BRIBES EN LIGNE
 les premières dernier vers aoi     le siglent a fort e nagent e toutes ces pages de nos rêve, cauchemar, madame déchirée     sur la pente al matin, quant primes pert       bonhe       cerisi pour le prochain basilic, (la dernier vers aoi   deuxième apparition de       &agrav je suis occupé ces d’abord l’échange des       ton à si tu es étudiant en apaches : quelque temps plus tard, de       les       le       &agrav raphaël essai de nécrologie, ...et poème pour “le pinceau glisse sur         &n j’ai relu daniel biga, antoine simon 10 Être tout entier la flamme       dans et si tu dois apprendre à livre grand format en trois a toi le don des cris qui des voiles de longs cheveux je dors d’un sommeil de       je "si elle est       au  l’écriture       &n on cheval o tendresses ô mes   d’un coté, ço dist li reis : et je vois dans vos quand les mots le plus insupportable chez dernier vers aoi cet article est paru dans le       les un temps hors du dernier vers aoi   pour olivier alocco en patchworck © entr’els nen at ne pui à la mémoire de dernier vers aoi       fleur l’impossible     rien elle disposait d’une pour jean-louis cantin 1.-     les fleurs du  avec « a la vous deux, c’est joie et (dans mon ventre pousse une je découvre avant toi madame, vous débusquez la chaude caresse de et te voici humanité       le pour nicolas lavarenne ma a grant dulur tendrai puis   tout est toujours en la route de la soie, à pied, il y a tant de saints sur les dernières À max charvolen et deuxième mult ben i fierent franceis e le 15 mai, à je serai toujours attentif à d’un bout à     après charogne sur le seuilce qui folie de josuétout est g. duchêne, écriture le sous l’occupation dessiner les choses banales inoubliables, les       la marie-hélène douce est la terre aux yeux ce qui fait tableau : ce       soleil soudain un blanc fauche le tu le saiset je le vois       dans suite du blasphème de       su       rampan pour maxime godard 1 haute   l’oeuvre vit son tout est prêt en moi pour etait-ce le souvenir  “comment comment entrer dans une je suis pour jean-marie simon et sa et que vous dire des       5) triptyque marocain       reine   1) cette je t’enfourche ma cet univers sans les étourneaux ! douze (se fait terre se approche d’une quand sur vos visages les       descen la communication est  un livre écrit pour jacqueline moretti,   maille 1 :que vous avez les enseignants :       soleil autre petite voix mi viene in mentemi dernier vers aoi   (dans le       m̵ comme une suite de   marcel       " morz est rollant, deus en ad c’est la distance entre dernier vers aoi       voyage les petites fleurs des "moi, esclave" a antoine simon 16 "pour tes       aux       quand sa langue se cabre devant le (ma gorge est une  les éditions de un verre de vin pour tacher jouer sur tous les tableaux dans ce pays ma mère l’appel tonitruant du       il     nous 0 false 21 18     &nbs       pourqu et que dire de la grâce       m&eacu vi.- les amicales aventures grant est la plaigne e large l’art n’existe en ceste tere ad estet ja       o "ah ! mon doux pays, errer est notre lot, madame, dans le patriote du 16 mars ce qui aide à pénétrer le       longte avant dernier vers aoi   est-ce que f qu’il vienne, le feu la langue est intarissable chaque automne les troisième essai j’ai donc   entrons préparation des les oiseaux s’ouvrent journée de les plus vieilles quand vous serez tout trois tentatives desesperees sixième  dernières mises       chaque tous ces charlatans qui dernier vers aoi     les provisions des quatre archanges que attelage ii est une œuvre quatrième essai de écrirecomme on se fragilité humaine. arbre épanoui au ciel deuxième essai     longtemps sur       dans ecrire sur a la libération, les mon cher pétrarque,       l̵       pass&e tout en travaillant sur les       ...mai rien n’est clers fut li jurz e li a supposer quece monde tienne       sabots dans les horizons de boue, de art jonction semble enfin     " cinq madame aux yeux dans l’innocence des démodocos... Ça a bien un une errance de monde imaginal,       la   six formes de la       la voile de nuità la tout le problème edmond, sa grande antoine simon 29 de toutes les « h&eacu able comme capable de donner patrick joquel vient de un homme dans la rue se prend       grappe macao grise   3   

les dans le respect du cahier des après la lecture de f le feu s’est af : j’entends rien n’est plus ardu pour marcel granz fut li colps, li dux en temps de cendre de deuil de le recueil de textes décembre 2001.     m2 &nbs ( ce texte a de sorte que bientôt macles et roulis photo 1 quelques autres peinture de rimes. le texte   nous sommes     cet arbre que certains soirs, quand je       banlie madame a des odeurs sauvages marcel alocco a pour michèle aueret il est le jongleur de lui       ma bribes en ligne a "la musique, c’est le seins isabelle boizard 2005 ce texte se présente       ce pour michèle de prime abord, il       la vous n’avez     tout autour   au milieu de suite de       " vous êtes     oued coulant mult est vassal carles de       le pour mon épouse nicole  ce qui importe pour macles et roulis photo martin miguel art et rita est trois fois humble. sauvage et fuyant comme la bouche pure souffrance le samedi 26 mars, à 15 carcassonne, le 06     [1]        &eacut de pareïs li seit la pour daniel farioli poussant s’ouvre la le vieux qui la fonction, nu(e), comme son nom de l’autre deux ajouts ces derniers f le feu s’est introibo ad altare dans les carnets dernier vers s’il       l̵ assise par accroc au bord de       le à la bonne   ciel !!!!     depuis     double f les rêves de dernier vers aoi       voyage la force du corps, spectacle de josué dit       dans et combien de mes deux mains je crie la rue mue douleur c’est seulement au       object       bien que reste-t-il de la       longte       jonath       au       le       au frères et faisant dialoguer a christiane       entre pour de proche en proche tous il y a dans ce pays des voies archipel shopping, la c’est pour moi le premier de soie les draps, de soie il pleut. j’ai vu la       vaches madame, c’est notre à cri et à toujours les lettres : villa arson, nice, du 17 l’illusion d’une dans le pain brisé son huit c’est encore à un titre : il infuse sa nous dirons donc cette machine entre mes il existe deux saints portant la prédication faite toute trace fait sens. que       la la galerie chave qui le galop du poème me en introduction à face aux bronzes de miodrag sept (forces cachées qui pur ceste espee ai dulor e pierre ciel la danse de ma voix n’est plus que pour angelo il faut laisser venir madame       aujour avant propos la peinture est       pass&e dernier vers aoi  pour jean le       la difficile alliage de       sur c’est la peur qui fait une il faut dire les aucun hasard si se i en voyant la masse aux  de même que les       la madame est la reine des abu zayd me déplait. pas non, björg, le 19 novembre 2013, à la       pour nice, le 8 octobre dernier vers aoi       au on a cru à je désire un dernier vers aoi toulon, samedi 9       sur nous lirons deux extraits de       dans la parol

Accueil > Personnalités > Fabre

Fabre


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette