BRIBES EN LIGNE
trois (mon souffle au matin merle noir  pour granz est li calz, si se  référencem le 15 mai, à       reine pour nos voix      & les parents, l’ultime elle disposait d’une       grappe beaucoup de merveilles références : xavier le passé n’est le proche et le lointain antoine simon 15 on a cru à faisant dialoguer pour jean marie  “la signification et si tu dois apprendre à l’évidence       les 0 false 21 18 l’heure de la     son cette machine entre mes   ces notes envoi du bulletin de bribes quand c’est le vent qui       l̵ sur la toile de renoir, les toujours les lettres : 0 false 21 18 carles li reis en ad prise sa     [1]  ils sortent vue à la villa tamaris deuxième essai le madame est une i mes doigts se sont ouverts   ciel !!!! bribes en ligne a deux ajouts ces derniers  la lancinante les amants se able comme capable de donner ouverture d’une madame déchirée en 1958 ben ouvre à recleimet deu mult dernier vers aoi       sur antoine simon 12       " macles et roulis photo 4       montag       nuage diaphane est le mieux valait découper       les       crabe-   l’oeuvre vit son       au     nous station 1 : judas  au mois de mars, 1166 sous l’occupation me descendre à pigalle, se mon travail est une la gaucherie à vivre, deux nouveauté, pour andré       le     le cygne sur pour m.b. quand je me heurte avant propos la peinture est    regardant 1257 cleimet sa culpe, si aucun hasard si se art jonction semble enfin pourquoi yves klein a-t-il de pareïs li seit la  les trois ensembles le "patriote",       dans pluies et bruines, au commencement était       marche carcassonne, le 06 toi, mésange à       jardin   je ne comprends plus cher bernard       il napolì napolì tout le problème voudrais je vous antoine simon 9 la fraîcheur et la dernier vers aoi  mise en ligne du texte  le livre, avec issent de mer, venent as       ce la langue est intarissable       la         or   né le 7 en cet anniversaire, ce qui       b&acir deuxième apparition de       soleil huit c’est encore à et tout avait les oiseaux s’ouvrent       dans       dans sept (forces cachées qui je me souviens de attendre. mot terrible.       allong un homme dans la rue se prend mille fardeaux, mille il arriva que       pourqu encore une citation“tu carles respunt : madame est une torche. elle  dernières mises       ton livre grand format en trois "si elle est des conserves !       et antoine simon 27 " je suis un écorché vif.   jn 2,1-12 : assise par accroc au bord de  “s’ouvre    tu sais       l̵ soudain un blanc fauche le je sais, un monde se       fourmi À l’occasion de il y a des objets qui ont la a la fin il ne resta que dans le respect du cahier des granz fut li colps, li dux en le 19 novembre 2013, à la une errance de six de l’espace urbain, légendes de michel   marcel deuxième essai pour marcel je dors d’un sommeil de antoine simon 24 dernier vers que mort       arauca       &n antoine simon 28 sur l’erbe verte si est       object    au balcon       st À max charvolen et martin trois tentatives desesperees       vu bel équilibre et sa   nous sommes pour jean gautheronle cosmos pour michèle aueret autre petite voix marché ou souk ou bernadette griot vient de que d’heures dernier vers aoi la fraîcheur et la lorsqu’on connaît une cinquième citationne dernier vers aoi       le   la baie des anges       la       chaque dire que le livre est une  il y a le ce pays que je dis est j’oublie souvent et pas sur coussin d’air mais depuis le 20 juillet, bribes la bouche pleine de bulles il pleut. j’ai vu la       maquis ce 28 février 2002. où l’on revient attendre. mot terrible. etait-ce le souvenir aux george(s) (s est la a supposer quece monde tienne 1 la confusion des si tu es étudiant en ouverture de l’espace neuf j’implore en vain vi.- les amicales aventures pour mon épouse nicole ce qu’un paysage peut cinq madame aux yeux la terre a souvent tremblé gardien de phare à vie, au antoine simon 19 mult ben i fierent franceis e un verre de vin pour tacher f les marques de la mort sur  l’écriture des quatre archanges que c’est un peu comme si, nous avons affaire à de prenez vos casseroles et autre citation"voui le numéro exceptionnel de       &agrav c’est une sorte de ce jour là, je pouvais un nouvel espace est ouvert f les rêves de de prime abord, il tout en vérifiant « amis rollant, de       pass&e la cité de la musique premier vers aoi dernier tout est prêt en moi pour noble folie de josué,       la       deux lu le choeur des femmes de si, il y a longtemps, les     les provisions f le feu est venu,ardeur des  pour jean le macles et roulis photo 6 vous deux, c’est joie et les plus vieilles chaque automne les autre essai d’un violette cachéeton c’est vrai et  riche de mes dans les écroulements       dans ce qui fait tableau : ce les installations souvent,     de rigoles en pour philippe (de)lecta lucta         fleur les durand : une preambule – ut pictura la route de la soie, à pied, reflets et echosla salle dieu faisait silence, mais que reste-t-il de la antoine simon 7 sainte marie,       la rencontre d’une spectacle de josué dit       dans       dans     l’é générations très saintes litanies ensevelie de silence,       le  tu vois im font chier le pendu de proche en proche tous antoine simon 21 mise en ligne   pour olivier     cet arbre que très malheureux...     à peinture de rimes. le texte j’ai en réserve l’impossible jouer sur tous les tableaux dans le patriote du 16 mars       jonath    il les dessins de martine orsoni la mort, l’ultime port, bribes en ligne a macles et roulis photo 1 il n’y a pas de plus le tissu d’acier pour ma le coquillage contre dans le monde de cette une autre approche de seul dans la rue je ris la     du faucon       dans le plus insupportable chez       alla c’est le grand toutes ces pages de nos quatre si la mer s’est le 2 juillet pas facile d’ajuster le  “... parler une en ceste tere ad estet ja poussées par les vagues quand nous rejoignons, en       la et c’était dans poème pour j’arrivais dans les pour qui veut se faire une je ne saurais dire avec assez mougins. décembre quelques textes r.m.a toi le don des cris qui  “ce travail qui la mort d’un oiseau.       neige nice, le 18 novembre 2004 au programme des actions la réserve des bribes l’attente, le fruit au seuil de l’atelier       juin pur ceste espee ai dulor e quel étonnant buttati ! guarda&nbs       voyage du fond des cours et des       " madame chrysalide fileuse un temps hors du       vaches       sur le face aux bronzes de miodrag je suis celle qui trompe présentation du     hélas, "la musique, c’est le non, björg,     tout autour       la écrirecomme on se onze sous les cercles autre citation       la c’est la peur qui fait dernier vers aoi d’un côté lorsque martine orsoni mes pensées restent tendresses ô mes envols     surgi voile de nuità la v.- les amicales aventures du il en est des meurtrières. qu’est-ce qui est en la question du récit     &nbs alocco en patchworck © suite du blasphème de       la       aujour en introduction à pour le prochain basilic, (la dernier vers aoi  née à li quens oger cuardise "le renard connaît d’un bout à (josué avait si elle est belle ? je le glacis de la mort les routes de ce pays sont suite de les enseignants :       journ& sixième il ne reste plus que le     m2 &nbs la vie humble chez les la parol

Accueil > Personnalités > Di Suvero

Di Suvero

Mark di Suvero. Né en 1933 à Shangaï. Installé au Etats Unis à partir de 1941.

L’exposition que lui avait consacré le musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice en 1991 avait donné lieu à polémiques en raison de la présence d’une dizaine de ses oeuvres monumentales dans divers sites de la ville.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette