu(e), comme son nom hans freibach : quand sur vos visages les seul dans la rue je ris la   se à propos des grands mise en ligne d’un avez-vous vu cet article est paru dans le antoine simon 2     le huit c’est encore à       & au programme des actions antoine simon 23 intendo... intendo !  tous ces chardonnerets       le       sur les étourneaux ! je n’ai pas dit que le   la production       dans       " c’est vrai pourquoi yves klein a-t-il f tous les feux se sont  la lancinante j’arrivais dans les vi.- les amicales aventures   iv    vers les cuivres de la symphonie antoine simon 24       le c’est extrêmement tous feux éteints. des recleimet deu mult       sur le « e ! malvais les plus vieilles la rencontre d’une attention beau folie de josuétout est       " dernier vers aoi ki mult est las, il se dort     rien des conserves ! nous avons affaire à de dernier vers aoi       b&acir la mastication des pas une année sans évoquer bernadette griot vient de       "  dernier salut au samuelchapitre 16, versets 1       vu    tu sais je t’ai admiré, dernier vers aoi rita est trois fois humble. dernier vers aoi       sur dernier vers aoi (la numérotation des le numéro exceptionnel de dernier vers aoi un besoin de couper comme de ma voix n’est plus que  je signerai mon ils avaient si longtemps, si l’impression la plus bientôt, aucune amarre       pour mouans sartoux. traverse de quand les mots attendre. mot terrible.   encore une josué avait un rythme vous n’avez gardien de phare à vie, au       parfoi       &agrav il s’appelait  le grand brassage des mieux valait découper  “la signification ouverture de l’espace en ceste tere ad estet ja       avant     quand le 23 février 1988, il macles et roulis photo 6 0 false 21 18       ma mesdames, messieurs, veuillez il pleut. j’ai vu la elle réalise des est-ce parce que, petit, on le 26 août 1887, depuis le géographe sait tout 1.- les rêves de madame est toute non, björg, monde imaginal, « h&eacu chairs à vif paumes dans l’effilé de       pourqu dernier vers aoi       p&eacu dernier vers aoi       s̵ le lent déferlement m1       exode, 16, 1-5 toute       neige dernier vers s’il     &nbs     " dernier vers aoi bernard dejonghe... depuis apaches : rare moment de bonheur, c’est la chair pourtant a la femme au la mort, l’ultime port, percey priest lakesur les     chambre     ton pluies et bruines, le 19 novembre 2013, à la station 3 encore il parle errer est notre lot, madame, dernier vers aoi macles et roulis photo entr’els nen at ne pui pour egidio fiorin des mots f le feu est venu,ardeur des À perte de vue, la houle des       la petites proses sur terre que reste-t-il de la       &n  zones gardées de       deux 0 false 21 18 il est le jongleur de lui     oued coulant       reine vue à la villa tamaris li emperere s’est les dieux s’effacent       pass&e voile de nuità la 1254 : naissance de       cette   grant est la plaigne e large la terre nous très malheureux... pour gilbert un jour, vous m’avez quatrième essai de j’ai travaillé pour michèle gazier 1     dans la ruela maintenant il connaît le       glouss le passé n’est       dans pour alain borer le 26 martin miguel art et troisième essai et       sur  les premières la mort d’un oiseau. la danse de poussées par les vagues       va quant carles oït la pour philippe quel ennui, mortel pour mise en ligne neuf j’implore en vain juste un deuxième essai le antoine simon 14 j’ai relu daniel biga, petit matin frais. je te rêves de josué, pour frédéric nous lirons deux extraits de s’ouvre la temps de pierres ce qui aide à pénétrer le "et bien, voilà..." dit (dans mon ventre pousse une       ce       " exacerbé d’air la légende fleurie est       &n mi viene in mentemi villa arson, nice, du 17 antoine simon 17 journée de       enfant autre citation"voui dernier vers aoi toujours les lettres : branches lianes ronces trois (mon souffle au matin dernier vers aoi rossignolet tu la pour yves et pierre poher et f les rêves de la liberté s’imprime à libre de lever la tête printemps breton, printemps   né le 7 iloec endreit remeint li os pour daniel farioli poussant dernier vers aoi mais jamais on ne carmelo arden quin est une quand il voit s’ouvrir, voudrais je vous coupé le sonà aux george(s) (s est la 1257 cleimet sa culpe, si la poésie, à la dans le patriote du 16 mars des voix percent, racontent dieu faisait silence, mais       au     les fleurs du       dans j’ai ajouté comme ce mur blanc temps où le sang se ce qui importe pour f toutes mes     m2 &nbs  il y a le equitable un besoin sonnerait (À l’église de tantes herbes el pre antoine simon 26       fleur genre des motsmauvais genre tant pis pour eux. beaucoup de merveilles       voyage j’ai perdu mon c’est ici, me       la       le quelque chose l’impossible la parol

Accueil > Personnalités > Collet

Collet

Elisabeth Collet. Née à Nice où elle vit et travaille.

Voir son site

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette