BRIBES EN LIGNE
      sur cinquième essai tout station 7 : as-tu vu judas se       arauca       &agrav lancinant ô lancinant     un mois sans buttati ! guarda&nbs pas même       le clers est li jurz et li m1       comme c’est souvent je ne sais rien de deux ajouts ces derniers a la femme au     double o tendresses ô mes outre la poursuite de la mise dernier vers aoi pour jacqueline moretti, j’ai parlé       l̵ l’ami michel a ma mère, femme parmi       pav&ea intendo... intendo ! merci au printemps des dernier vers aoi quand sur vos visages les dernier vers aoi  dans toutes les rues le samedi 26 mars, à 15       retour dernier vers aoi         dans grant est la plaigne e large       dans   un  l’exposition        un antoine simon 33 antoine simon 3 aux george(s) (s est la peinture de rimes. le texte  il y a le li emperere s’est       crabe- clquez sur les dieux s’effacent mille fardeaux, mille l’erbe del camp, ki il s’appelait rien n’est plus ardu       m̵ dernier vers aoi       apr&eg       sur le libre de lever la tête fragilité humaine. ici, les choses les plus       b&acir certains soirs, quand je     faisant la  epître aux des conserves ! les avenues de ce pays       il    regardant       &n apaches : le plus insupportable chez encore une citation“tu dernier vers aoi comme un préliminaire la nous avancions en bas de j’ai perdu mon       à 1-nous sommes dehors.       un pour alain borer le 26 pour le prochain basilic, (la abstraction voir figuration 10 vers la laisse ccxxxii       m̵ temps de bitume en fusion sur dans le monde de cette j’ai donc       bien l’impossible il y a des objets qui ont la       le autres litanies du saint nom chairs à vif paumes pure forme, belle muette, effleurer le ciel du bout des deuxième apparition la rencontre d’une ce monde est semé iloec endreit remeint li os le nécessaire non la bouche pure souffrance deuxième approche de mise en ligne je découvre avant toi       sur antoine simon 9 la vie humble chez les pour gilbert macles et roulis photo comme une suite de on trouvera la video   entrons je t’ai admiré, tendresse du mondesi peu de halt sunt li pui e mult halt ce jour là, je pouvais ce texte m’a été antoine simon 16 l’existence n’est le 23 février 1988, il       dans il existe deux saints portant pour nicolas lavarenne ma       en un avec marc, nous avons bribes en ligne a   anatomie du m et coupé en deux quand       bonhe temps de cendre de deuil de       dans de tantes herbes el pre sous l’occupation issent de mer, venent as madame des forêts de sept (forces cachées qui     depuis dernier vers aoi         le ma voix n’est plus que temps de pierres le 19 novembre 2013, à la  au travers de toi je     cet arbre que leonardo rosa ce qui fait tableau : ce je ne sais pas si etudiant à aucun hasard si se       sous un jour nous avons  zones gardées de bientôt, aucune amarre prenez vos casseroles et macles et roulis photo 4 l’éclair me dure,       dans la fraîcheur et la de la j’ai longtemps  un livre écrit antoine simon 18       les tu le saiset je le vois tout à fleur d’eaula danse je t’enfourche ma je n’ai pas dit que le un besoin de couper comme de de sorte que bientôt antoine simon 31 i mes doigts se sont ouverts vous n’avez       six nous dirons donc toute une faune timide veille       quinze on a cru à il ne reste plus que le les étourneaux ! charogne sur le seuilce qui ma chair n’est le geste de l’ancienne, « amis rollant, de le proche et le lointain       maquis       reine bernadette griot vient de carissimo ulisse,torna a ki mult est las, il se dort normal 0 21 false fal       fleur dix l’espace ouvert au     sur la ouverture de l’espace à la mémoire de       les antoine simon 14 dans ma gorge À max charvolen et martin     l’é abu zayd me déplait. pas       la dernier vers aoi une errance de       entre de pareïs li seit la je reviens sur des quand il voit s’ouvrir, mais non, mais non, tu   pour adèle et quelque temps plus tard, de   voici donc la pour mes enfants laure et pur ceste espee ai dulor e "la musique, c’est le dimanche 18 avril 2010 nous bal kanique c’est elle disposait d’une c’est la chair pourtant poème pour dans un coin de nice,       je me macles et roulis photo 1 tromper le néant antoine simon 13 dernier vers aoi À perte de vue, la houle des le 26 août 1887, depuis toi, mésange à       fourmi le ciel de ce pays est tout suite du blasphème de equitable un besoin sonnerait     le mesdames, messieurs, veuillez pour raphaël merci à marc alpozzo toujours les lettres : pour helmut rêves de josué, un nouvel espace est ouvert lentement, josué un temps hors du dieu faisait silence, mais deux mille ans nous à propos des grands le bulletin de "bribes       vaches décembre 2001. deuxième essai    en pour michèle gazier 1       un c’est la distance entre le texte qui suit est, bien       &ccedi et que dire de la grâce rossignolet tu la deuxième essai le que reste-t-il de la     quand 7) porte-fenêtre quelques autres réponse de michel   pour théa et ses dernier vers doel i avrat, pour maguy giraud et qu’est-ce qui est en  ce qui importe pour 0 false 21 18 « e ! malvais cher bernard sainte marie,  avec « a la j’ai travaillé  la lancinante  le grand brassage des sur la toile de renoir, les madame, c’est notre       bruyan antoine simon 21 patrick joquel vient de       et tu       va   je n’ai jamais c’est parfois un pays       dans journée de d’un côté attendre. mot terrible. station 1 : judas j’oublie souvent et       que il faut aller voir « h&eacu mult ben i fierent franceis e marie-hélène ils sortent présentation du     chant de si j’avais de son  dernier salut au vous deux, c’est joie et douce est la terre aux yeux antoine simon 24 traquer macles et roulis photo 7 un homme dans la rue se prend f le feu s’est la cité de la musique sixième mise en ligne d’un même si josué avait un rythme bel équilibre et sa couleur qui ne masque pas vertige. une distance le travail de bernard seins isabelle boizard 2005   au milieu de pour michèle gazier 1) et il fallait aller debout d’un bout à juste un       je pierre ciel c’est extrêmement et nous n’avons rien " je suis un écorché vif. (dans mon ventre pousse une       ce   d’un coté, je t’enlace gargouille dont les secrets… à quoi cliquetis obscène des non... non... je vous assure,  tu vois im font chier douze (se fait terre se       embarq art jonction semble enfin pas de pluie pour venir thème principal : régine robin, encore la couleur, mais cette non, björg,       la en introduction à   3   

les       neige     nous en ceste tere ad estet ja       dans pour martin     pourquoi il arriva que cinquième citationne le coquillage contre la liberté de l’être dernier vers aoi       midi       le il faut laisser venir madame zacinto dove giacque il mio dans les carnets descendre à pigalle, se pluies et bruines, f le feu est venu,ardeur des madame a des odeurs sauvages   que signifie     &nbs f les feux m’ont moisissures mousses lichens       avant a propos d’une pour philippe   jn 2,1-12 : dernier vers que mort i en voyant la masse aux autre citation  monde rassemblé voudrais je vous montagnesde dans ce pays ma mère le passé n’est ouverture d’une travail de tissage, dans     une abeille de       &     les fleurs du dernier vers aoi aux barrières des octrois il y a dans ce pays des voies       " la parol

Accueil > Personnalités > Fabre

Fabre


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette